Aller au contenu
nonau

Vers un deuxième jour férié travaillé pour financer la prise en charge des personnes dépendantes ?

Messages recommandés

nellou

J'ai entendu ça :ninja: 

Ils se foutent de nous :thumbdown: Comme si le premier avait servi à quelque chose... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Picasso59

Bah pourquoi pas l'année....

Nul nul nul....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
abel27

J'aime bien l'article, pas du tout orienté.

Je cite : " Pourtant cette deuxième journée paraît indispensable. "

Voilà, puisqu'on vous le dit, pas besoin de réfléchir, d'argumenter, de penser au CICE inefficace et qui coûte une blinde ou à la suppression de l'isf, non, pas besoin.

Des fois, je me dis que le diplôme de journaliste doit être offert avec une carte LREM.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
il y a 2 minutes, abel27 a dit :

J'aime bien l'article, pas du tout orienté.

Je cite : " Pourtant cette deuxième journée paraît indispensable. "

Voilà, puisqu'on vous le dit, pas besoin de réfléchir, d'argumenter, de penser au CICE inefficace et qui coûte une blinde ou à la suppression de l'isf, non, pas besoin.

Des fois, je me dis que le diplôme de journaliste doit être offert avec une carte LREM.

 

:D

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Picasso59

Bah Ouais toujours nous de raquer...

Zut,mais zut...

Ça dégoute de bosser...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette

Tant qu'il n'y aura pas un énorme mouvement de grèves/manifs interpro, ils vont continuer ... Ils vont tout raboter et continuer à distribuer aux plus riches.

C'est le moment ou jamais en ce moment avec les cheminots, les étudiants, les postiers qui s'y sont mis !

Il y a déjà  le 5 mai à Paris à l'appel de Ruffin et Lordon, ça peut être le début de quelque chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rose45

Wai enfin, va falloir attendre que les gens se sentent concernés pour bouger.......

Chaque année, j'entends des collègues qui disent "wai enfin nous on s'en fout on l'a notre lundi de Pentecôte"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
violettine

Ouais, c'est une tellement bonne idée, on se demande bien pourquoi ils ne l'avaient pas eue avant!!!! (et puis, on a Pentecôte, mais ça doit normalement se rattraper...Ca se rajoute "juste" à ce qu'on doit faire...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nellou
Il y a 1 heure, rose45 a dit :

Wai enfin, va falloir attendre que les gens se sentent concernés pour bouger.......

Chaque année, j'entends des collègues qui disent "wai enfin nous on s'en fout on l'a notre lundi de Pentecôte"

Ouais moi je suis pas optimiste... Les gens ne bougeront pas... 

Euh ils comprennent pas tes collègues que oui on bosse pas le lundi de Pentecôte mais on n’est pas payé et on le rattrape ! :ninja: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

Si personne ne résiste il faut s'attendre à des régressions sociales encore pires et permises par un nouveau code du travail malveillant envers les salariés. Je prends le pari que la prochaine étape (après destruction de notre système de retraite) sera l'attaque des congés payés et le rétablissement de la semaine à 40 heures. 

Quant à nous fonctionnaires, on nous retorquera que, dans un soucis d'égalité, il faudra supprimer notre statut (tout est déjà en place avec le PPCR et nos nouvelles ORS): terminé les échelons, les cadences d'avancement, les vacances scolaires, les protections, le régime de retraite...

Tant que nous ne serons pas au niveau des salariés de l'Europe de l'est, voir des chinois, les régressions se poursuivront. 

C'est un engrenage sans fin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rose45
Il y a 11 heures, nellou a dit :

Ouais moi je suis pas optimiste... Les gens ne bougeront pas... 

Euh ils comprennent pas tes collègues que oui on bosse pas le lundi de Pentecôte mais on n’est pas payé et on le rattrape ! :ninja: 

Non......

"Ah bon on le rattrape???"

Sérieux des fois........................... Dans mon coin, personne ne bougera............... Certes, je ne bougerai pas pour tout mais je trouve que "dire non" ça aiderait des fois (pas tout le temps ;) y'a des choses où ils disent non et là je comprends pas enfin bon bref)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Pas d'accord pour financer les mouroirs où on force les gens à continuer à vivre dans des conditions indignes, alors qu'ils pourraient depuis longtemps avoir rejoint l'autre monde, sans crainte ni souffrance.

Je rappelle que parmi les nombreuses promesses électorales de Hollande, il y avait la légalisation du droit à mourir. Absolument pas tenue...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
javanaise
il y a 10 minutes, borneo a dit :

Pas d'accord pour financer les mouroirs où on force les gens à continuer à vivre dans des conditions indignes, alors qu'ils pourraient depuis longtemps avoir rejoint l'autre monde, sans crainte ni souffrance.

