Jump to content
André Jorge

Faire respecter sa personne, ses droits et sa fonction

Recommended Posts

nonau
Il y a 8 heures, Goëllette a dit :

En même temps, ça fait plusieurs décennies qu'on n'apporte que des solutions de Bisounours aux enseignants pour gérer les élèves pénibles... et leurs parents !

Non ils ont apporté "l'école inclusive"! C'est à dire une négation des enfants à "problèmes"...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
abel27

Ici, on a l'air cons quand au bout de 2 ans de rencontres, de réunions, d'équipes éducatives, les parents qui font enfin la démarche de faire soigner leurs enfants se font envoyer paître par le cmp parce qu'il n'y a plus de place et qu'ils ne prennent plus aucun nouveau patient. Et que les coûts dans le privé excluent de fait les familles des quartiers.

Et du coup, pas de bilan, pas de dossier mda, pas de dossier, pas d'orientation, pas d'avs... Et pas d'argent de dépensé pour les handicapés ! Une belle loi sur le papier ça suffit.

Et je ne parle pas des ip qui n'aboutissent à rien la plupart du temps.

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Ce qui est inadmissible, c'est qu'on doive perdre deux ans à convaincre les parents d'un élève qui va mal voire qui fait mal aux autres. Il est là le nœud du problème.

 

il y a une heure, nonau a dit :

Non ils ont apporté "l'école inclusive"! C'est à dire une négation des enfants à "problèmes"...

Hélas.

Dans ma circo (et pourtant, je suis en REP+ donc on a beaucoup de moyens par rapport aux écoles "banales"), nos ULIS sont pleines d'élèves qui devraient être en IME mais les parents ont refusé, alors ils sont en souffrance. Et pendant ce temps, les classes ordinaires sont remplies d'élèves qui devraient être en ULIS ... mais les parents ont refusé, donc ils sont en souffrance, de même que leurs enseignants et leurs camarades.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ronin

Ben oui. Mais si t'es opposé aux dérives de l'inclusion on te traite de facho. 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Torque
il y a 7 minutes, ronin a dit :

Ben oui. Mais si t'es opposé aux dérives de l'inclusion on te traite de facho. 

A force on s'y fait très bien, vu que ce terme ne veut plus rien dire si ce n'est qu'on est en désaccord avec celui qui l'utilise pour signifier qu'il n'a que l'invective comme argument..:D

Share this post


Link to post
Share on other sites
ronin

Ouais, enfin, ça vient même de la hiérarchie.. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Torque

L'absence d'arguments de la hiérarchie pour justifier ses demandes serait une nouveauté ? :devil_2:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ronin

Non. Mais ça fait suer de se faire sanctionner pour ça. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Torque

C'est clair.:idontno:

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ

Goélette, aucune attaque personnelle, je réagis à tes propos, c'est tout. Je suis d'accord avec le constat que tu poses ( je pourrais même liker ton post, mais pour être honnête, ça me ferait mal de t'encourager à poster encore plus ), ce qui m'agace c'est que tu ne sembles n'avoir aucune compassion pour tous ces gosses qui devraient être en itep ou ime et qui faute de place ou d accord des parents se retrouvent dans l'ordinaire ( pire, tu te moques )... Ils sont victimes eux aussi et la violence est mimétique, toujours ... Je crois difficilement à la thèse de l'enfant diabolique, qui agit en connaissance de cause. Il y a 5 ans j'avais dans ma classe une petite fille de 8 ans qui frappait, griffait. Elle était horrible, insupportable, odieuse. Elle a finalement été retirée à la garde des parents et le père et l'oncle ont fini derrière les barreaux pour des viols et des maltraitances ... C'est à elle que je pense en priorité quand j'entends parler d'enfants terribles. Un môme de 15 16 ans, caïd de son quartier, c'est autre chose...

Quant aux dérives de l'école inclusive, pareil, ça m'insupporte, le mépris est total, à la fois pour les enfants et pour nous ... Surtout que parallèlement on démantèle l'ash ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ
Il y a 2 heures, ronin a dit :

Ben oui. Mais si t'es opposé aux dérives de l'inclusion on te traite de facho. 

Pire, on te fait passer pour quelqu'un qui n'a pas de coeur, pour un feignant d'instit qui ne pense qu'à son petit confort personnel et qui se fiche bien des mômes ... Facho, à la limite, on s'en fout ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je ne me moque pas des enfants, je suis révoltée qu'on regarde si peu souvent ce qui ne va pas dans la famille, alors même qu'on culpabilise à fond les enseignants et qu'on ne leur propose, pour les aider, que ... de la poudre de Perlimpimpin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bogey

Et moi qui suis TR et bouge beaucoup, il y en a de plus en plus, des élèves comme ça, des familles comme ça.

Les collègues sont démunis et ont peur de se faire taper sur les doigts.

