Jump to content
André Jorge

Le premier manuel scolaire en écriture inclusive

Le premier manuel scolaire en écriture inclusive  

60 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

André Jorge
Citation

Egalité des sexes: Les éditions Hatier publient le premier manuel scolaire en écriture inclusive

Ce manuel est rédigé avec une écriture inclusive, qui consiste à inclure le féminin, entrecoupé de points, dans tous les noms…

http://www.20minutes.fr/societe/2140439-20170927-egalite-sexes-editions-hatier-publient-premier-manuel-scolaire-ecriture-inclusive?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&xtref=facebook.com#link_time=1506522940

Explications :

Citation

Ce manuel est donc rédigé avec une écriture inclusive, ou genrée, qui consiste à inclure le féminin, entrecoupé de points, dans tous les noms. Ainsi peut-on lire dans ce manuel que « grâce aux agriculteur·rice·s, aux artisan·e·s et aux commerçant·e·s, la Gaule était un pays riche ».

Est-ce une bonne idée selon vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
orime

J'ai quand même peur pour les faibles lecteurs...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

Bonjour,

oralement, ça se lit comment ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

L'inclusion est un poison !!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
2caille

Autant je suis une féministe convaincue autant pour moi ça relève du mauvais gadget notamment pour les élèves de cycle 2 et les élèves fragiles ou moyens de cycle 3

Lire les enseignants- (e)s ne veut rien dire mieux vaut prendre la peine d'écrire les enseignants et les enseignantes au moins c'est lisible... 

  • Like 2
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
koumkouma

D'accord avec caille67 ce n'est pas lisible...et puis en histoire bonjour les digressions!(les agriculteurs/agricultrices qu'est ce qu'on en sait qu'il y en avait à part égale au moyen age....)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a une heure, caille67 a dit :

Lire les enseignants- (e)s ne veut rien dire mieux vaut prendre la peine d'écrire les enseignants et les enseignantes au moins c'est lisible... 

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites
prof désécol

imagetribunal.jpg

Françaises, Français,
Belges, Belges...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Génie, génie ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Torque

Y en a marre de ces fous furieux qui après nous avoir expliqué que les français devraient avoir honte de leur histoire et s'en repentir jusqu'à la fin des temps, que la France n'a jamais été chrétienne et qu'elle doit tout à l'islam, que les Francs étaient des "migrants" comme tout le monde, etc, voilà que maintenant ils nous apprennent que notre langue est réactionnaire et doit être expurgée de ses caractéristiques sexistes et donc Ô combien discriminatoires.

Purée, mais le français a une histoire qui n'a rien à voir avec tous ces fantasmes ! Nous avons gardé du Latin le genre de bien des mots et si nous disons "le" soleil c'est qu'en Latin ce mot est masculin. De même que les allemands disent "die" sonne parce que chez eux ça vient d'un mot féminin. Aucun rapport avec un supposé machisme actuel. Les professions sont quasi toutes au masculin pour les mêmes raisons. Et toujours dans la même veine, quand le masculin l'emporte sur le féminin, ce n'est qu'une convention grammaticale visant à simplifier les accords.Mais la destruction de tout ce qui fait notre société ne saurait s'arrêter aux fondements de notre langue, il faut déconstruire absolument, rayer, détruire.

 Déboulonnons donc les bases de notre civilisation et les statues, plaques de rues de Colbert, et bientôt nous pourrons raser les écoles "Jules Ferry", les avenues "Victor Hugo" ou "Léon Blum" et "Jaurès", qui ont largement évoqué les différences entre races- pardon: les supposées races- plaçant les blancs en devoir d'éduquer les plus inférieures d'entre elles. C'était une époque, voilà. Notre Histoire est notre Histoire, elle a ses failles mais sa compréhension nous aide à évoluer, pas sa négation.

Déjà en pleine Novlangue nous nous approchons d'une époque où les mots n'existeront même plus et où seules les émotions auront cours. Des animaux quoi, bien plus faciles à manipuler que des êtres cultivés.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
noakim

 

Il y a 11 heures, André Jorge a dit :

Est-ce une bonne idée selon vous ?

je n'arrive même pas à croire que c'est possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
cchampagne

J'ai lu quelques articles écrits en inclusive sur le net et bien, j'ai vite zappé. C'est gavant. Et je suis aussi une féministe convaincue.

Et je suis d'accord avec ce que dit Torque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je pense que ça n'a rien à voir avec du féminisme et que les féministes ne demandent pas ce type "d'égalité" absurde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
abel27

C'est exactement ça : de l'égalité absurde. Je préfère avoir 20% de salaire de plus (être payée comme un homme) plutôt que de voir enseignants-es dans un manuel.

