Aller au contenu
Stef 1

Problème avec une collègue : que peut-on faire?

Messages recommandés

Goëllette

Ça me semble cependant être une façon de permettre à la dite collègue de se rendre compte que ça ne va pas, car tous ne s'en rendent pas forcément compte sur le moment. Et ça met à l'abri les élèves. Pour moi, ça n'a pas de prix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 3 heures, dada a dit :

Mais bon, comme on peut le lire tout au long de ce fil, il y a guère de solution... Un jour un IEN avec qui j'échangeais à propos d'une collègue qui dysfonctionnait m'a dit " il y a 5% des enseignants qui ne devraient pas être devant les élèves, nous le savons mais.... "

Qu'ils ne trouvent pas de solution hors la classe (ce qui est parfois ce que recherchent ces personnes en accentuant leur dysfonctionnement), certes, mais qu'ils laissent penser aux autres que ce n'est pas un problème voire qui leur créent des problèmes à eux, ou que les mêmes fassent des histoires aux autres pour des broutilles à côté, ça, c'est rageant.

Actuellement, dans l'EN, les victimes sont traitées de la même manière que les coupables, ce qui fait que, par exemple, un collègue qui a dû quitter un poste pour se protéger se voit regardé par les autres enseignants et les parents comme s'il avait été déplacé par mesure disciplinaire. Ça peut devenir tragique quand c'est ressenti comme une régression (de directeur à adjoint ou TR).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rose45

On n'a aucune Ressources HUmaines, ce n'est pas normal de ne pas gérer son personnel qui va mal, qui dysfonctionne............... C'est les enfants et les collègues qui en font les frais.........

Et je suis d'accord c'est usant à la fin!

Perso, y'en a marre de couvrir toujours les mêmes, de rien dire, zut si on a besoin d'aide, on appelle à l'aide que ce soit pour nous ou pour les autres........ Alors oui le sIEN ne sont pas identiques et ne réagissent pas pareil, et n'ont pas forcément beaucoup de moyens à leur dispo, mais c'est à nous d'appeler à l'aide quand on a tout essayé.........

Bon courage en tout cas.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Je ne propose pas non plus de couvrir, pour ma part, mais juste de laisser faire les personnes habilitée pour faire remonter et s'assurer de ne jamais faire que rapporter quelque chose qu'on a vu ou entendu et non véhiculer les flashs de "Radio Trottoir" ou "Télé Salle des Maîtres".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rose45

Oui à un moment il faut dire les choses qu'on voit et qu'on juge dangereuse (je ne parle pas du fait qu'on n'est pas d'accord sur la méthode de soustraction) et pas attendre que l'IEN le voit de lui-même.............. Il ne le verra pas.

D'ailleurs, autant je trouve que certains parents abusent à s'acharner sur certains collègues, autant d'autres collègues objectivement néfastes avec les enfants ne sont font jamais embêtés par les parents et ça je n'ai pas compris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Très bien donc, n'hésitez pas à dénoncer vos collègues si vous ne jugez pas bien ce qu'ils font, y compris si vous n'avez pas été témoins vous-mêmes des agissements et n’êtes pas directeur ... 

Ça va là ?  :angel_not:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Filounet
Il y a 3 heures, rose45 a dit :

D'ailleurs, autant je trouve que certains parents abusent à s'acharner sur certains collègues, autant d'autres collègues objectivement néfastes avec les enfants ne sont font jamais embêtés par les parents et ça je n'ai pas compris.

Ca, je me suis toujours demandé pourquoi ...

Une année lorsque j'avais une classe, un directeur avait mis tous les enfants de parents élus et parents ch... dans la classe d'un collègue glandeur et dont certains venaient de la classe d'une jeune qu'ils avaient ennuyée toute l'année pour un oui ou pour un non.

Eh bien ce collègue souvent en retard, qui partait pile à midi et 17h, qui ne faisait pas le programme, ne corrigeait que rarement les cahiers, laissait les élèves seuls en classe ou dans la cour, ne recevait pas les parents, ..., eh bien ... même cette année-là, aucun parent ne s'en est pris à lui. Uniquement quelques interrogations presque amusées à la sortie de l'école ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cchampagne
il y a 19 minutes, Filounet a dit :

qui partait pile à midi et 17h

Je fais cela la plupart du temps. Et ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lena

Mon fils a été dans la classe d'un tel numéro, en GS. Tous les parents élus de l'école avaient un rejeton dans sa classe.

