Jump to content

La ministre de la Santé appelle les parents à "ne pas envoyer à l'école un enfant qui a potentiellement la grippe"


prof désécol
 Share

Recommended Posts

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe/la-ministre-de-la-sante-appelle-les-parents-a-ne-pas-envoyer-a-l-ecole-un-enfant-qui-a-potentiellement-la-grippe_2547027.html

Citation

La ministre de la Santé appelle les parents à "ne pas envoyer à l'école un enfant qui a potentiellement la grippe"

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a demandé, vendredi, au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) de lancer en urgence une campagne d'information en prévention de la rentrée scolaire pour éviter que l'épidémie de grippe se propage.

L'épidémie de grippe continue de progresser et concerne toutes les régions. Face à cette situation, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a demandé, vendredi 5 janvier, au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) de lancer en urgence "une grande campagne d'information" samedi 6 et dimanche 7 janvier, "en prévention de la rentrée scolaire [lundi 8 janvier] où l'épidémie de grippe risque de se propager dans les écoles".

On attend avec impatience ses préconisations pour les enseignants, du genre : "Cette recommandation est aussi valable pour les enseignants, qui, au moindre signe potentiellement symptôme grippal, ne doivent pas hésiter à perdre une journée de salaire dans l'intérêt général."

:closedeyes:

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, prof désécol a dit :

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe/la-ministre-de-la-sante-appelle-les-parents-a-ne-pas-envoyer-a-l-ecole-un-enfant-qui-a-potentiellement-la-grippe_2547027.html

On attend avec impatience ses préconisations pour les enseignants, du genre : "Cette recommandation est aussi valable pour les enseignants, qui, au moindre signe potentiellement symptôme grippal, ne doivent pas hésiter à perdre une journée de salaire dans l'intérêt général."

:closedeyes:

 

 

 

Il est de notoriété publique que les enseignants surtout ceux de maternelle sont INCAPABLES de tomber malades , cela ne serait pas professionnel ....

Link to comment
Share on other sites

Avec la grippe, il est de toute façon impossible d'aller travailler, et même d'aller chez son médecin. Ceux qui pensent le contraire n'ont pas eu la grippe, mais un gros rhume. :angel_not:

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Ou bien faire comme moi et avoir la grippe pendant les vacances... C'est mieux. 

  • Confus 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, prof désécol a dit :

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe/la-ministre-de-la-sante-appelle-les-parents-a-ne-pas-envoyer-a-l-ecole-un-enfant-qui-a-potentiellement-la-grippe_2547027.html

On attend avec impatience ses préconisations pour les enseignants, du genre : "Cette recommandation est aussi valable pour les enseignants, qui, au moindre signe potentiellement symptôme grippal, ne doivent pas hésiter à perdre une journée de salaire dans l'intérêt général."

:closedeyes:

 

 

 

Oh mais ils l'espèrent bien... Pas pour notre santé hein ne rêvons pas mais tout simplement parce que maintenant chacune de nos absences va leur rapporter une journée de salaire. :D

 

Sinon je ne comprends pas trop le principe de cette annonce: les parents intelligents le font déjà  et les autres ne vont pas changer parce que la ministre leur demande.

Link to comment
Share on other sites

Il existe aussi un truc tout à fait novateur : l'éviction scolaire. Une révolution ! Pensez- donc : on empêche toute personne contagieuse d'aller filer ses cochonneries aux autres, par exemple la grippe, la conjonctivite.....

Ah, mais suis-je bête ! L'éviction scolaire existe déjà. Sauf que la grippe fait partie des maladies non concernées.

Bref, plutôt qu'une recommandation médiatique, pourquoi ne pas utiliser ce qui existe déjà et qui a le mérite d'être clair, net et précis ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Nao a dit :

Il existe aussi un truc tout à fait novateur : l'éviction scolaire. Une révolution ! Pensez- donc : on empêche toute personne contagieuse d'aller filer ses cochonneries aux autres, par exemple la grippe, la conjonctivite.....

Ah, mais suis-je bête ! L'éviction scolaire existe déjà. Sauf que la grippe fait partie des maladies non concernées.

