Jump to content

Balance ton porc, Balance ta truie et autres...


André Jorge

Recommended Posts

Link to comment
Share on other sites

La majorité ne cite pas nommément l'agresseur/le harceleur. Dans l'ensemble, on a quand même cette conscience du risque de diffamation (quoique, si ça pouvait permettre l'ouverture d'une vraie enquête donnant une possibilité à la victime de se défendre réellement...) et, tout simplement, malgré tout, du respect de l'autre. Ce n'est pas parce que l'autre s'est comporté en enflure qu'on doit se rabaisser à son niveau.

Après, je comprends parfaitement cette envie/ce besoin de dénoncer pour protéger d'éventuelles nouvelles victimes. Les gens ont tendance à rester sourds. C'est comme les "tout le monde savait" : ben oui, tout le monde savait, mais tout le monde se tait. Pourquoi ?

Quand au fait de dénoncer par une plainte : oui, mille fois oui. Le gros problème encore, c'est qu'il faudrait qu'il y ait une véritable enquête. Pas un truc où 95% des plaintes finissent au placard, classées sans suite, circulez y'a rien à voir. Parce que là, le type il se dit (et il dit aux autres ahah :dry: ) : "ben vous voyez, y'a pas de poursuite, donc j'ai rien fait, donc elle ment".

Bref, on en parle beaucoup en ce moment, c'est bien, ça peut amener à faire réfléchir quelques personnes. Maintenant, est-ce que ça va être suivi d'effets ou est-ce que ça va retomber comme un soufflet ?

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, PommeD'Api a dit :

La majorité ne cite pas nommément l'agresseur/le harceleur. Dans l'ensemble, on a quand même cette conscience du risque de diffamation (quoique, si ça pouvait permettre l'ouverture d'une vraie enquête donnant une possibilité à la victime de se défendre réellement...) et, tout simplement, malgré tout, du respect de l'autre. Ce n'est pas parce que l'autre s'est comporté en enflure qu'on doit se rabaisser à son niveau.

Après, je comprends parfaitement cette envie/ce besoin de dénoncer pour protéger d'éventuelles nouvelles victimes. Les gens ont tendance à rester sourds. C'est comme les "tout le monde savait" : ben oui, tout le monde savait, mais tout le monde se tait. Pourquoi ?

Quand au fait de dénoncer par une plainte : oui, mille fois oui. Le gros problème encore, c'est qu'il faudrait qu'il y ait une véritable enquête. Pas un truc où 95% des plaintes finissent au placard, classées sans suite, circulez y'a rien à voir. Parce que là, le type il se dit (et il dit aux autres ahah :dry: ) : "ben vous voyez, y'a pas de poursuite, donc j'ai rien fait, donc elle ment".

Bref, on en parle beaucoup en ce moment, c'est bien, ça peut amener à faire réfléchir quelques personnes. Maintenant, est-ce que ça va être suivi d'effets ou est-ce que ça va retomber comme un soufflet ?

Je dois avoir un souci  sur mon PC et je n'arrive pas à lancer la vidéo ... mais bref

Je rebondis sur ça, j'ai essayé de dénoncer quelqu'un, mais ça reste compliqué ....(harcèlement moral, pas sexuel) Les rares témoins refusent généralement de témoigner .... 

Et oui, clairement c'est 95% des plaintes pour harcèlement moral qui finissent par un non lieu ....

Link to comment
Share on other sites

Je n'arrive pas à lire la vidéo non plus.

Je suis d'accord avec Pom à 100 % .

Et les victimes sont victimes encore une fois parce que 95 % des plaintes n'aboutissent pas .

Il faut vraiment changer les lois dans notre pays, les peines sont trop faibles et il n  y  a rien de prévu pour les mineurs.  Donc un grand taux de récidive avec des incivilités qui grandissent à chaque fois et les victimes sont les jeunes filles et les femmes.

Je suis d'accord avec Pom à 100 % .

Je suis dégoutée du système, on gifle un député , un ministre tout se met en place on gifle un prof, on crache au visage d'un policier, on insulte une infirmière et ....pas grand chose...

Il faut éduquer mais à un moment donné la sanction doit tomber...

Link to comment
Share on other sites

(Pour lire la vidéo, il faut autoriser la page sur son bloqueur de pub NoScript.)

Raconter une agression sans donner de nom, ce n'est pas dénoncer. C'est relater un fait. Dénoncer, c'est donner un nom.

Si twitter est plus accueillant qu'un commissariat de police, ne pas s'étonner que ça ressorte plutôt sur twitter.

L'affaite Weinstein et #balancetonporc sont deux choses différentes. Dans l'affaire Weinstein, il y avait un enjeu: l'argent et son pouvoir dans le milieu cinéma-médias-politique. Dans #balancetonporc, des comportements obscènes par des gens immoraux.

 

Link to comment
Share on other sites

- proclamer la neutralité axiologique du libéralisme: l'économie ne reconnaît ni le bien ni le mal.

- développer la pub, moteur de la consommation, qui associe l'image de la femme érotisée à la marchandise pour amplifier la pulsion d'achat. La femme est "chosifiée" pour atteindre un objectif marketing plus important que sa dignité.

