Aller au contenu
bidulbuk

Evacuation de la ZAD de Notre Dame des Landes

Messages recommandés

bidulbuk

Bonjour à tous,

Face à la violence des images (maisons détruites au tractopelle, etc),  je ne comprends pas comment on nous a annoncé une concertation (je m'attendais, très naïvement sans doute, à un nouveau Larzac) et finalement on aboutit à ça : de la violence, de la destruction, là où, si je ne m'abuse, il y avait de la vie, de l'agriculture, des projets, une nature à protéger, une biodiversité...

J'ai lu quelques articles, qui disent que cette opération met à mal les volontés de concertation, et que la seule raison est que les projets déposés n'étaient pas individuels mais collectifs et du coup invalides. Mais quand c'est non valide, on corrige, on finit par y arriver non ? Ou c'est dans le monde des Bisounours seulement ?

Bref, à vos plumes, à vos liens, à vos articles, pour nous aider à nous faire une opinion et à y voir un peu plus clair.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
Citation

.500 gendarmes mobiles, des véhicules blindés, des hélicoptères, des camions, des bétaillères... ainsi que quelques centaines de CRS à Nantes et à Rennes, pour couvrir l’arrière... la France sera lundi 9 avril en guerre. Contre qui ? Contre quelques deux cents personnes, vivant dans un paysage de bocage où ils font du pain, de la bière, du maraîchage, et bricolent, discutent, lisent, vont et viennent. L’appareil militaire de la France, qui intervient au Mali, en Syrie, en Irak - sans que le Parlement en débatte, contrairement à ce que prescrit l’article 35 de la Constitution -, s’apprête donc à se déployer sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes.

https://reporterre.net/La-Zad-et-la-guerre-civile-mondiale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette

Attac France publie aussi cela sur sa page FB :

 

lls détruisent la #ZAD à Notre Dame des Landes.

Et qui est l'heureux propriétaire des maisons ci-dessous ? Pierre Ferracci, homme d'affaires et proche d' Emmanuel Macron :

image.jpeg.8286578ee8c5431188eeb79ee5666db6.jpeg

2705.png Une zone de Non-droit

2705.png Des maisons jugées illégales

2705.png Une absence de permis de construire

Mais

274c.png Toujours pas de destruction

274c.png Toujours pas de bulldozers à l'horizon

Que font Gérard Collomb Édouard Philippe Emmanuel Macron Nicolas Hulot ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
Citation

Le gouvernement s’apprête à rendre une décision définitive sur le devenir du projet d’aéroport, tout en brandissant la menace d’une expulsion « quoi qu’il arrive » des occupants de la « Zone à défendre ». Sur place les activités quotidiennes se poursuivent, bien loin des fantasmes médiatiques alimentés par l’appareil sécuritaire. Une guérilla armée en plein bocage ? On y trouve bien plus d’installations agricoles, de boulangeries, d’auberges autogérées que de caches d’armes... ainsi qu’une gestion collective des terres, en lien avec des paysans locaux et de nombreux citoyens. Une utopie en actes que les occupants entendent bien prolonger, une fois le projet d’aéroport abandonné. Reportage et photos non truquées.

https://www.bastamag.net/Maraichage-boulangeries-entraide-les-vrais-visages-de-la-ZAD-de-Notre-Dame-des

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bidulbuk

Merci ; cependant j'aurais aimé des analyses, une prise de recul, une sorte de vision un peu globale sur la situation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette

Pour ma part je pense qu'ils veulent faire une démonstration de force pour montrer à tous ceux qui s'opposent à quoi que ce soit, qui sont les patrons. Car en quoi ces occupants gênent-ils à part qu'ils essaient de vivre selon un modèle qui s'oppose au système actuel qui nous mène droit dans le mur ? Ces personnes essaient de vivre en respectant la nature, en produisant local, en recréant du lien, bref tout l'inverse de ce que nous propose le système de course à la concurrence et à la consommation effrénée si mauvaises pour la planète.

Ils sont allés défoncer des gens "qui font pousser des chèvres" et "fabriquent des bijoux" pour reprendre une vieille chanson de Renaud. Ils ont envoyé l'artillerie lourde sur des "maisons en carton" sur des gens pacifiques qu'on veut faire passer pour des pouilleux et des fainéants alors qu'ils ont de vrais projets humanistes.

