Aller au contenu
doudouninou

CP au jour le jour 2018 - 2019

Messages recommandés

Marion02

Merci mille fois pour ton message. J'arrive dans cette école et je suis assez ahurie. Le niveau n'est pas catastrophique mais les parents ne savent pas comment s'y prendre ou ne font pas. 

Sur les 4 dont je parle, j'ai un MDPH (un handicap pas très bien défini mais c'est un enfant qui a de gros soucis occulo-moteurs, qui ne tient pas en place, est très maladroit, parle tout le temps donc très coûteux de le faire lire). Cet enfant peut bien s'appuyer sur les alphas, il connaît les sons mais par exemple, quand il faut chercher le mot lundi parmi les étiquettes des jours, me montre samedi alors qu'il sait parfaitement que le "sa" ne peut pas être le début de lundi.  En passant, je n'ai plus d'AESH car en congé et pas remplacée !!!!!

Autre élève: s'exprime bien, bon voca et bonne compréhension mais rien au niveau de l'attitude scolaire, est perturbé pour un rien, met 10 mns à sortir un crayon, ne connaît pas bien la comptine numérique et l'alphabet, oublie les sons... vu pour un bilan psy. Les parents ne savent pas quoi faire, le père donne l'impression que son fils ne fait que exprès car il est fainéant. Alors il est clairement fainéant, se fout de tout, peut mettre 2h complètes pour copier ses devoirs mais a aussi de vrais soucis selon moi. Je ne sais plus quoi faire pour cet enfant.

Autre élève (qui lit Carlotta): arrivée cette année dans l'école, la mère a 6-7 gamins et a dit clairement à ma collègue qu'elle en avait trop et ne pouvait pas s'en occuper. Ca traîne dehors, violences... Je l'ai reçue, je lui demande comment se passent les devoirs (je sais très bien que rien n'est fait, la petite me dit régulièrement avec un grand sourire que le travail n'est pas fait), la maman me dit que ça se passe très bien, que la petite râle car les devoirs ne sont pas faits assez vite, elle va à la bibliothèque, son grand frère lui lit ses livres, bref c'est merveilleux au monde des bisounours !

La dernière: la petite poupée , le petit bébé de ses parents, très gâtée mais avec un niveau de compréhension très bas. Elle adore jouer à la maîtresse, elle est ultra appliquée, on ne l'entend pas mais dès qu'on creuse, il n'y a pas grand chose. J'ai reçu le père, il me dit en exemple: il fallait lire le mot "Florian", elle n'a pas réussi, je lui ai lu et lui ai redemandé, elle savait le lire. Ben non monsieur ! Je lui ai expliqué que là, elle ne lisait pas. Il ne se rendait pas compte. 

J'ai l'impression qu'il faut être derrière chaque enfant en classe, ce qui est clairement impossible, d'autant plus en double niveau mais qu'il faudrait aussi être derrière chaque parent pour leur dire de bosser, comment faire... Assistanat avec tout le monde. Je ne peux pas. A côté, parmi les CE1, un autre MDPH et 2 en grandes difficultés, tout ça sur 8 élèves. 

Je ne me dis pas que tout vient de moi, je le sais mais ce soir, avec le reste, ça m'a vraiment dépité.   Désolée pour le long pavé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tinychris

ça fait du bien de poser les choses, ne t'excuse pas ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alinecrpe

De toutes façons, ces enfants là ça n'est pas à la maison qu'il peut se passer quelque chose. Effectivement tout repose sur tes épaules. Après s'il y a un handicap quelqu'il soit (parce que c'est con, mais ça peut être effectivement un "handicap" social, il est reconnu que des enfants arrivent avec un très très très gros déficit de vocabulaire et de connaissances pré scolaires qui sont généralement amenés par les parents et souvent essentielles à une bonne entrée dans les apprentissages. Ces enfants ont un très gros retard par rapport aux autres et malheureusement la maternelle ne peut pas combler tout ce retard°).