- accepter et banaliser la pornographie (un business énorme, c'est bon pour le PIB). Mais le porno en libre accès pour les ados modifie profondément leurs comportements envers l'autre sexe. Le porno, c'est utiliser l'autre comme un objet de jouissance. C'est une relation de violence.

- s'étonner naïvement ou fourbement que la femme en subisse les conséquences.

- proclamer qu'il faut éduquer, mais ne rien changer aux causes du problème.

- s'étonner dans 5 ans que ça a encore empiré.

- répéter stérilement qu'il faut éduquer.

 

" A mesure que diminue la liberté économique & politique, la liberté sexuelle a tendance à s'accroître en compensation."

Aldous HUXLEY, 1946, Brave New World

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, lecavalier a dit :

 

Raconter une agression sans donner de nom, ce n'est pas dénoncer. C'est relater un fait. Dénoncer, c'est donner un nom.

Tout à fait.

Si twitter est plus accueillant qu'un commissariat de police, ne pas s'étonner que ça ressorte plutôt sur twitter.

Les commissariats sont, normalement, de plus en plus formés à accueillir la parole des victimes de violences sexuelles. Je reste sur l'idée que le problème, c'est le silence coupable de la société qui préfère ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire voire pire, mettre en tort la personne qui accuse, plutôt que d'admettre qu'il y a des tordus autour d'eux. Et que ces tordus ressemblent à monsieur et madame tout le monde.

On ne dénonce pas par plaisir. Prenons la peine d'écouter celles qui osent briser le silence. (je sais, on va me ressortir le couplet de la dénonciation calomnieuse mais 1) c'est rare, 2) elle existe aussi dans tous les autres délits et crimes et on ne la ressort pas à chaque fois en étendard.).

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Pom': "On ne dénonce pas par plaisir." Il est grand de mettre au grand jour les paroles de ceux/celles qui n'ont jamais osé parler aux autorités ou à leurs proches et familles. Parce que dans ce genre d'agressions, la suspicion est encore trop souvent trop fréquente à l'encontre des victimes, j'ai entendu et j'entends encore trop de paroles visant à culpabiliser les victimes. si, si ... Comment parler dans ce contexte?  J'espère que ce qui se passe en ce moment permettra d'avancer, j'en doute car, en privé ou au travail, je trouve que beaucoup de  personnes gardent une certaine distance face à cela, les paroles sont presque fatalistes ... J'ai arrêté d'en parler mais je suis cela de très près. Il va falloir que les choses bougent et vite ... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, lecavalier a dit :

- proclamer la neutralité axiologique du libéralisme: l'économie ne reconnaît ni le bien ni le mal.

- développer la pub, moteur de la consommation, qui associe l'image de la femme érotisée à la marchandise pour amplifier la pulsion d'achat. La femme est "chosifiée" pour atteindre un objectif marketing plus important que sa dignité.

- accepter et banaliser la pornographie (un business énorme, c'est bon pour le PIB). Mais le porno en libre accès pour les ados modifie profondément leurs comportements envers l'autre sexe. Le porno, c'est utiliser l'autre comme un objet de jouissance. C'est une relation de violence.

- s'étonner naïvement ou fourbement que la femme en subisse les conséquences.

- proclamer qu'il faut éduquer, mais ne rien changer aux causes du problème.

- s'étonner dans 5 ans que ça a encore empiré.

- répéter stérilement qu'il faut éduquer.

 

" A mesure que diminue la liberté économique & politique, la liberté sexuelle a tendance à s'accroître en compensation."

Aldous HUXLEY, 1946, Brave New World

 

Ce n'est plus vraiment de la liberté sexuelle dont on parle ici, cela dit. C'est une absence totale de considération de l'Autre.

Link to comment
Share on other sites

:ninja:

(certains membres du "personnel politique" étant très ... enfin pas... comment peut-elle affirmer ne rien avoir vu, entendu, voire subi? )

Link to comment
Share on other sites

C'est sûr qu'il y a différents niveaux de harcèlement, avec des répercussions plus ou moins graves sur la vie de la victime, mais c'est tout autant condamnable et inacceptable. Si on commence à tolérer certains actes "mineurs", forcément ça laisse la porte ouverte à des actes plus importants.

Parler de tout ça ne changera pas en mal la relation homme-femme : la séduction, c'est du respect. Le harcèlement non. La différence elle est là et on la distingue bien dans la vie courante.

"J'aime bien la grivoiserie" : Elle n'a aucune idée des impacts traumatiques que certaines """grivoiserie""" peuvent avoir alors ! (Pommed'Api, qui a connu le harcèlement sur plusieurs mois, l'agression, la manipulation, les intimidations, les menaces plus ou moins voilées pour la faire taire parce que bon, elle est causante la Pomme...et qui voit bien que tout le monde sait mais tout le monde se tait, il est teeeeellement bien ce type hein il a pas pu faire ça... et pourtant, il a même recommencé, en utilisant ma plainte pour manipuler d'autres, trop fort).

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...