Je rappelle que parmi les nombreuses promesses électorales de Hollande, il y avait la légalisation du droit à mourir. Absolument pas tenue...

C'est dit assez durement, mais dans le fond je suis d'accord.

Dans le sens où l'on s'occupe à tous prix des problèmes de santé/de survie, même malgré le désir des bénéficiaires. C'est "sacré" en quelque sorte.

Pour la dignité, la sécurité, la santé psychique, il en va autrement. N'est ce pas pourtant tout aussi précieux? Et s'il y fallait une deuxième journée de solidarité, pourquoi devrait elle être toujours dédiée à cette même cause de l'allongement de la vie à tout prix?

Dans quel délai la troisième journée sera t'elle annoncée (si c'est si facile)? Et où est le bilan net et précis de la première journée?

Bref, cela me semble un peu facile, de juste créer une nouvelle journée. La réflexion devrait être un peu plus profonde. Et moi qui ne bouge jamais, sur ce coup précis, je suis prête (sauf si c'est englobé dans un tas de revendications disparates).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sylvielise

Comment ça se passe chez vous la journée de solidarité ? Chez nous, c'est deux mercredis am travaillés avec thème imposé par l'IEN (on est trop contents !) .Pour le personnel municipal attaché à l'école c'est 1 journée de vacances en moins.Pour un ami qui est prof c'est un samedi matin journée portes ouvertes, pour mon frère dans le privé c'est une journée de rtt en moins, pour un copain dans le privé aussi, c'est payé par la boite.

J'ai l'impression que c'est encore un coup de "ballon sonde" pour voir comment ça passe dans l'opinion non ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak

Oui ... Dans ma famille les 2 seules truffes à rattraper Pentecôte sont les deux PE .... Tous les autres c'est un rtt employeur ...

Ici aussi 2 x 3h à rattraper (on est donc aussi les seuls idiots à rattraper plus qu'une journée de travail..) . On voulait les faire la première semaine de juillet pour bosser sur les effectifs, ça nous a été refusé. Je ne sais pas quand ça sera...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

Refusé ?! Pour quel motif? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak
il y a 1 minute, nonau a dit :

Refusé ?! Pour quel motif? 

L'ien dit que ça doit être fait avant juin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

Pour quel motif? Je ne comprends pas ce début d'argument?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak
il y a 31 minutes, nonau a dit :

Pour quel motif? Je ne comprends pas ce début d'argument?

Rien de plus dans le mail reçu par la directrice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zelda

Ici aussi je suis la seule truffe a m'y coller. Une demi-journée déduit de la fête de l'école qui dure toute le journée ( trop généreux l'inspecteur) et un mercredi a-m. Pour mon conjoint qui est fonctionnaire territorial c'est cadeau, pour nos atsem aussi. A ma connaissance les profs du secondaire ne le rattrape pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nadikaah

Notre journée de solidarité sert à faire la 2ème journée de pré-rentrée (et ce n'est pas de trop !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zelda

Normalement l'un ne remplace pas l'autre, on est censé faire la journée de solidarité ET la 2ème journée de pré-rentrée, qui s'appelle d'alleurs maintenant "la journée du recteur".

Ici, On attend toujours ses "ordres", quelle sera sa nouvelle lubie? Ce serait bien qu'il se décide avant juin...ou bien qu'il oublie carrément parceque là entre les formations qui se font à  l'arrache et où il te reste encore 9h de formation "vous vous réunissez entre vous et vous vous démerdez mais on veut un rapport pour vérifier que vous ne vous êtes pas tourné les pouces", les réunions de constitution des classes, de préparation de fête, du dernier conseil d'école, de liaison gs/cp, ah oui et les nouvelles lubies pour le nouveau projet d'école... ben on a quasiment tous nos mercredis de mai et juin occupés !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nadikaah
il y a 38 minutes, zelda a dit :

Normalement l'un ne remplace pas l'autre, on est censé faire la journée de solidarité ET la 2ème journée de pré-rentrée, qui s'appelle d'alleurs maintenant "la journée du recteur".

Ici, On attend toujours ses "ordres", quelle sera sa nouvelle lubie? Ce serait bien qu'il se décide avant juin...ou bien qu'il oublie carrément parceque là entre les formations qui se font à  l'arrache et où il te reste encore 9h de formation "vous vous réunissez entre vous et vous vous démerdez mais on veut un rapport pour vérifier que vous ne vous êtes pas tourné les pouces", les réunions de constitution des classes, de préparation de fête, du dernier conseil d'école, de liaison gs/cp, ah oui et les nouvelles lubies pour le nouveau projet d'école... ben on a quasiment tous nos mercredis de mai et juin occupés !