Perso, j'ai un élève qui n'arrive pas à mémoriser les nombres après 9. il sait compter assez loin mais ne sait pas les écrire. Pendant plusieurs mois, il me répondait n'importe quoi quand je lui demandais quel jour on était, j'ai fini par me fâcher pour qu'il fasse l'effort de réfléchir. Parce que finalement c'est ça son problème à ce petit c'est qu'on ne l'a pas habitué à réfléchir :wacko:  Du coup, il dit n'importe quoi y compris quand on lui demande s'il mange à la cantine ou à la maison. Là encore j'ai dû me fâcher en lui disant que c'était à lui de me le dire le matin, pas à moi de lui apprendre où il mangeait. 

Je n'arrive à lui faire lire que quelques syllabes, celles du début de pilotis. ON a refait ce matin avec le son S et le son L et les voyelles. Il s'en est bien sorti et il a même réussi à lire les mots :yahoo: J'en aurais pleuré... Bon, les phrases, c'est mort, il n'a aucun mot outil de mémorisé....  Dans les dictées, j'arrive à lui faire écrire aussi des syllabes mais c'est limité aux sons simples. Il est suiv au CMPP, par la réussite éducative et le RASED... il arrive à rester dans l'envie de bien faire et il commence à utiliser ce qu'il fait au RASED . 

Je commence à utiliser les centres en ce moment dans la classe. Cafouillage lundi et mardi car j'ai voulu les laisser libre de choisir mais trop de choix lol Aujourd'hui j'ai limité et ça a été beaucoup plus productif. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marion02
il y a une heure, alinecrpe a dit :

Effectivement tout repose sur tes épaules. 

Sacrée pression sur nos frêles épaules...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tinychris
Il y a 8 heures, Marion02 a dit :

Sacrée pression sur nos frêles épaules...

Je ne suis pas d'accord. Il y a beaucoup de choses du domaine éducatif : manque de sommeil, manque d'attention des parents,  manque d'intérêt des parents pour l'école, régis de prendre en compte nos aides et nos remarques... etc ..et ça on n'y peut pas grand chose.

Donc non tout ne repose pas sur l'école. Tout ne se joue pas en 24h par semaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marion02

Je plussoie. Je réagissais au message précédent et je ne pense pas que tout repose sur nous. Je partage tout à fait ton avis même si pour certains parents, tout se joue à l'école, ce qui accroît leur désintérêt et leur manque d'investissement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalami

@Marion02

J'ai 25 CP : 3 enfants du voyage. Le premier a été absent 4 semaines en novembre, puis a disparu de la circulation fin janvier, sans aucun message de la mère. Signalement fait lundi dernier. La deuxième est partie en novembre, revenue en février. Les 3 ont un niveau ultra-faible. J'ai 3 autres élèves ultra-faibles sans aucun projet de lecteur, avec des soucis familiaux, suivis par le RASED, des orthophonistes, avec sans doute des suivis psys sont à prévoir également. Dans l'autre classe, un enfant du voyage incapable de fournir le moindre travail, frappe les autres gratuitement, fait des doigts d'honneur toute la journée, dessine sur les murs, vide les livres des bibliothèques, passe beaucoup de temps dans les autres classes, où ça se passe moins mal. Une aide d'une association avait été trouvée, mais le projet péda a été refusé par l'inspecteur..

Pas du tout d'accord pour dire que tout repose sur nos épaules. Que peut-on contre des milieux familiaux culturellement pauvres, contre des situations familiales désastreuses, des enfants de plus en plus agités, de moins en moins capables de rester assis ou concentrés, de plus en plus de pathologies non prises en charges par les instituts de plus en plus saturés ?

Alors, moi, je fais ce que je peux, mais je ne me mets pas la pression, sinon, c'est le burn-out assuré !

Marion02, bon courage à toi et je te souhaite une promo plus sympa en septembre 2019 !🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tinychris
il y a 55 minutes, Kalami a dit :

Alors, moi, je fais ce que je peux, mais je ne me mets pas la pression, sinon, c'est le burn-out assuré !

je confirme...:blush: j'en suis pas loin, ou plutôt pas passé loin. Mais des collègues en or, un directeur qui assure de ce côté là, un mari au top, des amis sur qui compter dans ces cas là (et des amies instits aussi qui connaissent très bien les situations que je vis). Alors oui, lâcher prise et arrêter de culpabiliser, même si c'est difficile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marion02

Effectivement Kalami, dur dur ce que tu décris...  Merci pour vos témoignages. 