Je préfère qu'on éduque les garçons au respect et qu'on arrête de dire que les filles l'ont bien cherché.

On nous balance des miettes ridicules sur des points de langage dont tout le monde se fout et à côté de ça, les droits des femmes reculent.

Et ce n'est pas en brandissant ce genre de conneries que ça va s'améliorer.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Torque
Il y a 8 heures, Goëllette a dit :

Je pense que ça n'a rien à voir avec du féminisme et que les féministes ne demandent pas ce type "d'égalité" absurde.

Absolument. Cela dit je pense que tu évoques les "vraies" féministes c'est à dire celles qui ont lutté pour le droit de vote, la contraception et l'égalité dans le travail et les salaires. Parce que les "nouvelles" féministes, celles qui s'exhibent seins à l'air pour expliquer qu'on doit respecter le corps des femmes, celles qui disent aux femmes violées de ne pas porter plainte pour ne pas stigmatiser "des populations" ( une politique pakistanaise en Angleterre, les antifas qui ont fini par exclure un de leurs membres accusé de viol sur plusieurs des leurs-mais fallait pas que ça se sache... celles qui à Cologne disaient comme la pakistanaise citée plus haut, etc), celles qui refusent la pénalisation du harcèlement de rue pour ne pas cibler "des populations", celle, ministre, qui pense qu'élargir les trottoirs suffirait à régler ce problème...etc.

Il est loin le temps de l'amour courtois, de la galanterie et du tourment amoureux, des petits poèmes glissés le coeur palpitant et des émois adolescents, des poètes et du romantisme. Et comme dit Abel27, tout est dans l'éducation des garçons....et des filles. Et l'éducation, qu'on veut absolument nous faire croire qu'elle relève du niveau social, est en fait directement liée à la culture, à la civilisation dans laquelle et de laquelle elle se développe. Mais là aussi il ne faut pas le dire trop fort afin de ne pas stigmatiser "des populations". En Allemagne un violeur afghan a été relâché parce que la juge a considéré qu'il était "énervé" au moment des faits, ce qui excusait son acte. Un autre, relâché aussi parce que le tribunal a considéré que dans sa culture il ne pouvait pas comprendre le refus d'une femme. Le violeur d'une gamine de 11 (14, 16 ?) ans vient d'être libéré car la gosse a été jugée consentante. A Londres, Manchester et je ne sais plus où, des centaines de viols de mineures ont été occultés pendant des années parce que commis par des gangs de pakistanais et il ne fallait pas stigmatiser cette population. Partout les victimes sont devenues une simple donnée du problème et pire, presque considérées comme fautives et responsables du problème. Voilez-vous et ne sortez plus de chez vous! C'est quand même pas compliqué, merde ! 

Et ça ce n'est que la face visible de l'iceberg. Tant que l'on restera dans le politiquement correct et la soumission à, on pourra dire ou faire tout ce qu'on voudra, on ne règlera rien.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 27 minutes, Torque a dit :

Parce que les "nouvelles" féministes, celles qui s'exhibent seins à l'air pour expliquer qu'on doit respecter le corps des femmes,

Je n'appelle pas ça des féministes mais des exhibitionnistes, nuance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Torque
il y a 21 minutes, Goëllette a dit :

Je n'appelle pas ça des féministes mais des exhibitionnistes, nuance.

On est bien d'accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
abel27

On a des mecs torses poil dès qu'il y a un rayon de soleil. Mais on s'offusque pour des paires de seins avec un message inscrit dessus. Le regard sur les seins des femmes a changé.

On est en train de virer aussi puritains que les américains.

D'ailleurs, on n'a pas crié au scandale quand le gars du saut à la perche s'est baladé à poil pour trouver des sponsors.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Torque

En fait ce n'est pas tant l'affichage de leurs seins qui me dérange, que leurs intentions et leurs combats. Au prétexte de lutter contre un certain conservatisme moral de l'église, elles scient des croix en Russie, miment des avortements dans une cathédrale en France ou y dégradent une cloche, etc. Comme dit plus haut, les vrais combats féministes se gagnent par des changements de mentalité liés à l'éducation et au besoin par des lois, mais les agressions en tout genre ne font que les desservir. A mon avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 53 minutes, abel27 a dit :

On a des mecs torses poil dès qu'il y a un rayon de soleil. Mais on s'offusque pour des paires de seins avec un message inscrit dessus. Le regard sur les seins des femmes a changé.