Nous n'avons rien dit. Je pense que c'est parce que si avec les années précédentes elle n'avait pas changé, nous n'espérions rien de plus. Mais aussi parce que , pour ma part, je ne lui faisais pas confiance pour ne pas se venger sur mon fils.

Ce sont les maitresses de CP qui ont eu sa peau, à savoir la faire prendre des MS, coincée entre une super maîtresse de PS, et une solide maitresse de GS.

 

Ce n'est pas la même chose avec une instit qui arrive sur l'école et/ou qui parait bien jeune. Là, les rapaces volent bas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu
il y a une heure, Goëllette a dit :

Très bien donc, n'hésitez pas à dénoncer vos collègues si vous ne jugez pas bien ce qu'ils font, y compris si vous n'avez pas été témoins vous-mêmes des agissements et n’êtes pas directeur ... 

Ça va là ?  :angel_not:

Personne n'a écrit cela.

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Mais pourtant on me raille quand j'écris l'inverse. Je m'adapte. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella
Le 22/11/2017 à 22:09, Goëllette a dit :

Non, sans te fâcher, tu engages juste la conversation : "Je t'ai entendu crier ce matin après Bip. Qu'avait-il fait ?", puis, peu à peu, tu verbalises (là, c'est difficile, car tu ne nous as toujours pas dit le type de propos qu'elle tient) les remarques qui t'ont choquée.

Tu peux aussi lui proposer d'accueillir les élèves pénibles dans ta classe, au lieu de les "pourrir".

 

Il y a 19 heures, Goëllette a dit :

Mais si ça peut éviter à ces élèves de se faire humilier ...

Du vécu aussi, et quand j'étais directrice, j'avais 28 élèves ... :(

Entièrement d'accord ....

J'avais une collègue comme ça ....

Elle ne supportait pas les élèves "différents" .... et pour elle, les élèves "handicapés" n'avaient aucune place à l'école .... attention hein, certains n'ont pas leur place, d'autres si .... j'ai fini par proposer d'en accueillir une dans ma classe, car soit disant elle ne savait "rien faire" et au final elle savait quasiment lire, et du coup, je faisait du travail différencié pour elle ... Mais je préférais ça que de la laisser se faire pourrir dans l'autre classe .... (j'avais une classe avec des très bons, donc la différentiation ne me posait pas de soucis) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
natoo

En général on gère l'urgence pour les gamins un peu  comme Coccinutella le décrit. Je trouve que malheureusement ça ne règle pas le problème de fond, cela dit je n'ai pas de solution miracle et notre hiérarchie ne dispose que de peu de leviers je pense. Nous on peut encore se prendre de bec avec ce collègue et lui dire qu'on trouve que son attitude est inadaptée, pour l'Ien c'est moins facile et ça laisse des traces souvent. 

C'est compliqué mais en tout cas je crois qu'il ne faut pas laisser s'installer la situation de manière trop longue. Le ras le bol collectif génère parfois des comportements qui ressemblent parfois à une cabale. L'équipe dont je parlais plus haut s'y était mise en même temps à dire à la collègue que ça n'allait pas et du coup tout était bon à pointer contre la collègue. Je les adore et elles font du super boulot mais des fois je les trouvaient un peu injustes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu
il y a 10 minutes, Goëllette a dit :

Je m'adapte. 

mouai...

 

il y a 18 minutes, natoo a dit :

cabale

C'est effectivement ce qu'il faut éviter. En revanche, il faut faire ce que l'on peut pour protéger les élèves, on le fait (devrait le faire) avec les IP par rapport aux parents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a 22 minutes, natoo a dit :

Le ras le bol collectif génère parfois des comportements qui ressemblent parfois à une cabale. L'équipe dont je parlais plus haut s'y était mise en même temps à dire à la collègue que ça n'allait pas et du coup tout était bon à pointer contre la collègue. Je les adore et elles font du super boulot mais des fois je les trouvaient un peu injustes.