J'ai été habituée pendant quelques années à des classes de ville, pas forcément de supers crus non plus, des gros cas mais là, en arrivant dans ce petit village, je pensais que ça allait être un peu tranquille, pas un excellent niveau, il y a des cas partout mais au final, on se retrouve avec beaucoup d'élèves MDPH (5 dans la classe de ma collègue), plus d'un tiers chez moi qui relève de soins /prises en charge, des parents pénibles et qui s'investissent peu ou qui ne savent pas s'y prendre. Ce qui me change c'est qu'on bénéficie d'une maîtresse E du RASED et de la psy qui peut intervenir, collègues qu'on ne voyait jamais là où j'étais avant...

J'arrive à lâcher prise, c'est juste que beaucoup de choses m'agacent/ me désespèrent au quotidien et j'ai besoin d'extérioriser, d'ailleurs, je passe pour une folle auprès de mes collègues le temps de midi car je n'y vais pas de main morte quand je parle de mes z'affreux ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cara
Le 14/03/2019 à 18:29, Marion02 a dit :

Pfffffiou, matinée piscine et aprem affreuse avec mes CP (j'ai un CP-CE1). 

Dans le lot, j'ai 4 élèves en grandes difficultés de lecture avec des soucis divers et variés. Je les ai pris en APC lecture ce soir, on est sensé lire la fiche de lecture du lendemain (son "k", graphies k, qu, c). Ce fut un calvaire. 10 mn pour lire la phrase 1 ! En 35 mn, on a dû lire 3 phrases. Le pire, c'est quand n°1 décode le prénom "Claude" en 3mn, avec des CCCCCC, CL, CL, CL, CL, CL, CL, CLAU, CLAU, CLAU, CLAU ... Bref, lecture impossible, on passe le relais à n°2 qui ne décode pas plus. A la fin, on a fini par lire la phrase. Je demande de qui on parle, et là, n°4 me sort Carlotta. Elle m'écrit la réponse au tableau (Claude), on relit difficilement ensemble, en lisant Claude, je repose la question et elle me resort Carlotta. 

Après avoir fait un triple AVC, j'ai décidé de stopper la séance 5 mn avant la fin car c'était inutile et j'étais en train de péter un câble. Je ne sais plus quoi faire. Ils sont pris en APC, au RASED 2 fois par semaine. Dans l'ensemble, je trouve le niveau de cette promo de CP catastrophique, et leur attitude aussi. C'est du style: il faut lire le mot "canard", certains commencent en faisant "can", je leur dis qu'il faut d'abord lire "ca", ils relisent "can", je leur répète de lire "ca" et ils relisent "can". Je n'ai jamais vu ça...  Plus ceux qui parlent touuuuut le temps, ceux qui n'écoutent jamais et ceux qui te disent qu'ils ont fini alors que rien n'est fait... Dites moi que vous en avez des comme ça, siouplaît... J'ai envie de convoquer tous les parents en leur expliquant mes inquiétudes et leur faire comprendre qu'il faut travailler ++++++ à la maison aussi parce qu'à moi seule, je ne vais pas y arriver. 

Ce soir, je suis dépitée. 

J'ai passé la même journée hier !

J'ai moi aussi une promo très en difficultés. Cette année, il n'y a pas de RASED. J'ai surtout des élèves avec de gros problèmes de comportement. Des enfants dont les familles sont suivis pas des éducatrices... Mes CP ne font que de parler, ils n'ont pas le goût de l'effort, ils partent faire autres choses alors que le travail n'est pas fait... Je rouspète à longueur de journée ! A côté de ça, j'ai moi aussi des CE1. Enfin, je trouve que je suis partie de loin et que franchement j'ai quand même bien avancé avec eux même si le niveau reste faible.  Je relativise quoi !

En tout cas, je te comprends tout à fait. J'étais dépitée moi aussi. Aujourd'hui ça va mieux !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cara
il y a 7 minutes, Marion02 a dit :

J'ai été habituée pendant quelques années à des classes de ville, pas forcément de supers crus non plus, des gros cas mais là, en arrivant dans ce petit village, je pensais que ça allait être un peu tranquille, pas un excellent niveau, il y a des cas partout mais au final, 

et oui les écoles rurales mériteraient aussi d'être à 12 élèves par classe !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marion02
il y a 2 minutes, cara a dit :

J'ai passé la même journée hier !

