Jump to content

Faire respecter ses droits, sa personne et sa fonction


André Jorge
 Share

Recommended Posts

Bornéo, mais si vous avez votre enfant qui se fait frapper dans une cour de récréation ou au collège, vous n'en voudrez pas à l'enseignant si ce dernier attend que l'altercation se finisse parce que par principe rien ne l'oblige à intervenir physiquement?

Je sais que cette question est provocante et peut être même insultante si durant votre carrière vous avez vécu une situation traumatisante mais j'avoue ne pas comprendre votre posture ou celle de Nonau.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, borneo a dit :

Rien du tout. C'est tout à fait autorisé, du moment que l'élève a été accueilli avec bienveillance, et qu'il a travaillé. 

Et également qu'il est sous la surveillance d'un adulte (au contraire de le mettre dans le couloir ou dans la pièce d'à côté, seul).

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Melendil a dit :

Bornéo, mais si vous avez votre enfant qui se fait frapper dans une cour de récréation ou au collège, vous n'en voudrez pas à l'enseignant si ce dernier attend que l'altercation se finisse parce que par principe rien ne l'oblige à intervenir physiquement?

Je sais que cette question est provocante et peut être même insultante si durant votre carrière vous avez vécu une situation traumatisante mais j'avoue ne pas comprendre votre posture ou celle de Nonau.

Personnellement, j'en voudrai surtout à l'enfant et à ses parents. 

Il est plus que temps qu'on se souvienne que les parents de nos élèves ont des devoirs !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Mirobolande a dit :

J'ai développé la description de ces dispositifs il y a quelques mois dans un autre post.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Melendil a dit :

Bornéo, mais si vous avez votre enfant qui se fait frapper dans une cour de récréation ou au collège, vous n'en voudrez pas à l'enseignant si ce dernier attend que l'altercation se finisse parce que par principe rien ne l'oblige à intervenir physiquement?

Je sais que cette question est provocante et peut être même insultante si durant votre carrière vous avez vécu une situation traumatisante mais j'avoue ne pas comprendre votre posture ou celle de Nonau.

1/ Parce que tu n'as pas eu à gérer les dossiers de professeurs qui se sont retrouvés avec une plainte sur le dos juste pour avoir séparés des élèves qui se battaient...Après il y a le contexte, bien entendu que si un enfant tranquille avec qui on n'a jamais de problème se fait embêter on sera sans doute plus virulent qu'avec deux bagarreurs notoires.

2/ Ce n'est pas envers les PE que tu devrais orienter ton "incompréhension" mais auprès de l'Institution! C'est elle qui dysfonctionne pas nous.

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Melendil a dit :

Bornéo, mais si vous avez votre enfant qui se fait frapper dans une cour de récréation ou au collège, vous n'en voudrez pas à l'enseignant si ce dernier attend que l'altercation se finisse parce que par principe rien ne l'oblige à intervenir physiquement?

Je sais que cette question est provocante et peut être même insultante si durant votre carrière vous avez vécu une situation traumatisante mais j'avoue ne pas comprendre votre posture ou celle de Nonau.

Cette discussion tourne au troll. Vous ne me convaincrez pas. Comme dit plus haut, chacun sa manière. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Merci à Torque pour les informations transmises.

La vidéo réalisée le 15 mai, lors de l'hommage à Jean Willot, est disponible sur la chaîne YouTube du collectif :


Lien vers l'article du Parisien : http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/suicide-d-un-enseignant-a-eaubonne-une-enquete-independante-reclamee-15-05-2019-8072763.php
Lien vers l'article de Sud radio : https://www.sudradio.fr/societe/des-profs-en-colere-apres-le-suicide-dun-collegue-accuse-par-un-eleve


Voici le communiqué de presse publié ce jour :
ey7b.jpg

Edited by Rina Lilou
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Rina Lilou a dit :

Merci à Torque pour les informations transmises.

La vidéo réalisée le 15 mai, lors de l'hommage à Jean Willot, est disponible sur la chaîne YouTube du collectif :


Lien vers l'article du Parisien : http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/suicide-d-un-enseignant-a-eaubonne-une-enquete-independante-reclamee-15-05-2019-8072763.php
Lien vers l'article de Sud radio : https://www.sudradio.fr/societe/des-profs-en-colere-apres-le-suicide-dun-collegue-accuse-par-un-eleve


Voici le communiqué de presse publié ce jour :
ey7b.jpg

Ou était le ministre ce jour là ? 

Il vaut mieux être militaire que professeur dans ce pays ! 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

11 mois après été passées au tribunal avec ma collègue pour agression par un parent, les indemnités viennent de nous être versées... bon, pas données par le coupable, ce qui est honteux, mais bon... on va pouvoir tourner la page de toute cette paperasse...

