Aller au contenu
nonau

Le scandale Lactalis

Messages recommandés

nonau

La répression des fraudes est à genou: en sous effectif (volontairement) chronique ses effectifs sont passés de 3800 (oui oui pour toute la France...) à 2800 actuellement. C'est tellement plus "dans l'air du temps" de laisser les grands groupes effectuer les contrôles eux mêmes, les fonctionnaires sont des incapables... "Faites confiance aux entreprises", "l'entreprise meilleure gestionnaire que l'Etat"...Voilà ce que donne le libéralisme débridé sans contrôle et sous influence. L'entreprise n'est qu'une machine à profits....

Immense pensée pour ces parents de bébés qui ont été contaminés!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette

Rôooo Nonau faut toujours que tu rejettes la faute sur le système capitaliste, tu vas encore te faire engueuler !  :happy: :D

...

 

 

Trêve de plaisanterie, bien sûr que c'est là le problème ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge

C'est une analyse qui tient la route, mais la politique n'est pas la seule cause, ni le seul point noir... Pour ma part, je me méfie de tout ce qui vient de l'industrie agro-alimentaire...

https://www.ouest-france.fr/le-mag/cuisine/vous-etes-fous-davaler-ca-un-livre-accablant-sur-ce-quon-mange-4140082

Citation

 

tout n'est pas écrit. Et quand c'est écrit, c'est souvent incompréhensible pour le consommateur

[...]

l'hexane - un produit chimique cancérigène. Et ce résidu, qui est un déchet, on vous le met dans la crème glacée pour la rendre plus « authentique »

[...]

si un élément rajouté se retrouve dans le produit fini à l'état de traces, il n'est pas obligatoire de le déclarer. 

[...]

l'utilisation massive d'additifs : pour épaissir, conserver, colorer, baisser les calories, faire croustiller... E

[...]

Quand vous « gonflez » du jambon, pour que l'eau reste à l'intérieur, on injecte des texturants. Et, pour que le produit ait un peu de goût, il faut ajouter des arômes : « nature », « fumé », « aux herbes »... Et des colorants pour le rendre plus appétissant.

[...]

Et vos piments aux poils et crottes de rats ?

C'était une pollution sur un lot acheté en Inde. Il arrive que des rongeurs ou des oiseaux se retrouvent dans les entrepôts de stockage. Et comme on ne jette pas la marchandise - il y en avait pour 80 000 € - il a fallu trouver une solution. On a tout broyé finement et on l'a mélangé à de la bonne qualité. On a revendu ça en « poudre de piment ».

 

Etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

Sans le scandale de la viande de cheval Spanghero, les effectifs de la répression des fraudes aurait été encore réduit sous la mandature précédente.

L'essence du système libéral est un système qui se gère sans l'intervention de l'Etat ou en influençant les contrôles. On voit ce que ça donne au niveau alimentaire... Je rappelle qu'un contrôle "RAS" a été effectué en septembre chez Lactalis, mais c'est ballot, les autorités "ont perdu" le rapport.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ljubljana

Le rapport s'est probablement égaré par malchance dans le broyeur :glare: .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge
Citation

La contamination à la salmonelle provoquée par les produits du groupe laitier illustre les failles actuelles de la sécurité sanitaire. [...]

Face au refus du géant agro­alimentaire de retirer les produits contaminés, M. Le Maire a suspendu, le 9 décembre, la commercialisation de ses laits infantiles. [...]

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/13/lactalis-scandales-a-la-chaine_5241252_3232.html

Il y a manifestement beaucoup de choses pas très nettes chez cette entreprise et cela mériterait une enquête approfondie... et des sanctions fortes et disuasives.

Mais, c'est le jour où la population se décidera à se passer des industriels que les choses iront mieux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orime

Les grandes surfaces se défaussent aussi totalement je trouve...

Le jour du rappel officiel, la moitié des boites identifiées comme contaminées étaient encore en magasin...c'était leur arracher le bras d'aller vérifier les codes et de les ramener en réserve ? :dry:
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×