Jump to content

sortir du nucléaire : votation citoyenne


Byza31
 Share

Etes-vous favorable à la sortie du nucléaire ?  

19 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

France Insoumise organise sur les marchés, jusqu'au 18 mars, une campagne pour la sortie du nucléaire et la promotion des énergies renouvelables. Cette sortie du nucléaire, dans le programme de FI, se ferait pour 2050, le temps de réduire les besoins d'une part, et de développer le renouvelable d'autre part. J'ai écouté cet après-midi le cours de la France Insoumise sur ce sujet, j'ai trouvé cela tout à fait intéressant  : https://lafranceinsoumise.fr/2018/03/10/en-direct-efi2-sortir-du-nucleaire-pourquoi-comment/

Link to comment
Share on other sites

C’est une simplification absurde. « Le nucléaire » tout court, ça n’a aucun sens. Il faudrait au minimum distinguer les techniques de fission et de fusion nucléaires.

Ce qui est assez clair, c’est qu’on ne peut pas continuer indéfiniment avec les filières  polluantes développées dans les années 1950-60-70. Le pari de l’époque était qu’elles ne seraient que provisoires, et qu’on pourrait s’accomoder des déchets produits pendant quelques années.

Sauf que 1/ la recherche et le développement ont été à peu près interrompus depuis et 2/ la sécurité des centrales vieillissantes est de moins en moins bien assurée...

Mais la conclusion n’est pas qu’il faut « sortir du nucléaire » (pour le remplacer par des techniques encore plus polluantes ?). Sortir du nucléaire tel que le pratique aujourd’hui le complexe militaro-industriel, certainement !

Mais pour cela, il faut aller de l’avant, pas se recroqueviller dans la technophobie. Relancer sérieusement la recherche, mais surtout pas sous l’autorité et le contrôle de ceux qui vivent du statu quo, CEA et consorts.

Non pas « sortir du nucléaire », mais entrer enfin dans l’ère de la fusion nucléaire contrôlée, par exemple !

 

Link to comment
Share on other sites

@Nonau et @Argon , merci d'avoir pris le temps de répondre, l'indifférence de ce sujet sur ce forum me laisse perplexe. 

Argon, je suis tout à fait d'accord avec toi sur la nécessité du développement de la recherche ; c'est pourquoi FI n'envisage pas une sortie du nucléaire avant 2050, pour avoir le temps de développer les énergies renouvelables. Pour l'ère de la fusion nucléraire contrôlée, comment ferons-nous quand il n'y aura plus d'uranium ? Que ferons-nous des déchets ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Byza31 a dit :

Pour l'ère de la fusion nucléraire contrôlée, comment ferons-nous quand il n'y aura plus d'uranium ? Que ferons-nous des déchets ?

Justement, la question ne se pose pas avec la fusion. 

L'idée de la fission, c'est de prendre un gros noyau, du genre uranium ou plutonium, et de le casser. Evidemment, c'est brutal, et ça fait des tas de petits morceaux, en général eux-mêmes radioactifs, dont on ne sait pas encore se débarrasser.

La fusion, c'est le contraire : on prend deux petits noyaux, idéalement d'hydrogène, et on les fusionne en un seul, typiquement d'Hélium. Du coup : 1/ zéro déchet : les deux protons sont utilisés pour créer le noyau d'Hélium, qui lui même est encore tout petit (l'hydrogène étant plus de 200 fois plus léger que l'uranium, même en en mettant deux, ça ne fait pas lourd !), stable (du point de vue nucléaire) et inerte (du point de vue chimique). 2/  Aucun problème d'approvisionnement : l'hydrogène est l'atome le plus courant de l'univers, et on en a des océans entiers (2 atomes d'hydrogène par molécule d'eau...). 3/ A terme, on pourrait même faire ça à petite échelle (un réacteur à fusion dans ton garage ?) dans la mesure où le ferait doucement, et sans énormes blindages en tous genres...

On sait que ça ne marche pas si mal : c'est comme ça que le soleil produit son énergie !

Link to comment
Share on other sites

Le nucléaire n'est pas une énergie propre et "sécurisée". Un Fukushima français est tout à fait probable au vu de la vétusté des installations!

Qu'on enfouisse les déchets nucléaire sous votre maison ou qu'on les traite à quelques kilomètres de chez vous et on en reparle...

Comme évoqué plus haut, c'est un scandale de santé publique: 3 millions de personnes sous Lévothyrox (hormone thyroïdienne!!), combien de cancers? De personnes ayant des nodules...?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, nonau a dit :

Le nucléaire n'est pas une énergie propre et "sécurisée".

 Je serais presque d'accord, mais au risque de radoter : ce n'est pas "le nucléaire" en soi qui est problématique, mais la façon dont la filière électro-nucléaire est organisée et gérée par le lobby éponyme (et celui des marchands de canons...)

Il y a 10 heures, nonau a dit :

Un Fukushima français est tout à fait probable au vu de la vétusté des installations!

  Non. Fukushima était un réacteur "à eau bouillante", intrinsèquement bien plus dangereux que les réacteurs "à eau pressurisée" du parc français actuel, même vieillissant. En fait, le même accident — une fusion du cœur — s'est déjà produit sur un réacteur de ce type, à Three Mile Island, et les dégâts ont été minimes.

  Et ces deux techniques sont encore bien moins dangereuses que les deux filières "françaises",  "graphite-gaz" (type Tchernobyl, toutes arrêtées en France depuis 1990, mais pas encore démantelées) (on ne sait pas faire !) et "surgénérateurs" à neutrons rapides de type "Phénix", heureusement abandonnés. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Argon a dit :

Non pas « sortir du nucléaire », mais entrer enfin dans l’ère de la fusion nucléaire contrôlée, par exemple !

A terme, on pourrait même faire ça à petite échelle (un réacteur à fusion dans ton garage ?) dans la mesure où le ferait doucement, et sans énormes blindages en tous genres...

                        retour-vers-le-futur-carburant-voiture1.

Mais bon, ça n'est pas pour tout de suite...

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, prof désécol a dit :

 Mais bon, ça n'est pas pour tout de suite...

Vingt ans de recherche, et autant de développement ? C'est une techno qui pourrait être disponible bien avant la fin du siècle, si on s'y met vraiment (... mais ça fait 30 ans qu'on le dit et qu'il ne se passe rien !). Et c'est aussi l'échelle de nos problèmes écologiques majeurs...

Link to comment
Share on other sites

A voir, aussi, le reportage d'Arte sur le Thorium, une manière de limiter la radioactivité de la fission. Où on comprend aussi que l'enjeu du nucléaire civil a très largement été conditionné par le développement du nucléaire militaire.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...