Aller au contenu

Messages recommandés

fofy80
Il y a 12 heures, eramü a dit :

@fofy80 comment fais-tu pour valider les plans de travail ? J'ai séparé mon temps de travail dans les espaces et celui du plan de travail parce que durant l'un je prends un groupe d'élèves avec moi et durant l'autre je me charge de la validation. Tu n'as plus de temps d'atelier "dirigé" ?

Même pour la validation des plans de travail, je prends des groupes d'élèves par rotation pour prendre le temps de vraiment voir ce qu'ils font. J'avais l'impression avant de faire cela d'être partout et nulle part (et d'assister à une course à la validation).

Je suis en train de me triturer l'esprit, je réfléchis en même temps que j'écris 😅 Mais je me rends compte que certaines activités (durant le temps des espaces) sont validées a posteriori (appareil photo ou fiche). ce que je ne fais pas pour le temps du plan de travail... Pourquoi j'ai l'impression de tourner en rond ???? 😂

Ah beh tu réponds un peu à ta question... Les enfants prennent leur travail en photo et je valide a posteriori... Je n'ai pas de temps espaces et plan distinct parce que pour moi c'est la même chose... Les enfants sont sur plan de travail et vont vers les espaces des ateliers proposés sur leur plan. J'ai choisi pour chaque eleve 2 ou 3 ateliers dans les 5 principaux espaces que j'ai.

Pendant ce temps j'ai mon ATSEM qui a un atelier dirigé et les enfants passent au fur et à mesure que les places se libèrent. En ce moment c'est fabrication fete famille. 

Et moi je prends un atelier ( on vient de faire le film d'animation du petit c haperon rouge et jeudi je reprends ma production d'ecrits autonome) mais je peux m'eloigner de mon groupe pour gérer ceux qui sont sur plan de travail et faire des présentations individualisées d'ateliers.

La plupart du temps les enfants apprennent seul ... Je reste dans l'esprit montessori mais en guidant un peu plus le choix des élèves à travers le plan individualisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fofy80
Il y a 10 heures, ptitefab a dit :

Merci pour vos réponses.

N'ayant pas assez de recul pour l'instant pour envisager la quantité de brevets à mettre en place pour une année, je pensais relier des feuilles avec la relieuse clickman et faire coller mes brevets dessus, ce qui permettrait à mes élèves de continuer à les coller seuls et d'ajuster le nombre de pages par espace au fur et à mesure. Qu'en pensez-vous ?

Actuellement j'utilise un cahier mais les brevets sont insérés par ordre chronologique et je pense que ce n'est pas pratique lorsque l'on travaille par espace.

l'annee prochaine je reprendrai finalement un cahier avec un onglet pour coller les plans de travail et un onglet par grand espace dans lesquels je collerai les brevets de suivi ou progressifs d'un même atelier..  Il me faudra moins de pages car les brevets uniques type vignettes panini que j'avais pour certains ateliers seront validés directement dans les plans. Je ne les remettrai pas dans le cahier.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flojdm63
Le 15/05/2018 à 20:52, marikd a dit :

C'est bien ça, des espaces autonomes et une table collective...

Sur la table collective, un atelier obligatoire : je n'attends pas que tout le monde se décide à y aller parce qu'ils doivent y passer qu'ils le veuillent ou non. Je trouve ça important dans une démarche qui utilise le libre choix qu'il y ait aussi des activités contraintes... parce que dans la vie, on en fait pas que ce qu'on veut !

Pour ce qui est de faire des choix, on y fait des activités qui ont forcément besoin de la présence d'un adulte. Par exemple, si on fait une expérience, et que je veux entendre leur émission d'hypothèses, je place cette expérience sur la table collective. Si je veux qu'ils expérimentent sur la flottaison, ils n'ont pas besoin d'un adulte pour cette phase, je place l'expérience à un autre endroit. Autre exemple, mes ateliers de langage se font toujours avec un adulte, donc souvent à cette table. Il en est de même pour le geste d'écriture.

Le manque de temps n'est donc pas un critère pour moi. D'ailleurs, la multiplication des espaces et le développement de l'autonomie permet aux élèves de travailler seul les compétences pour lesquels ils n'ont pas besoin de toi, et donc toi de passer beaucoup plus de temps autour des compétences où ta présence est indispensable.