J'ai moi aussi une promo très en difficultés. Cette année, il n'y a pas de RASED. J'ai surtout des élèves avec de gros problèmes de comportement. Des enfants dont les familles sont suivis pas des éducatrices... Mes CP ne font que de parler, ils n'ont pas le goût de l'effort, ils partent faire autres choses alors que le travail n'est pas fait... Je rouspète à longueur de journée ! A côté de ça, j'ai moi aussi des CE1. Enfin, je trouve que je suis partie de loin et que franchement j'ai quand même bien avancé avec eux même si le niveau reste faible.  Je relativise quoi !

En tout cas, je te comprends tout à fait. J'étais dépitée moi aussi. Aujourd'hui ça va mieux !

Les 4 dont je parlais ont fait la séance de lecture avec la maîtresse du Rased. Elle m'a donné quelques billes. Du coup, j'ai fait ma séance avec les 8 CP restants et j'ai pu voir que ça allait pas trop mal. Ils ne lisent pas de manière fluide, c'est lent, le niveau est moyen mais bon, pour eux, ça ira s'ils continuent leurs efforts. A être focalisées sur quelques uns en grosses difficultés, on a parfois l'impression que l'ensemble de la classe est comme ça car ce sont ces quelques uns qui nous pompent toute notre énergie et notre attention. 

Bref, ce soir, c'est le w-e et le retour de Koh Lanta, je déconnecte de l'école !!! 😄

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marion02

Ah oui, je te rejoins tout à fait pour les 12 élèves en milieu rural. A croire que les difficultés ne sont concentrées qu'en ville... c'est désolant pour nos élèves. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Linette

Euh... mais ça existe aussi les classes à 12 (enfin, selon les effectifs, mais pas au-delà de 14... dans les textes), en zone rurale ! J'en suis une des maîtresses 😉 depuis l'année dernière. Nous sommes dans une zone rurale, qui a tous les indicateurs rep, mais qui ne passera pas en rep (ça ferait fuir les habitants, ou ceux qui envisageraient de venir s'installer). Et les problèmes que vous évoquez au-dessus, on les a aussi. Des parents démissionnaires, ou d'autres qui n'ont pas les capacités de suivre et d'aider leur enfant, et encore d'autres pour le moins pénibles voire carrément chi***, des soucis de comportement, des mdph sans place dans des ulis ou itep..., un rased qui essaie d'être le plus présent possible, mais fait ce qu'il peut avec le secteur de plus en plus important qu'on lui donne... A côté de ça, il faut bien le dire, on a aussi de bons gamins quand même, hein ! Mais comme partout il me semble. Bref, du courage, maintenant, il en faut partout 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nävis

12 cp en rep en zone rurale ici.

Finalement pas forcement plus dur que la ville a 15 km pas rep mais qui acceuille bcp d enfant du voyage et a 26 eleves par classe...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alinecrpe

J'ai 28 CP dont 1 ULIS. Je travaille en banlieue parisienne, très mixte socialement. J'ai donc la chance d'avoir d'excellents élèves mais aussi des élèves en grosses difficultés d'apprentissages mais aussi sociales. J'ai d'ailleurs un élève très compliqué, qui passe son temps au choix : à chanter, danser, embêter les autres, prendre la parole sans la demander, taper les autres etc... Et en plus de ça c'est un manipulateur parce qu'une fois à la maison il raconte sa version des faits à sa mère qui ne souhaite qu'une chose c'est que son fils soit une victime... Je me suis retrouvée avec des accusations de racisme et de harcèlement...  J'ai encore eu à faire (affaire? ) aux 2 parents hier soir qui venaient me demander pourquoi leur fils n'avait pas eu sport hier (sous entendu que je l'avais puni de sport) sauf que c'était juste qu'on avait fini notre cycle handball mais qu'il était le seul à ne pas s'en être rappelé et avait ramené ses chaussures pour rien... 

