Jump to content

Arcueil : des milliers de soutiens au chauffeur de bus qui a giflé un collégien


André Jorge
 Share

Recommended Posts

Ce lundi matin, la pétition affichait déjà plus de 80 000 signatures de toute la France, et 143 291 au moment où je poste ce sujet.

Citation

Plus de 80 000 signatures avaient déjà été collectées ce lundi vers 10 heures en soutien au chauffeur de bus qui a giflé un collégien, à Arcueil, jeudi et risque une sanction. En un week-end, une véritable mobilisation s’est fait jour.

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/arcueil-plus-de-46-700-soutiens-au-chauffeur-de-bus-qui-a-gifle-un-collegien-16-09-2018-7890807.php

La vidéo (pensez à mettre le son) :

Lien vers la pétition :

https://www.mesopinions.com/petition/justice/contre-sanction-collegue-ratp-gifle-collegien/48863

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, isaroma a dit :

Si un enseignant faisait cela, la pétition serait pour le renvoi de cet enseignant...

Et ce serait bien normal !

Les adultes doivent montrer l'exemple, on ne peut pas considérer la violence comme une manière d'éduquer les jeunes. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, Chapelier Toqué a dit :

Et ce serait bien normal !

Les adultes doivent montrer l'exemple, on ne peut pas considérer la violence comme une manière d'éduquer les jeunes. 

Ouais enfin faudrait quand même voir que dans ce cas-là il n'y a sans doute eu aucune manière quel qu'elle soit pour éduquer.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Chapelier Toqué a dit :

 

Les adultes doivent montrer l'exemple, on ne peut pas considérer la violence comme une manière d'éduquer les jeunes. 

Le chauffeur de bus n'a pas à éduquer ses passagers.Et moi, je préfère une baffe à l'impunité qui anime certains morveux qui, s'ils s'en ramassaient quelques-unes, comprendraient peut-être enfin qu'il y a des limites. C'est pire que tout, ce sentiment de toute-puissance alors que, oui, ce sont des morveux.

  • J'aime 3
  • Merci 3
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

ça aurait été mon gamin, je lui en aurais peut être remis une derrière pour l irrespect et je me serais faite toute petite d avoir mal éduqué mon fils . Un moment ça suffit. Le gamin risque sa vie, le chauffeur flippe et se fait insulter derrière..

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, maîkress a dit :

Je n'ai pas compris pourquoi il le gifle 

Le gamin a traversé sans regarder, contraignant le chauffeur à un freinage d'urgence (sympa pour les passagers debout dans le bus).  Quand le chauffeur lui a fait une remarque, le gamin l'a envoyé bouler sans se démonter, d'où la sortie et la gifle.

Je trouve que cette dernière est bien méritée, mais que s'il n'y a pas de quoi faire du gamin une victime, il n'y a pas de quoi faire du chauffeur un héros non plus. Il a vu rouge, et à juste titre, voilà.

  • J'aime 1
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Le 17/09/2018 à 19:25, Chapelier Toqué a dit :

Et ce serait bien normal !

Les adultes doivent montrer l'exemple, on ne peut pas considérer la violence comme une manière d'éduquer les jeunes. 

OK, les adultes doivent. Mais alors du coup, que proposes-tu ? Non parce que bannir un truc, ça sous-entend que l'on suggère autre chose, quelque chose d'efficace.  

Je n'aime pas l'idée de la baffe. Mais le chauffeur, là, ça fait combien de fois qu'il vit ce genre de situation ? Tu as pensé à ce qui lui serait arrivé s'il y avait eu accident ? Quelqu'un de bien intentionné lui aurait dit qu'un adulte a le devoir d'être prudent. A un certain moment, on n'a plus de patience, on est à bout, sur les nerfs, et ce gars-là il vit ça tous les jours. Il a un métier de m****. 

Ce que je soutiens, moi, c'est l'amélioration de ses conditions de travail et un système de sanction effectif et immédiat pour l'attitude dudit gamin. Par exemple se faire bannir du ramassage scolaire. Ses parents, des adultes qui se doivent d'éduquer leur enfant, réagiront peut être. 

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Je pense aussi qu'en tant qu'adulte, nous devons montrer l'exemple, essayer de ne jamais être violent. Mais en tant qu'adulte, nous sommes aussi des êtres humains et parfois il nous arrive de "péter les plombs". En effet, d'après ce que j'ai lu, ce n'est pas la 1ère fois que les bus ont des problèmes à cet endroit là avec des enfants qui font n'importe quoi sur la route. Le chauffeur a dû avoir très peur, freiner en urgence dans un bus, ce n'est jamais agréable, et cela peut causer des blessés dans le bus. Donc il a dû descendre du bus en étant très énervé, donc si en plus cet enfant lui répond mal, je comprends que ce chauffeur ne se soit pas contrôlé... Ce qu'il a fait n'est pas bien, mais je ne pense pas qu'il mérite de sanction...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, ibba a dit :

"Ce dernier serait connu comme un élève au caractère difficile, mais qui ferait profil bas depuis « l’affaire ».

