Aller au contenu
prof désécol

Une mère de famille casse le nez de la directrice de l'école d'un coup de tête

Messages recommandés

prof désécol

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2288771-20180613-lyon-mere-famille-casse-nez-directrice-ecole-coup-tete

Citation

Lyon: Une mère de famille casse le nez de la directrice de l'école d'un coup de tête

Une école maternelle de Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône) est sous le choc depuis quelques jours. Dans cet établissement public juste à côté de Lyon, la directrice a en effet subi une surprenante agression vendredi de la part d’une mère de famille, convoquée pour des problèmes de comportement de sa fille.

D’après Le Progrès, la femme de 35 ans n’aurait pas supporté les remarques de la directrice. Cette dernière demandait des excuses concernant le comportement de l’enfant, qui aurait manqué de respect à une ATSEM.

La mère reconnaît les faits

Le ton est tellement monté que la mère de l’élève a asséné un violent coup de tête à la directrice, confirme ce mercredi la police lyonnaise. Les blessures sont sérieuses pour celle-ci, avec un nez cassé et une ITT de 21 jours.

Un groupe Facebook, Les amis de Chassagne (le nom de l’école), les parents d’élèves ont dénoncé ces violences et apporté leur soutien à la communauté éducative et aux écoliers.

La mère de famille a reconnu les faits lors de sa garde à vue. A l’issue de sa présentation au parquet de Lyon, mardi, elle a été laissée libre et a reçu une convocation devant la justice par procès-verbal, précise la police.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ronin

Pas de soutien de la hiérarchie ? Comme c'est étrange... 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
machin-pichou

Allo M. Blanquer , il y a quelqu"un ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pablo

:cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

On se demande ce qu'il faut faire pour passer la nuit en taule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liouschka

Quand un contrôleur de train est agressé, la plupart du temps, plus personne ne peut circuler, les personnels cessent le service immédiatement ;

Quand un bus est caillassé  dans l'agglomération de communes dans laquelle je réside, les conducteurs de bus exercent leur droit de retrait et cessent le travail ;

Quand une P.E est assassinée le dernier jour d'école par une mère d'élève, quand une directrice a le nez fracturé par une mère d'élève, quand chaque jour des P.E sont agressés ne serait-ce que verbalement, que se passe t-il, quelle réaction avons nous ?

Rien. Nous sommes tous bien trop occupés à préparer la kermesse et/ou à remplir le carnet de suivi des apprentissages en choisissant les termes les plus bienveillants possibles, d'ailleurs.  Alors, ça peut bien recommencer, de toute façon, à chaque fois, des experts nous expliquent que la personne qui agresse n'est pas "responsable ", donc personne n'est responsable, en fait, il ne s'est rien passé, ceci est un non événement triste et regrettable, merci, circulez et continuez.

  • Like 2
  • Sad 5
  • Upvote 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 12 minutes, Liouschka a dit :

Quand un contrôleur de train est agressé, la plupart du temps, plus personne ne peut circuler, les personnels cessent le service immédiatement ;

Quand un bus est caillassé  dans l'agglomération de communes dans laquelle je réside, les conducteurs de bus exercent leur droit de retrait et cessent le travail ;

Quand une P.E est assassinée le dernier jour d'école par une mère d'élève, quand une directrice a le nez fracturé par une mère d'élève, quand chaque jour des P.E sont agressés ne serait-ce que verbalement, que se passe t-il, quelle réaction avons nous ?

Rien. Nous sommes tous bien trop occupés à préparer la kermesse et/ou à remplir le carnet de suivi des apprentissages en choisissant les termes les plus bienveillants possibles, d'ailleurs.  Alors, ça peut bien recommencer, de toute façon, à chaque fois, des experts nous expliquent que la personne qui agresse n'est pas "responsable ", donc personne n'est responsable, en fait, il ne s'est rien passé, ceci est un non événement triste et regrettable, merci, circulez et continuez.

Le professeur, plus qu'un autre, est un être égoïste qui se regarde son beau nombril croyant avoir la science infuse. La solidarité, l'engagement, la cohésion, la force de l'union, plein de beaux concepts qu'il est censé enseigner et dont il est totalement dépourvu. Je généralise mais je ne suis pas loin de la réalité.

Je crois que dans ce genre de situation, j'aurais beaucoup de mal à garder mon sang froid et à ne pas rendre 2 coups de boule en légitime défense...

