Aller au contenu
poujohel

Direction d'école

Messages recommandés

montagny
Il y a 8 heures, leene a dit :

Rien ne dit que les adjoints en charge des écoles primaires seront des PE, on dit juste qu'il sera issu du premier degré, ça pourrait donc être un conseiller péda ou un IEN

un conseiller péda est un PE.

Un IEN n'exerce pas forcément au niveau primaire et c'est un cadre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Freddd
Le 08/02/2019 à 22:49, blacknader a dit :

Merci pour les infos. Facebook, très peu pour moi.

J'ai un peu de mal à comprendre ce manque de lisibilité de cette asso, elle est quand même reçue au ministère, à l'assemblée et pourtant on n'a aucune communication dessus. Ils sont censés défendre les directeurs d'après ce que je comprends et on n'arrive pas à savoir qui ils représentent vraiment. Il y a un blog que personne ne doit consulter car il n'y a aucun commentaire.

Franchement on est bien mal barrer pour l'avenir des directeurs si quelques uns montent une asso dans leur coin et ont autant de légitimité pour représenter les directeurs et les défendre auprès du gouvernement. 

A propos du GDID. C'est une association ancienne, une vingtaine d'année à la louche, crée par une poignée de directeurs du Sud (en dessous d'Avignon!), ils étaient 6 je crois, je cite de mémoire. La plupart des membres du bureau de l'époque sont toujours à la tête de l'association, rejoints par de nouveaux visages, anciens adhérents de l'asso.

C'est la seule association qui nous défend à ma connaissance, apolitique et non syndiquée. Dont le but est d'obtenir un statut non hiérarchique pour tous les directeurs. Elle est à l'origine d'un sondage auprès de la profession, les directeurs revendiquant un statut à hauteur de 93%. Elle a été aussi très active dans l'élaboration du "référentiel métier", premier texte où le mot métier apparaissait. Première reconnaissance effective de notre métier.

Ses "entrées" au ministère sont une force fragile acquise au long des années par la ténacité et le talent de ses fondateurs et par le nombre de ses adhésions. Les adhésions sont sans doute en baisse car elle ne peut plus vraiment communiquer comme avant, car elle n'a pas le droit d'utiliser l'annuaire de l'éducation Nationale pour envoyer des mails aux écoles (c'est une association et non un syndicat).

Plutôt que de déplorer son manque de communication, ses entrées, son manque de légitimité, ou je ne sais quoi ... il est dommage à mon avis de ne pas s'emparer de cette association "clé en main" pour faire passer le message des directeurs d'école, la loi Blanquer en est l'occasion.

Quand aux mêmes noms qui reviennent toujours, il suffit de regarder sur ce fil de discussion pout s'apercevoir qu'il en est de même. Il y a toujours plus de lecteurs que de contributeurs.

Pour ma part je remercie beaucoup les membre de l'asso pour leur investissement, ils n'ont pas de décharge pour leur association et les déplacements sur Paris se font sur leur temps libre ou sur autorisation comme tout un chacun.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédo45
Il y a 23 heures, montagny a dit :

 

les poncifs de tous les syndicats...donc égalité

c'est ce qui nous amis dedans; tu peux relire mes posts depuis plusieurs années : à force de dire non à tout et en l'absence de capacité de mobilisation on va se retrouver avec une solution hors primaire...on peut m'appeler madame Irma sans problème.

D'un autre côté, j'ai râlé au SE pour leur dire que leur position pour un statut mais pas trop vite et pas trop comme ci comme ça a permis au MEN d'y aller bille en tête.

Mais c'est claire que les dirlos en veulent beaucoup au Snuipp.

Dire non à tout ? Non, nous ne disons pas non à tout. Nous sommes prêts à avancer si nous avons en face de nous un gouvernement qui veut avancer. Vous participez à la destruction de l'enseignement public en disant amen à tout depuis 15 ans.