 

je comprends, du coup je t’embête encore avec mes questions, du coup si j'ai bien compris vous êtes 4 adultes donc du coup sur une journée vous proposez 4 ateliers dirigés et vous restez en place sur cet atelier la journée, puis vous tournez. Vous changez les ateliers tous les jours?

Et autres petites questions  quand tu es à ton atelier collectif tu laisses venir des élèves de tous les niveaux et ils font la même tâche mais avec des attentes différentes (par exemple en écriture ou en numération) ou tu t'arranges pour avoir des élèves ayant à peu près le même niveau?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eramü
Il y a 11 heures, fofy80 a dit :

Ah beh tu réponds un peu à ta question... Les enfants prennent leur travail en photo et je valide a posteriori... Je n'ai pas de temps espaces et plan distinct parce que pour moi c'est la même chose... Les enfants sont sur plan de travail et vont vers les espaces des ateliers proposés sur leur plan. J'ai choisi pour chaque eleve 2 ou 3 ateliers dans les 5 principaux espaces que j'ai.

Pendant ce temps j'ai mon ATSEM qui a un atelier dirigé et les enfants passent au fur et à mesure que les places se libèrent. En ce moment c'est fabrication fete famille. 

Et moi je prends un atelier ( on vient de faire le film d'animation du petit c haperon rouge et jeudi je reprends ma production d'ecrits autonome) mais je peux m'eloigner de mon groupe pour gérer ceux qui sont sur plan de travail et faire des présentations individualisées d'ateliers.

La plupart du temps les enfants apprennent seul ... Je reste dans l'esprit montessori mais en guidant un peu plus le choix des élèves à travers le plan individualisé.

😂 ça y est, je comprends mieux ton fonctionnement ! oui oui, il m'en aura fallu du temps 😅

Lorsque les élèves travaillent dans les espaces, il n'y a qu'une compétence travaillée par espace, adaptée en fonction du niveau de chacun (un peu à la manière "Maternailes"). Les compétences travaillées évoluent au bout de quelques jours (par exemple, à l'espace lettres et mots, ils travailleront sur la correspondance entre les différentes écritures puis quelques jours après ce sera de la production d'écrit).

As-tu des "boulimiques" du plan de travail et des "je papillonne un peu partout mais j'avance pas beaucoup" (ou la version "j'essaye un peu tout mais tout est trop dur" 😏) ? comment gères-tu ces différences ? ont-ils des degrés d'autonomie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eramü
Le 15/5/2018 à 20:52, marikd a dit :

C'est bien ça, des espaces autonomes et une table collective...

Sur la table collective, un atelier obligatoire : je n'attends pas que tout le monde se décide à y aller parce qu'ils doivent y passer qu'ils le veuillent ou non. Je trouve ça important dans une démarche qui utilise le libre choix qu'il y ait aussi des activités contraintes... parce que dans la vie, on en fait pas que ce qu'on veut !

Pour ce qui est de faire des choix, on y fait des activités qui ont forcément besoin de la présence d'un adulte. Par exemple, si on fait une expérience, et que je veux entendre leur émission d'hypothèses, je place cette expérience sur la table collective. Si je veux qu'ils expérimentent sur la flottaison, ils n'ont pas besoin d'un adulte pour cette phase, je place l'expérience à un autre endroit. Autre exemple, mes ateliers de langage se font toujours avec un adulte, donc souvent à cette table. Il en est de même pour le geste d'écriture.

Le manque de temps n'est donc pas un critère pour moi. D'ailleurs, la multiplication des espaces et le développement de l'autonomie permet aux élèves de travailler seul les compétences pour lesquels ils n'ont pas besoin de toi, et donc toi de passer beaucoup plus de temps autour des compétences où ta présence est indispensable.

 

Voilà c'est comme cela que je travaille aussi durant le temps des espaces (qui est différent du temps du plan de travail avec les étoiles de compétences). Est ce que tu fais rappeler les consignes de chaque espace autonome ? J'étais partie sur 2 autonomes qui nécessitent une consigne (avec critères de réalisation et de réussite) car la passation des consignes prend du temps. Maintenant, j'en propose un peu plus mais le temps de passation dure un peu trop (ou les consignes sont données en express)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fofy80
il y a 11 minutes, eramü a dit :

😂 ça y est, je comprends mieux ton fonctionnement ! oui oui, il m'en aura fallu du temps 😅

Lorsque les élèves travaillent dans les espaces, il n'y a qu'une compétence travaillée par espace, adaptée en fonction du niveau de chacun (un peu à la manière "Maternailes"). Les compétences travaillées évoluent au bout de quelques jours (par exemple, à l'espace lettres et mots, ils travailleront sur la correspondance entre les différentes écritures puis quelques jours après ce sera de la production d'écrit).

