Aller au contenu

Messages recommandés

Linna

Bonjour !
Je n'ai pas de fichier en maths et je ne sais que faire de... LA DIZAINE !
J'ai vu les démarrages avec les ziglotrons, ou regroupement d'objets par paquets de 10 et échanges, etc ;
Mais que faire ensuite ? Qu'en faire de structuré ?!
Merci d'avance !!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Tout bêtement un tableau "unités" "paquets de 10" jusqu'à ce que les élèves se rendent compte du rapport avec l'écriture chiffrée et le comptage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

Va voir le site primaths http://primaths.fr/menucycle2.html

 

l’Activité d’introduction avec les enveloppes marche super bien !

Les ziglotrons c’est super pour « faire des paquets de 10 », mais beaucoup ne font pas le lien avec la numération décimale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande

et le tableau/ château des nombres, aussi. Et le dénombrement de grandes quantités en faisant des paquets de 10.

A reprendre, de toute façon, parce qu'ils n'emploient pratiquement jamais de manière spontanée ces fâcheuses dizaines...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxmatheux

Il me semble que l'important n'est pas de faire des paquets de 10, même pour dénombrer parce que ce n'est pas plus rapide que de compter de un en un (c'est plus efficace pour la vérification, mais ce n'est pas tellement le soucis des enfants).

C'est plutôt de montrer que si on a compris la convention selon laquelle le premier chiffre compte des paquets de 10 et l'autre des choses isolées, on peut écrire facilement combien il y a d'objets dans de nombreuses situations. Je propose par exemple à la suite de l'introduction dont parle Calia des entrainements à l'aide de cartes à points recto verso (points d'un côté, écritures chiffrées de l'autre).

L'une des tâches proposées aux élèves est d'écrire en chiffres le nombre total de points situés au verso des cartes affichées par le maître

si on propose ces cartes : 10  10  10  10  3  l'écriture du nombre de points est une application directe de la convention, après plusieurs exercices de ce type on peut proposer

10  10  10  10  10, qui impose l'écriture du 0 au rang des unités

20 10 10 10 10  5            5  5  5  5  5  5  4            10  10  10  10  9  6        11 11 10 10 10 10 10  2   etc

L'idée étant toujours de proposer des exemples pour lesquels il est nécessaire de revenir à des groupes de 10 mais où ce retour à 10 est facile à réaliser.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Et comment représentes-tu les 10 points ? Comme sur des dés ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxmatheux

oui, pour qu'il ne soit pas nécessaire de les compter pour être certain qu'il y en a bien 10.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

On est d'accord.

Avec les boîtes de Picbille ou les dés de Dédé, ça fonctionne aussi. :bleh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxmatheux

Je ne comprends pas bien comment tu peux procéder avec des boites de Picbille.

Par exemple si j'affiche au tableau les cartes 10  10  10  10  10  9  6 quel est l'équivalent ?

Et puis avec des boites de Picbille, je ne vois pas comment proposer des groupes de 20 ou de 11 (pour des cas comme 20-10-10-10-3  ou 11-11-11-10-10-10-10) sans montrer en même temps la décomposition utilisant 10 alors que ce qu'on souhaite, c'est que les élèves reviennent mentalement à cette décomposition.

Où alors tu veux dire que tu utilises des cartes nombres sans les points au verso et que les boîtes de Picbille sont utilisées seulement pour la validation en cas de besoin ? 

Dans ce cas ça fonctionne évidemment, mais ça me semble plus lourd comme manipulation pour le maître et plus difficile à observer pour les élèves. Avec les cartes il suffit de les retourner et de montrer en dessinant une grande flèche au tableau qu'on peut imaginer qu'un point part de la constellation 6 pour rejoindre 9.   9 et 6 c'est la même chose que 10 et 5, alors le nombre peut s'écrire  65.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

4 boites fermées et une à moitié fermée (5) et avec 4 jetons dans la partie ouverte.