Au moins, les professeurs du collège bénéficieront de quelques retombées positives.

Enfin une théorie du ruissellement qui fonctionne...:sort:

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Le 19/09/2018 à 09:45, noakim a dit :

La mère a déposé plainte contre "X" pour violence, comme quoi, les chiens ne font pas des chats.

Elle voudrait pas non plus toucher des dommages et intérêts, non?

On devrait pouvoir traîner certains parents au tribunal pour défaut d'éducation. Et payer des dommages et intérêts, tiens, pour toutes les victimes de leur gamin, tiens.

Le chauffeur fait un métier difficile, il doit être régulièrement insulté par des ados qui savent agir en toute impunité, alors certes il aurait été mieux qu'il garde son calme, mais je suis d'accord, il ne mérite pas de sanction. Cela doit être une vraie souffrance au travail, le comportement de certains passagers. 

On a quand même trop souvent l'impression de "deux poids, deux mesures". D'un côté les devoirs et des sanctions prévues, de l'autre tous les droits dont celui d'être irrespectueux et en toute impunité. C'est trop déséquilibré et ça ne peut mener à rien de bon.

 

 

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

On pourrait mettre en place des mesures préventives (panneaux à côté des arrêts de bus qui rappellent les règles pour traverser, discussions en classe, présence d'un adulte à la sortie pour surveiller les élèves et les sanctionner en cas de mauvais comportement)… 

Je suis consciente que le chauffeur doit avoir un métier difficile, je dis juste qu'il faut éviter d'en arriver là. Dans le cas d'un pétage de plomb, c'est normal d'être sanctionné, sinon c'est comme si on cautionnait son geste. 

Se dire "comme ça au moins il s'en souviendra" ne correspond pas à ma vision de l'éducation. Je pense même que cela peut avoir des effets néfastes sur le jeune, il va juste avoir la haine ou une impression d'injustice alors qu'une sanction appropriée l'aurait conduit à réfléchir à son comportement.  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Chapelier Toqué a dit :

On pourrait mettre en place des mesures préventives 

Se dire "comme ça au moins il s'en souviendra" ne correspond pas à ma vision de l'éducation. Je pense même que cela peut avoir des effets néfastes sur le jeune, il va juste avoir la haine ou une impression d'injustice alors qu'une sanction appropriée l'aurait conduit à réfléchir à son comportement.  

Certes. On n'a jamais fait éducation civique et morale et autres heures de vie de classe etc. Mais pourquoi pas, ça mange pas de pain. Discuter, discuter encore, alors que cela prend du temps/ le pas sur les apprentissages et qu'au bout d'un moment c'est juste le respect des règles qu'on est en droit d'attendre. Et qu'on fait perdre du temps à réexpliquer les bases à d'autres gamins qui se tiennent correctement. 

Je force le trait. Ok, on réexplique, ça en vaut la peine, mais oui, la sanction doit être au bout du processus.

Les effets néfastes sur le conducteur... c'est moins grave. 

J'adorerais pouvoir avoir une vision si positive que toi de l'éducation. Je vois trop de gamins de 14 ans trop mal éduqués, justement. Ça doit être mon passage à l'EREA... En remplacement. Clairement, ils voulaient juste casser du prof mais leur propre comportement, ils ne le remettent pas en question. On se succède, de brigades en brigades...  Mais ceci est un autre thème. Je ne dis pas que le gamin de ce bus est comme ça. 

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Chapelier Toqué a dit :

On pourrait mettre en place des mesures préventives (panneaux à côté des arrêts de bus qui rappellent les règles pour traverser, discussions en classe, présence d'un adulte à la sortie pour surveiller les élèves et les sanctionner en cas de mauvais comportement)… 

Je suis consciente que le chauffeur doit avoir un métier difficile, je dis juste qu'il faut éviter d'en arriver là. Dans le cas d'un pétage de plomb, c'est normal d'être sanctionné, sinon c'est comme si on cautionnait son geste. 

Se dire "comme ça au moins il s'en souviendra" ne correspond pas à ma vision de l'éducation. Je pense même que cela peut avoir des effets néfastes sur le jeune, il va juste avoir la haine ou une impression d'injustice alors qu'une sanction appropriée l'aurait conduit à réfléchir à son comportement.  

