Jump to content
sophiecrpe2017

Mutation depuis la région parisienne vers la Bretagne

Recommended Posts

sophiecrpe2017

Bonjour à tous, 

Je passe le CRPE dans l'académie de Rennes cette année mais je songe à m'inscrire pour le concours supplémentaire de Versailles. Mon ami, avec lequel je suis pacsé, est militaire et n'a pas d'autres choix que de travailler en Bretagne. Je voulais donc savoir , en imaginant que j'ai le concours à Versailles, combien d'années me faudrait-il pour réussir à être mutée en Bretagne. 

Merci beaucoup ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
titi56

Bonjour,

Cela fait 4 ans que je demande à partir de l'Essonne ... Bon courage !

Share this post


Link to post
Share on other sites
biscottinne

la Bretagne est très demandée et est donc une région "chère", même avec des points de rapprochement de conjoint.

Rapproche toi plutôt d'un syndicat qui te donnera plus d'infos (nombre de points minimum qu'avaient les enseignants qui ont eu leur mut les années précédentes en Bretagne).

Share this post


Link to post
Share on other sites
emilie59

Étant également avec un militaire et actuellement en Bretagne, cela fait trois ans que je demande ma mutation (points de rapprochement de conjoint, enfants, mutation à répétition de monsieur et pas vraiment le choix de l'affectation...) La Bretagne c'est vraiment dur à obtenir même venant d'un département pas forcément des plus déficitaires. Il est préférable d'avoir passé le concours dans cette région pour y rester... Alors bon courage dans cette galère des mutations avec un conjoint militaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
pimouss26

Je te conseille de passer ton concours à Rennes car revenir en Bretagne est très compliqué après avoir obtenu le concours dans une autre académie. 

L'ile et Vilaine est un peu plus facile à obtenir que le finistère mais de manière générale c'est très complexe de muter vers la bretagne 

Share this post


Link to post
Share on other sites
aleytys

Je rejoins les autres.

Ne passe pas ton concours en région parisienne si ton souhait n'est pas d'y rester. Il te faudra d e nombreuses années pour en partir, et avant toi il y a déjà la queue ^^ Tu seras prisonnière d'un département, loin de ton conjoint, avec des début difficiles dans l'enseignement, ce n'est une situation que je ne souhaite à personne.

Je croise les doigts pour ton concours, et si jamais dans le pire des cas, tu peux toujours postuler pour travailler dans l'enseignement privé en attendant, en Bretagne ce ne sont pas les postes qui manquent dans le privé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pimouss26

Je complète ma réponse de ce matin en posant une question : pourquoi passer le concours à versailles en plsu de la Bretagne? Dans les académies plus proches il y a Nantes et Caen qui sont plus proches géographiquement .

à Versailles, tout comme dans d'autres académies parisiennes il y a un 2è concours d'organisé car il y a un manque criant d'enseignants, mais si les enseignants qui ont le concours dans ces académies déficitaires repartent dans d'autres départements, on ne s'en sortira jamais...  

Share this post


Link to post
Share on other sites
mamm gozh

J'ajoute également :

un certain nombre de candidats passent le concours en région parisienne car le concours y est plus facile et aussi pour tenter leur chance au concours supplémentaire,  dans l'idée de repartir au plus vite en bénéficiant des points de rapprochement de conjoint. 

Il est de plus en plus difficile de quitter l'île de France, certains départements en particulier sont des "prisons", et les départements excédentaires sont inaccessibles,  même avec rapprochement de conjoint  et plusieurs années de séparation. 

A côté de ces candidats aux permutations qui sont dans une situation difficile mais choisie, de nombreux couples dont la séparation est imposée  (mutation subie du conjoint ) voient leurs chances de rapprochement se réduire à cause justement de ces personnes.  Je trouve cela un peu immoral. 

Mes propos sont peut-être durs, mais tu n'imagines peut-être pas le nombre de pes en région parisienne venant de province arrivés avec l'idée  de vite repartir, ni le nombre de pe priant pour obtenir enfin une mutation. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
po-okie

Il vaut mieux perdre un an ou deux en cas d'échec au concours en Bretagne que de perdre des années à demander une mutation pour sortir de la région parisienne.

Retour d'expérience :   Après 5 ans d'études à Paris, j'ai fait le choix d'y rester. J'ai donc passé mon concours là-bas et j'ai ensuite travaillé dans 2 départements de l'académie de Créteil (heureusement pour moi, pas le 93, sinon cela aurait été plus compliqué de partir). Lorsque, au bout de 3 ans, j'ai réalisé que j'avais commis une grosse erreur, j'ai demandé ma mutation pour la ville dont je suis originaire. Je ne souhaite à personne cette expérience... Versailles et Créteil sont des académies prisons dont il est parfois difficile de sortir. Trop de jeunes enseignants passent le concours là-bas parce qu'il est plus simple et souhaitent repartir après. Un rapprochement de conjoint ne suffit pas toujours. Cela génère un embouteillage à la sortie car ces personnes sont de plus en plus nombreuses, notamment avec les concours exceptionnels. Je ne pense pas que le métier soit plus éreintant qu'ailleurs (en tout cas, pas par rapport à la ville dans laquelle j'enseigne actuellement), mais c'est tout ce qui va avec qui est difficile : coût de la vie, embouteillages ou temps de transport important, famille et amis éloignés, stress, bruit, pollution....