Tu t'inquiètes de la disparition de la spécificité du primaire ? Tu défendais les expérimentation sur la subordination des établissements du 1er degré au 2nd degré en milieu rural ? La création des écoles du socle va dans le même sens. Tartuffe.

Et ce dont tu devrais t'inquiéter, c'est de la disparition du service public national d'éducation;, à travers la décentralisation à marche forcée et la remise en cause de notre statut.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédo45
il y a 33 minutes, Freddd a dit :

A propos du GDID. C'est une association ancienne, une vingtaine d'année à la louche, crée par une poignée de directeurs du Sud (en dessous d'Avignon!), ils étaient 6 je crois, je cite de mémoire. La plupart des membres du bureau de l'époque sont toujours à la tête de l'association, rejoints par de nouveaux visages, anciens adhérents de l'asso.

C'est la seule association qui nous défend à ma connaissance, apolitique et non syndiquée. Dont le but est d'obtenir un statut non hiérarchique pour tous les directeurs. Elle est à l'origine d'un sondage auprès de la profession, les directeurs revendiquant un statut à hauteur de 93%. Elle a été aussi très active dans l'élaboration du "référentiel métier", premier texte où le mot métier apparaissait. Première reconnaissance effective de notre métier.

Ses "entrées" au ministère sont une force fragile acquise au long des années par la ténacité et le talent de ses fondateurs et par le nombre de ses adhésions. Les adhésions sont sans doute en baisse car elle ne peut plus vraiment communiquer comme avant, car elle n'a pas le droit d'utiliser l'annuaire de l'éducation Nationale pour envoyer des mails aux écoles (c'est une association et non un syndicat).

Plutôt que de déplorer son manque de communication, ses entrées, son manque de légitimité, ou je ne sais quoi ... il est dommage à mon avis de ne pas s'emparer de cette association "clé en main" pour faire passer le message des directeurs d'école, la loi Blanquer en est l'occasion.

Quand aux mêmes noms qui reviennent toujours, il suffit de regarder sur ce fil de discussion pout s'apercevoir qu'il en est de même. Il y a toujours plus de lecteurs que de contributeurs.

Pour ma part je remercie beaucoup les membre de l'asso pour leur investissement, ils n'ont pas de décharge pour leur association et les déplacements sur Paris se font sur leur temps libre ou sur autorisation comme tout un chacun.

Apolitique ? Le nouveau mot à la mode. Ce qui ne veut rien dire car dès qu'on s'engage publiquement, on s'engage politiquement. Se syndiquer par exemple est un acte politique. Mais c'est la mode de se préserver des corps intermédiaires, du pur macronisme au final.

Non syndiqué ? Là aussi, c'est tellement mal le syndicalisme !

Un statut non hiérarchique. Pipeau ! S'il y a statut, il y aura hiérarchie. Ca encore, c'est une tartufferie.

Un sondage ? Qui a répondu ? Sur quel base, combien de directeurs y ont répondu ? Combien militent au sein du GDID ?

Métier ? Mais moi qui croyait que les directeurs étaient des enseignants ? Ce n'est donc pas ça leur métier ?

😂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
il y a 16 minutes, Frédo45 a dit :

Tu défendais les expérimentation sur la subordination des établissements du 1er degré au 2nd degré en milieu rural ?

ah ben tu m'apprends ce que je défends...

 

il y a 9 minutes, Frédo45 a dit :

Non syndiqué ? Là aussi, c'est tellement mal le syndicalisme !

tous les syndicats sont représentés dans les adhérents du GDID

il y a 9 minutes, Frédo45 a dit :

Un statut non hiérarchique. Pipeau ! S'il y a statut, il y aura hiérarchie. Ca encore, c'est une tartufferie.

c'est la faute au Snuipp en autre qui a toujours refusé ne serait-ce qu'un statut non hiérarchique pour les dirlos, maintenant pleure mon petit fan de Tartuffe !