As-tu des "boulimiques" du plan de travail et des "je papillonne un peu partout mais j'avance pas beaucoup" (ou la version "j'essaye un peu tout mais tout est trop dur" 😏) ? comment gères-tu ces différences ? ont-ils des degrés d'autonomie ?

J'ai effectivement un peu de tout ca ... 

Je reajuste au plan suivant en en mettant plus ou moins en fonction des élèves... Je mets des choses plus faciles pour ceux qui sont plus à la traine mais bon ce sont tjrs les memes... J'ai globalement des eleves autonomes qui avancent bien mais c'est vrai qu'il faut souvent que je dise à certains ce qu'ils vont faire et que je veux qu'ils me montrent parce que ,oui ils vont faire mais soit pas aller au bout ou soit ranger sans que je vois pour valider car ils ont oublié de prendre en photo !  Grrrrr depuis septembre je leur dis de prendre en photo leur travail mais non... Yen a qui n'ont tjrs pas compris !!!  Lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fofy80

Ce que je ne comprends pas c'est  :  combien d'ateliers avez vous dans vos espaces ?  Seulement ceux de la semaine  ?  De la période ? 

Parce que moi dans les espaces j'ai tout ceux de l'année ... En même temps je pourrai ranger ceux que je n'utilise plus ou que tout le monde à réussi... 

Faudrait quand même que je le lise le bouquin sur les espaces histoire de mieux comprendre... 

Bon pour le moment j'aime bien mon fonctionnement comme ça... À voir d'ici la fin de l'année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marikd
il y a 40 minutes, flojdm63 a dit :

je comprends, du coup je t’embête encore avec mes questions, du coup si j'ai bien compris vous êtes 4 adultes donc du coup sur une journée vous proposez 4 ateliers dirigés et vous restez en place sur cet atelier la journée, puis vous tournez. Vous changez les ateliers tous les jours?

Je te fais un point emploi du temps, ça va t'aider à y voir plus clair...

Matin : Accueil (30 mn), "Espaces" (1h30), récré, puis les PS travaillent avec 1 enseignante et 2 ATSEMs pendant que les MS GS sont avec 1 enseignante en activités autonomes (indépendants des espaces, dans la salle de motricité pour avoir de la place pour tout le monde, avec des jeux types Smart Games, puzzles, jeux de lettres...)

Après-midi : Phonologie/écriture dans ma classe, maths chez ma collègue

Du coup, pour ce qui concerne  plus précisément le créneau espaces, on tourne sur 2 jours avec 2 rotations de 45 minutes par jour. 4 espaces, 4 groupes. L'atelier dirigé reste le temps nécessaire, une séance ou plusieurs, en fonction des besoins. Mais les élèves ne sont pas tous en même temps à cet atelier obligatoire. On a voulu des créneaux de 45 minutes pour que chacun ait le temps de venir à l'atelier obligatoire et de  prendre son temps dans les autres espaces.

 

 

il y a 49 minutes, flojdm63 a dit :

Et autres petites questions  quand tu es à ton atelier collectif tu laisses venir des élèves de tous les niveaux et ils font la même tâche mais avec des attentes différentes (par exemple en écriture ou en numération) ou tu t'arranges pour avoir des élèves ayant à peu près le même niveau?

C'est ça, même tâche, attentes différentes en fonction des compétences des élèves. Dans tous les domaines. J'apprécie vraiment ce fonctionnement. Je trouve que ça inscrit concrètement l'enfant dans un parcours d'apprentissage. Les uns voient ce qu'il est possible de faire, les autres voient les progrès qu'ils ont fait. Comme on ne s'attache pas au niveau de classe mais au niveau de chacun, l'idée est vraiment d'être en réussite en fonction de ses compétences.

Par contre, je peux aussi prendre quelques enfants qui vont avoir le même besoin, ou même un seul enfant qui aurait besoin que je sois avec lui à plein temps.