Au mieux, la hiérarchie dépêche sur place un conseiller pédagogique qui, quand on a de la chance, a eu une classe en responsabilité il y a moins de 10 ans donc comprend vraiment la situation et ne se contente pas de servir du Yakafocon.

Ce qui me chagrine le plus, c'est l'attitude de certains collègues, qui se mettent dans la misère à cause de pédagogies pseudo bienveillantes ou mal utilisées, n'arrivent du coup pas à tenir leur classe (je ne parle même pas des apprentissages) mais dégomment les TR qui font preuve d'un brin d'autorité pour tenter de mettre leurs élèves au un travail.

Le mois dernier, j'ai remplacé dans une classe de CM où il n'y avait pas de bureau pour l'enseignant ... Il n'avait même pas de siège propre car, comme m'ont expliqué les élèves "il est à notre service".

Au bout de quelques "il faut que tu", "tu dois" et "tu n'as pas le droit", j'ai poussé une gueulante !

Du coup, les élèves se sont mis au travail et la collègue d'à côté m'a dit ... que c'était si calme par rapport à d'habitude qu'elle pensait que nous étions partis ...

Mais il paraît que le titulaire n'était pas contente, à son retour, car les élèves, gentils et travailleurs pendant une semaine, se seraient plaints de la sévérité du remplaçant et il les a écoutés... Je rêve !

J'attends qu'il me le dise en face quand je retournerai dans cette école... 😬

  • Thanks 2
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ronin

En théorie. Dans les faits beaucoup de chefs d'établissement sont comme nos IEN. Ils renvoient les élèves en classe et engueulent les collègues. Même pour des faits qui sont de l'ordre du délit. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
montagny
il y a 8 minutes, ronin a dit :

En théorie. Dans les faits beaucoup de chefs d'établissement sont comme nos IEN. Ils renvoient les élèves en classe et engueulent les collègues. Même pour des faits qui sont de l'ordre du délit. 

comme pour tout cela dépend des chefs d'établissement. J'en connais qui se contrefoutentdes chiffres de leur conseil de discipline et agissent en conséquence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ronin

Suffit de lire les forums du secondaire et les groupes de profs sur Facebook pour voir les abus. Et être dans un syndicat qui défend les enseignants. Bien sûr qu'il y a aussi des cde correct. Mais ils se font rares. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 4 heures, ronin a dit :

En théorie. Dans les faits beaucoup de chefs d'établissement sont comme nos IEN. Ils renvoient les élèves en classe et engueulent les collègues. Même pour des faits qui sont de l'ordre du délit. 

Ce sont les surveillants ou le CPE qui les prennent en charge, et au moins, dans pendant ce temps, ça permet aux profs de souffler, ce qui nous est impossible !

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ
Il y a 4 heures, ronin a dit :

En théorie. Dans les faits beaucoup de chefs d'établissement sont comme nos IEN. Ils renvoient les élèves en classe et engueulent les collègues. Même pour des faits qui sont de l'ordre du délit. 

Il y a quelques années en classe relais j'ai eu à faire à un gosse de 14 ans infernal : dialogue impossible, vols, violences, insultes ... Tout ça en une semaine !!! Semaine au terme de laquelle ce sympathique jeune homme a provoqué un début d'incendie dans nos locaux. Après avoir éteint les flammes, je lui ai hurlé dessus qu'il était viré, que je ne voulais plus le voir etc j'étais fou de rage !!! Mr a eu UNE journée d'exclusion ( ! ) et je me suis fait remonter les bretelles par le principal du collège dont je dependais pour la " violence " de mes propos et mes " dérapages verbaux " ... Le lendemain, Billy the kid était de retour  plus arrogant que jamais ... ( bon, j'ai fini par avoir gain de cause, mais il a fallu batailler ... )

Alors entre les profs impitoyables qui ne tolèrent pas le moindre écart et qui saquent les jeunes et les guignols comme ce principal qui se prennent pour Véronique Jeannot je ne sais toujours pas qui est le plus nocif !!!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

Sans intéressement pas de motivation. L'OCDE qui est à l'origine de cette pauperisation avec l'UE tient le beau rôle. Le pompier pyromane.

Personnellement pire que de la démotivation j'en viens à ressentir du dégoût face à cette situation indigne ! Le dégoût pour ce métier. Comment ne pas devenir schizophrène devant tant d'injonctions contradictoires? Comment ne pas devenir haineux devant tant de mépris exprimé dans des éléments de langage bienveillants où les mots perdent tous leurs sens ?! 

Comment ne pas être dégouté quand avec un bac +5, un concours avec 10% de réussite (quand je l'ai passé), l'enjeu énorme de notre métier, on se retrouve payer presque au SMIC en début de carrière et une fois et demi de moins qu'un enseignant espagnol par la suite ?