 

il y a 12 minutes, Frédo45 a dit :

Un sondage ? Qui a répondu ? Sur quel base, combien de directeurs y ont répondu ?

https://www.ifop.com/publication/consultation-des-directeurs-decole/

cela s'appelle un sondage INDEPENDANT" mais je ne sais pas si ce mot à son entrée dans les éléments de langage du Snuipp...

Consultation des Directeurs d’école

 

Plus de 10 000 Directeurs d’école ont répondu à la consultation lancée par l’Ifop pour le GDID. Les répondants sont 93% à réclamer un statut de la direction d’école. Au-delà de ce souhait massif, la consultation met en avant les nombreuses attentes des Directeurs (formation, moyens financiers de l’école, etc.) mais aussi leur besoin de reconnaissance de la part des institutions.

il y a 14 minutes, Frédo45 a dit :

Métier ? Mais moi qui croyait que les directeurs étaient des enseignants ? Ce n'est donc pas ça leur métier ?

 
C'est bizarre pour un représentant syndical d'ignorer le référentiel métier qui définit le métier des directeurs.... Donc un texte officiel définit le métier de directeur et Monsieur Fredd décide que non c'est pas vrai...
Là on va loin au niveau de ceux qui osent tout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maolecha

10 000 réponses exploitées ce n'est pas rien, surtout si on est 45000 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédo45

Et bizarrement, je connais peu de directeurs qui y ont répondu...

Sinon, c'est marrant, vous avez quand même du fric pour commander un sondage...

Quant à la méthodologie, c'est pitoyable. On envoie un questionnaire dans les écoles et répond qui veut. Ca se trouve, les gens qui ont répondu ne sont même pas directeurs. Franchement, c'est sérieux ça ? Enfin, c'est du Damien Philippot.. On est sûr de l'intégrité du type... 😂 A part ça, apolitique tout ça...

Et oui, tu défends bien la mise sous tutelle des écoles par le 2nd degré... Rappel :

Et je réitère : le SNUipp est contre un statut du directeur (qui sera forcément hiérarchique) mais pour une meilleure reconnaissance des missions et pour une diminution de celles-ci. Tout cela passe par une direction plus collégiale et un pouvoir renforcé du conseil des maîtres. Forcément, ça ne convient pas aux petits chefaillons qui se rêvent calife à la place du calife. Tu ferais un bel Iznogoud.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maolecha

C'est une vraie question: Frédo45 tu penses que le nombre de réponses est faux ou exagéré ? Parce que des adjoints qui auraient répondu en indiquant qu'ils voulaient un statut non hiérarchique des directeurs à plus 90 %, excuse-moi là j'y crois pas trop...

Je vais me renseigner sur Damien Philippot que je ne connais pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
il y a 32 minutes, Frédo45 a dit :

e SNUipp est contre un statut du directeur (qui sera forcément hiérarchique) mais pour une meilleure reconnaissance des missions et pour une diminution de celles-ci.

on ab bien vu l'efficacité de la méthode et les résultats obtenus...bravo le Snuipp

il y a 32 minutes, Frédo45 a dit :

Et bizarrement, je connais peu de directeurs qui y ont répondu...

Sinon, c'est marrant, vous avez quand même du fric pour commander un sondage...

Quant à la méthodologie, c'est pitoyable. On envoie un questionnaire dans les écoles et répond qui veut. Ca se trouve, les gens qui ont répondu ne sont même pas directeurs. Franchement, c'est sérieux ça ? Enfin, c'est du Damien Philippot.. On est sûr de l'intégrité du type... 😂 A part ça, apolitique tout ça...

