Jump to content
André Jorge

Faire respecter sa personne, ses droits et sa fonction

Recommended Posts

André Jorge

En cas d'agression, démarche à suivre, donnée sur le site de l'académie de la Réunion :

agression.png

https://www.ac-reunion.fr/personnel-carriere/informations-generales/sante-et-securite-au-travail/je-suis-victime-dune-agression-dans-mes-fonctions.html

 

Concernant la protection fonctionnelle et l'Autonome de solidarité :

http://www.slate.fr/story/97609/education-nationale-contrat-assurance-maif

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pepettebond

Pourvu que cela se sache ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Oui, ça serait bien que ça se sache. :) Et on pourrait éventuellement poster dans ce sujet d'autres nouvelles identiques.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
cpette

Ca serait plutôt bien....que les parents le sachent!!!! ;)

Mais effectivement, ça fait du bien de savoir que toutes les incivilités auxquelles nous sommes confrontées ne restent pas impunies, et que c'est très  important de porter plainte.

J'aimerais bien aussi savoir si des insultes et menaces ont déjà été sanctionnées par la loi, parce que j'en ai entendu parler plusieurs fois cette année, dans des écoles de mon entourage. (pas de plainte et donc pas de suite...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
didouny
Le 31/03/2018 à 10:43, cpette a dit :

Ca serait plutôt bien....que les parents le sachent!!!! ;)

Mais effectivement, ça fait du bien de savoir que toutes les incivilités auxquelles nous sommes confrontées ne restent pas impunies, et que c'est très  important de porter plainte.

J'aimerais bien aussi savoir si des insultes et menaces ont déjà été sanctionnées par la loi, parce que j'en ai entendu parler plusieurs fois cette année, dans des écoles de mon entourage. (pas de plainte et donc pas de suite...)

Ici un parent a pris un mois avec sursis pour insultes et menaces :wink: 

Share this post


Link to post
Share on other sites
mariew

Quelle belle nouvelle ce matin... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
violettine

???? Des nouvelles de la condamnation de vos agresseurs?

Share this post


Link to post
Share on other sites
mariew
Il y a 3 heures, violettine a dit :

???? Des nouvelles de la condamnation de vos agresseurs?

ça sera en juin

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Une autre affaire Biscarrosse : des parents d’élèves appelés à verser 397 000 euros à l’Etat

Citation

L’enseignant âgé de 59 ans décide de porter plainte pour diffamation. Il se retrouve isolé socialement, anéanti, et dans l’incapacité de travailler.
Le parquet engage alors des poursuites contre les parents.
En première audience à Mont-de-Marsan comme en appel à Pau, ils sont reconnus coupables de dénonciation calomnieuse. Leur culpabilité est reconnue.
Ils vont devoir verser des indemnités à la victime et à l’Etat. Ce dernier a défini son préjudice : il réclame 397 000 euros.
Cette somme correspond aux salaires du professeur de sport et aux cotisations patronales versés pendant ses trois années d’arrêt maladie. 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/landes/mont-de-marsan/biscarrosse-parents-eleves-appeles-verser-397-000-euros-etat-1475527.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
ronin

Excellente nouvelle. Sauf que le collègue a vu sa vie détruite. 

  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Argon
Il y a 19 heures, André Jorge a dit :

l’Etat [...] a défini son préjudice : il réclame 397 000 euros.
Cette somme correspond aux salaires du professeur de sport et aux cotisations patronales versés pendant ses trois années d’arrêt maladie. 

Beuh ?   Le prof de sport était payé 11 000 € par mois ?  Même en comptant les cotisations patronales, j'ai comme un doute !

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

Cela doit correspondre aussi au préjudice moral.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Argon
il y a 9 minutes, nonau a dit :

Cela doit correspondre aussi au préjudice moral.

Non, il semble que ce soit la somme réclamée par l'Etat, pour son propre préjudice, qui ne saurait être que financier...

Share this post


Link to post
Share on other sites
montagny
Il y a 6 heures, Argon a dit :

Beuh ?   Le prof de sport était payé 11 000 € par mois ?  Même en comptant les cotisations patronales, j'ai comme un doute !

et son remplacement durant la période...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Argon
il y a 12 minutes, montagny a dit :

et son remplacement durant la période...

Uh...  Ca, ce n'est pas un "préjudice", c'est ce que l'Etat aurait dû payer de toute façon pour que le boulot soit fait.