Bref, plutôt qu'une recommandation médiatique, pourquoi ne pas utiliser ce qui existe déjà et qui a le mérite d'être clair, net et précis ?

La gale n'est même pas un motif d'éviction a priori (dixit le médecin scolaire qui n'a pas vu le problème quand des gamins d'une fratrie se sont pointés avec ce joli cadeau.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Pablo a dit :

La gale n'est même pas un motif d'éviction a priori (dixit le médecin scolaire qui n'a pas vu le problème quand des gamins d'une fratrie se sont pointés avec ce joli cadeau.

Ah bon ? Montre lui ça, à ton médecin scolaire.

http://cache.media.education.gouv.fr/file/PROMOTION_DE_LA_SANTE/23/7/EVICTIONS_SCOLAIRES_ET_MALADIES_CONTAGIEUSES_311237.pdf

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, sakura-k a dit :

Et le potentiellement ... c’est à partir de quels symptômes ?

Bonne question ! On est malade à partir du moment où l'on est diagnostiqué malade par un médecin donc le potentiellement me fait bien rire.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Nao a dit :

Sauf que on ne peut pas vérifier qu'il y a bien eu traitement (en l’occurrence ça a duré toute l'année scolaire) ni même que il y a eu consultation médicale puisque c'est le toubib il me semble qui déclenche le truc. Je le cite "il faut faire confiance". C'est vraiment mal fichu leur truc d'exclusion en fait. On n'est pas médecins donc on fait confiance par définition aux familles mais souvent il y a un gros doute sur leur bonne volonté.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Pepettebond a dit :

Il est de notoriété publique que les enseignants surtout ceux de maternelle sont INCAPABLES de tomber malades , cela ne serait pas professionnel ....

:lol: Pendant la parano de la grippe A, ma classe a fermé, puis l'école. Nous devions faire acte de présence dans l'école, la mairie avait ordonné aux ATSEM de rester chez elles ! :dry: La tête des parents quand ils m'ont vue dans l'école avant qu'elle ne soit totalement fermée ! :lol:

Bon ça nous avait permis de ranger plein de choses et d'avancer sur nos projets, c'est pas mal aussi une école sans élèves !  :thumbsup:

 

Link to comment
Share on other sites

Le 07/01/2018 à 18:51, Pablo a dit :

Sauf que on ne peut pas vérifier qu'il y a bien eu traitement (en l’occurrence ça a duré toute l'année scolaire) ni même que il y a eu consultation médicale puisque c'est le toubib il me semble qui déclenche le truc. Je le cite "il faut faire confiance". C'est vraiment mal fichu leur truc d'exclusion en fait. On n'est pas médecins donc on fait confiance par définition aux familles mais souvent il y a un gros doute sur leur bonne volonté.

Mais il faut un papier du médecin attestant du traitement il me semble. A vérifier.

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Nao a dit :

Mais il faut un papier du médecin attestant du traitement il me semble. A vérifier.

Si je comprends bien Pablo, le problème à la base est que pour savoir qu'un enfant a une maladie est qu'il faut qu'il aille voir le médecin... Si il n'y va pas, nous ne pouvons pas dire qu'il est malade... Et impossible d'obliger quelqu'un à aller voir un médecin.

Oui en principe, un enfant va chez le médecin, il a une maladie contagieuse puis il revient avec un certificat du médecin pour dire qu'il peut revenir... Mais pour cela il faut qu'il soit allé voir un médecin...

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, ptitangel a dit :

Si je comprends bien Pablo, le problème à la base est que pour savoir qu'un enfant a une maladie est qu'il faut qu'il aille voir le médecin... Si il n'y va pas, nous ne pouvons pas dire qu'il est malade... Et impossible d'obliger quelqu'un à aller voir un médecin.

Oui en principe, un enfant va chez le médecin, il a une maladie contagieuse puis il revient avec un certificat du médecin pour dire qu'il peut revenir... Mais pour cela il faut qu'il soit allé voir un médecin...