En fait, dans ce système on réapprend à se donner du temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marikd
il y a 43 minutes, eramü a dit :

Voilà c'est comme cela que je travaille aussi durant le temps des espaces (qui est différent du temps du plan de travail avec les étoiles de compétences). Est ce que tu fais rappeler les consignes de chaque espace autonome ? J'étais partie sur 2 autonomes qui nécessitent une consigne (avec critères de réalisation et de réussite) car la passation des consignes prend du temps. Maintenant, j'en propose un peu plus mais le temps de passation dure un peu trop (ou les consignes sont données en express)...

Pour ce qui est des consignes, je prends quelques minutes (je dirai 2 ou 3, vraiment grand maximum) pour les donner en début de séance : la table pour travailler ensemble, la table Reggio, le tableau de lecture, le tableau d'écriture. La table Reggio, c'est vite fait, c'est généralement très intuitif. Le tableau de lecture et le tableau d'écriture, j'ai fait le choix d'activités "routinières" pour que les enfants n'aient pas de problème avec la gestion de la consigne + la difficulté de la tâche. La table pour travailler ensemble, vu que j'y suis, je ne perds pas trop de temps en regroupement avec ça. En fait, plus que des consignes, je leur dis que je leur présente ce qui est à faire.

Ils ont également accès à tous les espaces autonomes, et là ils ne doivent choisir que des ateliers qu'ils connaissent. Ils savent que je ne suis pas disponible à ce moment pour leur en présenter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eramü

En ce qui me concerne, un espace = une compétence (cette compétence peut être liée à une seule activité ou bien à plusieurs si celles-ci travaillent la même compétence). Et j'apprécie aussi pouvoir prendre un élève, plusieurs, de niveaux homogène ou hétérogène en fonction de ce que je souhaite travailler. Mais je ne peux pas prévoir pendant combien de temps l'activité proposée sera disponible (1 jour, deux, trois ou plus).

Le temps "plan de travail" dans ma classe répond davantage à mon souhait d'avoir un temps commun aux gs et aux cp durant lequel je suis disponible. Le fait d'avoir mis en place les étoiles de compétences m'a permis de créer une cohérence entre les gs et les cp (la progression des étoiles vont du niveau MS au niveau CE1 dans 4 domaines).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marikd
il y a 34 minutes, fofy80 a dit :

Ce que je ne comprends pas c'est  :  combien d'ateliers avez vous dans vos espaces ?  Seulement ceux de la semaine  ?  De la période ? 

Parce que moi dans les espaces j'ai tout ceux de l'année ... En même temps je pourrai ranger ceux que je n'utilise plus ou que tout le monde à réussi... 

Faudrait quand même que je le lise le bouquin sur les espaces histoire de mieux comprendre... 

Bon pour le moment j'aime bien mon fonctionnement comme ça... À voir d'ici la fin de l'année.

En fait, dans ma classe, je distingue des activités autonomes qui sont placées sur des étagères, rangées en fonction d'un domaine (langage oral/écrit, vie sensorielle, vie pratique, motricité fine, explorer le monde, littérature, informatique). J'ai tous les ateliers de l'année, un peu en suivant le mode Montessori. L'idée est que pour chaque domaine, l'enfant puisse trouver une activité qui corresponde à son niveau pour développer une compétence précise. J'ai essayé de couvrir un maximum des compétences à acquérir en fin de GS. Comme j'ai les 3 niveaux dans ma classe, il y a généralement toujours besoin de tous les ateliers...

Et j'ai des espaces spécifiques où des activités sont proposées : 2 tableaux (1 de lecture, 1 d'écriture), 1 table Reggio, 1 table de manipulation. Là, les activités changent au fur et à mesure. On les appelle des "invitations". Certaines concernent tous les enfants, d'autres non. Rapidement, les enfants sont très au clair avec ce qui est à leur portée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eramü

@marikd tes élèves ont accès à des activités autonomes : ils prennent en photo leur travail, que fais-tu de cette photo ? J'avoue que beaucoup me servent uniquement à moi pour savoir où en est l'élève et ce qu'il a fait ("contrôle"), j'en imprime certaines pour le carnet de suivi.

