Jump to content

PE : Un métier, pas une dévotion


Recommended Posts

damien

Ne vous inquiétez pas j'ai pris les devants. J'ai dit ce que j'avais à dire en toute honnêteté. Contrairement à beaucoup.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 196
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • pescalunette

    28

  • Gribouillette

    22

  • chableu

    20

  • damien

    15

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Si vous lisez les dernières interventions de Damien, vous verrez qu'il fait de la provoc' sur de nombreux posts différents, ça lui passe le temps a priori... Bref, moi j'ignore...

Personnellement, avant de passer au CDJ, on s'entraine sur l'ardoise avec le même type d'exercice. On fait phrase par phrase, ou calcul par calcul, les élèves montrent l'ardoise et on corrige aus

Je me permets de recréer ce sujet d'utilité publique!! Règle de base :     Ma vie n'est pas à l'école. Enseigner n'est qu'un travail rémunéré. L'idée : Notre métier

Posted Images

berberanza

Pour ma part, je prépare toute ma période durant les vacances (hormis la première car J attends de connaître les élèves pour anticiper) : ce quiqui veut dire mes fiches de séquence, les leçons et surtout les documents. Puis je vais à l'école avant la rentrée pour imprimer toute ma période. Ça me prend du temps de mes vacances mais ça me fait gagner un temps précieux chaque jour. 

Je corrige français et mathématiques individuellement avec mes élèves (c'est mon fonctionnement, ceux qui ont terminé font des ateliers de réinvestissement en attendant la prochaine séance commune donc pas de perte de temps pour eux) et je corrige le reste le midi. 

 

Link to post
Share on other sites
Melle

Je travaille avec pas mal d'ateliers autocorrectifs, ce qui réduit les corrections aussi ! 

Link to post
Share on other sites
sosogirafe
Il y a 14 heures, Gribouillette a dit :

En gros ça donne ça :

Si pas APC : je corrige 1 heure, de midi à 13h. 13h, repas avec les collègues, et à 13h30 je retourne dans ma classe pour préparer des choses matérielles, tableau, ranger, ou autre... Chaque minute est mise à profit donc si j'ai peu de correction et/ou que tout est prêt pour l'après-midi, je prends un maximum d'avance sur les autres jours (photocops, etc...).

Tu as une pause d'une 1h45 ou 2h alors? ;)

Link to post
Share on other sites
Gribouillette
il y a 1 minute, sosogirafe a dit :

Tu as une pause d'une 1h45 ou 2h alors? ;)

Oui, pause de midi à 14h.

On est à 4 jours 1/2. ;) 

Link to post
Share on other sites
PommeD'Api
Il y a 1 heure, berberanza a dit :

Pour ma part, je prépare toute ma période durant les vacances (hormis la première car J attends de connaître les élèves pour anticiper) : ce quiqui veut dire mes fiches de séquence, les leçons et surtout les documents. Puis je vais à l'école avant la rentrée pour imprimer toute ma période. Ça me prend du temps de mes vacances mais ça me fait gagner un temps précieux chaque jour. 

Je corrige français et mathématiques individuellement avec mes élèves (c'est mon fonctionnement, ceux qui ont terminé font des ateliers de réinvestissement en attendant la prochaine séance commune donc pas de perte de temps pour eux) et je corrige le reste le midi. 

 

Idem, je corrige individuellement au fur et à mesure tout en essayant de m'occuper aussi de ceux pour qui c'est plus long : parfois ils savent mais trainent, trainent, trainent... parfois, c'est parce qu'il y a des difficultés. Ceux qui ont fini sont en autonomie (dessins, lecture ou ceintures) ou peuvent aussi aider leurs camarades en difficulté. Je termine les corrections aux récréations quand je ne suis pas dehors et à midi.

Quand c'est possible, je trouve ça mieux de faire comme ça que de tout corriger sans eux. Là, c'est individuel, ils peuvent avoir un conseil, un coup de pouce pour aller corriger ce qui ne va pas et revenir (ou réécrire proprement quand vraiment c'est trop cochon).

 

Et idem aussi ou presque pour le premier paragraphe : j'ai du mal à anticiper la première période même en sachant mon remplacement à l'avance :secret: en revanche, aux autres vacances, je m'avance très largement.

Link to post
Share on other sites
Gribouillette
il y a 1 minute, PommeD'Api a dit :

Idem, je corrige individuellement au fur et à mesure tout en essayant de m'occuper aussi de ceux pour qui c'est plus long : parfois ils savent mais trainent, trainent, trainent... parfois, c'est parce qu'il y a des difficultés. Ceux qui ont fini sont en autonomie (dessins, lecture ou ceintures) ou peuvent aussi aider leurs camarades en difficulté. Je termine les corrections aux récréations quand je ne suis pas dehors et à midi.

Quand c'est possible, je trouve ça mieux de faire comme ça que de tout corriger sans eux. Là, c'est individuel, ils peuvent avoir un conseil, un coup de pouce pour aller corriger ce qui ne va pas et revenir (ou réécrire proprement quand vraiment c'est trop cochon).

J'aime bien faire ça habituellement, mais avec le double niveau, c'est moins souvent possible.

Et surtout, avec la COVID, je ne pense pas continuer, ou alors faut que je réfléchisse à comment m'y prendre pour qu'il y ait la distance... me faire un genre de guichet à mon bureau. Mettre une croix sur le sol pour que l'élève sache où se placer?

Link to post
Share on other sites
sosogirafe
il y a 10 minutes, Gribouillette a dit :

Oui, pause de midi à 14h.