Voilà c'est ça. Le gamin arrive et dit qu'il a la gale, tu vois bien qu'il a la gale MAIS ben rien en fait il a la gale, il est là, il gratte, tu souffres pour lui, les autres gamins commencent à consulter mais tout va bien il faut faire confiance :scratch:

Link to comment
Share on other sites

Le 07/01/2018 à 20:45, elpissou a dit :

:lol: Pendant la parano de la grippe A, ma classe a fermé, puis l'école. Nous devions faire acte de présence dans l'école, la mairie avait ordonné aux ATSEM de rester chez elles ! :dry: La tête des parents quand ils m'ont vue dans l'école avant qu'elle ne soit totalement fermée ! :lol:

Bon ça nous avait permis de ranger plein de choses et d'avancer sur nos projets, c'est pas mal aussi une école sans élèves !  :thumbsup:

 

Pendant la même épidémie, je suis partie en classe rousse. L'IEN nous avait dit que si l'épidémie se déclarait là-bas, on serait mis en quarantaine et qu'on ne rentrerait pas :ninja:.

L'épidémie s'est bien déclarée... dans le bus du retour. Le week-end, ils sont tombés comme des mouches. Et bien, le lundi, on a eu ordre de ne rien dire aux parents car ça les empêcherait d'aller bosser et c'est pas bon pour l'économie !!!

C'est bête, mais des parents m'avaient prévenue; j'avais pris le téléphone pendant le week-end et appelé tous le parents pour avoir des nouvelles  (une catastrophe!) et leur dire que si chouchou ne se sentait pas bien, il pouvait rester au chaud :secret:. 50 % d'absentéisme pendant la semaine et je ne l'ai pas eue !

Link to comment
Share on other sites

Le 07/01/2018 à 11:30, prof désécol a dit :

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe/la-ministre-de-la-sante-appelle-les-parents-a-ne-pas-envoyer-a-l-ecole-un-enfant-qui-a-potentiellement-la-grippe_2547027.html

On attend avec impatience ses préconisations pour les enseignants, du genre : "Cette recommandation est aussi valable pour les enseignants, qui, au moindre signe potentiellement symptôme grippal, ne doivent pas hésiter à perdre une journée de salaire dans l'intérêt général."

:closedeyes:

 

 

 

Et qu'ils n'hésitent pas non plus à se faire vacciner. Pour eux, c'est gratuit.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Mirobolande a dit :

Et qu'ils n'hésitent pas non plus à se faire vacciner. Pour eux, c'est gratuit.

Ben bon depuis 2006le decret est supprimé

 

 

Pour qui le vaccin de la grippe est-il gratuit ?

Dans la même logique, le gouvernement a mis en place un système de gratuité pour les patients à risque. Ainsi, le vaccin est pris en charge à 100% par l’Assurance maladie pour les personnes suivantes :

- Les personnes âgées de 65 ans et plus
- Les femmes enceintes
- Les patients atteints de maladies chroniques (voir la liste ICI)
- Les personnes souffrant d’obésité
- L’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave
- Certains professionnels de santé
- Les personnes séjournant dans un établissement de soins ou d’hébergement médico-social.

Prix du vaccin antigrippe pour les « autres » assurés

Pour tous les autres assurés, le vaccin est payant. En moyenne, son prix se monte 6 euros (prix fixé par les pharmaciens). La prise en charge par l’Assurance maladie est équivalente à 65% du montant du vaccin. Soit un reste à charge pour l’assuré de 2 euros en moyenne.

+ le montant du rdv avecc le médecin...

 

 

https://www.maif.fr/associationsetcollectivites/etablissements-enseignement/guides-prevention/vaccination.html

Link to comment
Share on other sites

A propos de nos absences et du jour de carence, je n'ai rien entendu concernant les syndicats. Ils acceptent sans rien dire?

Je pense sérieusement qu'il faudrait mettre en place une action pour montrer que nous sommes quand même un métier à risque pour attraper des maladies. Ayant vécu quelques temps au Japon, là-bas, quand ils sont malades et qu'ils sortent ils mettent un masque (idem quand trop de pollution). Imaginez une journée où les enseignants portent tous un masque, pour montrer que ben oui si on tombe malade, c'est pas de notre bon vouloir, mais qu'avec 25 à 30 enfants dans la classe et au moins 2 ou 3 par semaine qui viennent cette période en étant malade, on risque fort d'être malade nous aussi. Pourquoi donc ne pas porter un masque pour se protéger?