Mais je me rends compte qu'avec les étoiles de compétences, certains élèves ont la possibilité d'aller plus loin que ce que je leur propose dans les espaces. bref, je n'arrive pas à concilier les deux sur un même temps mais chaque temps a ses avantages/inconvénients.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eramü

C'est très intéressant de voir les fonctionnements de chacun :) (bon, heureusement qu'il y a du foot à la télé ce soir 😅)

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marikd

Ils se prennent en photo avec l'appli PhotoBook. On imprime ensuite le pdf pour le cahier de réussite.

Franchement je trouve que les étoiles de compétences c'est top. Je pense que comme mes espaces autonomes respectent une progression, je me serai lancée l'année prochaine, mais normalement je serai en dispo... donc ça attendra !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marikd

Oui, c'est chouette de pouvoir parler de tous nos fonctionnements, c'est toujours enrichissant.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eramü

Tes GS démarrent toujours par une activité obligatoire ?

J'ai des activités du plan de travail qui nécessitent forcément la présence d'un adulte pour vérifier (genre "les boites à sons") car ils sont auto-correctifs. Donc ça me bloque un peu de laisser les élèves faire leur plan de travail à ce moment là puisque ni moi ni l'atsem ne sommes disponibles.... A cogiter pour cet été !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marikd

Oui, ils doivent faire tout ce qui est obligatoire avant d'aller en autonomie, que ce soit le matin ou l'après-midi.

Et pour ce qui est des boîtes à sons, j'ai le même problème... en plus à 56 élèves, tu augmentes la galère !!! Pareil pour le cahier d'écrivain en autonomie. Du coup, au final, i y a eu des périodes plutôt consacrées aux boîtes à sons, d'autres au cahier d'écrivain... Pour le coup, en classes partagées, j'ai pas encore trouvé le fonctionnement idéal pour ces 2 ateliers.

Mais comme je fais les alphas aussi, ils ne sont pas limités pour les dictées muettes ou les activités d'encodage s'ils n'ont pas encore travaillé tous les sons des boîtes à sons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eramü

Ca me rassure 😂

Pour les activités autonomes, comment les avez-vous mis en place avec les élèves qui ne connaissaient pas (PS voire même MS ou GS) en début d'année ? Et pas de PS qui vident les étagères ? La hantise de ma collègue de ps-ms qui ne veut pas se lancer (ni dans les espaces d'ailleurs).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flojdm63
Il y a 8 heures, eramü a dit :

Ca me rassure 😂

Pour les activités autonomes, comment les avez-vous mis en place avec les élèves qui ne connaissaient pas (PS voire même MS ou GS) en début d'année ? Et pas de PS qui vident les étagères ? La hantise de ma collègue de ps-ms qui ne veut pas se lancer (ni dans les espaces d'ailleurs).

en ce qui me concerne je repars à zéro chaque année car mes collègues ne fonctionnent pas en ateliers autonomes, je le sais donc je sais aussi que la classe ne tournera vraiment qu'à partir de mi octobre le temps de tout expliquer, de présenter....Mais je me dis que même avec des collègues qui utilisent des ateliers autonomes tu es quand même obligé de reprendre au début car forcément tu n'as pas toujours les mêmes ateliers car pas forcément des élèves de mêmes niveaux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fofy80

Pareil il faut plusieurs semaines pour remettre en route la machine..  À la rentrée les premiers plans seront communs à tous avec des ateliers très simples pour qu' ils comprennent le fonctionnement. J'individualiserai après.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitefab
Le 16/05/2018 à 09:29, fofy80 a dit :

l'annee prochaine je reprendrai finalement un cahier avec un onglet pour coller les plans de travail et un onglet par grand espace dans lesquels je collerai les brevets de suivi ou progressifs d'un même atelier..  Il me faudra moins de pages car les brevets uniques type vignettes panini que j'avais pour certains ateliers seront validés directement dans les plans. Je ne les remettrai pas dans le cahier.

 

Je commence à comprendre l'utilité du plan de travail (que j'ai pourtant beaucoup utilisé en élémentaire).Mais je me pose encore beaucoup de questions d'autant plus que l'année prochaine ce serai MS pure.

Pourquoi, finalement penses-tu utiliser les deux outils (plan de travail et brevet)? Le plan de travail n'est-il pas suffisant pour les élèves et les brevets seraient plus finalement à regrouper pour un livret de réussite ?

