Aller au contenu
prof désécol

Le syndicat étudiant UNEF représenté par une femme voilée

Messages recommandés

bistouri

Bonjour,

Question simple : "Pourquoi cette fille porte-t-elle un fichu sur la tête et cache-elle ses oreilles, son front et son cou ?"

Fichu : ma mère appelait ainsi le foulard qu'elle nouait sur sa tête lorsqu'elle allait à la messe le dimanche, comme toutes les femmes du village ce jour-là.

Si quelqu'un peut m'expliquer tranquillement, sans s'énerver, j'en serais ravie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Choup09

Euh… Pourquoi pas ? Pourquoi porte-tu un débardeur et non pas un t-shirt ? Pourquoi porter une culotte plutôt qu'un string (ou l'inverse) ? Pourquoi porter des converses et non pas une paire de basket de sport ? Pourquoi un homme porte une cravate (ou pas) ? Pourquoi mettre une chemise bleue plutôt qu'une chemise rouge ? Chacun s'habille bien comme il le veut. Le jour où le monde entier arrêtera de commenter les tenues des femmes, dans un sens comme dans l'autre, on aura bien avancé sur la condition féminine.

Je sais que certains vont dire qu'elle essaie de faire passer un message. Déja, on n'en sait rien. Et si c'était le cas, je pense qu'une sur-réaction est encore plus nuisible qu'autre chose.

Je précise que je ne m'énerve pas (à l'écrit, c'est parfois difficile à faire passer).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
abel27
Il y a 4 heures, bistouri a dit :

Bonjour,

Question simple : "Pourquoi cette fille porte-t-elle un fichu sur la tête et cache-elle ses oreilles, son front et son cou ?"

Fichu : ma mère appelait ainsi le foulard qu'elle nouait sur sa tête lorsqu'elle allait à la messe le dimanche, comme toutes les femmes du village ce jour-là.

Si quelqu'un peut m'expliquer tranquillement, sans s'énerver, j'en serais ravie.

Le fichu ne renvoit pas automatiquement à la religion de celui qui le porte. Beaucoup de femmes le portaient à une époque sans qu'il n'ait de connotation religieuse.

Et là, ce foulard (ce n'est pas un fichu apparemment) est explicite sur sa religion. Ca n'a clairement pas le même effet ou but dans le sens où on impose la connaissance aux autres de sa position vis à vis de la religion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

Un dialogue sur ce sujet est devenu impossible car les opinions des uns et des autres sont trop éloignées. Les uns prônent la liberté pour la femme de porter ce qu'elle veut et traitent ceux qui sont contre d'islamophobes tandis que les autres y voient le signe d'un entrisme, d'un djihad silencieux et d'un communautarisme à visées remplacistes. Chacun est donc amené à lutter pour ses convictions et l'avenir dira qui avait raison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande
il y a 18 minutes, Crac a dit :

En même temps si le voile, le hijab et autre burka étaient des signes de la religion musulmane, non seulement il n'y aurait pas que les femmes qui le porteraient mais en plus toutes les musulmanes pratiquantes le porteraient.

 

S'il n'y a pas que les femmes, qui d'autre alors? Les hommes? Les animaux?

Et là aussi, pourquoi toutes les musulmanes pratiquantes porteraient-elles le voile? En France, elles ont le choix de le porter u non (les veinardes), et donc des musulmanes pratiquantes choisissent de ne pas le porter. Peut-être même des non- pratiquantes, d'ailleurs, pour ne pas être importunées par les hommes?

Bien sûr que le voile est un signe ostentatoire religieux et/ou d'appartenance à une religion. Qu'est-il d'autre, sinon?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond
Il y a 5 heures, bistouri a dit :

Bonjour,

Question simple : "Pourquoi cette fille porte-t-elle un fichu sur la tête et cache-elle ses oreilles, son front et son cou ?"

Fichu : ma mère appelait ainsi le foulard qu'elle nouait sur sa tête lorsqu'elle allait à la messe le dimanche, comme toutes les femmes du village ce jour-là.

