Aller au contenu

Messages recommandés

prof désécol
Il y a 3 heures, Argon a dit :

On a encore la place pour un nouveau doublement de la population mondiale (d'ici 2060, à ce rythme ?), mais sur une planète totalement urbanisée et industrialisée ; voire encore pour un troisième doublement (vers 2100 ?)

 La fécondité a diminué pratiquement partout dans le monde ; même avec une augmentation de l'espérance de vie, on ne devrait pas atteindre un effectif de la population mondiale aussi important : selon l'ONU, la population mondiale devrait atteindre 9,8 milliards en 2050 et 11,2 milliards en 2100.

 

Il y a 3 heures, Argon a dit :

 La seule alternative, c'est la transition démographique.

 C'est loin d'être sûr.

 Les habitants des régions du monde où la démographie est la plus forte ne sont pas, loin s'en faut, les plus producteurs de pollution. Bien au contraire, ce sont plutôt ceux des pays riches ; là où la population est stabilisée...

Par exemple, les 10% les plus riches émettent la moitié des émissions mondiales en CO2.

 Ainsi, un habitant du Rwanda émet environ 0,1 tonne d’équivalent CO2 par an alors qu'un individu pris parmi les 1 % les plus riches des Américains en émet... 200 tonnes. Comment expliquer au premier qu'il devrait modérer sa tendance à procréer pour sauver la planète ?

Lire à ce propos :

https://www.bastamag.net/Faut-il-vraiment-limiter-la-population-mondiale-pour-sauver-la-planete

 

Modifié par prof désécol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Le 30/10/2018 à 12:50, prof désécol a dit :

 La fécondité a diminué pratiquement partout dans le monde ; même avec une augmentation de l'espérance de vie, on ne devrait pas atteindre un effectif de la population mondiale aussi important 

 Ah ?  On me la faisait déjà quand j'étais à l'école primaire, dans les années 60, celle-là.  « Cinq milliards d'humains ? Jamais, avec le déclin de la fécondité ! ». Plus tard, au collège ou au lycée, c'était plus savant, sur le mode "il ne faut pas prolonger bêtement les courbes" — sauf qu'on était déjà passé à « Six milliards d'humains ? Jamais, avec la politique de l'enfant unique en Chine ! ». On en est à sept milliards et demi, and counting...

(Et encore... J'entendais récemment un officiel ivoirien estimer à 30% la proportion d'enfants non recensés dans son pays. Qui est l'un de ceux qui essayent d'y faire quelque chose !)

Le 30/10/2018 à 12:50, prof désécol a dit :

 un habitant du Rwanda émet environ 0,1 tonne d’équivalent CO2 par an alors qu'un individu pris parmi les 1 % les plus riches des Américains en émet... 200 tonnes.

 Sauf que la population Africaine est en croissance exponentielle, et celle des riches américains en déclin. Ca n'a pas de sens de compter un pour un.

D'autre part, il est évident — pour moi du moins — que les habitants des pays sous-développés ont vocation à se rapprocher du mode de vie de ceux des pays développés, pas à végéter indéfiniment dans une misère faiblement consommatrice, même si c'est plus écolo...

Le 30/10/2018 à 12:50, prof désécol a dit :

Comment expliquer au premier qu'il devrait modérer sa tendance à procréer pour sauver la planète ?

C'est tout le problème, en effet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof désécol
Il y a 1 heure, Argon a dit :

 D'autre part, il est évident — pour moi du moins — que les habitants des pays sous-développés ont vocation à se rapprocher du mode de vie de ceux des pays développés, pas à végéter indéfiniment dans une misère faiblement consommatrice, même si c'est plus écolo...

 Tu fais bien de préciser "évident pour toi". S'il suffisait de décréter qu'il est insupportable de vivre dans la misère pour devenir riche, cela se saurait.

 Mais si les habitants des pays sous-développés doivent avoir "vocation à se rapprocher du mode de vie de ceux des pays développés" comme tu le supposes, alors ils en adopteront non seulement les habitudes de consommation mais aussi les comportements en terme de fécondité - sauf à exclure, mais on ne voit pas trop bien pourquoi, ces comportements de la notion de "mode de vie"...

 

Il y a 1 heure, Argon a dit :

Sauf que la population Africaine est en croissance exponentielle, et celle des riches américains en déclin. Ca n'a pas de sens de compter un pour un.

Un couple de riches Américains qui aura deux enfants engendrera des individus qui, à eux deux, émettront 400 tonnes d'équivalent CO2 par an.