On est à 4 jours 1/2. ;) 

4 jours et demi aussi mais j'ai pas 2h :D (mais j'a fait une école comme ça, et c'est vrai que pour les APC et corrections ça laissait + de temps).

Link to post
Share on other sites
PommeD'Api
il y a 24 minutes, Gribouillette a dit :

J'aime bien faire ça habituellement, mais avec le double niveau, c'est moins souvent possible.

Et surtout, avec la COVID, je ne pense pas continuer, ou alors faut que je réfléchisse à comment m'y prendre pour qu'il y ait la distance... me faire un genre de guichet à mon bureau. Mettre une croix sur le sol pour que l'élève sache où se placer?

Oui, le covid nous emm....enquiquine :closedeyes:

Et c'est pour le double niveau que je disais "quand c'est possible". J'y arrivais cela dit de temps en temps avec mon double niveau de cette année.

Link to post
Share on other sites
berberanza

Effectivement, avec le covid, je ne sais pas comment je vais faire mes corrections... je me creuse la tête mais rien ne vient...

Link to post
Share on other sites
Lady Oscar
Il y a 4 heures, Gribouillette a dit :

Merci Lady Oscar. ;) 

de rien :)

J'ai la même problématique avec le covid. Depuis quelques temps je parvenais à corriger en passer près d'eux. Après le confinement je faisais des corrections collectives avec le vidéo projecteur mais ça n'est pas pareil pour eux. Ils ont besoin de sentir que la maîtresse regarde le cahier de près et félicite sur la qualité de l'écriture.

Pour l'instant, voici où j'en suis: un temps de correction collective de 11h50 à 12h pour le cahier du jour.

-scanner un cahier au hasard pour le vidéo projeter lors de la correction (ça dépendra de l'état du matériel informatique qui a vraiment besoin d'être remplacé)

-utiliser un stylo bille vert pour se corriger (grosse fierté en cp) 

-la carotte du tampon à colorier si on a soigné son écriture (ça aussi ça plait beaucoup en cp).

Link to post
Share on other sites
sosogirafe

Je ne vois pas ne pas viser les cahiers individuellement une année entière. Alors bon, j'me mettrai de pti coups de gel hydro entre qq cahiers ;) 

Link to post
Share on other sites
doubleR
Le 18/08/2020 à 20:59, damien a dit :

Certes on n'a pas toujours les mêmes opinions mais quand on me parle de timing entre midi et 2 ça me fait rire jaune.

Et bien pour moi entre midi et deux tout est chronomètré car j'ai 1h30 entre la sortie des élèves et l'ouverture des grilles laprem et que je dois corriger les cahiers pour pouvoir leur rendre l'après midi car leur correction individuel qui suit fait partie de ma pédagogie. Et que en plus ça me permet de ne plus avoir de corrections le soir. Donc si je commence à papillonner ou autre, les élèves ne pourront pas corriger leur cahier et en plus je me retrouverai avec des corrections après la classe. C'est ma façon de faire et la partager peut servir à qui veut. 

Sinon concernant l'ardoise, je ne l'utilise plus car cela suppose que tout le monde écrive en même temps, quand il y a des retardataires, on les attend à chaque calcul, phrase ?

J'ai choisi de faire le 1er exo d'une série ensemble au tableau /cahier de brouillon et tous les autres en autonomie sur le cahier du jour, mais c'est la méthode cleo, ils sont très vite autonomes. 

Link to post
Share on other sites
doubleR
Le 19/08/2020 à 09:20, Melle a dit :

Je travaille avec pas mal d'ateliers autocorrectifs, ce qui réduit les corrections aussi ! 

Du coup, les élèves recopient la correction, est ce qu'ils comprennent leur erreur ? 

Link to post
Share on other sites
Melle
Il y a 10 heures, doubleR a dit :

Du coup, les élèves recopient la correction, est ce qu'ils comprennent leur erreur ? 

Non, ce sont des ateliers avec des étiquettes plastifiées où on utilise des pinces à linge par exemple pour indiquer la bonne réponse. 

C'est une étape (parmi d'autres !!...) de leur entraînement. Ils sont sensés me dire lorsqu'ils ne comprennent pas leurs erreurs... Après je repère vite les élèves qui ne comprennent pas et disent le contraire, car au final les évaluations ne sont pas autocorrectives 😉. Et du coup je suis particulièrement ces élèves jusqu'à ce qu'ils comprennent que c'est dans leur intérêt de me faire savoir lorsqu'ils ne comprennent pas un atelier. 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Le 18/08/2020 à 22:09, damien a dit :

Il y a les PIDAPI mais je pratique la pédagogie Freinet de manière je dirais extrême. La correction de fait tranquillement principalement entre pairs on remarque vite que le rôle de l'enseignant là dessus est peu important. Quand les enfants sont pour la première année ds ma classe ils comprennent vite qu'ils doivent s'entraider pour avoir des textes justes...parce que je suis feignant et que les enfants le savent. Ça tient moins de la ruse pédagogique que d'une triste réalité mais bon... Je pense qu'il faut apprendre à ne rien faire qd on est enseignant et surtout pas planifier ça tue le meilleur du métier

Bonjour,

Je suis bien d’accord.
J’ai hésité à mettre en place Pidapi mais il semblerait que ce soit point cohérent en CM2 si les élèves n’ont jamais connu avant. Qu’en penses-tu ? 
Pourrais tu m’expliquer précisément comment tu fonctionnes’, en donnant des exemples? 
Je ne planifies  pas tout et laisse ainsi une place aux joies du « direct ». 

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...