Aller au contenu
Positif

Réforme BD, ZIL, zone de rattachement, ...

Messages recommandés

Bogey
Il y a 22 heures, Liloo59 a dit :

J'ai vécu ça pendant mon année de PES avec la directrice de mon école de rattachement. Elle me plaçait dans l'école ou dans sa classe et moi, toute jeune, je n'aurais jamais osé dire non ! Heureusement pour moi, elle s'est fait remonter les bretelles parce que l'inspection, ne réussissant pas à me joindre sur le fixe de l'école, avait dû passer par mon portable et je leur avais expliqué ce que je faisais. Nos tuteurs (CPC) nous avaient prévenus par la suite de les appeler immédiatement si cela se reproduisait, histoire d'avoir leur accord.

Sinon, "bonne" surprise pour la rentrée, j'ai reçu un mail m'informant d'une affectation "non-officielle" en remplacement car l'IA demande de "placer prioritairement des contractuels sur des remplacements longs" et donc, ce n'est pas sûr que je puisse être placée dessus. Ce poste me déprime de plus en plus chaque année... Et les syndicats qui noient le poisson... alors ok, on ne supprime pas les remplaçants titulaires, mais s'ils continuent à multiplier le recours aux contractuels sur les remplacements longs, ça nous enlève tout un pan de nos attributions. Et au final, cette réforme de fusion de postes, ça arrange bien leurs affaires. On ne peut plus se plaindre de ne faire que des remplacements courts vu que le nouvel intitulé de poste ne fait plus de distinction.

Je n'y trouve déjà pas beaucoup d'avantages mais alors là...c'est vraiment de pire en pire.

Oui, nous vivons en catimini des tentatives détournées pour gérer tous les TR ensemble alors que je suis ZIL et le suis resté car il y avait toujours une discution, sans quoi j'aurais pris un autre poste.

Après ne pas être passé hors classe car considéré comme sous enseignant de REP+ et n'ayant pas eu le droit aux deux points de bonification, après avoir dû lutter pour qu'on ne m'impose pas plus d'heures hebdomadaires que prévues, après avoir craint de de ne pas pouvoir les rattraper quand ça m'arrangerais, ...,, Il ne manquerait plus que ça !

Et effectivement, d'année en année, je sens que les collègues nous considèrent de moins en moins comme leurs égaux et j'ai sans cesse des témoignages de jeunes TR qui sont devenus les larbins dans leur école de rattachement alors même qu'ils ne sont pas conviés pour les festivités, les pots de départ ou les photos d'équipe même quand ils sont présents dans l'école.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Filounet

Je vois que je ne suis pas le seul à sentir ce désaveu des TR...

Il serait bien que les adjoints essaient de se mettre à notre place et puis également imaginent comment se passeraent (j'utilise encore le conditionnel car j'espère que ça n'arrivera pas) lorsqu'ils ne seront plus du tout remplacés pour les petits congés et qu'il n'y aura plus que des vacataires non formés pour les grands congés...

La dernière fois que la directrice de mon école de rattachement a exigé que je prenne sa classe pendant qu'elle s'occupait au bureau, j'ai appelé la secrétaire de l'IEN pour la prévenir et ... elle a aussitôt téléphoné à l'école et rappelé que c'était elle qui affectait les TR et que, justement, elle avait besoin de moi donc que ma directrice devait immédiatement retourner dans sa classe qu'elle n'aurait pas dû quitter car elle en avait la responsabilité ce jour-là et je n'étais pas couvert en cas de pépin !

Je suis toujours le premier à m'activer à l'école quand j'y suis, à prtoposer d'aider alors que certains de mes collègues TR restent à bouquiner en salle des maîtres, mais il ne manquerait plus que j'aie des ennuis pour avoir pris en charge une classe sans y être missionné !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Tu as bien fait !

Lorsque j'étais directrice, jamais je n'ai exigé que les TR rattachés à mon école prennent ma classe. J'ai attendu que la secrétaire les y missionnent, comme ce qui s'est régulièrement produit les semaines de la rentrée.

Et je milite pour que les remplacements des collègues absents soient uniquement effectués par des enseignants titulaires !

Je pense même qu'il faudrait que ces postes bénéficient d'une formation et ne soient attribués qu'à des personnels ayant au moins 5 ans d'ancienneté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bogey

Ça fait du bien de lire ce type de propos ...

Cette année, pas de réunion spécifique pour les TR dans la circonscription, et mon directeur d'école de rattachement qui semble étonné que ça me contrarie...

Bah oui, des domestiques, ça n'a pas besoin d'être considérés, reconnus ! Et il ne faudrait surtout pas qu'ils soient réunis, qu'ils se connaissent et puissent se fédérer. C'est potentiellement subversif !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bogey
Le 09/12/2017 à 16:48, clerissalak a dit :

 

A Toulouse c'est l'an prochain et on sera toujours rattachés à une école mais gérés par la circo !