Un couple de Rwandais qui aura cinq enfants engendrera des individus qui, à eux cinq, en émettront... 0,5 tonne.

Lequel des deux couples a le plus de légitimité pour attendre de l'autre qu'il modifie son mode de vie ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Le 30/10/2018 à 16:30, prof désécol a dit :

 Mais si les habitants des pays sous-développés doivent avoir "vocation à se rapprocher du mode de vie de ceux des pays développés" comme tu le supposes, alors ils en adopteront non seulement les habitudes de consommation mais aussi les comportements en terme de fécondité

 Certes. Je ne doute pas que la transition démographique sera à terme globale. Ce n'est pas la question.

La question, en termes écologiques, c'est quand et surtout (mais c'est évidemment lié) à quel niveau ?  Une population mondiale stabilisée à 8, 15, 20 ou 30 milliards d'individus, ce n'est pas du tout la même chose. A 7,5, on a déjà essentiellement flingué le climat et, en effet, une bonne partie de la vie sauvage. Combien pour finir le boulot ?

 

Le 30/10/2018 à 16:30, prof désécol a dit :

Un couple de riches Américains qui aura deux enfants engendrera des individus qui, à eux deux, émettront 400 tonnes d'équivalent CO2 par an.

Un couple de Rwandais qui aura cinq enfants engendrera des individus qui, à eux cinq, en émettront... 0,5 tonne.

Lequel des deux couples a le plus de légitimité pour attendre de l'autre qu'il modifie son mode de vie ?

 Ca se discute. C'est un peu facile de tout réduire à un unique paramètre.  Sans les américains, ou les occidentaux en général, non seulement il n'est pas évident que les cinq enfants rwandais survivraient, mais on ne développerait pas non plus les technologies permettant de survivre à la crise écologique... Quels que soient ses — nombreux — défauts, avant la généralisation de l'american way of life comme idéal hollywoodien global, c'étaient la famine et l'état de guerre semi-permanent qui tenaient lieu de régulation démographique. Il faut savoir ce que l'on préfère, ou proposer une alternative crédible...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof désécol
il y a 15 minutes, Argon a dit :

 A 7,5, on a déjà essentiellement flingué le climat et, en effet, une bonne partie de la vie sauvage. Combien pour finir le boulot ?

Il me semble que tu donnes la réponse à ta question dans la phrase qui la précède.

Même stabilisée à, mettons 11 milliards d'individus en 2100 selon l'ONU -qui, il est vrai, revoit en plus constamment ses prévisions de la population mondiale à la hausse- ce sera largement suffisant pour entretenir le cercle vicieux.

Au risque d'être terriblement pessimiste, je pense que si une question doit commencer par "Combien", ce n'est pas "combien" en terme de population, mais "combien" en terme de temps qui reste.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette

https://boycottcitoyen.org/2018/10/29/le-probleme-nest-pas-le-prix-du-carburant-le-probleme-cest-le-carburant/?fbclid=IwAR0af5yUNhM4bdTjbuGI_cPmV3zaEPSh9KYkZ8BOkOnh_eHMFltmvjB17Ok

Citation

Faisons preuve d’un peu de patience, et attendons une petite semaine de plus : le 23 novembre, 6 jours plus tard, ce sera le Green Friday. Cette journée a été co-organisée conjointement par Climate Friday, « Il est encore temps », Boycott Citoyen, Plastic Attack, et i-boycott. Il viendra contrer le Black Friday, ce jour de consommation à outrance où les grandes enseignes bradent leurs produits payées à bas coûts par les acheteurs, mais produites au prix fort par des ouvriers exploités, et par la planète dont les ressources sont pillées à outrance, tout ça pour changer un four qui fonctionne très bien ou nous offrir un cinquième petit pull, ne soyons pas dupes.
Et puis le 8 décembre, ce sera la marche mondiale pour le Climat au moment de la COP. C’est là qu’il faudra être nombreux, plus nombreux que pour la Coupe du Monde, plus nombreux, s’il vous plaît, que pour Johnny, plus nombreux, par pitié, que le 17 novembre…

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon

(...)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

Cette histoire me fait penser à celle de Julien Coupat et de Tarnac...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof désécol
Il y a 10 heures, nonau a dit :

.

 

Il y a 7 heures, Argon a dit :

.

 

Sauf à considérer l'effondrement en cours...

...de la réputation du fameux prédicateur, il me semble que vous vous êtes trompés de fil.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
il y a une heure, prof désécol a dit :

il me semble que vous vous êtes trompés de fil.

De fait.   Désolé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×