Si quelqu'un peut m'expliquer tranquillement, sans s'énerver, j'en serais ravie.

Cette jeune femme porte un voile ... c'est son choix et je ne sais pas pourquoi ,  ...

Pourquoi une femme musulmane porte le voile?

Ce que les mamans de l'école m'en disent :  (je ne fais que transcrire les réponses ou plutôt les mots dits au détour d'une discussion)

" C'est parce que c'est notre religion ..."

"C"est parce que c'est la pudeur ..."

" Vous savez, je ne le mets que dehors quand il y des hommes sinon ..."

"C'est  pour montrer que je suis modeste et que je respecte ma religion ..."

"C"est pour me protéger du regard des hommes..."

"Dans notre religion, il faut que les femmes se respectent..."

" C"est pour montrer que je respecte ma religion"

"Je le mets sinon ils me font trop d'ennuis dans le quartier.."

" Je mets le voile parce qu'il montre que je suis une fille sérieuse ..."

"C'est mon choix pour respecter ma religion..."

" Je veux être considérée comme une fille bien..."

Les mamans ont entre 20 et 45 ans dans notre quartier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande

Je trouve ça triste, de devoir porter le voile pour être considérée comme une fille/ femme bien, respectable, sérieuse ou pour se protéger des hommes. Autre conclusion: si tu ne le portes pas, tu n'es pas sérieuse ou respectable. En France au XXIème siècle, oui je trouve ça triste. Il y a quelque chose de tordu dans ce raisonnement. Avec de l'éducation, il ne devrait pas être nécessaire. Et c'est encore les femmes qui payent les frais...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BobbyWatson

Ce qui m'étonnera toujours chez les anti-musulmans, c'est cette revendication forte du féminisme quand il s'agit de l'Islam. Un peu comme quand l'extrême-droite explique qu'il faut donner les aides sociales aux chômeurs français et pas aux réfugiés après avoir expliqué que les chômeurs sont des bons à rien d'assistés.

 

Le pire dans tout ça, c'est d'obliger des gens, considérant les religions comme étant abêtissantes et nefastes, à défendre des religieux à cause de vos propos incroyablement racistes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

Je vais relire mais il me semble qu'il n'a été question de race à aucun moment dans ce post. Mais je vais relire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BobbyWatson
Le 27/05/2018 à 21:18, Crac a dit :

Je suis d'accord : revendiqué, le voile est un symbole d'opposition aux valeurs de la République laïque. C'est une provocation. Quand ce n'est pas le cas, c'est un symbole de soumission et de sexisme. 

Les valeurs portées par la devise républicaine: liberté, égalité, fraternité?

Parce qu'en une seule phrase, t'as réussi à dégommer les 3.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maethina

Cessons de nous voiler la face (si je puis dire) : le voile porté et affirmé par des femmes ayant de l'influence, à qui des jeunes peuvent facilement s'identifier est plus, en ce qui me concerne, une arme politique que l'expression de l'appartenance à l'islam. 

Et je trouve que c'est bien plus dangereux.

Maintenant, vous pouvez m'aboyer dessus si vous voulez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof désécol

Voici un article d'un blog de Médiapart initialement paru dans la tribune de Genève en novembre 2017 :

https://blogs.mediapart.fr/cuenod/blog/301117/comment-le-salafisme-infiltre-les-syndicats-francais

Citation

Comment le salafisme infiltre les syndicats français

[...]

«Voilà ce que j’ai pu constater dans certaines boîtes d’Ile-de-France», explique Mustafa. «Des salariés fréquentant les mêmes mosquées d’inspiration salafiste et vivant dans les mêmes quartiers, parfois dans les mêmes rues et provenant souvent des mêmes pays d’origine se portent candidats aux élections professionnelles, parfois sur plusieurs listes différentes. Les uns seront candidats de tel syndicat, d’autres, de tel autre, etc. Lorsqu’ils font campagne, ils prennent bien soin de ne pas afficher leurs convictions intégristes. Souvent, ils profitent du manque d’engagement des autres salariés au sein de ces structures représentatives pour s’imposer comme de bons défenseurs de la cause du personnel. Une fois élus, certains de ces intégristes s’entendent pour quitter leur syndicat et rejoindre celui qu’ils jugeront le plus puissant. Leur poids au sein du Comité social et économique de l’entreprise et de leur nouveau syndicat en sera renforcé d’autant. » [...]