A côté de ça, j'ai des élèves pour qui l'école est la seule solution pour apprendre et s'en sortir. Deux élèves dont les parents ne parlent pas français, un des deux est né en france, y a toujours vécu . Il commence tout juste à lire correctement les syllabes simples. L'autre, la maman lui parle un anglais approximatif... il est arrivé en france quand il avait 1 an et demi  et est scolarisé normalement depuis l'âge de 3 ans mais il ne sait pas encore faire de phrases correctes ("peux faire dessin?" ) mais il est entré dans la lecture quand même sans comprendre ce qu'il lit malheureusement.... il produit des sons quoi... Lui, c'est pareil, rien ne se fait à la maison. Une autre, ce sont des gens du voyage sédentarisé, le papa est incarcéré, la maman ne sait pas lire, rien ne se fera à la maison. 

Donc oui, pour ces enfants là, leurs apprentissages ne reposent que sur moi. Tout se passe en classe et une fois sortis de l'école, il n'y aura rien. On a la chance d'avoir la réussite éducative dans notre ville donc 2 d'entre eux vont aux clubs coup de pouce qui leur permet de faire les devoirs (mais ça n'est que pour les CP, l'année prochaine ça sera fini). Le 3ème, la maman a bien voulu qu'il aille à l'étude. 

Et il y en a d'autres pour qui il y a une grande fragilité à la maison également mais un peu moins que ceux là...  Alors, je fais ce que je peux mais je n'attends pas de la maison que les mots soient appris ou que la lecture soit faite. Donc je mets un point d'honneur à apprendre les mots en classe avant de les envoyer réviser à la maison, pareil pour la lecture. Rien de ce qui va à la maison n'a pas été fait en classe.

Evidemment, ça ne correspond à nos schémas de pensée et comme vous, je fais ce que je peux avec cette réalité mais je n'en voudrai pas à Godsent et Youssef s'ils ne ramènent pas de collection de 100. C'est dans ce sens que je dis "tout repose sur tes épaules", oui, ces enfants là, il n'y aura rien qui se passera à la maison au niveau des apprentissages donc c'est sur toi que ça repose. C'était uniquement ce que je voulais dire 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marion02

Oui je comprends bien l'idée, aucun souci. Par chez moi, je n'ai pas tout à fait ce genre de public (pas d'enfants du voyage, une seule famille illettrée sur mes 20). C'est juste que pour certaines familles dont les parents n'ont pas de souci particulier, elles ne se rendent pas compte de l'importance de suivre leur enfant . L'école c'est un travail à plusieurs: instits, parents et enfants. 

En tout état de cause, bon courage à vous tous/toutes les collègues.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cara

Mon village n'est pas en REP mais pourtant il y a de plus en plus d'élèves en grosses difficultés. Cette année dans ma classe : 3 qui auraient besoin du RASED (sauf que il n'y en a pas) car énorme retard : je commence tout juste la lecture de syllabes avec eux (on est parti de loin), 2 élèves suivis par une éducatrice (problème de comportement), 1 élève enfant du voyage qui est sédentarisé depuis le début d'année, 2 élèves qui ne tiennent pas en place et qui aurait besoin d'un suivi psi et enfin 4 élèves qui se demandent ce qu'ils font dans cette classe. Chez les CE1, j'ai aussi des élèves en difficultés et des élèves dont les parents ne s'en occupent pas.  Donc je vote pour le 12 élèves par classe de partout !

Bref, je suis toujours aussi motivée mais parfois c'est quand même déprimant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fred301

Pour vous faire rêver aussi, 28 CP dont :

- 1 qui n'a pas fait de maternelle, par ailleurs super mignon et motivé mais il n'a pas fait l'école à la maison, donc il a besoin d'un pg GS

- 1 avec AVS 9 heures semaine, il ne travaille que quand l'AVS est là. Orientation Ulis ? Passe bcp de temps à se promener et embêter les camarades ou à se faire le pavé sous sa table...

- 1 maintien CP, elle ne saura pas lire à la fin de l'année, elle cale sur les syllabes complexes et les sons oi/ou/on... famille espagnole et portugaise, français parlé très très moyen. Aucun suivi ext. malgré les relances

- 3 bébés qui ne fichent rien tout seuls, dont 1 qui aurait besoin de soins ergo. Ils lisent les syllabes et mots simples.