Mais je m'exprimais davantage sur la nécessité que la représentation des quantités évite de compter un à un, ce que j'ai vu faire par des collègues. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Linna
Le 05/01/2018 à 18:28, Goëllette a dit :

Tout bêtement un tableau "unités" "paquets de 10" jusqu'à ce que les élèves se rendent compte du rapport avec l'écriture chiffrée et le comptage.

donc tu ne fais pas spécialemnt de séance / séquence sur dizaine / unité ? Juste tu utilsie ton tableua dans tes activités ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Linna
Le 09/01/2018 à 06:48, vieuxmatheux a dit :

Je ne comprends pas bien comment tu peux procéder avec des boites de Picbille.

Par exemple si j'affiche au tableau les cartes 10  10  10  10  10  9  6 quel est l'équivalent ?

Et puis avec des boites de Picbille, je ne vois pas comment proposer des groupes de 20 ou de 11 (pour des cas comme 20-10-10-10-3  ou 11-11-11-10-10-10-10) sans montrer en même temps la décomposition utilisant 10 alors que ce qu'on souhaite, c'est que les élèves reviennent mentalement à cette décomposition.

Où alors tu veux dire que tu utilises des cartes nombres sans les points au verso et que les boîtes de Picbille sont utilisées seulement pour la validation en cas de besoin ? 

Dans ce cas ça fonctionne évidemment, mais ça me semble plus lourd comme manipulation pour le maître et plus difficile à observer pour les élèves. Avec les cartes il suffit de les retourner et de montrer en dessinant une grande flèche au tableau qu'on peut imaginer qu'un point part de la constellation 6 pour rejoindre 9.   9 et 6 c'est la même chose que 10 et 5, alors le nombre peut s'écrire  65.

 

merci pour tes explications ; aurais-tu des exemples de dcartes à me montrer ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Linna
Le 05/01/2018 à 23:45, calia a dit :

Va voir le site primaths http://primaths.fr/menucycle2.html

 

l’Activité d’introduction avec les enveloppes marche super bien !

Les ziglotrons c’est super pour « faire des paquets de 10 », mais beaucoup ne font pas le lien avec la numération décimale.

il est tellement génial ce site !!! Mille mercis, j'adore (le peu que j'ai lu jusqu'à présent....)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a 25 minutes, Linna a dit :

donc tu ne fais pas spécialemnt de séance / séquence sur dizaine / unité ? Juste tu utilsie ton tableua dans tes activités ?

 

Tu en fais forcément une, au début, car les termes ne sont pas connus des élèves, mais ça ne suffit évidemment pas. C'est un travail "de tous les jours" (ou tous les deux jours), où chaque situation est décomposée "paquets de 10", "unités", que ce soit collectivement qu'individuellement (car les élèves en difficultés souffrent de ces leçons collectives où seuls les élèves forts participent et à la fin desquelles ils ne disent pas qu'ils n'ont pas compris).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxmatheux
il y a 41 minutes, Linna a dit :

merci pour tes explications ; aurais-tu des exemples de dcartes à me montrer ?

Je pense que si mon approche de cette question te convient il y a tout ce que tu veux sur cette page

http://primaths.fr/outils cycle 2/exercicessysteme.html 

et dans les suivantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Linna
il y a 1 minute, vieuxmatheux a dit :

Je pense que si mon approche de cette question te convient il y a tout ce que tu veux sur cette page

http://primaths.fr/outils cycle 2/exercicessysteme.html 

et dans les suivantes.

oui j'ai lu

c'est super merci !!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxmatheux
Le 5 janvier 2018 à 18:28, Goëllette a dit :

Tout bêtement un tableau "unités" "paquets de 10" jusqu'à ce que les élèves se rendent compte du rapport avec l'écriture chiffrée et le comptage.

Je n'osais pas poser la question vu qu'étant retraité je n'aurai pas vraiment l'usage de ta réponse mais la curiosité me ronge…

Tu fais quoi exactement avec ce tableau ? il est prêt avec les intitulés "dizaines" et "unités" et les enfants doivent le remplir après avoir fait des paquets de 10 objets ? Ou bien c'est autre chose ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Tu te moques de moi ou est-ce une véritable question ? J'ai comme un gros doute.

Je suis pas encore retraitée malgré mon ancienneté, mais j'utilise de vieilles méthodes toutes bêtes et qu'on retrouvait, jusqu'à il y a peu, dans la plupart des manuels de CP.