Avec un tel inspecteur, je tiendrais biiiiiien scrupuleusement le décompte de mes heures et lui enverrais une fois les 108h atteintes pour lui demander comment faire. :closedeyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
valou1978
6 hours ago, zelda said:

Ici aussi je suis la seule truffe a m'y coller. Une demi-journée déduit de la fête de l'école qui dure toute le journée ( trop généreux l'inspecteur) et un mercredi a-m. Pour mon conjoint qui est fonctionnaire territorial c'est cadeau, pour nos atsem aussi. A ma connaissance les profs du secondaire ne le rattrape pas.

Faux, on a les portes ouvertes de l'établissement plus une demi-journée de "grande messe" (généralement un mercredi après-midi) suite au second conseil d'administration de l'année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flore49
Il y a 10 heures, Cordelia a dit :

La deuxième journée de pré-rentrée n'existe pas :

http://www.snudifo02.fr/spip.php?article250

+1 

Si une 2ème journée est imposée malgré tout,  il faut la faire rentrer dans les 108h ou éventuellement la faire coïncider avec justement cette journée de solidarité. En aucun cas, "on" a le droit de nous imposer un travail gratuit.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
minifred
Il y a 15 heures, flore49 a dit :

+1 

Si une 2ème journée est imposée malgré tout,  il faut la faire rentrer dans les 108h ou éventuellement la faire coïncider avec justement cette journée de solidarité. En aucun cas, "on" a le droit de nous imposer un travail gratuit.

 

C'est pour ça que depuis plusieurs années, dans ma précédente école, on faisait une deuxième journée de pré-rentrée (on en avait besoin) et on notait ça comme journée de solidarité. Idem dans ma nouvelle école, l'IEN était d'accord jusqu'à présent. Nouveauté : j'ai appris il y a quelques semaines que en fait l'IEN refusait que la journée de prérentrée soit comptée comme journée de solidarité et qu'on devait faire des réunions pour rédiger le projet d'école , 6h réparties comme bon nous semble à prendre sur cette fameuse journée de solidarité!!!  :mad:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ljubljana

C'est une porte d'entrée vers l'esclavagisme le travail gratuit : non seulement ma génération cotise pour une génération économiquement gâtée par les 30 Glorieuses et supérieure en nombre (le baby boom) mais en plus, il faudrait qu'on travaille gratuitement pour elle (alors que, du fait de son nombre, elle s'est accaparée le travail disponible).

C'est la double peine...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cajou
Le 14/04/2018 à 10:41, borneo a dit :

Pas d'accord pour financer les mouroirs où on force les gens à continuer à vivre dans des conditions indignes, alors qu'ils pourraient depuis longtemps avoir rejoint l'autre monde, sans crainte ni souffrance.

Je rappelle que parmi les nombreuses promesses électorales de Hollande, il y avait la légalisation du droit à mourir. Absolument pas tenue...

Un peu raide, non ?
Toute personne ne pouvant (souhaitant) vivre seule et suffir à tous ses besoins doit donc être éliminée puis qu'elle ne continue pas à vivre "dignement" ?

Pour avoir travaillé dans un EHPAD, je confirme que ça n'est pas un lieu parfait pour vivre (les contraintes de la vie en collectivité empiétant nécessairement sur les habitudes et souhaits de chacun), mais beaucoup de personnes y trouvent leur compte. Bien sûr, quand on y est placé contre son gré, c'est très dur ... mais pas si souvent au point de demander à mourir.
Personnellement, je suis contre le financement des EHPAD par des capitaux privés, car cela implique forcément une "rentabilité" qui vient concurrencer les financements des besoins des personnes. Je suis pour le maintien à domicile dans de bonnes conditions de tous ceux qui le souhaitent (mais c'est parfois impossible : escaliers, maisons très isolées, charge d'entretien trop grande: il faudrait là aussi anticiper en famille !), et , pour les autres, la création de structures d'hébergement respectant au mieux les besoins et envies de ses résidents.
Mais le mal-être  des personnes âgées en EHPAD relève plus de la solitude, du manque de prise en compte personnalisée de leurs désirs et du regret de leur autonomie passée, que de l'envie de rejoindre l'autre monde ! La légalisation du droit à mourir de ce point de vue serait plutôt la légalisation d'un sentiment de devoir débarrasser le plancher ....

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×