Mustafa relève également la vivacité de la concurrence entre les nombreuses centrales syndicales (en France, on en dénombre au moins huit) pour expliquer leur bienveillance vis-à-vis de ces élus de base qui leur apportent des sièges:  «Non seulement, ils seront élus comme délégués du personnel, mais encore leur syndicat les désignera volontiers comme délégués au sein des entreprises. Ce sont de véritables petits sultans qui s’installent dans ces structures de représentation et de défense du personnel. Leur stratégie consiste à investir la base mais sans chercher à grimper dans la hiérarchie syndicale. Dès lors, ils ne gênent personne au sommet !» [...]

Cette présence importante des salafistes au sein de ces organismes n’est pas sans conséquence, loin de là, comme le précise Mustafa: «Tout d’abord, ils font tout pour discriminer systématiquement les femmes et même les dénigrer. Par exemple, un représentant des salariés, récemment, s’est attaqué à des responsables de la coordination au sein d’une boîte, uniquement parce qu’il s’agissait de femmes. Pourquoi la direction ne réserve-t-elle pas ces postes aux hommes ? Voilà ce qu’on peut entendre au sein d’un Comité d’entreprise, de la part d’un élu du…personnel ! Tout est fait pour sortir les femmes du monde de l’entreprise afin qu’elles regagnent leur foyer ». [...]

Mustafa ajoute que ces salafistes, forts de leur statut d’élus, répandent leur idéologie antisémite. Quant à la sécurité, cette présence salafiste pose de très sérieux problèmes. Notre interlocuteur cite un exemple parmi d’autres: «Un représentant du personnel d’une société de service n’a pas reçu l’autorisation de se rendre dans le périmètre d’un ministère, car il est repéré comme musulman intégriste par les services de renseignement. Sa boîte n’a pas pu le licencier car il est protégé par son statut d’élu représentant du personnel. Pour ne pas avoir d’histoire, son employeur a préféré lui verser son salaire sans obligation de se rendre au travail. Comme il est imam, il peut donc accomplir sa mission religieuse tout en étant salarié par son entreprise!». [...]

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Il y a 4 heures, Mirobolande a dit :

 Autre conclusion: si tu ne le portes pas, tu n'es pas sérieuse ou respectable. En France au XXIème siècle, oui je trouve ça triste. Il y a quelque chose de tordu dans ce raisonnement. Avec de l'éducation, il ne devrait pas être nécessaire.

Mouais. En France, au milieu du XXe siècle, les "femmes respectables" ne sortaient pas "en cheveux" — et l'éducation française n'était a priori pas inférieure à ce qu'elle est aujourd'hui. Les conventions et les "raisonnements" changent, d'une génération à l'autre, de même que les interprétations. Et chaque génération trouve "tordus" ceux de la suivante...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ameliia
Posté(e) (modifié)

Bonjour,j'interviens ici car connaissant bien l'islam et pour avoir lue le Coran ,je peux vous affirmer que l'islam est déjà premierement politique et a une idéologie dangereuse vis à vis des femmes par exemple dans la sourate 4 on peut lire qu'on a le droit de frapper la femme si elle obéit pas à son mari ou que le témoignage d'une femme vaut moins que celui d'un homme.

Modifié par Ameliia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ameliia
Posté(e) (modifié)

عَلَى بَعْضٍ وَبِمَا أَنفَقُوا مِنْ أَمْوَالِهِمْ فَالصَّالِحَاتُ قَانِتَاتٌ حَافِظَاتٌ لِّلْغَيْبِ بِمَا حَفِظَ اللَّهُ وَاللَّاتِي تَخَافُونَ نُشُوزَهُنَّ فَعِظُوهُنَّ وَاهْجُرُوهُنَّ فِي الْمَضَاجِعِ وَاضْرِبُوهُنَّ فَإِنْ أَطَعْنَكُمْ فَلَا تَبْغُوا عَلَيْهِنَّ سَبِيلًا إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلِيًّا كَبِيرًا

Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand!