 

Quelle différence avec ce qui se passait cette année ?

Être géré par la circonscription, être rattaché à une école donc recevoir l'issr dès qu'on la quitte, c'est ce que veulent garder les ZIL.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak
il y a 30 minutes, Bogey a dit :

Quelle différence avec ce qui se passait cette année ?

C'est la secrétaire de circo qui nous place et plus la dpe. Déjà moins de risque de sortir de la circo puis plus facile de lui parler aussi.

Et on aura un appel et pas un mail (rarement juste). Mais on ne choisit plus la durée... Pour les issr ça ne change rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bogey
Il y a 19 heures, clerissalak a dit :

C'est la secrétaire de circo qui nous place et plus la dpe. Déjà moins de risque de sortir de la circo puis plus facile de lui parler aussi.

Et on aura un appel et pas un mail (rarement juste). Mais on ne choisit plus la durée... Pour les issr ça ne change rien

C'est bien ça !

Et ça montre qu'on en revient de la gestion directe depuis la dsden ...

C'est bien que ça ne fonctionne pas. Car ce n'est pas pour le confort des TR !

 

Pour ce qui est de la nature ou la longueur des remplacements, il est toujours plus facile de s'entendre avec la secrétaire de son IEN qu'avec un inconnu à l'autre bout du département qui gère plusieurs centaines de TR etn'a aucune idée de ce à quoi ressemblent les lieux où ils nous envoient...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PommeD'Api
Le 30/08/2018 à 16:37, Bogey a dit :

C'est bien ça !

Et ça montre qu'on en revient de la gestion directe depuis la dsden ...

C'est bien que ça ne fonctionne pas. Car ce n'est pas pour le confort des TR !

 

Pour ce qui est de la nature ou la longueur des remplacements, il est toujours plus facile de s'entendre avec la secrétaire de son IEN qu'avec un inconnu à l'autre bout du département qui gère plusieurs centaines de TR etn'a aucune idée de ce à quoi ressemblent les lieux où ils nous envoient...

+ 1 C'est bien plus facile ainsi et plus humain, même si on ne peut pas toujours obtenir ce qu'on veut, mais au moins il y a possibilité de dialogue :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liloo59
Le 23/07/2018 à 21:10, Filounet a dit :

Il serait bien que les adjoints essaient de se mettre à notre place et puis également imaginent comment se passeraent (j'utilise encore le conditionnel car j'espère que ça n'arrivera pas) lorsqu'ils ne seront plus du tout remplacés pour les petits congés et qu'il n'y aura plus que des vacataires non formés pour les grands congés...

Pourquoi utiliser le conditionnel ? Je disais dans un précédent post que le remplacement long auquel je devais être affectée cette rentrée pouvait, selon décision de l'IA, être attribué à un vacataire, et bien ça s'est confirmé, je l'ai su hier matin.

Comble de l'histoire, je me retrouve finalement à remplacer sur un poste à mi-temps, et en arrivant ce matin dans l'école en question je vois une collègue TR en pleurs, en train de faire ses cartons. Elle venait d'apprendre qu'elle était gentiment remerciée au profit d'une contractuelle alors qu'elle avait passé l'été à investir sa classe. La contractuelle nous apprend par la suite qu'elle avait assisté au même cas de figure dans une autre école de la circo.

J'ai une amie directrice qui s'inquiétait de savoir si j'avais bien eu finalement le remplacement qu'on m'avait attribué parce qu'à la réunion de directeurs elle avait appris que plein de collègues TR s'était fait "sucrer" leurs remplacements. Je suis curieuse d'assister à notre réunion de brigades et d'avoir un peu le son de cloche des autres collègues TR mais c'était une pré-rentrée bien morose pour nous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Je suis désolée pour vous.

Ce qui est grave, en plus, c'est qu'ils embauchent des vacataires.

Sinon, avec le recul, ils se rendent compte qu'il est plus simple de les positionner sur des remplacements longs, et qu'il est nécessaire que les remplacements courts soient effectués par des titulaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PommeD'Api
Il y a 8 heures, Goëllette a dit :

Je suis désolée pour vous.

Ce qui est grave, en plus, c'est qu'ils embauchent des vacataires.

Sinon, avec le recul, ils se rendent compte qu'il est plus simple de les positionner sur des remplacements longs, et qu'il est nécessaire que les remplacements courts soient effectués par des titulaires.

J'ai déjà vu rien que dans ma circo :

- une contractuelle sur un remplacement à l'année virée au bout de quelques semaines remplacée au démarrage par un ZIL expérimenté pour reprendre la classe en main puis une BD pour finir l'année ;

- une contractuelle, initialement sur un remplacement à l'année, changée de remplacement au bout de quelques semaines aussi car l'IEN a estimé la classe trop difficile pour elle (la contractuelle n'a rien demandé, je précise) et a préféré mettre une BD expérimentée pour permettre de meilleures conditions d'apprentissage aux enfants.