Cela dit, même si je ne comprends pas le chiffre, plus la condamnation sera salée, mieux ce sera !  (encore que... si les parents fautifs sont bien assurés, ça passera en responsabilité civile, et ce sont finalement tous les assurés qui paieront collectivement...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Ne pas se laisser faire et réagir :

Citation

 

Val-de-Marne: Une enseignante porte plainte contre un élève de 10 ans après une agression

PLAINTE L’enseignante a fourni un certificat médical faisant état d’une ITT de 28 jours…

 

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2379083-20181123-val-marne-enseignante-porte-plainte-contre-eleve-10-ans-apres-agression

enseignante-porte-plainte.png

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ronin

C'est beau l'école inclusive. 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
prof désécol

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/villejuif-un-ecolier-de-10-ans-frappe-une-enseignante-23-11-2018-7950702.php

Citation

Villejuif : l’écolier de 10 ans roue de coups sa prof et la menace de mort

Elle vient à peine de commencer sa carrière d’enseignante. Mais pas sûr qu’elle la poursuive après l’expérience traumatisante qu’elle vient de vivre. Une professeure des écoles de 33 ans, a déposé ce jeudi au commissariat du Kremlin-Bicêtre un arrêt de travail de 28 jours après avoir été frappée et menacée de mort par un de ses élèves de 10 ans. Cette agression, d’une violence rare au regard de l’âge de l’auteur des faits, remonte au 18 octobre dernier à Villejuif (Val-de-Marne).

Tout commence vers 8h30 dans la cour de récréation de l’école Joliot-Curie. L’enfant, déjà connu de toute l’équipe enseignante, crie à ses camarades de CM2 : « Hé, vous savez, la maîtresse, c’est une menteuse. Elle n’était pas en réunion mardi, je l’ai vue dans la salle des maîtres. En fait, elle en avait marre de nous. » Et d’éclater de rire.

Quand la professeure prend la parole, l’élève l’interrompt aussitôt : « J’en ai rien à foutre. Je m’en bats les c… » L’enseignante préfère en rester là. Elle ne sait pas encore que ce n’est que le début.

«Lâche-moi s… Je vais te tuer !»

Le cours à peine commencé, l’élève empêche la professeure de s’exprimer. « On s’en fout ! Menteuse ! » hurle l’écolier. La récitation de poésie doit s’arrêter quelques secondes quand l’élève se met à hurler devant ses camarades. Même chose quand l’enseignante tente un exercice de calcul mental.

Tout va dégénérer quand le même écolier décide qu’il est l’heure de jouer en classe avec un ballon gonflable. Elle essaye de saisir le ballon. « Vas-y touche pas menteuse ! » Par dépit, elle envoie tout le monde en récréation.

Dans le couloir, elle récupère le ballon. C’est le moment que choisit l’enfant pour lui asséner un premier coup de poing au niveau du bras gauche. Il s’efforce ensuite de l’atteindre au visage. Puis de lui donner des coups de pied. La professeure esquive plus ou moins. « Lâche-moi s… Je vais te tuer ! Je m’en bats les c… »

En difficulté, l’enseignante demande aux autres élèves d’aller chercher de l’aide. Un de ses collègues intervient et parvient à le maîtriser. Les autres enfants sont enfin mis à l’écart.

«Il est suivi pour des problèmes psychologiques»

Alors que la victime téléphone au Samu, l’élève, toujours dans le couloir, la fixe droit dans les yeux : « S… Je vais te tuer ! » Quelques secondes plus tard, il se jette à nouveau sur elle en lui décochant des coups de pied. Il faudra l’intervention de la directrice et d’une autre enseignante pour que l’élève soit enfin maîtrisé.

« Cet enfant est suivi pour des problèmes psychologiques », confie sans surprise un enseignant. Le rectorat de Créteil ne souhaite pas évoquer les sanctions éventuelles qui ont été prises contre lui. Il indique toutefois qu’un « accompagnement » et une « protection fonctionnelle » ont été accordés à la victime qui a porté plainte contre l’élève.

Devant l’école ce vendredi, la plupart des parents ignoraient que cette agression avait bien eu lieu. « Personne ne nous en a parlé et nous aurions bien aimé que l’on soit prévenu ne serait-ce que pour la sécurité des autres élèves », soupirait une maman.

 

« Hé, vous savez, la maîtresse, c’est une menteuse. Elle n’était pas en réunion mardi, je l’ai vue dans la salle des maîtres. En fait, elle en avait marre de nous. »

Avec un peu de chance, l'académie de Créteil, dans sa grande bienveillance, ne sanctionnera pas la maîtresse qui n'a peut-être pas fait sa demi-heure d'APC...

:getlost:

 

Citation

arrêt de travail de 28 jours

C'est considérable. Bon courage à cette pauvre collègue qui doit être dans un sale état...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

Le manque de moyens (structures, dispositifs...)leurs destructions combinés à une violence sociale qui monte...ne peut qu'entraîner une judiciarisation des réponses. J'aurais aussi impliqué les parents dans la plainte pour défaut éducatif car un enfant ne devient pas comme ça sans un défaut éducatif.

Quant à l'inclusion d'enfants qui ont des soucis psy, on voit où cela mène...La pédagogie ne soigne pas . Elle aurait fait quoi Charmeux avec sa pédagogie positive? Tendu l'autre joue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

A-t-elle eu seulement une classe assez longtemps pour le tenter ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
Il y a 9 heures, Goëllette a dit :

A-t-elle eu seulement une classe assez longtemps pour le tenter ?