C'est le risque ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella
il y a 30 minutes, natoo a dit :

En général on gère l'urgence pour les gamins un peu  comme Coccinutella le décrit. Je trouve que malheureusement ça ne règle pas le problème de fond, cela dit je n'ai pas de solution miracle et notre hiérarchie ne dispose que de peu de leviers je pense. Nous on peut encore se prendre de bec avec ce collègue et lui dire qu'on trouve que son attitude est inadaptée, pour l'Ien c'est moins facile et ça laisse des traces souvent. 

C'est compliqué mais en tout cas je crois qu'il ne faut pas laisser s'installer la situation de manière trop longue. Le ras le bol collectif génère parfois des comportements qui ressemblent parfois à une cabale. L'équipe dont je parlais plus haut s'y était mise en même temps à dire à la collègue que ça n'allait pas et du coup tout était bon à pointer contre la collègue. Je les adore et elles font du super boulot mais des fois je les trouvaient un peu injustes.

 

il y a 7 minutes, Goëllette a dit :

C'est le risque ...

Voilà ... une fois que les langues se délient tout le monde y va de sa réflexion et ça peut devenir du n'importe quoi ...

On n'est pas non plus formés pour ça 

Mais, savoir que chaque année, une vingtaine d'enfants seront dans sa classe, et multiplié par le nombre d'années ça fait beaucoup d'enfants ...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clar103

Je connais ça aussi,quand plusieurs collègues dont le directeur reprochent toujours des choses à une personne,on ne sait plus ce qui est vrai ou faux,il y a un effet de groupe,et c est très désagréable et malsain.

Là dans cette histoire,il est dit que c est la directrice qui entend ce que dit la collègue dans sa classe mais les autres collègues,peuvent elles aussi témoigner des propos humiliants ou répètent elles ce qu a entendu la directrice? Tout cela est certainement vrai mais là  aussi,il faut se méfier des propos d une seule personne,j ai connu ça aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rose45
Il y a 3 heures, cchampagne a dit :

Je fais cela la plupart du temps. Et ?

J'imagine que tu ne fais pas tout le reste de ce qu'il decrit en plus de ça.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rose45
Il y a 2 heures, coccinutella a dit :

 

Voilà ... une fois que les langues se délient tout le monde y va de sa réflexion et ça peut devenir du n'importe quoi ...

On n'est pas non plus formés pour ça 

Mais, savoir que chaque année, une vingtaine d'enfants seront dans sa classe, et multiplié par le nombre d'années ça fait beaucoup d'enfants ...

 

 

Ben moi j'avoue ya des instits que je crains et si mes enfants les avaient j'aurais mal au bide..... Oui....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella
il y a 49 minutes, rose45 a dit :

Ben moi j'avoue ya des instits que je crains et si mes enfants les avaient j'aurais mal au bide..... Oui....

Oui, je sais, j'en connais ...

Mais quand tu vois que 5 élèves se barrent chaque année de l'école et qu'en fait c'est pour éviter un niveau / une classe ya de quoi se poser des questions ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rose45

Je l'ai vu aussi pendant un remplacement .... Ils ont fermé une classe mais non non c'est les parents qui sont c---....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella
il y a 14 minutes, rose45 a dit :

Je l'ai vu aussi pendant un remplacement .... Ils ont fermé une classe mais non non c'est les parents qui sont c---....

+1 .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blacknader

Franchement, 

On connait tous dans sa circo des enseignants avec de sacré réputation, tout le monde est au courant et personne ne fait rien (sauf cas très extrême). J'ai même l'impression que les IEN ne peuvent pas faire grand chose face à des enseignants qui dysfonctionnent.

J'ai vraiment l'impression que vous faire bouger les choses il faut que les parents se mobilisent mais très souvent comme ça a été dit plus haut, les parents ne disent rien (par peur de représailles sur leur enfant ?) et souvent c'est le pauvre enseignant qui fonctionne bien qui se fait enquiquiner par les parents...