- 1 qui aurait des troubles de l'attention mais les parents peinent à en prendre conscience donc 0 suivi

- 2 "juste" très pénibles, pas de trouble si ce n'est un manque de rigueur à la maison

Sans chercher la petite bête, ça fait 1/3 d'élèves à "besoins particuliers", qu'on subit, nous enseignants et les camarades de classe !!! Je suis motivée aussi, pas de souci là-dessus, mais 28 c'est juste affreux !!! Parce que pour les 19 autres, tout ne roule pas, c'est comme partout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamiebrossard

ici : 26 Cp, je ne me plains pas trop car je n'ai "que" :

- 1 que je vais maintenir : on en est à commencer la lecture de syllabes simples, il ne reconnaît toujours pas toutes les lettres de l'alphabet, on commence juste à pouvoir écrire certaines lettres en cursive sur du 3 mmm, dénombre jusqu'à 20, reconnaît maintenant les nombres jusqu'à 10 mais bien-sûr, tout ça ne se fait QUE lorsqu'il est avec un adulte sinon, c'est je ne fais rien ou j'embête mes camarades :( Famille roumaine, famille aimante mais qui ne parle pas français à la maison ...

- 1 bébé qui ne fait rien tant qu'on ne le pousse pas à fond : résultat, ne lit que des mots simples, les mots complexes c'est seulement si je suis là

- 2 qui connaissent les sons vus mais qui sont très très très très lents : moins de 10 mots minutes :( 

- 1 HPI qui ne se met pas au travail déconcentré tout le temps

Donc seulement 1/5 de la classe mais ça me prend beaucoup de temps quand même ...

 

Pour mes 2 lents, je vais essayer de leur faire faire en devoir lecture de syllabes sur un cahier "syllabaire" en systématique pour voir si ça va mieux 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alinecrpe
Le 17/03/2019 à 11:27, mamiebrossard a dit :

 

Pour mes 2 lents, je vais essayer de leur faire faire en devoir lecture de syllabes sur un cahier "syllabaire" en systématique pour voir si ça va mieux 

Je pensais à ça justement. J'ai quelques élèves qui sont entrés normalement dans la lecture, suivent le rythme mais sont très lents et j'aimerais les booster un peu. Je me disais que de l'entraînement "pur et dur" de lecture de syllabes pourraient être un bon outil mais je n'en n'étais pas sûre?  Tu me confirmes que ça peut servir pour la fluidité après ? 

sinon, je suis contente, mon loulou en grande difficulté arrive à entrer de mieux en mieux dans la lecture des syllabes. Je reprends avec lui (j'essaye d'avoir 15 minutes avec lui tous les jours) les sons du début d'année et contrairement à encore quelques semaines, il arrive à me lire toutes les syllabes, y compris les "inversées" voy-cons et les mots très simples.  Au moins, il ne lache pas l'affaire, je suis vraiment fière de lui! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fred301

Rien à voir, mais la Directrice m'a dit que j'allais recevoir un courrier de l'IEN, me demandant de justifier ma non-saisie des éval' CP... L'IEN avait appelé pour savoir pourquoi il lui manquait des élèves de notre école ( ?!), puis pour lui dire pour le courrier, ordre du DASEN...

Vous en êtes où, si vous n'avez pas fait passer / pas saisi ?

Allez, bon mercredi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bulle2

On nous a menacés de blâme  ou autre sanction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nellou
Il y a 15 heures, fred301 a dit :

 

Vous en êtes où, si vous n'avez pas fait passer / pas saisi ?

Menaces de sanctions contre les enseignants n'ayant pas saisi (ou pas entièrement) les évaluations... Apparemment les ien ont des ordres des DASEN... Et mettent la pression

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caillebotis
Il y a 15 heures, fred301 a dit :

Rien à voir, mais la Directrice m'a dit que j'allais recevoir un courrier de l'IEN, me demandant de justifier ma non-saisie des éval' CP... L'IEN avait appelé pour savoir pourquoi il lui manquait des élèves de notre école ( ?!), puis pour lui dire pour le courrier, ordre du DASEN...

