Jump to content

Faire respecter ses droits, sa personne et sa fonction


André Jorge
 Share

Recommended Posts

Un professeur menacé de mort par un parent d'élève :

Citation

"Je vais vous décrocher la tête"

 

Citation

Un professeur du lycée Val-de-Seine au Grand-Quevilly, près de Rouen (Seine-Maritime), affirme avoir été menacé de mort par un parent d'élève. Il a porté plainte. L'affaire est prise très au sérieux. Les enseignants se sont mobilisés et les cours ont été suspendus ce lundi matin.

 

Citation

Depuis cet évènement, le professeur est en arrêt maladie. Son état psychologique a été jugé trop fragile pour reprendre les cours. 

"Je ne veux pas être un deuxième Samuel Paty. Je ne me vois pas revenir dans cet établissement. J'ai demandé au rectorat à changer de poste pour me protéger."

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/temoignage-je-vais-vous-decrocher-la-tete-un-professeur-menace-de-mort-par-un-parent-d-eleve-2649908.html

Link to comment
Share on other sites

Et un autre enseignant menacé un peu avant les vacances de la Toussaint :

Citation

L'affaire a démarré lundi lorsqu'un courrier anonyme est arrivé au lycée Georges Brassens d'Evry-Courcouronnes et visant le professeur d'histoire.

 

Citation

"Votre professeur le sale juif doit arrêter de faire le malin, on va lui faire une Samuel Paty à lui et son père le vieux rabbin sioniste. On va s'occuper de lui à la sortie du lycée" y est-il écrit.

 

Citation

Le professeur est désormais sous protection avec des policiers devant son logement et devant l'établissement scolaire.

 

https://www.midilibre.fr/2022/10/14/on-va-lui-faire-une-samuel-paty-un-enseignant-menace-de-mort-en-essonne-place-sous-protection-policiere-10736213.php

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

Comme pour le harcèlement des élèves ce sont donc les enseignants agressés qui sont priés de quitter les établissements ?🤔

Les auteurs de ces faits abjects doivent être interpellées et jugées en comparution immédiate. Leurs enfants doivent quitter l'établissement et placés dans des centres spécialisés ! Oui oui, il faut construire des écoles spécialisées pour ces élèves là et retirer ces enfants à leurs parents malades! Déconstruire l'image nauséabonde que leurs parents ont imprimé dans le cerveau de leur progéniture. Ces gens doivent écoper de peine de prison maximale. 

  • Merci 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Des enseignants en grève à Rennes après les violences d'un élève de CM2 sur son enseignante :

Citation

Ils sont démunis face à la violence d'un enfant de dix ans, en classe de CM2, qui a frappé sa maîtresse en plein cours la semaine dernière et qui se montre d'ailleurs régulièrement violent. Ce garçon de dix ans terrorise sa classe, donne des gifles, des coups de compas...

 

Citation

En cours de sport, il a lancé ses chaussures dans la figure de son enseignante. "Il a enlevé ses chaussures, il s'est mis à courir, il s'est énervé.

 

Citation

Il y a une enfant qui avait des béquilles. Il a récupéré les béquilles et il a tapé l'institutrice avec les béquilles", explique la présidente des parents d'élèves FCPE.

https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/rennes-des-enseignants-en-greve-apres-les-violences-d-un-eleve-de-cm2-sur-son-institutrice-7900210558

  • Triste 4
Link to comment
Share on other sites

C'est marrant on nous avait proposé exactement le même "aménagement pas2vagues" pour un élève profil ITEP dont les parents ne voulaient pas entendre parler... 

L'inclusion de ces enfants violents est une plaie pour nous enseignants ainsi que les autres élèves et l'Institution toute entière. Que font les parents qui ont les moyens d'après vous? Et après on vient nous parler de l'école républicaine ? Incapable de gérer la diversité. 

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, nonau a dit :

L'inclusion de ces enfants violents est une plaie

(..) Et après on vient nous parler de l'école républicaine ? Incapable de gérer la diversité. 

  A supposer que "gérer la diversité" soit la mission première de l'école, ranges-tu vraiment la violence parmi les éléments de "diversité" qu'il lui appartient de gérer ?

Il y a 3 heures, nonau a dit :

(...)   un élève profil ITEP dont les parents ne voulaient pas entendre parler... 