 

https://coran.oumma.com/sourate/4

 

J'ai mis les paroles en arabe pour ceux qui connaissent l'arabe lisent aussi et voient que je ne déforme en aucun les propos du Coran.

Modifié par Ameliia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ameliia

Certes,juste ce que je veux dire c'est qu'en occident cela est puni par la loi alors que dans l'islam cela est permis par le Coran.Je sais bien que beaucoup de français sont ignorants du Coran,c'est pour ça que je me fais un devoir de prévenir ou au moins faites vous un avis par vous même en lisant ce livre.De plus je ne suis pas islamophobe car moi même je suis une apostat de l'islam ainsi que mon mari qui lui est kabyle algerien,on a pas quitté l'islam pour rien,on a beaucoup étudié,,la pression sociale chez lui est très dure.ce n'est pas facile ,moi je vous dit cela en toute connaissance de cause ,l'islam a bien d'autres horreurs, ce n'est vraiment pas une religion de paix comme on veut vous faire croire.

Je veux que la France reste ce pays laïque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
il y a 51 minutes, Crac a dit :

le danger que représente pour la liberté des femmes et les libertés en général le port du voile imposé

Le mot clef est ici imposé.

Si quelqu'un a imposé à la Présidente de l'UNEF de mettre un voile pour une conférence de presse, il est légitime de l'aider à reconquérir sa liberté, y compris via la force publique si nécessaire. Mais le fait est qu'elle ne s'est jamais plainte de quoi que ce soit de cet ordre, et que tout porte à croire que c'est au contraire une jeune femme dotée d'un solide caractère et tout à fait capable de faire ses propres choix et de les assumer, y compris publiquement.

Mais exactement aussi grave est le danger pour la liberté des femmes du non port du voile imposé. La liberté, c'est de pouvoir choisir de faire ce que l'on veut, pas de se voir imposer par d'autres leurs supposés "bon choix" !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ameliia
Posté(e) (modifié)

Bonjour Argon lis le Coran et les hadiths on peut lire sur internet .Va voir comment on vit sous la charia.L'islam n'est pas une religion laïque à la base ,ou il est dit "rendez à César ce qui est à Cesar"(ou quelque chose du genre).L'islam est politique. 

Modifié par Ameliia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

Marx avait encore raison, la religion avec le capitalisme et la démographie débridée, constitue un des cancers de notre société.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond
Il y a 2 heures, Ameliia a dit :

Bonjour Argon lis le Coran et les hadiths on peut lire sur internet .Va voir comment on vit sous la charia.L'islam n'est pas une religion laïque à la base ,ou il est dit "rendez à César ce qui est à Cesar"(ou quelque chose du genre).L'islam est politique. 

"rendez à César ce qui est à Cesar"  c'est dans les évangiles  un homme nommé Jésus parle de l'argent de la place dans la société " les piéces frappées à l'effigie de César ne sont pas pour dieu mais pour la vie terrestre fabriquée par César ..."

Je n'ai pas compris le lien ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ameliia
il y a 28 minutes, Pepettebond a dit :

"rendez à César ce qui est à Cesar"  c'est dans les évangiles  un homme nommé Jésus parle de l'argent de la place dans la société " les piéces frappées à l'effigie de César ne sont pas pour dieu mais pour la vie terrestre fabriquée par César ..."

Je n'ai pas compris le lien ...

Bonjour

Il me semble(je dis bien il me semble) que la religion chrétienne est une religion laique à la base ou ils disent aux adeptes de ne pas se mêler des choses de ce monde,d'obéir aux lois du pays ...

Je ne comprends pas pourquoi les Français n'aiment pas leurs religions ils ont un prophète qui a un message clair ou il est dit qu'il faut aimer les autres,ils ont un prophète qui n'a pas tuer,qui n'avait pas plusieurs femmes,qui n'a pas tenu des propos comme des appels aux meurtres de ce qui ne croit pas en lui etc le message de leur livre est un message d'amour globalement.