Vous en êtes où, si vous n'avez pas fait passer / pas saisi ?

Allez, bon mercredi !

Pour l'instant, pas de réaction de notre inspecteur… (boycott de la 2ème éval)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flore49

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fred301

Mail reçu ce matin, "cordial", me vantant les mérites de la procédure ! J'ai jusqu'à samedi, je dois lui dire si je rencontre des difficultés techniques. Ma réponse : je tiens à sa disposition les livrets et corrections perso... on verra bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fred301

Période un peu down... ESS cet aprèm', je me rends compte que je "m'acharne" à faire faire des choses hors de portée de certains... même si c'est déjà adapté/allégé/aidé...

Me posent question : mon élève qui a une AVS et peine comme tout, celui qui n'a pas fait de GS, et 3 qui ont très peu d'acquis et referont sans doute un CP...

Avez-vous dans vos classes un groupe avec travail complètement décroché ? ils revoient les sons simples ? repartent sur les bases en maths ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hamster

Je suis même en deçà des sons simples. J’en suis aux lettres et à la phonologie sur les voyelles depuis octobre avec deux de mes élèves. En maths, ils travaillent entre 1 et 10, ne savent pas faire 2 + 3 avec les doigts, péniblement avec les cubes, genre je compte 2 puis je compte 3, et pour savoir combien ça fait, ben je recompte tout à partir de 1.

Et au moment d’ecrire , comme j’ai oublié, soit je recommence, soit j’écris n’importe quoi.

L’une, intelligence normale bilantée par la psy, n’a juste pas envie d’apprendre. Le midi, son père vient la chercher et la ramène en poussette, mais comme on lui a signalé que ça n’en l’aidait pas à grandir, il planque la poussette... Maintien demandé 

L’autre, dossier MDPH , est en décloisonnement maternelle tous les matins et échoue au travail de MS. On a demandé une ULIS que le père vient d’accepter. N va attendre la notification en espérant qu’elle arrive avant septembre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alinecrpe

J'ai un élève réellement comme ça. J'essaye de trouver dans l'emploi du temps, au moins 15 minutes rien qu'avec lui pour reprendre la lecture sur mon manuel de lecture depuis le début. Là, on est en train de reprendre le son de la lettre R... Il écrit des syllabes simples donc on peut aller jusqu'aux mots très simples comme "moto" . Il ne mémorise pas les mots outils et les nombres au delà de 10 ne sont pas mémorisés non plus (mais par contre, il connait certaines dizaines :wacko: ). Il calcule avec les doigts mais les soustractions ne se font qu'avec des jetons. 

Dans les centres, j'ai des activités adaptées pour lui que j'ai pris dans des sites de GS. 

Il est pris en charge 2 fois par semaine par le RASED, 2 fois par semaine au CMPP et va au "coup de pouce" tous les soirs (les devoirs sont faits au sein d'un petit groupe de CP par une animatrice  avec en plus des jeux de lecture, lecture d'histoires etc...)

Je reste positive car il est volontaire, il a envie. Quand on fait la lecture tous les deux, il est hyper motivé. Il essaye toujours de faire même s'il a besoin d'aide. Il utilise les outils qu'on lui donne : tableau des nombres, alphabet en plusieurs écritures . 

J'en ai un autre qui est "particulier", sa maman parle très peu le français et lui parle anglais, un anglais très basique. L'enfant est en France depuis qu'il a 1 an et demi, a fait de la maternelle mais ne fait pas de phrases entières ou peu. Comme je le disais plus haut "peux faire un dessin" "j'ai chaud à mon corps" et encore, moi je le comprends mais mes collègues peinent  à comprendre ce qu'il dit... Et pourtant lui est rentré beaucoup plus facilement que le premier dans la lecture, il connait les sons qu'on a étudiés mais pour lui c'est produire des sons car ce qu'il lit ne résonne pas vraiment en lui mais il lit les syllabes et les mots et encode. 

Pour les nombres, pareil, ça y est, il a bien mémorisé. Par contre, au niveau calcul j'ai pas grand chose, il comprend pas "ajouter" "enlever". Même avec les jetons ça reste difficile... On a une équipe éduc lundi, je ne sais pas ce qu'on va faire... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...