Je suis assez pessimiste sur la gestion des enseignants "en difficulté" hélas... Regardez en Italie : il faut en arriver à mettre des caméras dans les classes pour constater des comportements déviants (pourtant les cris, les voisins de classe les entendent)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PBe
Il y a 15 heures, coccinutella a dit :

Oui, je sais, j'en connais ...

Mais quand tu vois que 5 élèves se barrent chaque année de l'école et qu'en fait c'est pour éviter un niveau / une classe ya de quoi se poser des questions ! 

ça m'arrive régulièrement !... Et je me pose des questions ! .... Mais je ne trouve pas les réponses !

1. Je ne maltraite pas les élèves.

2. Mes élèves ont des résultats corrects au collège.

3. Je suis à l'écoute et à la disposition des parents qui souhaitent me rencontrer.

4. Je participe aux projets d'école et de circo (mais je ne fais pas de classe transplantée :heat:)

5. J'essaie de coller au maximum aux programmes irréalistes du cycle 3.

6. Les cahiers sont (bien sûr !) corrigés, et j'essaie de suivre mes élèves au plus près...

Mais visiblement, l'herbe est plus verte dans l'école privée d'à côté !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella
il y a 14 minutes, PBe a dit :

ça m'arrive régulièrement !... Et je me pose des questions ! .... Mais je ne trouve pas les réponses !

1. Je ne maltraite pas les élèves.

2. Mes élèves ont des résultats corrects au collège.

3. Je suis à l'écoute et à la disposition des parents qui souhaitent me rencontrer.

4. Je participe aux projets d'école et de circo (mais je ne fais pas de classe transplantée :heat:)

5. J'essaie de coller au maximum aux programmes irréalistes du cycle 3.

6. Les cahiers sont (bien sûr !) corrigés, et j'essaie de suivre mes élèves au plus près...

Mais visiblement, l'herbe est plus verte dans l'école privée d'à côté !

ils partent avant ta classe ? ou après ? 

Ils disent pourquoi ils partent ? 

n'ont ils pas des frères et soeurs dans d'autres classes ce qui pourrait expliquer le départ ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PBe

Oui, avant ma classe ! En emmenant les petits frères et soeurs plus petits ... Dans une petite école rurale ayant des problèmes d'effectifs, ça fait mal !

En général, j'ai les explications par retour de Radio-Parking, jamais en direct  : c'est soit "incompatibilité d'humeur" avec moi ou avec un autre élève (?!), soit pour suivre un copain.

Après, j'ai des familles qui viennent me remercier pour mon travail.

Mais je n'arrive pas à me blinder contre les ragots et la suspicion.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stef 1
il y a 28 minutes, PBe a dit :

Oui, avant ma classe ! En emmenant les petits frères et soeurs plus petits ... Dans une petite école rurale ayant des problèmes d'effectifs, ça fait mal !

 

Dans notre école aussi on a des départs : juste après la classe de la fameuse collègue et juste avant la mienne! Moi aussi ça m'interpelle et je me remet en question à chaque fois (pas la collègue ;) ) Nous par contre, on n'a pas de raison des parents nous mettant en accusation mais on y pense quand même, obligé! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella

Nous, l'an dernier, une trentaine d'enfants sont partis ....

mais visiblement c'était ma faute !

M'enfin, j'ai quitté l'école, donc désormais, il n'y aura plus de départs !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a une heure, Stef 1 a dit :

Dans notre école aussi on a des départs : juste après la classe de la fameuse collègue et juste avant la mienne! Moi aussi ça m'interpelle et je me remet en question à chaque fois (pas la collègue ;) ) Nous par contre, on n'a pas de raison des parents nous mettant en accusation mais on y pense quand même, obligé! 

Si c'était la collègue qui les faisait partir, ils quitteraient l'école AVANT ou juste après avoir été informés que leur enfant était inscrit dans leur classe ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella
il y a 40 minutes, Goëllette a dit :

Si c'était la collègue qui les faisait partir, ils quitteraient l'école AVANT ou juste après avoir été informés que leur enfant était inscrit dans leur classe ...

là, c'était le cas, ils ne partaient pas avant ma classe, mais après ... mais selon certains, c'était moi qui les faisait fuir ....alors que les enfants venaient en courant à l'école !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×