 

0cb3208_27574-m1rd1p.g5tmh.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a une heure, jeanounette a dit :

Attac France publie aussi cela sur sa page FB :

 

lls détruisent la #ZAD à Notre Dame des Landes.

Et qui est l'heureux propriétaire des maisons ci-dessous ? Pierre Ferracci, homme d'affaires et proche d' Emmanuel Macron :

image.jpeg.8286578ee8c5431188eeb79ee5666db6.jpeg

2705.png Une zone de Non-droit

2705.png Des maisons jugées illégales

2705.png Une absence de permis de construire

Mais

274c.png Toujours pas de destruction

274c.png Toujours pas de bulldozers à l'horizon

Que font Gérard Collomb Édouard Philippe Emmanuel Macron Nicolas Hulot ?

C'est bizarre que les Corses n'aient pas encore réglé cette démolition...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bidulbuk

Jeanounette je suis assez d’accord avec toi. De ce que j’en vois, j’ai l’impression que c’est une démonstration de force. Cependant j’insiste, ce que je ne comprends vraiment pas c’est ça :

Il y a 1 heure, bidulbuk a dit :

J'ai lu quelques articles, qui disent que cette opération met à mal les volontés de concertation, et que la seule raison est que les projets déposés n'étaient pas individuels mais collectifs et du coup invalides. Mais quand c'est non valide, on corrige, on finit par y arriver non ? Ou c'est dans le monde des Bisounours seulement ?

Je viens de voir la conférence de presse de la préfète. C’est confondant : les projets déposés n’etaient pas bons alors on détruit tout. Mais pourquoi n’avoir pas établi une concertation pour faire rentrer les projets dans les clous ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette

J'ai entendu tout à l'heure sur France info (il me semble), mais rapidement dans la voiture, que justement ils ne veulent pas de projets collectifs mais des projets individuels ce qui correspondrait à l'air du temps ... l'individualisme ! C'était une interview je crois. Voir peut-être en podcast.

Mais je n'étais pas assez attentive à ce moment là, dans la voiture !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bidulbuk
il y a 48 minutes, jeanounette a dit :

J'ai entendu tout à l'heure sur France info (il me semble), mais rapidement dans la voiture, que justement ils ne veulent pas de projets collectifs mais des projets individuels ce qui correspondrait à l'air du temps ... l'individualisme ! C'était une interview je crois. Voir peut-être en podcast.

Mais je n'étais pas assez attentive à ce moment là, dans la voiture !

 

Oui oui c’est bien ça. Les projets qui leur ont été soumis étaient collectifs alors qu’il fallait rendre des projets individuels, c’est ce que j’écrivais plus haut. Donc hop on détruit tout sans les aider à faire des projets individuels ou d’association (car ça la préfète a dit que c’était permis par contre...). C’est cela que je ne comprends pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande

Face à une telle démonstration de force, ces ZADistes doivent être de dangereux terroristes...

Je suis de plus en plus inquiète pour l'avenir. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
Citation

 

"Hélicoptère, véhicules blindés, lacrymogènes et 2500 nervis sur place… L’État est en train de déployer, depuis cette nuit, sur une commune rurale de Loire-Atlantique, l’équivalent de près de 50 % des effectifs humains qu’elle a engagés dans ses opérations extérieures militaires à l’Etranger (source ministère des armées – opérations extérieures 2018 : 5 800 personnes engagées).

De quoi le Ministre de l’Intérieur veut-il nous protéger ? Atelier bois, fabrique de pâtes et de bière artisanale, création d’un élevage laitier, implantation de cultures maraichères, projets culturels, démarrage de production ovine, boulangerie, atelier mécanique, troupeau collectif bovin allaitant, production de plantes médicinales… sont autant de projets déjà existants sur place. 