Les BD et les ZIL, y a que ça de vrai :D

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
berberanza

Oh bah ce n'est pas triste chez vous non plus...

Ici, avec ce changement de qui gère qui. Les BD de notre Circo (les autres alentours sans problèmes je précise) ont été prévenu des remplacements hier à partir de 14h... J'ai été la première au courant car je me suis déplacée... Je ne sais pas ce qu'ils ont foutu mais toujours est il que la secrétaire était toute seule dans les locaux et qu'au final elle a décidé de faire elle même vu l'heure qu'il était ... J'espère qu'elle ne se fera pas taper sur les doigts... 

 

 

Édit : pour les contractuels sur les postes à l'année, on m'avait dit que c'était parce quils n'avaient pas accès aux issr donc pour éviter tout problème, ils préfèrent les mettre sur les postes comme ça..  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 2 heures, berberanza a dit :

Édit : pour les contractuels sur les postes à l'année, on m'avait dit que c'était parce quils n'avaient pas accès aux issr donc pour éviter tout problème, ils préfèrent les mettre sur les postes comme ça..  

Et aussi parce que, finalement, il s'avère que les remplacements courts sont plus compliqués à assurer par des contractuels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 3 heures, PommeD'Api a dit :

Les BD et les ZIL, y a que ça de vrai :D

Tu veux écrire des Titulaires Remplaçants, avec distinction de ZIL ou BD car ce sont deux missions différentes.

Mais qui revendique désormais que les remplacements ne soient effectués que par des titulaires ?

J'ai lu que certains syndicats s'étaient battus pour que des directeurs de centre de vacances restent des enseignants, mais je ne lis rien sur la volonté que les remplaçants restent exclusivement des TITULAIRES formés, ce qui me semble pourtant beaucoup plus important.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PommeD'Api

Nous sommes d'accord ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande
Il y a 9 heures, berberanza a dit :

Édit : pour les contractuels sur les postes à l'année, on m'avait dit que c'était parce quils n'avaient pas accès aux issr donc pour éviter tout problème, ils préfèrent les mettre sur les postes comme ça..  

Pas forcément. Un contractuel remplaçant pendant un congé mater n'est payé que le temps du congé mater = pas pendant les vacances d'été. Ici, ils ne font pas que les remplacements à l'année, qui ne sont quand même pas la majorité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande
Il y a 10 heures, PommeD'Api a dit :

Les BD et les ZIL, y a que ça de vrai :D

Je vois quand même beaucoup de contractuelles et d'AVS qui passent et repassant le concours, qui ont donc un minimum d'expérience et qui se retrouvent coincées (oui, je mets sciemment au féminin) parce que le nombre de postes au concours est si risible que le vivier sera encore plus important l'an prochain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bogey
Il y a 21 heures, PommeD'Api a dit :

+ 1 C'est bien plus facile ainsi et plus humain, même si on ne peut pas toujours obtenir ce qu'on veut, mais au moins il y a possibilité de dialogue :)

Que oui !

 

Le 09/12/2017 à 16:48, clerissalak a dit :

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PommeD'Api
Il y a 1 heure, Mirobolande a dit :

Je vois quand même beaucoup de contractuelles et d'AVS qui passent et repassant le concours, qui ont donc un minimum d'expérience et qui se retrouvent coincées (oui, je mets sciemment au féminin) parce que le nombre de postes au concours est si risible que le vivier sera encore plus important l'an prochain.

C'est vrai aussi.

Dans mon académie (Versailles), il y a pléthore de postes. Notre problème, c'est qu'on manque de candidats. Même avec deux sessions de concours par an. Pourquoi aller se mettre contractuel alors que le concours est accessible ici ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 6 heures, Mirobolande a dit :

Je vois quand même beaucoup de contractuelles et d'AVS qui passent et repassant le concours, qui ont donc un minimum d'expérience et qui se retrouvent coincées (oui, je mets sciemment au féminin) parce que le nombre de postes au concours est si risible que le vivier sera encore plus important l'an prochain.

Mais pour autant, mieux valent quand même l'embauche de personnels titulaires et formés.

Je passerais le concours de dentiste et le raterais que ça ne me donnerait pas autant de compétences qu'un dentiste titulaire d'ouvrir un cabinet et soigner des caries.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Filounet
Le ‎01‎/‎09‎/‎2018 à 07:57, PommeD'Api a dit :

 

Les BD et les ZIL, y a que ça de vrai :D

C'est  clair !

Pourtant, je ne lis rien à ce sujet sur les professions de foi des candidats aux élections professionnelles ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tatiana27

On est très (trop) souvent oubliés !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×