Les élèves comptent les "paquets de 10" tout ce que tu veux (dessins ou choses concrètes comme des images, des bûchettes, des trombones, ...) puis inscrivent le nombre de "paquets de 10" puis le nombre d'objets "qui restent.

Un peu de cette façon :

Résultat de recherche d'images pour "regrouper par paquets de 10"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxmatheux

Non non, c'était une vraie question. 

C'est une des possibilités que j'imaginais mais je n'étais pas sur.

On trouve ça dans de nombreux fichiers ou manuels et à mon avis ça fait partie du problème plus que de la solution.

En effet, pour exécuter la tâche qui lui est proposée l'élève doit 

1) faire des groupements de 10

2) compter les groupements de 10 et les objets restant

3 ) reporter les résultats de ces comptages dans le tableau

4) recopier à l'extérieur du tableau les chiffres dans l'ordre où ils sont écrits dans le tableau.

Pour aucune de ces quatre étapes il n'a besoin de se souvenir que dans un nombre à deux chiffres le premier chiffre dit combien il y a de paquets de 10 et le deuxième combien de choses isolées (à l'étape 3 c'est le maître qui s'en charge puisqu'il a préparé le tableau, à l'étape 4 on recopie à l'identique à l'extérieur du tableau ce qui est écrit dedans).

Je pense que le tableau de numération à ce stade est un piège qu'on tend aux élèves puisqu'ils peuvent parfaitement réussir tous les exercices sans avoir compris l'essentiel.

Quand tu demandes aux élèves qui voient les carte 11  10  10  10   et 3 d'écrire le nombre de points qu'on trouvera en retournant les cartes, il peuvent difficilement réussir sans penser à ce qui est en gras plus haut. L'enseignant va le répéter autant de fois que nécessaire comme dans ta version mais les élèves sont obligés d'y penser aussi, ce qui fait une grande différence.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Mais on peut faire les deux ... La manipulation et l'abstraction sont, à mon humble avis de grouillot de terrain, complémentaires.

Et le maître est peut-être plus intelligent que tu ne sembles le laisser penser, et donne du sens à ses apprentissages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxmatheux

Je ne vois pas ce qui te fait dire que je ne trouve pas le maître intelligent…

J'explique seulement pourquoi il me semble que ce que tu proposes (et tu n'es pas la seule, c'est probablement la pratique dominante dans le domaine) n'aide pas les élèves. Tu peux parfaitement ne pas être d'accord.

Les arguments que je donne reposent sur le fait que les élèves n'ont jamais à se servir de la connaissance de base qu'on veut leur transmettre. Il se peut que je me trompe et qu'ils aient en réalité à s'en servir, alors décris quand.

Il se peut que ce ne soit pas si important d'utiliser la connaissance visée… ça m'étonnerait mais peut-être y a-t-il des arguments en ce sens.

Et si expliquer en quoi on est en désaccord avec un choix didactique expose aussitôt à être suspecté de juger inintelligents ceux qui n'ont pas le même avis,  je me demande à quoi sert un forum tel que celui-ci. 

Il me semblait justement que c'était exactement son but

Je veux espérer qu'il s'agit d'une maladresse d'expression.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Tu parles de TA maladresse d'expression ? Car c'est toi qui sembles mépriser la pratique que je propose à la collègue. Du moins, c'est comme cela que je prends tes remarques, et notamment ta dernière intervention, dans laquelle tu me demandes de me justifier, comme si je passais un examen.

Je n'ai personnellement pas remis en cause ce que tu avançais ni remis en cause ta supériorité sur moi en mathématiques. Je discute, essaie d'aider les collègues, sans avoir besoin d'écraser les autres intervenants en détruisant les conseils qu'ils viennent de donner aux autres.

Je ne suis qu'une simple PE de terrain, qui a eu le CP à de nombreuses reprises et ne s'en est pas si mal sortie, ses élèves non plus. Je n'expose donc que mon expérience, pas de théorie pédagogique. Je n'ai pas de livre à vendre, pas de paroisse à défendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxmatheux

Désolé que tu le prennes ainsi.