Ou un sentiment d'impunité...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Chapelier Toqué a dit :

On pourrait mettre en place des mesures préventives (panneaux à côté des arrêts de bus qui rappellent les règles pour traverser, discussions en classe, présence d'un adulte à la sortie pour surveiller les élèves et les sanctionner en cas de mauvais comportement)… mais ça existe tout ça la plupart du temps ! Quelle sanction peut être mise en place par un adulte lambda ? aujourd'hui on ne peut plus exclure, que ce soit de la cantine, de l'école.... pour le collège c'est une solution extrême. Alors que ce genre de situation c'est quasi quotidien, ma gosse m'en parle tous les jours et on habite dans un secteur archi rural

Je suis consciente que le chauffeur doit avoir un métier difficile, je dis juste qu'il faut éviter d'en arriver là. Dans le cas d'un pétage de plomb, c'est normal d'être sanctionné, sinon c'est comme si on cautionnait son geste. 

Se dire "comme ça au moins il s'en souviendra" ne correspond pas à ma vision de l'éducation. Je pense même que cela peut avoir des effets néfastes sur le jeune, il va juste avoir la haine ou une impression d'injustice alors qu'une sanction appropriée l'aurait conduit à réfléchir à son comportement.  

Oui mais laquelle ???

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Trouvé sur internet, l témoignage d'un prof. Il faut encore expliciter et fixer les limites? Non, c'est pas bien, on insulte pas un prof, on le traite pas d'en...é, le racisme c'est pas bien! Je voulais mettre le lien du témoignage, il semblerait que la modération ne souhaite pas le publier.

Je n'ai pas la solution, mais quand même, cette souffrance au travail... 

 

Bonjour à tous,

3 ans dans l'éducation nationale, et je pense déjà sérieusement à arrêter. J'aime beaucoup ce métier, mais les conditions de travail sont devenues insupportables pour moi, et je pense que je ne suis pas le seul dans ce cas.

L'année dernière j'ai vécu une année très compliquée. 
J'y ai subi toutes sortes d'insultes. 

J'ai premièrement été victime de propos racistes... l'élève prend un jour, revient, et continue de pourrir mes cours.
Etant donné cette sanction très maigre, d'autres élèves se sont dit qu'ils ne risquaient pas grand chose. S'en est suivi moqueries des élèves sur mon prénom, manque de respect en classe, chahut organisé, et j'en passe...
J'ai été insulté une seconde fois "va te faire ***é", l'élève prend un jour...
J'ai été photographié en cours, ma photo (de dos) a été postée sur les réseaux sociaux, l'élève prend un jour car il a partagé "en amis".
On a écrit mon nom sur une table précédé d'un "FDP", aucune sanction, l'élève, bien qu'identifié, a nié les faits. Donc pas de preuve.
On m'a encore insulté "ferme ta gueule", l'élève prend un jour.

Vu l'accumulation des faits, j'ai contacté un syndicat. On m'a conseillé de demander la protection fonctionnaire. J'étais sur le point de le faire, mais étant donné qu'il restait 1 mois avant la fin de l'année, ça n'aurait pas servi à grand chose. Surtout que le temps de traiter le dossier... j'aurais peut-être eu ma protection... mais pour les grandes vacances !

Cette année, ça à l'air de repartir sur les mêmes bases. Dès la deuxième semaine, des élèves (visiblement déjà connus pour des problèmes de comportement) d'une de mes classes commencent à se moquer ouvertement "monsieur vous faites trop rire avec votre sac à dos" (j'ai un sac eastpak, ce que je trouve normal). Au delà de la remarque, qui est déjà très insolente, c'est la réaction des élèves qui m'inquiètent, comme si c'était prémédité. Plusieurs n'ont pas hésité à l'attendre dans le couloir pour le féliciter en hurlant "respect mec, t'as trop géré" . J'ai trouvé ça très irrespectueux et très humiliant. Je me suis senti très mal. Encore plus que si j'avais été insulté. Cela dit, ayant rencontré le CDE (qui, au passage n'est pas le même que l'année dernière), il trouve cela pas si grave, et que punir les élèves concernés d'une heure de retenue serait suffisant. Je veux bien, mais par expérience, je sais qu'une heure de retenue ne dissuadera pas les élèves de recommencer. Au contraire, cela les encouragera à refaire encore pire, car au final, ils ne risquent qu'une heure de colle... Après tout, la gloire n'a pas de prix.

Tout cela pour dire que, avec tous ces événements qui s’enchaînent, je me sens de moins en moins bien au travail. J'aimerais beaucoup arrêter, mais j'ai une femme et bientôt un enfant !

Je serais déjà prêt à lancer n'importe quelle procédure pour ne plus avoir cette classe qui me pourrie mes nuits dès le début de l'année. Quitte à être payé moins. 
Rien que de penser que demain je vais devoir leur faire cours me dégoûte. 

Après tout, le comportement des CDE sera toujours le même envers les TZR qui ne sont là que pour faire quelques heures...