 

https://www.humanite.fr/nddl-la-confederation-paysanne-denonce-levacuation-destructrice-de-projets-agricoles-et-de-lieux-de

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bidulbuk

Ces chiffres sont... édifiants !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marie87

J'avoue avoir très peu suivi l'affaire donc je vais poser une question surement très bete... Ils sont sur les terrains de qui ces zadistes ? ça appartient à qui ? eux ? l'Etat ? d'autres personnes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

Hier il montrait une dame expropriée il y a quelques années, mais demeurant sur ses terres pour organiser et continuer une agriculture alternative en compagnie d'autres personnes. Elle a été expulsée "énergiquement" par les forces de l'ordre (ou du désordre?) !

Comme dans le Larzac, pourquoi ne laisse-t-on pas ces gens (pacifistes) exploiter ces terres de manière alternative (sans pesticide ni OGM), des terres qui de toute façon ne seraient pas utilisées... Et les agriculteurs expropriés retrouveront-ils leur terre?

Ce n'est pas une ZAD qu'ils veulent détruire mais une autre idée de voir l'avenir de notre planète.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
Il y a 10 heures, marie87 a dit :

J'avoue avoir très peu suivi l'affaire donc je vais poser une question surement très bete... Ils sont sur les terrains de qui ces zadistes ? ça appartient à qui ? eux ? l'Etat ? d'autres personnes ?

Ils n'appartiennent plus à personne puisque l'aéroport devait être construit dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fleur7

S'il y a eu expropriations les terrains ont forcément été achetés par l'Etat qui en est le propriétaire. Les anciens propriétaires doivent en priorité pouvoir les récupérer.

https://liberation.checknews.fr/question/31691/les-agriculteurs-expropries-de-notre-dame-des-landes-et-qui-voudraient-recuperer-leurs-terres-devront-ils-rembourser-le-prix-auquel-letat-leur-avait-achete-le-terrain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bidulbuk

Merci. J’ignorais que ces terres avaient été expropriées si récemment, je pensais que ça faisait 50 ans, au tout début du projet d’aéroport ! Effectivement les paysans expropriés doivent retrouver leur terre en priorité. Cependant quelle surface était utilisée par les ZADistes ? Était-ce des terres qui avaient été expropriées ? Ou c’était des terrains auparavant non exploitées ? Ou les 2 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
Il y a 8 heures, fleur7 a dit :

S'il y a eu expropriations les terrains ont forcément été achetés par l'Etat qui en est le propriétaire. Les anciens propriétaires doivent en priorité pouvoir les récupérer.

https://liberation.checknews.fr/question/31691/les-agriculteurs-expropries-de-notre-dame-des-landes-et-qui-voudraient-recuperer-leurs-terres-devront-ils-rembourser-le-prix-auquel-letat-leur-avait-achete-le-terrain

oui les terrains sont à l'état et plus à des particuliers.

Ce qu'il faut avoir à l'esprit c'est que les zadistes sont en général des personnes opposées à l'esprit de propriété d'où le nombre de projets collectifs sur la ZAD qui fonctionne sans hiérarchie. En gros ce sont des systèmes d'autogestion sur des projets alternatifs et écologiques.

Certains occupants sont aussi d'anciens propriétaires.

Les discussions étaient en cours pour décider de l'avenir de ces terres agricoles avec les occupants mais le gvnt a préféré montré son autoritarisme aux yeux de l'opinion publique .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette

 https://www.sinemensuel.com/societe/nddl-les-cheveux-gris-font-de-la-resistance/

Citation

Alexandre, fringant octogénaire, confiait à Reporterre sa stratégie face à « ces rigolos de flics » : « Comme je ne peux ni courir, ni m’allonger devant eux, ni construire des barricades, je vais parler avec eux pour les occuper […] Ils disent que c’est illégal d’être là, mais ce sont les gouvernants qui n’ont pas respecté la loi sur l’eau de 1992. C’est illégal de détruire les zones humides. »

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FredZZZ

Y ' a un paquet de politicards qui le prétendent ( sans rigoler, sérieux les mecs, pas un frémissement au niveau des lèvres, rien, nada ! )  : les ZADistes sont ultraviolent(e)s !!!!! Même la Légion étrangère en a peur ! Faut dire qu'ils sont lourdement armés  : des pierres, de la boue, des raquettes de tennis, des fusées qu'ils n'hésitent pas à envoyer contre les hélicos qui pourraient exploser en vol s'ils étaient touchés !!!!! Les gros malades !!!!!!!  D'ailleurs c'est pour ça que la ZAD est encerclée, pour les empêcher d'en sortir ... Trop grande est la menace pour la France ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leene