Un conseil : Ecoute ce que t'ont dit les autres avant moi et ne commets pas une erreur que tu regretteras certainement... :sad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ratatouille

Un exemple tout frais. Ma cousine (en fin de carrière) cherche à quitter la région parisienne où elle a fait toute sa carrière pour un département du sud de la France. Hé bien malgré son ancienneté, elle n'y parvient pas (demande faite depuis 2 ou 3 ans).

Share this post


Link to post
Share on other sites
juLELIOU

Je viens d’obtenir le MORBIHAN  après 6 ans de demande dont 3 ans d’éloignement d'avec mon conjoint qui travaille à Lorient et moi dans les YVELINES séparés donc par plus de 500km. Nous avons perdu pas mal d’argent car double loyer allers retours je suis restée active c'est donc très difficile et nous avons du repousser nos projets de fonder une famille ... j'étais  en REP pendant 5 ans pour avoir les 90pts et j'ai eu des soucis de santé à cause de la situation bref c'est très dur il faut au moins 800 pts je pense pour obtenir le Morbihan en tout cas les autres départements peut être moins je ne sais pas trop 

Share this post


Link to post
Share on other sites
vchoupi22

Idem...cela fait 3 ans que mon conjoint et moi sommes séparés...lui est dans le 78 et moi dans le 22 et sa demande de mutation a de nouveau été refusée hier 😕

Comme le dit juLELIOU, c’est une situation très compliquee...et c’est aussi trés difficile pour les projets familiaux et personnels...

Perso, je te conseille d’éviter de passer le concours en région parisienne si tu ne souhaites pas y passer ta carrière ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
minnouche

Je confirme tout ce qui a été dit, ne le passe pas en région parisienne si tu veux travailler absolument en Bretagne. J'ai eu le concours et le Finistère, mais j'ai pas mal de collègues coincés même dans les autres départements de Bretagne, et à qui on dit bien qu'il ne faut pas espérer revenir avant 4 ans (mouvement du 22 ou 56 vers le 29), même avec petit de deux ans et conjoint dans le 29. Je t'encourage vivement à postuler dans le privé qui cherche toujours des remplaçants, et passer le concours dans le public tranquillement, jusqu'à ce que tu décroches le pompon (de moins en moins de postes dans le privé) ;) 

Autre solution, mais il faut être vraiment intéressé et motivé, c'est comme moi de te former au breton, et de le passer en bilingue dans l'académie de Rennes. 6 mois de formation minimum et une belle bourse de la région après, mais il faut quand même avoir un "truc" avec la langue, et l'aimer, sinon c'est l'échec et la galère, je l'ai vu aussi ... Sans compter que l'enseignement bilingue, même si c'est passionnant, quand tu commences c'est deux fois plus difficile que le monolingue... Bonne chance !:clover::clover::clover:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ChanCeC

J'appuie ce que dit Minnouche plus haut car j'ai passé le concours en Bretagne mais j'ai obtenu une affectation dans l'ille et Vilaine alors que je suis originaire du Finistère.... je viens cette année d'obtenir ma mutation après 4 années de séparation conjointe... 4 années de galère entre aller retour galère financière et surtout le manque de l'être aimée... Cette mutation je la dois aussi au fait que l'ille et vilaine eSt un département plus attractif que les départements prisons... conclusion quitte à passer un concours plus sélectif tu seras séparée pour sûr moins longtemps dans un département breton.

Share this post


Link to post
Share on other sites
juLELIOU

OK avec tout ça c'est pourquoi je n'ai demande que le Morbihan département dont j'étais originaire Loire Atlantique en 2 et Finistère en 3 car je ne voulais pas  le 22 ou le 35 et galerer encore donc j'ai fait des voeux stratèges

Quand j'ai passé le concours en 2011 il n’y avait que 60 postes sur toute la Bretagne ! C'est pourquoi je suis partie je ne regrette pas car c'est très formateur et j’adore ce métier mais j'ai sacrifié pendant 6 ans ma vie perso heureusement que mon compagnon à été compréhensif et notre couple solide .  Il faut avoir le moral 😊

C'est derrière moi maintenant en plus je suis déjà sur place j'ai  fini mon année car en mi temps annualise 😊😊😊

Pour info j'ai obtenu le Morbihan avec 834 points 

Share this post


Link to post
Share on other sites
juLELIOU

Bon courage à vous je comprends la situation cette année j'en ai eu marre donc j'ai fait une demande de mi temps annualise du coup je suis rentrée en Bretagne depuis fevrier là 

Ça peut être une solution pour partager vie pro et vie personnelle 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...