Ou alors faut-il envisager que la première partie du cahier soit un guide pour l'élève et que la seconde soit plus pour l'enseignant pour savoir ce qui reste à présenter et qu'il coche au fur et à mesure, dans ce cas ne vaut-il mieux pas garder un tableau général de suivi ?

Autre question au niveau logistique informatique, afin d'avoir un suivi de ce que l'on propose que vaut-il mieux faire : créer autant de fichier que d'élèves et ajouter au fur et à mesure le nouveau plan de travail en se basant sur celui d'avant ou faut-il mettre tous les élèves dans un seul fichier et le dupliquer et modifier à chaque fois ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fofy80

Je garderai les deux car dans le plan je ne mets que la photo de l'atelier et pour certains ateliers il ya une progressivité à l'intérieur... Comme par exemple les barres rouges et bleues ou les dictées muettes où il ya un ordre de pochette et differents mots à écrire . comme ca je pourrai entourer sur le brevet les mots reussis et je pourrai reproposer cet atelier sur un autre plan et l'enfant pourra alors voir ce qui lui reste à faire dans cet atelier. Même chose pour les j'entends je n'entends pas... Je mets la photo sur le plan et j'entoure sur le brevet les sons réussis..

Je ne sais pas si je suis claire ! 

J'ai toujours mes grilles collectives de suivi que je complète en fin de plan avec les reussites de chacun et comme ca je peux réajuster au plan suivant.

Pour ce qui est de la logistique numérique que tu evoques , les deux sont possibles... Cette année je faisais ta deuxième proposition mais je vais peut etre essayer ta première proposition  :  un fichier par élève avec tous ses plans dedans à la suite ce qui permet de faire des copier coller des ateliers non réussi du plan précédent et de les remettre dans le plan d'après...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitefab
Il y a 1 heure, fofy80 a dit :

Je garderai les deux car dans le plan je ne mets que la photo de l'atelier et pour certains ateliers il ya une progressivité à l'intérieur... Comme par exemple les barres rouges et bleues ou les dictées muettes où il ya un ordre de pochette et differents mots à écrire . comme ca je pourrai entourer sur le brevet les mots reussis et je pourrai reproposer cet atelier sur un autre plan et l'enfant pourra alors voir ce qui lui reste à faire dans cet atelier. Même chose pour les j'entends je n'entends pas... Je mets la photo sur le plan et j'entoure sur le brevet les sons réussis..

Je ne sais pas si je suis claire !

Si si, je vois ce que tu veux dire, mais comme je pensais que tu indiquais directement sur le plan de travail l'étape du brevet ou le numéro ou la photo du modèle qu'ils avaient le droit de faire, je pensais alors que les brevets n'avaient plus forcément lieu d'être en même temps.

D'autre part, si j'ai bien compris il y a au minimum 1 semaine voir 2 d'écart entre le moment ou tu vas présenter un nouvel atelier et finalement le droit de le pratiquer si les enfants doivent suivre le plan de travail qui leur a été donné ? Et celui-ci est donné en couleur ou en noir et blanc ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fofy80

Alors en fait j'ai essayé de mettre dans les plans des ateliers non encore présentés mais que j'aimerais leur montrer... Du coup quand ils veulent le faire je peux leur montrer et inviter eventuellement des enfants qui l'auraient aussi sur leur plan. Mais il faut que je puisse m'eloigner de mon groupe si je propose une activité obligatoire autre que sur le plan...

 

Tu sais je tâtonne encore beaucoup  !!! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitefab

Pour ceux et celles que cela intéresseraient voici un site ps,ms,gs où l'enseignante utilise des plans de travail périodiques et des fiches de route : http://lamaterdevlynette.free.fr/pAutonomie.php

Sinon en prévision de l'année prochaine , je me posais la question suivante : quand on travaille avec des plans de travail et donc de façon individualisée quelles sont les activités qui doivent continuer à être abordées en groupe dirigé qu'il soit sous forme de regroupement de la classe ou alors  en ateliers plus traditionnels ? Je pensais par exemple à la lecture d'une histoire, l'apprentissage d'une comptine, les rituels de maths, un projet en art, la phonologie, explorer le monde, le graphisme ou pas ? Par contre, je ne sais pas pour l'écriture, dirigé ou individualisé ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
guénove

 La durée officielle de la motricité est de 45minutes, mais non ATSEM a tendance à expédier, il faut sans doute mieux ritualiser les séances. A titre personnel je trouve ça très long , même 35minutes , particulièrement quand le parcours n'est pas très varié faute de matériel, ce n'est clairement pas mon point fort!