Je crois meme que certains ont fait des bombes de cacas.... Faut que je retrouve le truc.... Trop dangereux quoi ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bidulbuk

Des groupes violents sont venus aussi avec des cocktails molotov. Je ne pense pas que ce soit des ZADistes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Le 10/04/2018 à 16:29, jeanounette a dit :

Ils ont envoyé l'artillerie lourde 

Et puis quoi encore ? Les mots ont un sens !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
Il y a 3 heures, Argon a dit :

Et puis quoi encore ? Les mots ont un sens !

Des blindés t'appelles ça comment ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette

https://reporterre.net/Expulsions-sur-la-Zad-l-intervention-militaire-commence-a-patiner

Citation

« Au moins une trentaine de personnes ont été traitées au point medic du Gourbi, tandis que des équipes mobiles ont pris en charge des blessures légères qui n’ont elles pas été comptabilisées. 2 personnes blessées gravement ont dû être évacuées pour être hospitalisées, et 4 personnes ont été traitées pour des blessures jugées sérieuses. La plupart des blessures ont été causées par des éclats de grenades désenclerclantes (dont au visage ou au thorax), des tirs de LBD (là encore au niveau thoracique), et des tirs tendus de gaz lacrymogènes.
Cette liste ne prend pas en compte l’exposition au très très nombreux gaz lacrymogènes qui ont été tirés toute la journée. Par ailleurs depuis la fin d’après midi, de nombreux tirs de grenades GLI-F4 (qui avaient par exemple causé la blessure très grave au pied d’un manifestant à Bure en août dernier) ont été remarqués . L’équipe medic signifie sa vive inquiétude pour les jours à venir. »
 

https://www.politis.fr/articles/2018/04/nddl-le-snj-condamne-une-atteinte-a-la-liberte-dinformer-38679/

Citation

Le principal syndicat de journalistes dénonce l'encadrement de l'information sur la ZAD, un « danger pour la démocratie ».

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bidulbuk
Il y a 2 heures, jeanounette a dit :

Des blindés t'appelles ça comment ?

Alors même si c’est juste un point de vocabulaire soulevé par Argon, et donc qu’on s’éloigne du sujet, comme la question m’interesse, j’ai cherché.

« On appelle artillerie l'ensemble des armes collectives ou lourdes servant à envoyer, à grande distance, sur l'ennemi ou sur ses positions et ses équipements, divers projectiles de gros ou petit calibre : obus, boulet, roquette, missile, pour appuyer ses propres troupes engagées dans une bataille ou un siège. »

Donc ici, ce n’est pas de l’artillerie lourde car les blindés utilisés ici n’ont pas vocation à envoyer des projectiles à grande distance. Ils n’ont pas envoyé d’obus, boulet, roquette ou missile. Les gendarmes ont utilisé des flashballs, des grenades desencerclantes et des gaz lacrymogènes : donc uniquement arme de poing (flashballs et lance-grenades) et grenades à main.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Il y a 3 heures, jeanounette a dit :

Des blindés t'appelles ça comment ?

Ceux de la gendarmerie ? Des « véhicules blindés à roues » (VBR), qui sont des blindés légers, non dotés d'artillerie  (j'ai lu que ceux envoyés à NDDL avaient une mitrailleuse de 7,62, ce qui est déjà plus que choquant face à des manifestants désarmés, mais ne relève absolument pas de l'artillerie).

Mais même les blindés dits lourds (les chars de combat) ne sont le plus souvent pas dotés « d’artillerie lourde », qui commence avec les canons et obusiers de 155  (i.e. du genre un obus, un immeuble !).

il y a 42 minutes, bidulbuk a dit :

Alors même si c’est juste un point de vocabulaire soulevé par Argon, et donc qu’on s’éloigne du sujet, comme la question m’interesse, j’ai cherché.

Oops. Désolé pour le doublon, on a répondu presque en même temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×