Jump to content

Balance ton porc, Balance ta truie et autres...


André Jorge
 Share

Recommended Posts

Oui, prenons toute la place possible, tiens pourquoi pas en accusant l'auteur d'un article de presse de racisme ou mieux encore, l'un des membres du forum. C'est facile, gratuit et efficace. Plus personne ne devrait oser s'indigner de quelques messieurs passant du bon temps avec des fillettes, plus personne ne devrait oser poster un lien vers un article sur d'insignifiants groupes organisant le tourisme de quelques mâles mûrs européens allant déflorer des femmes de 8 ans. C'est bon, on n'a pas seulement relativisé, on a tué la discussion. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Rudy a dit :

 pas en accusant l'auteur d'un article de presse de racisme ou mieux encore, l'un des membres du forum.

  Si tu prenais le temps de lire ce que j'écris, plutôt que d'y plaquer tes propres interprétations, tu aurais vu que je ne faisais rien de la sorte. Je m'interdis très généralement les attaques ad hominem  (à l'extrême rigueur, je peux dire à un interlocuteur qu'il ne sait pas lire, ce qui, sur un forum, me paraît une hyperbole assez transparente...) ; et si, par inadvertance, ça m'échappe, je la retire et je m'en excuse.

 En revanche, je n'ai aucun problème à qualifier de raciste, ou de sexiste, ou de ce qu'on voudra, une idée, une phrase ou un article qui le sont évidemment. 

 Par exemple : « On ne pas pas mettre en cause des hommes blancs de 60 balais qui apportent un peu de cash à de pauvres jeunes femmes de 10 ans, c'est indécent. » est une phrase raciste, sarcasme ou pas. Et en l'occurrence, je n'en déduis absolument pas que toi, personnellement, tu es raciste : seulement que tu te plais à insinuer que moi, je le suis... L'article, lui, cible clairement les blancs, et son racisme ostensible n'a pas l'excuse du second degré (ou de la tentative d'icelui...). Mais je n'en déduis rien non plus sur la pensée personnelle de son auteur : ça peut tout à fait être un mercenaire qui écrit ce qu'on lui demande d'écrire.

Il y a 1 heure, Rudy a dit :

Plus personne ne devrait oser s'indigner de quelques messieurs passant du bon temps avec des fillettes

  Ah, tiens, pour les supposées conséquences, on repasse à une proposition générale, il ne s'agit plus seulement de messieurs blancs ? Ca, c'est de la rhétorique de bonne foi !

Il y a 1 heure, Rudy a dit :

 plus personne ne devrait oser poster un lien vers un article sur d'insignifiants groupes organisant le tourisme de quelques mâles mûrs européens allant déflorer des femmes de 8 ans.

   Tant mieux.

   Si on veut parler du viol de petites filles, on parle du viol de petites filles, ou on poste des liens vers des articles en parlant. Si on veut parler du tourisme sexuel, on parle du tourisme sexuel, ou on poste des liens vers des articles en parlant. Bravo.

  Mais instrumentaliser le viol de petites filles pour promouvoir des préjugés racistes ou — comment dit-on ?   Âgistes, continentalistes (bel effort, au fait  :)  ) —, de fait, je préfèrerais que plus personne n'ose !

 

Link to comment
Share on other sites

Non mais comment peut-on oser qualifier d'Européens blancs, âgés et aisés ces hommes à la peau blanche venant d'Europe qui ont la soixantaine et dont le pouvoir économique est sans commune mesure avec les Malgaches ? C'est sexiste, raciste, âgiste et j'ose continentaliste. Là est assurément le vrai scandale et il faut absolument le dénoncer. Le véritable problème n'est pas qu'ils aillent s'installer ou passer un bref séjour dans ce pays pauvre pour profiter de la maturité physiologique de gamines de 8 ans. Non, le véritable problème est incontestablement l'opprobre jetée contre ces vieux mâles blancs qui, à leur façon quelque part, luttent contre la pauvreté en dépensant leur argent dans le pays. Continuons de dévier le sujet et pourrir la discussion.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Ce qui me tue, depuis le début de cette discussion, c'est cette façon de renverser les concepts (invoquer ce fameux "retour de l'ordre moral"), de "mettre en perspective" ("à un autre moment, ce serait l'homosexualité qui aurait choqué" autre temps autres moeurs, n'est-il pas 🙃 ?), d'invoquer le racisme "anti-blanc" (l'article parle de Français dont certains viennent de la Réunion toute proche, donc en + pas tous blancs j'imagine mais bref) pour "relativiser" 😳 des cas soi-disant "anecdotiques" ...