Ça n'a rien à voir avec le fait de montrer ses seins comme un homme montre son torse (et à mon avis, l'équivalent serait plutôt qu'il baisse le slip et s'écrive dessus).

Ce qui est inadmissible, c'est que des femmes justifient cet exhibitionnisme au nom du féminisme, car à mon avis, c'est exactement l'inverse qu'elles défendent : la femme-objet, qui n'existe que par son corps et pas pour son esprit, tout ça souvent dans une violence inouïe. 

Le féminisme, c'est une cause plus noble.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melendil

Peut être parce qu'il n'y a pas un mais plusieurs féminismes.Peut être parce que vous ne voyez qu'un torse nu et pas le message qui est inscrit dessus. Peut être qu'elles font ça justement pour  brouiller les messages que nous avons l’habitude de recevoir d’un corps nu. Elles misent sur votre intelligence et justement je pense qu'elles font tout sauf de l’exhibitionnisme.

Si vous avez du temps à perdre vous pouvez lire ceci.

http://www.lesinrocks.com/2017/03/30/actualite/la-guerre-nue-pourquoi-les-femen-utilisent-leur-corps-comme-une-arme-11927833/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 13 minutes, Melendil a dit :

Elles misent sur votre intelligence et justement je pense qu'elles font tout sauf de l’exhibitionnisme.

Peut-être suis-je très bête, mais je pense qu'elles nuisent aux femmes plus qu'elles leur apportent.

Que nous ont-elles apporté d'ailleurs au juste depuis qu'elles font leurs actions ?

RIEN NADA QUEDALLE !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melendil

Comme quoi !!! Moi je pense que lorsque les féministes se tapent dessus, elles se trompent de combats et qu'elle nuisent aux femmes plus qu'elles leur apportent pour reprendre votre expression. Et qu'au lieu de vous demander si elles font bien ou pas, de critiquer, si vous vous battiez un peu plus pour vos convictions, vous auriez plus de chances d'obtenir ce à quoi vous aspirez (je parle dans un sens large des femmes, je ne doute pas qu'à titre personnel vous ayez fait énormément pour faire progresser la cause des femmes au contraire de ces dames au torse nu).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Les féministes ne se tapent pas dessus puisque les femens ne sont pas des féministes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ColdTurkey

Assez étrange comme échange.
il montre un net recul des libertés et une réelle avancée des pensées rétrogrades.

Ce qui est dramatique est qu'il soit retenu qu'elles ont les seins nus, plus que leurs combats (que l'on soit d'accord ou pas). Pourtant, des seins, on en voit de partout. Moins qu'avant, certes. Mais tout de même. Et puis on voit des seins d'hommes. Oui, c'est normal et cela ne choque personne. Il me semble que nous reculons sur tous les plans tant au niveau moral, qu'au niveau social.

Quant au débat de base, faut-il en rire ou en pleurer tant c'est stupide ?
Mais au final assez dans l'air du temps.   

Share this post


Link to post
Share on other sites
ColdTurkey

Allez pour se détendre une reprise en novlangue :

Le-la bon-ne du curé

C'est point commode d'être à la mode
Quand on est bon-ne du curé
C'est pas facile d'avoir du style
Quand on est un-e garçon-fille comme moé
Entre la cure et les figures
Des crapauds-grenouilles de bénitier
La vie est dure quand on aime rigoler

Mais quand le-la diable-esse, qu'est un-e bon-ne diable-esse me tire par les pieds
Ça me gratouille, ça me chatouille, ça me donne des idées
J'fais qu'des bêtises derrière l'église
J'peux point m'en empêcher
Dieu-Déesse me pardonne j'suis le-la bon-ne du curé
 

Pas toujours facile à chanter et peut-être au final un peu polémique...
Je ne sais pas si Hatier va sortir des carnets de chants...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
noakim

Hatier ici, Nathan ailleurs...on arrive à vouloir brûler des manuels scolaires...ça fait très peur. :ohmy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 5 heures, ColdTurkey a dit :

Ce qui est dramatique est qu'il soit retenu qu'elles ont les seins nus, plus que leurs combats (que l'on soit d'accord ou pas).

Quels combats pour les femmes ? Tu as des exemples ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
ColdTurkey
Il y a 3 heures, Goëllette a dit :

Quels combats pour les femmes ? Tu as des exemples ?

 

Je te retourne la question.
Quelle est l'origine des Femen ? Quelles ont été leurs premières actions ?
Il me semble que répondre à  ces deux questions est déjà un début de réponse aux deux tiennes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
dodlod

gadget et trop difficile à lire pour les faibles lecteurs!

Ou alors, le faire qu'à partir du collège!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...