(...)  Que font les parents qui ont les moyens d'après vous?

 Que font les parents, tout court !

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Effectivement la violence qu'elle soit exercée par un élève lambda ou handicapé est à bannir. 

Pour l'UNSA c'est une question d'accompagnement, pour moi c'est un problème de soins et de structures spécialisées. La pédagogie n'a jamais soigné personne. 

Les parents qui ont les moyens se barrent sans réfléchir dans le privé. Sans porter plainte ni "faire de vagues" malheureusement mais ils se barrent et ils ont raison! 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Tout à fait !

Ici, et ça a commencé à partir de la réforme des rythmes scolaires, de plus en plus de collègues mettent leurs enfants dans le privé dès l'élémentaire et parfois même dès la maternelle.

Y compris lorsque leur domicile où leur lieu de travail est rattaché à une bonne école.

Parce que entre les absences non remplacées, la violence, l'hétérogénéité et la généralisation de pédagogies "à la gomme", ils ne font plus confiance à l'école publique pour assurer à leurs enfants les bases de travail et de contenu indispensables pour avoir une chance plus tard de faire de grandes études.

Link to comment
Share on other sites

Je ne pense même pas à faire de grandes études plus tard, mais clairement je détesterais avoir mes enfants scolarisés dans l'une des écoles de ma ville. Ils sont grands, le problème ne se pose pas. Rien ne va. Rien ne fait envie. Et la violence, les incivilités. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Argon a dit :

  A supposer que "gérer la diversité" soit la mission première de l'école, ranges-tu vraiment la violence parmi les éléments de "diversité" qu'il lui appartient de gérer ?

 

La violence non, mais les pathologies qui l'engendrent parfois oui. Mais pas en mettant n'importe quel enfant dans les classes, évidemment...

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Effectivement Goélette c'est vrai. La différence de niveau est impressionnante entre privé et public, le taux d'encadrement aussi. Et ma collègue au bout de la 10e grève de cantine a rejoint aussi le privé car son mari devait poser congé à chaque fois.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Mirobolande a dit :

Comment en est-on arrivé là ? 

Nos dirigeants politiques suivent une idéologie: celle qui doit absolument rendre les services publics défaillants pour créer une défiance des usagers qui ne broncheront pas quand arrivera la privatisation...

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Quand tu penses que c'est ces mêmes médecins qui, en plus du reste, accordent ou non les bonifications pour les mutations et les mouvements, tu imagines le temps qu'ils ont à accorder à chaque dossier !

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Tu comprends mieux pourquoi la réglementation en terme de suivi sanitaire du personnel n'est pas respectée... Une entreprise privée aurait déjà été sanctionnée. La sanction peut d'ailleurs allée jusqu'à la fermeture définitive... 

Mais dans l'éducation nationale, la mode c'est de prôner la "bienveillance", l'inclusion des enfants fragiles, les gestes barrières... En fait tu t'aperçois que tout ça c'est du vent. Ils s'en foutent pas mal de notre santé. De la santé de personnes qui sont en charge d'enfants. 

Même les chiens dans l'armée sont mieux suivis. Quel symbole. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, nonau a dit :

Tu comprends mieux pourquoi la réglementation en terme de suivi sanitaire du personnel n'est pas respectée... Une entreprise privée aurait déjà été sanctionnée. La sanction peut d'ailleurs allée jusqu'à la fermeture définitive... 

C'était bien le sens de mon message ...

Link to comment
Share on other sites

Je le redis pour eux nous ne sommes que des meubles, notre santé, notre bien-être, s’en tamponnent le coquillard, si vous me permettez l’expression.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, éowin a dit :

Je le redis pour eux nous ne sommes que des meubles, notre santé, notre bien-être, s’en tamponnent le coquillart, si vous le permettez l’expression.

 

Pareil ... sauf que j'aurais mis un "d" à coquillard ! 🤣

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, éowin a dit :

Pas vu!

Coquille corrigée

😉

Oh, je trouvais ça joli !

Land art, body art, ... coquille art !

Link to comment
Share on other sites

Ils se tamponnent également le coquillard des enfants puisque toutes ses injonctions sont faites avec une chute vertigineuse des moyens accordés.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...