Nous, enseignants français, sommes les moins payés des pays de l'OCDE ! Alors que la France est parmi les pays les plus riches du monde! Alors quil y a 30 ans à peine nous commencions à 2 fois le montant du smic avec logement de fonction et retraite à 55 ans. Comment ne pas être révolté par l'inclusion des enfants différents ?! Dispositif qui permet surtout de ne pas prendre ses responsabilités en terme d'aide aux plus fragiles et pire de piller à moyen terme l'ASH.

Comment ne pas être déprimé devant le peu de mobilisation dune corporation sous ritaline? Des femmes et des hommes censés détenir un esprit critique dotés plus que les autres de valeurs humanistes ? Devant le rôle destructeur de certains syndicats censés défendre notre fonction?

Pour la 1ere fois je songe à une reconversion, pour la 1ere fois j'en viens à détester cette institution, pour la 1ere fois je n'ai plus envie d'échanges avec des personnes non grévistes, non combattives, dépourvues de tout sens des urgences ! Nous sommes gouvernés par les Loups de Wall Street.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je rajouterai, pour moi, l'attitude de certains collègues, surtout en période de gouvernement PS, pour nous faire "gober" des couleuvres (réforme des rythmes, inclusions, hétérogénéité, ...). Je repense à ces revues vantant les bienfaits de tout ça, avec des témoignages.

Parce que, franchement, les années que j'ai le plus mal vécues, en tant qu'enseignantes, ce sont les 5 années Hollande, avec Peillon, Hamon et NVB et, avant, celles de Jospin-Allègre.

Pas seulement à cause des réformes et des propos dégradants à l'égard des enseignants (Mammouth, ...), mais surtout parce que nos révoltes, dans ces moments-là, ont été systématiquement étouffées avec, en plus, des leçons de morale et des annonces à la presse laissant croire que tous les enseignants étaient d'accord.

S'il n'y avait pas eu ces collègues (et ex-collègues, comme certains DDEN par exemple), je suis persuadée qu'on souffrirait bien moins actuellement.

  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tide
Il y a 3 heures, Stork a dit :

Abstraction faite des réformes récentes venues encore fragiliser le système, le responsable de cet état de fait est pour moi et en premier lieu, le collège unique. Uniformisation n’étant pas synonyme d’égalité, le collège unique passe les individualités au rouleau-compresseur ; il donne aux élèves le sentiment d’être méprisés car il demande à certains plus qu’ils ne peuvent donner tout en privant les autres de ce qu’ils pourraient recevoir.

Bien d accord avec ça. Et souvent des enseignants du secondaire déboussolés par l'hétérogénéité de leur public.  Ça commence à bouger un peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Ils ont mis du temps à s'en rendre compte !

Tant que ça touchait le primaire, qu'ils pouvaient mettre leurs propres enfants à l'abri, les PLC étaient plutôt fermés à nos appels au secours.

Certains même ont applaudi quand NVB a supprimé les classes bilingues ou européennes, parce que "l'hétérogénéité, tant que ça ne touche pas nos propres enfants, c'est magnifique !".

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
Le 21/12/2019 à 08:43, nonau a dit :

Des femmes et des hommes censés détenir un esprit critique dotés plus que les autres de valeurs humanistes ?

Pourquoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
Il y a 3 heures, chableu a dit :

Pourquoi ?

Notre mission est d'instruire et d'éduquer au vivre ensemble. Nous préparons les futurs citoyens de demain, nous sommes le dernier ciment de cette société. Seuls des humanistes peuvent remplir cette mission. Peut être que je me trompe... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu

C'est le plus que les autres qui me gène.

Quid des travailleurs sociaux, des personnels médicaux et para médicaux, des ATSEM, et d'autres professions qui nécessitent des valeurs humanistes.

Je trouve que nous sommes mal payés et méprisés pour autant je ne pense pas nous poserai pas au dessus des autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

Je me suis sans doute mal exprimé. Nous ne sommes pas au dessus des autres mais censés être plus que les autres les gardiens des valeurs humanistes car nous les enseignons.

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

https://www.podcastjournal.net/Hausse-des-demissions-chez-les-professeurs-stagiaires_a27203.amp.html?__twitter_impression=true&fbclid=IwAR2KJyxzaq2G5BNc9dEBSpRJvSAlBEmYBHmoaF65ZqlRKX3SVvGdR506BOQ

Extrait: 

Le bilan social de 2017-2018 du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse a révélé que le taux de démission des enseignants stagiaires avait augmenté de 209% depuis 2012. Il s’agit d’une progression inquiétante selon les parlementaires

Ces c*** qui ont voté entre autres le jour de carence?

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

Bac+5 et 1400 euros... Sans compter les heures...

Avec quoi comme perspective ? Une retraite de misère ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...