Dans le Coran il est clairement dit qu'il faut tuer les mécréants,juifs,non juifs,chrétiens .Et le prophète Mahommed a tué,a fait la guerre ,a eu plusieurs femmes..

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_exp%C3%A9ditions_de_Mahomet

Les musulmans diront qu'il faut voir le contexte etc mais voilà c'est un message ambigue le Coran.Certains autres musulmans diront mais vous respectez pas le Coran vous inventez votre religion et on peut pas leur donner tord le message du Coran est ambigue et si c'était un message qui proner l'amour,le respect et la tolérance il qu'il n'y aurait pas de verset appelant aux meurtres il y aurait aucun souci,pas d'interprétation ça serait beau!!.

-De plus il est clairement dit dans le Coran que c'est un livre clair,sans ambiguité

-Allah n'a jamais dit dans le Coran qu'on doit interpréter les textes.Donc certains musulmans n'interprete pas.Et voilà ça donne des terroristes

-Pour les musulmans le Coran n'a pas été écrit par des humains,mais par Dieu et le Coran est donc intemporel.

-Dans le Coran il est dit de suivre l'exemple du prophète Mahommed et le prophète a fait la guerre et tuer.

Vous voyez,il y a des musulmans qui ne lisent pas le Coran c'est plus une culture,il y en a d'autres qui quand ils voient les versets de meurtres et tout les autres les oublie et ne les respecte pas,il y en a d'autres qui vont dire c'est le contexte,il y en a d'autres qui vont les respecter.Chacun interprète les versets de violence à leur façon!Si il y en avait pas,si le prophète n'avait pas fait de meurtre etavait propager un message d'amour il n'y aurait pas de divergences.

 

Le lien que j'ai mis c'est la oumma tu peux voir le verset que j'ai marqué qui autorise clairement à frappez les femmes dans n'importe quel Coran que tu ouvres sourate 4 verset 34 .

 

Encore une fois je vous parle pas de toutes les horreurs de l'islam .

Moi j'estime avoir fait mon boulot sur ce sujet .Pour vous faire votre idée lisez le Coran et les hadiths.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
abel27
Il y a 21 heures, Argon a dit :

Mouais. En France, au milieu du XXe siècle, les "femmes respectables" ne sortaient pas "en cheveux" — et l'éducation française n'était a priori pas inférieure à ce qu'elle est aujourd'hui. Les conventions et les "raisonnements" changent, d'une génération à l'autre, de même que les interprétations. Et chaque génération trouve "tordus" ceux de la suivante...

Les cours étaient différents pour les filles et les garçons (aux hommes les sciences, aux femmes l'éducation des enfants et la tenue de la maison). Elles ne sortaient pas en cheveux, elles n'avaient pas le droit de vote, ni le droit de disposer librement de leurs corps, elles ne pouvaient travailler ni avoir un compte en banque sans l'accord de leur mari...

Bref, il ne s'agissait pas de conventions ou de raisonnement mais d'une société machiste. Heureusement que ça a changé, que ça a évolué surtout.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
il y a 22 minutes, abel27 a dit :

Bref, il ne s'agissait pas de conventions ou de raisonnement mais d'une société machiste.

Le fait de trouver respectable ou non de sortir en cheveux, ou avec un voile, ou sans, n'est que cela : une pure convention sociale. Et dans la mesure où à peu près toutes les combinaisons  existent, bien malin qui pourrait établir des corrélations claires entre ces conventions et le niveau de "machisme" d'une société (à supposer qu'on ait une définition claire de ce terme plus polémique qu'anthropologique...)

En revanche, une chose est claire : il y a bien une corrélation entre le niveau de liberté accordé aux femmes et la propension des autres à décider pour elles de la façon dont elles doivent se présenter au monde. Et cela vaut aussi bien pour ceux qui s'autorisent à contester le droit d'une femme à sortir voilée si elle l'entend, quels que soient les justifications plus ou moins sympathiques qu'ils peuvent trouver à cette ingérence : l'Enfer machiste aussi est pavé de bonnes intentions...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
abel27

Tu disais que l'éducation de l'époque n'était pas inférieure à ce qu'elle est actuellement.