C'est ça continue à culpabiliser les collègues.  Le problème est un problème idéologique de choix politiques, ce ne sont pas les collègues!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a une heure, nonau a dit :

C'est ça continue à culpabiliser les collègues.  Le problème est un problème idéologique de choix politiques, ce ne sont pas les collègues!

Je parle de Charmeux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
Il y a 7 heures, Goëllette a dit :

Je parle de Charmeux.

ok désolé

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Laurent Jourdain, publication dans les Stylosrouges sur fb

 

Je suis juste un relais de plus, je suis aussi enseignant à Eaubonne et j'ai eu la chance de travailler avec Jean. Je n'arrive toujours pas à comprendre….
RIP Jean

Bonjour à tous,
Je transfère ce message pour que le plus grand nombre prenne connaissance de cela..
(J'ai vérifié l'information avant de la diffuser)
Message de la part de la femme d'un collègue,
"La semaine dernière, mardi soir, dans l'école Flammarion a Eaubonne, une mère d'élève (d'un chiant pour changer), et qui aime montrer qu'elle a du pouvoir, a porté plainte au commissariat contre un enseignant (Jean, 60 ans figure de l'école) pour violence aggravée sur mineur car il aurait "osé" l'attraper par le bras car il ne voulait pas venir alors qu'il tapait d'autres gamins, bref une histoire à la con comme on peut en voir tous les jours.
Sauf que:
- le jeudi matin le Jean apprend la nouvelle, il tombe complètement de l'armoire, rentre chez lui et se fait arrêter par son médecin, il appelle les syndicats pour préparer sa défense
- le jeudi soir des mères élues parents d'élèves (fouille-merdes) se procurent on ne sait comment le numéro personnel de Jean et l'appellent, on ne sait pas ce qui s'est dit,
- Vendredi matin Jean se suicide.
Équipe effondrée.
Jean Willot, c'est son nom.
Plainte infondée évidemment, la mère n'a même pas cherché à lui parler avant de poser sa plainte.
Dimanche le groupe de mères élues parents d'élèves appelle la directrice et ose lui dire que si elle avait réagi dès le 1er appel de la mère (passé le mardi soir pendant l'étude) rien ne serait arrivé, que ce qui est arrivé est donc de sa faute, ces mêmes mères élues appellent sur le portable de la veuve de Jean.
On continue, lundi matin:
- équipe de 30 personnes dans l'école (inspection, mairie et compagnie) à 7:45 pour blablater les enseignants, qui doivent reprendre leur classe dès 8:30, le môme en question est présent,
- interdiction pour eux de parler de l'affaire aux parents, aux médias ou à qui que ce soit
- interdiction de changer le gamin d'école sauf si sa mère en fait la demande, ne pas stigmatiser la mère ou l'enfant, les protéger de tout traumatisme.
Étouffement total de l'affaire.
Mardi : on informe l'équipe que seuls 3 enseignants (sur 12) pourront assister aux obsèques de leur collègue (faut bien faire tourner l'école), indignation. Finalement on leur autorise de 10h à 12h... Écoeurement.
De plus, la mère refuse de changer son gamin d'école, elle n'a apparemment aucune part de responsabilité dans ces événements.
L'équipe est totalement assommée, piétinée alors qu'elle est déjà à terre et a besoin de soutien de la communauté."

Et voici le courrier envoyé aux directeurs.trices de la circonscription:
"Mesdames et Messieurs les Directeurs,
J'ai le regret et la tristesse de vous annoncer le décès de M. Willot, […]. Dans ce moment douloureux, l'équipe de circonscription s'associe à la peine de sa famille.
En concertation avec l’Inspection Académique et le CAAEE, un dispositif a été mis en place pour accompagner les élèves et l’ensemble des membres de la communauté éducative afin d’assurer la continuité pédagogique dans un climat le plus serein possible.
Je sais pouvoir compter sur votre soutien et votre discrétion dans le souci de préserver l’intimité de la famille."

Je n'ai pas du tout envie d'être discret !!!!

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bountygong

Je n'ai pas de mots... Je pleure, et j'ai envie de vomir

Que peut-on faire pour soutenir cette équipe et la famille ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 2 heures, Bountygong a dit :

Je n'ai pas de mots... Je pleure, et j'ai envie de vomir

Que peut-on faire pour soutenir cette équipe et la famille ?

 

Ecrire un message de condoléances ici https://www.simplifia.fr/avis-de-deces/jean-willot-saint-leu-la-foret 

Il y en a déjà 4 pages mais ce n'est pas assez ...

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bountygong

Merci Goëllette.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

De rien, ça me touche également et j'ai cherché comment communiquer mon soutien.

Je suis contente, il y a 9 pages de condoléances maintenant.

Les obsèques ont lieu aujourd'hui, ça aurait été bien d'organiser quelque chose : tous en noir à l'école, ou un badge "Je suis Jean Willot", ou une minute de silence à la récréation, ...

Dommage que ça ne se soit su que la veille des obsèques ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...