J'aimerais tant trouver un moyen pour m'enlever cette classe. Je sais que certains vont me dire de ne pas lâcher etc.. Mais je sais aussi que de toute façon, cette classe va me pourrir mon année. Par ailleurs, je ne pense pas être le seul dans ce cas. Si demander à ne plus avoir une classe était aussi simple, je pense que beaucoup le ferait.

Deux possibilités s'offrent à moi, arrêter ce métier une bonne fois pour toutes (mais que faire à la place, sachant que le métier de prof est l'un des seuls ou on peut avoir une vie de famille à peu près normale !), ou alors continuer de souffrir ....

Que faire ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Mirobolande a dit :

il semblerait que la modération ne souhaite pas le publier

C'est automatique. :)

Aucun modérateur n'est intervenu pour cela. Les liens redirigeant les membres d'EDP vers d'autres forums de discussion ne sont pas autorisés (et je pense tout particulièrement à ceux où j'ai été sali et insulté - et publier sur EDP des écrits d'autres forums ne me semble pas non plus une bonne idée).

Le 20/09/2018 à 22:33, Nao a dit :

Dans le cas d'un pétage de plomb, c'est normal d'être sanctionné, sinon c'est comme si on cautionnait son geste. 

Je pense que la direction de la RATP est obligée de sanctionner. Est-ce que la nature de la sanction est déjà connue ? (mise à pied ?)

J'espère quand même que la pétition (341 641 signatures pour le moment) jouera en faveur du chauffeur.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Mirobolande a dit :



Deux possibilités s'offrent à moi, arrêter ce métier une bonne fois pour toutes (mais que faire à la place, sachant que le métier de prof est l'un des seuls ou on peut avoir une vie de famille à peu près normale !), ou alors continuer de souffrir ....

Que faire ?

J'ai vraiment du mal à comprendre ce genre de phrase : continuer le métier pour "avoir une vie de famille à peu près normale" et d'un autre côté accepter de souffrir au point de se détruire. 

Cette phrase est vraiment forte :

Rien que de penser que demain je vais devoir leur faire cours me dégoûte. 

Ne vaut-il pas mieux simplement changer de voie ?

Link to comment
Share on other sites

Certes mais tu réponds à côté quand même. Un autre adulte tendra la joue gauche s'il est insulté, ou acceptera de se laisser insulter, ou fera la poêle Tefal en le prenant moins à cœur. Dans beaucoup d'endroits, effectivement, on tolère les incivilités, on fait comme si tout allait bien et on baisse le niveau d'exigence de la simple courtoisie ou du vivre ensemble.Je ne sois pas sûre que cela soit rendre service aux gosses, ni que sur le long terme les résultats soient probants.

Donc cela fait partie du travail de l'enseignant et qu'il change de métier s'il ne le supporte pas. 

J'aurais quand même envie de demander: comment en est-on arrivé là avec certains gamins, et que fait-on d'eux? Ah non, on les laisse continuer, on change l'adulte qui est devant eux, le problème c'est lui. L'ado n'a pas à répondre de ses insultes. Impunité et toute- puissance.

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, André Jorge a dit :

C'est automatique. :)

 

Merci de la précision. 

Un message affichait "en attente de modération" et je ne voyais rien venir. Voilà, ça s'éclaire!

Link to comment
Share on other sites

Mes enfants seront adultes dans le même monde que ces actuels ados qui placent leurs limites où cela les arrange. Ça m'inquiète beaucoup. Alors oui, on doit apprendre à vivre ensemble, et à "faire avec" ce genre d'individus. Mais si ces derniers deviennent de plus en plus nombreux ?...

Je me demande parfois si je ne suis pas devenue la vieille de service, c'est à dire que je connais mal les ados actuels, leur monde. Du coup peut être que cela m'effraie, tout comme le rock a effrayé mes arrières grands parents, le mouvement hippy mes grands parents. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Mirobolande a dit :

Certes mais tu réponds à côté quand même.

C'est ton avis, pas le mien.

Je savais qu'en donnant cette réponse, j'allais prendre une remarque sur la démission des enseignants.

C'est un sujet tabou ici. Ca le restera sûrement longtemps. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, pepite100 a dit :

C'est ton avis, pas le mien.

 

Conseiller la reconversion au prof, c'est parce que tu n'as pas la solution ou tu penses qu'il faut faire encore plus d'EMC, d'éducation, etc? Sans ironie de ma part, mais j'aimerais bien comprendre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Mirobolande a dit :

Conseiller la reconversion au prof, c'est parce que tu n'as pas la solution ou tu penses qu'il faut faire encore plus d'EMC, d'éducation, etc? Sans ironie de ma part, mais j'aimerais bien comprendre.

J'ai évoqué la reconversion à un être humain, et non pas uniquement à un professeur.

Le témoignage de cette personne fait transparaître un réel malaise pour garder une "hypothétique" vie de famille. 

Il existe des métiers où l'on peut allier vie de famille et vie personnelle. A chacun de trouver sa voie. 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...