Car enfin, je ne remets pas en cause ta légitimité ou des qualités d'enseignantes, j'exprime juste un désaccord sur un exercice particulier… et qui en plus est extrêmement fréquent au moins dans les manuels et les fichiers.

Si un tel désaccord sur une proposition pédagogique est pris comme une attaque personnelle à quoi sert un forum ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Plus que l'expression d'un désaccord, c'est ta façon de l'exprimer qui fait davantage "tacle par derrière" qu'autre chose. Mais si telle n'était pas ton intention, pas de soucis. Et je me répète, je reconnais tout à fait ta supériorité sur moi dans ce domaine.

Comme je l'ai écrit, je ne suis pas une intellectuelle de la pédagogie mais juste une PE de base, ayant eu le CP pendant de nombreuses années et je témoigne juste de mon expérience en mathématiques, faites de beaucoup de manipulations et de jeux, mais aussi beaucoup de rigueur (suivi d'un manuel et non "photocopillage" de pages et de fiches trouvées au hasard d'internet, dont on ignore bien souvent l'origine et les compétences des auteurs) et d'exigence afin de tenter de donner à mes élèves un maximum de représentations du nombres qui leur permette d'aimer les maths et d'être performants. Et il me semble ne pas avoir si mal réussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Linna
Il y a 19 heures, vieuxmatheux a dit :

Je ne vois pas ce qui te fait dire que je ne trouve pas le maître intelligent…

J'explique seulement pourquoi il me semble que ce que tu proposes (et tu n'es pas la seule, c'est probablement la pratique dominante dans le domaine) n'aide pas les élèves. Tu peux parfaitement ne pas être d'accord.

Les arguments que je donne reposent sur le fait que les élèves n'ont jamais à se servir de la connaissance de base qu'on veut leur transmettre. Il se peut que je me trompe et qu'ils aient en réalité à s'en servir, alors décris quand.

Il se peut que ce ne soit pas si important d'utiliser la connaissance visée… ça m'étonnerait mais peut-être y a-t-il des arguments en ce sens.

Et si expliquer en quoi on est en désaccord avec un choix didactique expose aussitôt à être suspecté de juger inintelligents ceux qui n'ont pas le même avis,  je me demande à quoi sert un forum tel que celui-ci. 

Il me semblait justement que c'était exactement son but

Je veux espérer qu'il s'agit d'une maladresse d'expression.

 

ta description de séances sur ton site me convient vraiment. Selon toi, serait-il possible de remplacer ou compléter tes cartons 10 / 10points, par des buchettes et cubes ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxmatheux

Peut-être, comment envisages-tu de les utiliser ?

Il me semble en tout cas que c'est plus lourd à organiser si tu fais travailler la classe entière : une fois que chacun a écrit le nombre qui correspond selon lui aux cartes 5  5  5  5  4, il est très rapide de les retourner, de regrouper les cartes 5 deux par deux pour montrer qu'il y a deux groupes de 10 points et encore 4 points et que le nombre s'écrit donc 24.

Avec des buchettes et des cubes, comment feras-tu pour que chaque élève voie bien les regroupements ?

Je n'assure pas que c'est impossible, mais je ne vois pas comment s'y prendre.

et puis un groupe de 5 buchettes ou de 10 buchettes, ça ne se voit pas au premier coup d'œil qu'il y en a 5 ou 10, il faut les compter (ou faire confiance à la couleur de l'élastique si on a convenu qu'on entourait d'un élastique bleu les dizaines par exemples) alors qu'avec les points disposés en constellation on sait immédiatement qu'il y en a 5 ou 10.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clar103

c'est encore une fois très interessant ce sujet et ces réactions,les remarques de vieuxmatheux ne dénigrent pas,à mon sens,les propositions d'activités mais permettent au contraire de réfléchir un peu sur ce qu'on fait en classe et prendre un peu de recul.C'est vrai que dans les fichiers de maths de cp,il y a beaucoup d'exercices avec des tableaux dizaines et unités à remplir,moi même le le fais faire aux élèves mais il est vrai que cela ne permet peut être pas aux enfants de bien comprendre l'écriture et la signification des nombres à deux chiffres.

le site primaths est en effet très interessant,merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×