Marikd , je trouve intéressante l'idée des tableaux avec consigne ritualisée, réussis -tu à proposer un plusieurs niveaux de difficulté?Tu expliques qu'il faut dans un premier temps passer aux activités obligatoires avant de faire les activités autonomes proposées dans les espaces, parles-tu de faire une activité obligatoire ou de les faire toutes (j'imagine que c'est plutôt une parmi tes propositions ?).

L'après- midi, les élèves circulent entre vos classes, quelles type d'activités sont réalisées ? Du travail de groupe, des tâches autonomes?

Merci pour ces échanges !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marikd
Il y a 21 heures, guénove a dit :

La durée officielle de la motricité est de 45minutes, mais non ATSEM a tendance à expédier, il faut sans doute mieux ritualiser les séances. A titre personnel je trouve ça très long , même 35minutes , particulièrement quand le parcours n'est pas très varié faute de matériel, ce n'est clairement pas mon point fort!

Je suis d'accord, c'est parfois long. Du coup, on prend le temps de s'échauffer etc... Par contre je trouve du coup qu'ils ont vraiment le temps d'être en activité. Entre chaque moment, je

les envoie boire également... je trouve que c'est un réflexe important en sport... et puis ça fait quelques minutes de break !

Il y a 21 heures, guénove a dit :

Marikd , je trouve intéressante l'idée des tableaux avec consigne ritualisée, réussis -tu à proposer un plusieurs niveaux de difficulté?Tu expliques qu'il faut dans un premier temps passer aux activités obligatoires avant de faire les activités autonomes proposées dans les espaces, parles-tu de faire une activité obligatoire ou de les faire toutes (j'imagine que c'est plutôt une parmi tes propositions ?).

Une ou plusieurs, ça dépend du niveau de chacun... pour certains, ça sera table pour travailler ensemble + table Reggio obligatoire, pour d'autres j'ajoute le TBI, d'autres un ou deux tableaux. Je me dis que pour les plus jeunes ou les plus en difficultés, faire 2 activités obligatoires puis des activités autonomes, c'est déjà suffisant. Ceux qui ont des compétences plus solides, PS ou pas, j'augmente les contraintes.

 

Il y a 21 heures, guénove a dit :

L'après- midi, les élèves circulent entre vos classes, quelles type d'activités sont réalisées ? Du travail de groupe, des tâches autonomes?

Dans ma classe, l'après-midi il y a phono et écriture. Les 2 quand mon ATSEM est avec moi, juste écriture quand elle est dans le dortoir. Les activités de phono sont souvent des activités de groupe. Ils sont alors constitués librement par les enfants.. Mais on peut également choisir de se concentrer sur un ou deux élèves en difficulté et dire aux autres de patienter.

Pour ce qui est de l'écriture, j'ai mis en place un cahier de préparation à l'écriture cursive puis 3 cahiers d'écriture cursive. Chacun prend son cahier et le continue à son rythme. C'est donc un travail individuel.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
celou74
Il y a 6 heures, marikd a dit :

Pour ce qui est de l'écriture, j'ai mis en place un cahier de préparation à l'écriture cursive puis 3 cahiers d'écriture cursive. Chacun prend son cahier et le continue à son rythme. C'est donc un travail individuel.

Bonjour

je voulais savoir si tu avais fabriqué toi meme ces cahiers d'écriture car j'essaye d'en mettre en place mais rien ne convient. pourrais tu me montrer une page pour que je me rende compte de ce que tu fais, du format, de l'écriture afin de me donner des idées pour l'elaboration du mien  cet été. merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marikd

Je n'ai pas de photos, désolée...

Je me suis à peu près inspirée de la démarche Dumont. Il y a des activités de peinture aux doigts, d'alignements de gommettes, d'étiquettes, coloriage de petites zones, lignes brisées puis tous les gestes graphiques (avec gestion des espaces et de la hauteur + continuité du geste).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
celin

Merci à toutes pour vos échanges. 

Ça m’aide à cheminer sur la modification de ma façon de faire pr l’an prochain. 

Je continue à vous suivre donc. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×