On verra les suites, il faut surtout continuer à médiatiser l'affaire sinon, la hiérarchie fera pression pour ne pas faire de vagues...

  • Upvote 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merrimack

Des vaaaaaagues ?

Quand la mer monte, j’ai hoooooonte.

quand elle descend... 

J’ai connu un instit qui a été médaillé pour avoir laissé étouffer une agression d’élève. Puis sa vie a dérapé et s’est terminée par un suicide. 

L’inspecteur  ? L’agresseur ? Ils vont très bien. 

Aaaaamen.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
missthai

Parfait

S'ils pouvaient virer le gosse de l'école aussi ce serait tip top. Comme cela la directrice n'aurait plus à croiser cette folle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FredZZZ
Le 14/06/2018 à 07:33, nonau a dit :

 

Je crois que dans ce genre de situation, j'aurais beaucoup de mal à garder mon sang froid et à ne pas rendre 2 coups de boule en légitime défense...

 

Je me demande si c'est déjà arrivé et ce que l'on risque ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liouschka
il y a 41 minutes, FredZZZ a dit :

Je me demande si c'est déjà arrivé et ce que l'on risque ...

Je pense qu'on risquerait en plus du reste d'avoir des soucis par la suite ; déjà qu'on est trop souvent mal défendu quand on prend des coups, alors les rendre... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 11 minutes, Liouschka a dit :

Je pense qu'on risquerait en plus du reste d'avoir des soucis par la suite ; déjà qu'on est trop souvent mal défendu quand on prends des coups, alors les rendre... 

Ah tiens...Nous serions-nous donc devenus des sous citoyens?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2caille

Souvent les collègues et hierhachie ont tendance à culpabiliser la victime " pour que cela ne lui arrive plus". Petit florilège.  Pourquoi l'as tu reçu seul(e) il ne fallait pas?  Il aurait mieux valu différer l'échange.... Tu n'aurai pas dû élever la voix... En même temps tu savais qu' il sur protégeait son gosse, t'aurai dû garder le mioche avec toi au lieu de le laisser avec les copains sur le banc etc...C'est normal qu'il ne te respecte pas t'es une femme et dans sa culture... 

Résultats grâce à ses paroles faussement bienveillantes données après les faits ( toujours facile) , le collègue culpabilise de s'être fait agressé ....le monde à l'envers

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liouschka
Il y a 8 heures, nonau a dit :

Ah tiens...Nous serions-nous donc devenus des sous citoyens?

Ah mais ne pense pas que je mette en garde du genre " pas de vague, pas de vague ", c'est un commentaire et constat très amer que je fais là ;  

les PE, des sous-citoyens ?

Ben en fait, j'ai envie de dire quasi presque, dans la mesure où on est déjà CLAIREMENT des sous travailleurs :

- pas de médecine du travail

- des heures de travail invisibles jamais reconnues, jamais rémunérées, et parfois suivant l'atmosphère de l'école, imposées comme si c'était la moindre des choses qu'on puisse faire (la kermesse, le pique nique en forêt, la reunionite aiguë, le voyage scolaire et j'en oublie bien entendu..)

- zéro avantage du genre arbre de Noël pour nos gosses, tickets restaurants, chèque de rentrée...

- la plupart du temps, quand un PE est agressé verbalement par un parent, l'inspecteur-trice s'en fiche royalement et menace le PE parce qu'il a bien dû être  provoquant pour en arriver là... comme la culture du viol, tiens ! Les mêmes ressorts, on culpabilise la  victime et on trouve des circonstances atténuantes à  l'agresseur. 

 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liouschka
Il y a 8 heures, caille67 a dit :

Souvent les collègues et hierhachie ont tendance à culpabiliser la victime " pour que cela ne lui arrive plus". Petit florilège.  Pourquoi l'as tu reçu seul(e) il ne fallait pas?  Il aurait mieux valu différer l'échange.... Tu n'aurai pas dû élever la voix... En même temps tu savais qu' il sur protégeait son gosse, t'aurai dû garder le mioche avec toi au lieu de le laisser avec les copains sur le banc etc...C'est normal qu'il ne te respecte pas t'es une femme et dans sa culture... 

Résultats grâce à ses paroles faussement bienveillantes données après les faits ( toujours facile) , le collègue culpabilise de s'être fait agressé ....le monde à l'envers

Complètement d'accord avec ton commentaire ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×