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, mariew a dit :

11 mois après été passées au tribunal avec ma collègue pour agression par un parent, les indemnités viennent de nous être versées... bon, pas données par le coupable, ce qui est honteux, mais bon... on va pouvoir tourner la page de toute cette paperasse...

As tu pris un avocat? Si oui juste par curiosité l'avocat tu l'as choisi ou c'est l'Institution qui te l'a proposé?

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, nonau a dit :

As tu pris un avocat? Si oui juste par curiosité l'avocat tu l'as choisi ou c'est l'Institution qui te l'a proposé?

avocat choisi avec l'autonome de solidarité

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, mariew a dit :

11 mois après été passées au tribunal avec ma collègue pour agression par un parent, les indemnités viennent de nous être versées... bon, pas données par le coupable, ce qui est honteux, mais bon... on va pouvoir tourner la page de toute cette paperasse...

C'est bien il ne faut plus rien lâcher face à la débilité de certains.

Juste un rappel point besoin de l'Autonome, nous pouvons choisir notre propre avocat et envoyer la facture à l'Education Nationale qui doit la régler (dans le cadre de la protection fonctionnelle). Passer par un organe privé permet à l'Etat de se délester de ces prérogatives et de ne rien payer...

J'ai banni cette officine privée et sa cotisation le jour où j'ai appris qu'il existait la même chose gratuitement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Torque a dit :

En tout cas bravo, tu as bien fait de ne rien lâcher. :applause:

+1

Que cela fasse des émules !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Torque a dit :

En tout cas bravo, tu as bien fait de ne rien lâcher. :applause:

 

Il y a 12 heures, éowin a dit :

Bravo!

 

Il y a 10 heures, Goëllette a dit :

+1

Que cela fasse des émules !

Oui il ne faut pas laisser faire les parents, ils se croient tout permis... Le climat de l'école est beaucoup plus calme depuis ce jour... ça sert d'exemple... je voudrais bien le voir faire son année de prison aussi mais bon...

Link to comment
Share on other sites

Ce soir dans "Envoyé spécial" sur la 2, il y a un sujet sur Jean Willot.

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Pas question que je laisse un élève sous ma surveillance en massacrer un autre sans intervenir. La contention n'est pas un geste d'enseignant, mais elle est parfois imposée par les circonstances pour garantir la sécurité et l'intégrité physique d'un ou plusieurs élèves, qu'ils soient agresseurs ou agressés. C'est pour moi un cas de force majeure, qui se présente très rarement et auquel j'ai déjà eu à faire face. La qualification de non assistance à personne (enfant, qui plus est) en danger, par un adulte censé assurer sa sécurité pourrait être relevée. Je suis aussi parent d'élève et je n'apprécierais pas , mais alors pas du tout, d'apprendre que mon fils/ma fille s'est fait agresser devant un adulte immobile dans l'école de la république au prétexte que c'est la faute du système. 

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Torque a dit :

Ce soir dans "Envoyé spécial" sur la 2, il y a un sujet sur Jean Willot.

Super !

J'espère qu'il fera le tour du problème.

Link to comment
Share on other sites

Les 2 autres cas cités ne sont pas mal non plus. Incroyable ce qui peut se dire et faire!

Franchement cela te donne envie de quitter l’enseignement.

Link to comment
Share on other sites

Que de directeurs des ressources humaines dans ce reportage !

Et la conclusion : Le protocole d'accompagnement des enseignants poursuivis sera bien prêt à la rentrée.

Rien sur des mesures pour faire cesser cette attitude des familles !

Le journaliste a pourtant bien mis en évidence qu'à chaque fois, les parents croient l'enfant sans rencontrer l'enseignant ...

 

Sinon, la directrice et la collègue de Jean Willot sont courageuse. J'espère qu'elles n'auront pas de problème pour leur témoignage.

 

Avez-vous les coordonnées des journalistes qui ont réalisé ce reportage pour les remercier et maintenir leur attention sur ce problème ?

Je pense que ce serait bien s'il recevaient des milliers de courriers de remerciements et de témoignages !

Link to comment
Share on other sites

Les enseignants doivent systematiquement porter plainte pour diffamation de suite sans attendre! Demander la protection fonctionnelle et quelle soit accordée sur le champs. Prendre un avocat et envoyer la facture à l'institution.

Durant tout le temps de la procédure l'enseignant doit être mis en sécurité c'est à dire placer ces familles sur d'autres écoles. Il doit pouvoir avoir le choix de pouvoir s'arrêter (accident du travail) pour préparer sa défense (contact avec avocat, syndicat, gendarmerie...).

Il doit y avoir un soutien psy systématique exercer par la médecine de prévention.

En cas de non lieu il faut demander le max de dommages et intérêts avec ouverture dun casier judiciaire et réparation de l'honneur. 

 

  • J'aime 2
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

  • André Jorge changed the title to Faire respecter ses droits, sa personne et sa fonction

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...