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, FemmeDeRochas a dit :

Ce qui me tue, depuis le début de cette discussion, c'est cette façon de renverser les concepts

  Pas sûr de comprendre ce que tu veux dire.  Quel concept aurais-je renversé ?  Comment ?

Il y a 6 heures, FemmeDeRochas a dit :

invoquer ce fameux "retour de l'ordre moral" (...) d'invoquer le racisme "anti-blanc"

 Chacun ses inquiétudes.  Celles-là font partie des miennes, même si je sais bien qu'elles ne sont pas à la mode.

Il y a 6 heures, FemmeDeRochas a dit :

de "mettre en perspective" ("à un autre moment, ce serait l'homosexualité qui aurait choqué" autre temps autres moeurs, n'est-il pas 🙃 ?)

  Ce sont deux idées différentes.  La mise en perspective consisterait pour moi à éviter de faire une fixation sur tel ou tel point de détail (sexuel, de préférence, c'est ce qui marche le mieux...) pour réfléchir à ce qui me semble être le vrai problème, et la source de presque tous les autres, en l'occurrence la corruption et la misère. Ramenons Madagascar à un niveau de développement à moitié décent, et le problème de la prostitution enfantine disparaîtra de lui-même. Ce serait même à mon sens la seule façon efficace de procéder, même si ce n'est pas forcément la plus satisfaisante pour les belles âmes.

  Par ailleurs, autres temps, autres mœurs, en effet ; et il n'est pas forcément inutile de rappeler que les fixations puritaines du moment ne sont ni celles d'hier (d'où le "néo"), ni probablement celles de demain.

Link to comment
Share on other sites

Bravo, ceinture noire de judo rhétorique.

Grille de réponse:

- Que contestez vous dans mes propos exactement  ? (faire semblant de ne pas comprendre pour faire reformuler son interlocuteur, comme à l'école,  et le placer dans une position inférieure)

- Ce n'est pas ce que j'ai dit, pasque moi je suis plus subtil que vous, je me place au dessus du débat, et donc de vous tous. (ici, faire un peu semblant d'être modeste quand même )

- D'ailleurs, c'est celui qui dit qui y est.

- Vous projetez vos sales névroses sur mon discours irréprochable.

-Moralité, c'est vous qui êtes tordus.

And again and again....

aucun intérêt de remettre des sous dans le juke box

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, papillon2704 a dit :

Bravo, ceinture noire de judo rhétorique.

- Que contestez vous dans mes propos exactement  ? (faire semblant de ne pas comprendre pour faire reformuler son interlocuteur, comme à l'école,  et le placer dans une position inférieure)

  Ca me semble en effet une question pertinente. 

  Et en fait de rhétorique perverse, "je ne dirai pas ce que je te reproche, parce qu'il faut être un salaud pour faire semblant de ne pas comprendre ce que je n'ai pas énoncé", ça se pose un peu là...

il y a 44 minutes, papillon2704 a dit :

- Ce n'est pas ce que j'ai dit, pasque moi je suis plus subtil que vous

  Nope. Je dis ce que je dis, et en général je l'assume.  En l'occurrence, ce que j'écris, tout ce que j'écris, mais rien que ce que j'écris.

  Pas besoin de "pasque", il suffit de savoir lire et de ne pas confondre le texte et ses interprétations plus ou moins fantasmées — enfin, si l'on a la correction minimale de préciser ce que l'on reproche à l'autre d'avoir dit (pasque sinon, c'est en effet plus difficile à vérifier, cf. le point précédent)

il y a 44 minutes, papillon2704 a dit :

- Vous projetez vos sales névroses sur mon discours irréprochable.

  Un discours irréprochable, ça n'existe pas.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Argon a dit :

  Ca me semble en effet une question pertinente. 