C'était une éducation qui différenciait ce que l'on devait apprendre selon que l'on était une fille ou un garçon. J'espère quand même qu'on a fait des progrès.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Il y a 13 heures, abel27 a dit :

Tu disais que l'éducation de l'époque n'était pas inférieure à ce qu'elle est actuellement.

 Certes. Par beaucoup d'aspects, elle me semble même avoir été plutôt supérieure.

Il y a 13 heures, abel27 a dit :

C'était une éducation qui différenciait ce que l'on devait apprendre selon que l'on était une fille ou un garçon. J'espère quand même qu'on a fait des progrès.

 Je me méfie beaucoup de la notion de progrès en matière de culture. Crois-tu la nôtre supérieure à celle de l'Athènes de Périclès, il y a deux millénaires et demi ? Par ailleurs, l'absence de différenciation n'est pas souhaitable en soi. Ce qui le serait, c'est que tout le monde, indépendamment de son sexe, ait accès à une éducation de qualité. L'homogénéisation par le bas, où ni les filles, ni les garçons ne maîtriseraient les bases de la langue, du raisonnement et du calcul ne me semblerait pas un grand progrès, quand bien même ce serait de façon parfaitement indifférenciée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
abel27
il y a 34 minutes, Argon a dit :

 Certes. Par beaucoup d'aspects, elle me semble même avoir été plutôt supérieure.

 Je me méfie beaucoup de la notion de progrès en matière de culture. Crois-tu la nôtre supérieure à celle de l'Athène de Périclès, il y a deux millénaires et demi ? Par ailleurs, l'absence de différenciation n'est pas souhaitable en soi. Ce qui le serait, c'est que tout le monde, indépendamment de son sexe, ait accès à une éducation de qualité. L'homogénéisation par le bas, où ni les filles, ni les garçons ne maîtriseraient les bases de la langue, du raisonnement et du calcul ne me semblerait pas un grand progrès, quand bien même ce serait de façon parfaitement indifférenciée !

Faut-il donc choisir entre une éducation de qualité mais différenciée selon le sexe, la religion, l'origine sociale, les ressources financières ou une éducation identique pour tous de mauvaise qualité ?

Je ne crois pas notre éducation supérieure/inférieure à celle de Périclès, je rappelle juste que cette dernière également n'était pas pour tous. Notre éducation ne l'est pas non plus encore, on voit bien que l'accès à certaines filières se fait selon le sexe, l'argent... etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Il y a 17 heures, abel27 a dit :

Faut-il donc choisir entre une éducation de qualité mais différenciée selon le sexe, la religion, l'origine sociale, les ressources financières ou une éducation identique pour tous de mauvaise qualité ?

  Qui dit cela ? Ce qui est clair, c'est que c'est l'alternative actuellement mise en scène par le pouvoir, qui camoufle derrière de prétendus grands principes égalitaristes son renoncement à maintenir une éducation de qualité pour le plus grand nombre — avec la complicité active d'idéologues en  -istes en tout genre. Mais rien n'interdit de rêver à un gouvernement à la fois ambitieux, courageux et efficace !

 

Il y a 17 heures, abel27 a dit :

 on voit bien que l'accès à certaines filières se fait selon le sexe, l'argent... etc.

  Qu'il existe des filières non seulement payantes, mais très chères, c'est une évidence. Et pourquoi pas ? La concurrence entre enseignement public et privé ne me semble pas malsaine en soi, pourvu qu'on ne refuse pas au premier les moyens de ses ambitions. Cela dit, les filières les plus prestigieuses, justement — l'Ecole Normale Supérieure, l'Ecole Polytechnique, etc. —  non seulement sont gratuites, mais rémunèrent leurs élèves.  Le système français, avec ses "classes préparatoires aux grandes écoles" en particulier, reste l'un des plus méritocratiques au monde.

Des filières sélectionnant en fonction du sexe ?  Non, pas à ma connaissance — et ce serait parfaitement illégal !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×