J'ai vraiment l'impression que l'Etat a besoin d'argent (ben oui, les diminutions des impôts des riches...) et qu'il le récupère sur notre dos. C'est un peu la double peine: vous allez bosser, vous chopez la crève à cause de votre travail, et hop on vous retire en plus un jour de salaire, et en plus vos collègues se retrouvent avec vos élèves dans leur classe car pas de remplaçant...

Ca fait 10 ans que je suis PE et je n'ai jamais vu un collègue se faire arrêter par plaisir...

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, ptitangel a dit :

A propos de nos absences et du jour de carence, je n'ai rien entendu concernant les syndicats. Ils acceptent sans rien dire?

Je pense sérieusement qu'il faudrait mettre en place une action pour montrer que nous sommes quand même un métier à risque pour attraper des maladies. Ayant vécu quelques temps au Japon, là-bas, quand ils sont malades et qu'ils sortent ils mettent un masque (idem quand trop de pollution). Imaginez une journée où les enseignants portent tous un masque, pour montrer que ben oui si on tombe malade, c'est pas de notre bon vouloir, mais qu'avec 25 à 30 enfants dans la classe et au moins 2 ou 3 par semaine qui viennent cette période en étant malade, on risque fort d'être malade nous aussi. Pourquoi donc ne pas porter un masque pour se protéger?

J'ai vraiment l'impression que l'Etat a besoin d'argent (ben oui, les diminutions des impôts des riches...) et qu'il le récupère sur notre dos. C'est un peu la double peine: vous allez bosser, vous chopez la crève à cause de votre travail, et hop on vous retire en plus un jour de salaire, et en plus vos collègues se retrouvent avec vos élèves dans leur classe car pas de remplaçant...

Ca fait 10 ans que je suis PE et je n'ai jamais vu un collègue se faire arrêter par plaisir...

 

Concernant mon syndicat:

Hormis les congés de longue maladie, longue durée ou accident du travail, tous les fonctionnaires et contractuels se verront systématiquement supprimer un jour de salaire dès le premier jour de leur arrêt de travail et cela à chaque arrêt maladie.
Il s’agit là, d’une remise en cause des garanties statutaires et notamment de l’article 34 de la loi du 11 janvier 1984 qui permet le maintien de l’intégralité du traitement pendant 3 mois, en cas de maladie ordinaire, à compter du 1er jour de maladie.

Avec sa fédération de fonctionnaires, la FNEC FP-FO dénonce les orientations gouvernementales qui visent à réaliser des économies sur le dos de tous les salariés, qui sont de plus en plus nombreux à ne plus pouvoir accéder aux soins dans le cadre d’un gel des salaires et d’une privatisation rampante de la Sécurité sociale. C’est bien une attaque contre les garanties et protections collectives et individuelles qui est en marche.

Selon une récente étude de l’Insee, si le jour de carence appliqué en 2012 et 2013 a réduit les absences pour raisons de santé de deux jours, il a augmenté celles de longue durée pour les agents de l’Etat. Toujours selon l’Insee, le coût fixe dû au jour de carence a pu amener certains fonctionnaires « connaissant un problème de santé » à « hésiter à s’arrêter de travailler pour se soigner ». Mais leur état de santé se serait « dégradé » ce qui les a conduits « in fine à des arrêts plus longs ».

A partir du 1er janvier 2018, chaque agent perdra donc la totalité de sa rémunération le premier jour de son congé maladie, soit 1/30 de son traitement, mais aussi 1/30 de ses primes et indemnités. Un agent à temps partiel perdra de façon proratisée.

Au lieu de sanctionner les fonctionnaires, le gouvernement ferait mieux de se pencher sur ses responsabilités d’employeur en matière de médecine de prévention, car en ce domaine, comme dans d’autres par ailleurs, le constat est terrible : peu ou pas de médecins de prévention, peu ou pas de reconnaissance en maladie professionnelle. Par exemple, les personnels, qui dans le cadre de leurs missions sont en contact avec le public, auront bien dû mal à faire reconnaître leur congé en maladie professionnelle.