  Et en fait de rhétorique perverse, "je ne dirai pas ce que je te reproche, parce qu'il faut être un salaud pour faire semblant de ne pas comprendre ce que je n'ai pas énoncé", ça se pose un peu là...

  Nope. Je dis ce que je dis, et en général je l'assume.  En l'occurrence, ce que j'écris, tout ce que j'écris, mais rien que ce que j'écris.

  Pas besoin de "pasque", il suffit de savoir lire et de ne pas confondre le texte et ses interprétations plus ou moins fantasmées — enfin, si l'on a la correction minimale de préciser ce que l'on reproche à l'autre d'avoir dit (pasque sinon, c'est en effet plus difficile à vérifier, cf. le point précédent)

  Un discours irréprochable, ça n'existe pas.

CQFD

  • Haha 1
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Le 02/11/2022 à 00:20, Argon a dit :

  Pas sûr de comprendre ce que tu veux dire.  Quel concept aurais-je renversé ?  Comment ?

 Chacun ses inquiétudes.  Celles-là font partie des miennes, même si je sais bien qu'elles ne sont pas à la mode.

  Ce sont deux idées différentes.  La mise en perspective consisterait pour moi à éviter de faire une fixation sur tel ou tel point de détail (sexuel, de préférence, c'est ce qui marche le mieux...) pour réfléchir à ce qui me semble être le vrai problème, et la source de presque tous les autres, en l'occurrence la corruption et la misère. Ramenons Madagascar à un niveau de développement à moitié décent, et le problème de la prostitution enfantine disparaîtra de lui-même. Ce serait même à mon sens la seule façon efficace de procéder, même si ce n'est pas forcément la plus satisfaisante pour les belles âmes.

  Par ailleurs, autres temps, autres mœurs, en effet ; et il n'est pas forcément inutile de rappeler que les fixations puritaines du moment ne sont ni celles d'hier (d'où le "néo"), ni probablement celles de demain.

Evoquer à plusieurs reprises le "racisme anti-blanc" (je te rassure, ce thème est "à la mode" dans une partie de la population) et le supposé "retour de l'ordre moral" sur un fil qui évoque des affaires de pédophilie (même si tu précises bien avoir celle-ci en horreur) fait un lien avec la dénonciation de la pédophilie, suggère que cette dénonciation s'inscrit dans une forme de "néo-puritanisme", et fait dévier le sujet

 

Par ailleurs, même si la misère à Madagascar explique une partie de la situation, elle ne l'explique pas en totalité. 

Que je sache, la France n'est pas au même niveau de pauvreté que Madagascar, et la pédophilie n'y a pourtant pas disparu

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Évoquer à plusieurs reprises l'homosexualité comme une ancienne perversion tout à fait acceptable aujourd'hui... Les rapports sexuels avec des enfants suivraient le même cheminement... Vraiment, le néo-puritanisme, quelle plaie Et puis la maturité, c'est flou... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Mirobolande a dit :

Évoquer à plusieurs reprises l'homosexualité comme une ancienne perversion tout à fait acceptable aujourd'hui...

  C'est un fait historique.

Il y a 1 heure, Mirobolande a dit :

 Les rapports sexuels avec des enfants suivraient le même cheminement...

  Le cheminement inverse, en fait. Et c'est déjà fait, depuis bien longtemps.

Il y a 1 heure, Mirobolande a dit :

 Et puis la maturité, c'est flou... 

  On ne fait pas beaucoup plus flou comme concept, de fait.  A moins que tu ne sois capable d'en donner une définition aussi précise qu'objective et universelle ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Argon a dit :

 

  On ne fait pas beaucoup plus flou comme concept, de fait.  A moins que tu ne sois capable d'en donner une définition aussi précise qu'objective et universelle ?

Mais quel intérêt ? Et dans quel but ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Mirobolande a dit :

Mais quel intérêt ? Et dans quel but ? 

  Je ne sais pas. Tu m'as reproché de relativiser ce concept, de le tenir pour largement subjectif ou, en effet, assez "flou". Si tu en es d'accord, je ne vois en effet pas bien le problème.

  Sinon, si c'est pour toi un concept précis, l'intérêt de le préciser effectivement serait de démontrer à tous que ma position est intenable, je suppose.  Et inversement, lorsque je te mets au défi de le faire...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...