Comme en 2012, la FNEC FP FO demande l’abrogation de ce jour de carence.

http://www.snudifo02.fr/spip.php?article386

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

un détail près: on ne se fait pas retirer un jour de salaire mais bien plus!!! J'ai déjà vécu la journée de carence quand j'étais PES et on m'a retiré près de 100 euros pour 1 journée...Si on gagnait 100 euros par jour en première année de PE j'en serai la première ravie!!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Pepettebond a dit :

Ben bon depuis 2006le decret est supprimé

 

 

Pour qui le vaccin de la grippe est-il gratuit ?

 

Prix du vaccin antigrippe pour les « autres » assurés

Pour tous les autres assurés, le vaccin est payant. En moyenne, son prix se monte 6 euros (prix fixé par les pharmaciens). La prise en charge par l’Assurance maladie est équivalente à 65% du montant du vaccin. Soit un reste à charge pour l’assuré de 2 euros en moyenne.

https://www.maif.fr/associationsetcollectivites/etablissements-enseignement/guides-prevention/vaccination.html

Pas du tout certaine que le vaccin soit remboursé. Je l'ai toujours acheté avec mes deniers personnels. Mais ceux qui ont déjà eu la grippe savent que 6€, ce n'est pas cher payé pour éviter cette sale maladie. S'il y avait un vaccin gastro, je serais prête à payer cher pour le faire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, NancyDrew a dit :

Après je vais renchérir et faire ma peste, mais quand je vois ce que les gens achètent comme conneries à la pharma... et le prix que ça coûte par rapport au vaccin.

Occilobidule c'est déjà entre 7 et 8 euros... :sort:

 

Bon allez, humour : http://lepharmachien.com/cure-de-jus/

Mais bon, on bosserait dans un bureau avec la 1ère collègue à 3mètres, ce ne serait pas remboursé, ok mais là, on a 25 à 30 gamins qui nous éternuent dessus, qui toussent et (horreur) qui dégoulinent de morve et que l'on doit moucher et qui sont potentiellement porteurs de la grippe (mais que bon, "il voulait tellement venir à l'école" ou "mais je travaille, moi"...)

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Le pire, c'est celui qui a vomi, mais qui se sent bien, finalement. D'ailleurs on ne l'apprend que lorsque l'enfant vomit à nouveau en classe.

Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, borneo a dit :

Le pire, c'est celui qui a vomi, mais qui se sent bien, finalement. D'ailleurs on ne l'apprend que lorsque l'enfant vomit à nouveau en classe.

Je me suis pris le jour de carence dès lundi parce que j'ai pensé exactement à ça après avoir vomi toute la nuit. Je me suis demandé si j'y allais ou pas et puis... je me suis dit qu'on détestait quand les parents nous faisaient ce coup-là, donc je suis restée au chaud. Ca a pas intérêt à râler demain à l'école du coup !

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Le ‎2018‎年‎1‎月‎10‎日 à 05:50, ptitangel a dit :

 

Je pense sérieusement qu'il faudrait mettre en place une action pour montrer que nous sommes quand même un métier à risque pour attraper des maladies. Ayant vécu quelques temps au Japon, là-bas, quand ils sont malades et qu'ils sortent ils mettent un masque (idem quand trop de pollution). Imaginez une journée où les enseignants portent tous un masque, pour montrer que ben oui si on tombe malade, c'est pas de notre bon vouloir, mais qu'avec 25 à 30 enfants dans la classe et au moins 2 ou 3 par semaine qui viennent cette période en étant malade, on risque fort d'être malade nous aussi. Pourquoi donc ne pas porter un masque pour se protéger?

 

 

Et on ferme les classes a partir de 4 eleves malades de la grippe par classe. Sans oublier les enseignants qui sont interdits de travail pendant 5 jours apres le diagnostique de la grippe (test a faire), SANS jour de carence car on est consideres comme souhaitant aller au travail mais ne le pouvant pas.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...