Et oui, tu défends bien la mise sous tutelle des écoles par le 2nd degré... Rappel :



Et je réitère : le SNUipp est contre un statut du directeur (qui sera forcément hiérarchique) mais pour une meilleure reconnaissance des missions et pour une diminution de celles-ci. Tout cela passe par une direction plus collégiale et un pouvoir renforcé du conseil des maîtres. Forcément, ça ne convient pas aux petits chefaillons qui se rêvent calife à la place du calife. Tu ferais un bel Iznogoud.

en Haute Saône ce sont des écoles primaires, appelées pôles éducatifs, mais qui n'ont aucun lien avec le collège de secteur. Je te mets le lien que tu as cité mais que tu n'as pas lu....habitude Snuipienne ????

Un pôle éducatif, c'est quoi ?


Un pôle éducatif, c'est quoi ?

C’est une structure regroupant, sur un même site, des classes maternelles, des classes primaires et des services périscolaires (accueil et restauration).
La création d’une école unique résulte d’une volonté des communes et implique la disparition simultanée d’une ou plusieurs écoles sur le secteur concerné.Les pôles éducatifs en chiffres
A la rentrée de septembre 2017, on compte 37 pôles éducatifs de 4 à 12 classes. Ces pôles accueillent plus de 5 000 élèves, soit  24 % des effectifs du 1er degré.
Ces pôles accueillent des élèves résidant dans des communes de moins de 2 000 habitants.

il y a 32 minutes, Frédo45 a dit :

Tout cela passe par une direction plus collégiale et un pouvoir renforcé du conseil des maîtres.

A la rigolade.... tu connais un système qui n'a pas une personne responsable? Tu sais l'école n'est pas un kolkhoze....

Ce genre de fonctionnement je le pratique en milieu associatif mais dans le monde institutionnel ce n'est pas un vision envisageable.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond

MAIS à l'instant cette discussion n'a presque plus de sens ....  l'assemblée a adopté le texte du ministre ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a 1 minute, Pepettebond a dit :

MAIS à l'instant cette discussion n'a presque plus de sens ....  l'assemblée a adopté le texte du ministre ....

Hélas !

Et sur le terrain, je n'ai entendu personne s'en émouvoir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond

malins ;  le texte passe pendant les vacances ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Mais on en parle depuis bien avant ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
il y a 39 minutes, Pepettebond a dit :

MAIS à l'instant cette discussion n'a presque plus de sens ....  l'assemblée a adopté le texte du ministre ....

entre les contre statut (FO, Snuipp...) et les pour mais façon demie-molle(pardon pour l'expression) qui n'ont pas oser aller plus loin que d'écrire il serait bien dans certaines circonstances avec les gardes-fous nécessaires...et bien on se retrouve avec un texte que personne n'a demandé !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof désécol

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la maîtresse des petits

Bravo Ferroni!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blacknader
Il y a 12 heures, Freddd a dit :

A propos du GDID. C'est une association ancienne, une vingtaine d'année à la louche, crée par une poignée de directeurs du Sud (en dessous d'Avignon!), ils étaient 6 je crois, je cite de mémoire. La plupart des membres du bureau de l'époque sont toujours à la tête de l'association, rejoints par de nouveaux visages, anciens adhérents de l'asso.

C'est la seule association qui nous défend à ma connaissance, apolitique et non syndiquée. Dont le but est d'obtenir un statut non hiérarchique pour tous les directeurs. Elle est à l'origine d'un sondage auprès de la profession, les directeurs revendiquant un statut à hauteur de 93%. Elle a été aussi très active dans l'élaboration du "référentiel métier", premier texte où le mot métier apparaissait. Première reconnaissance effective de notre métier.

Ses "entrées" au ministère sont une force fragile acquise au long des années par la ténacité et le talent de ses fondateurs et par le nombre de ses adhésions. Les adhésions sont sans doute en baisse car elle ne peut plus vraiment communiquer comme avant, car elle n'a pas le droit d'utiliser l'annuaire de l'éducation Nationale pour envoyer des mails aux écoles (c'est une association et non un syndicat).

Plutôt que de déplorer son manque de communication, ses entrées, son manque de légitimité, ou je ne sais quoi ... il est dommage à mon avis de ne pas s'emparer de cette association "clé en main" pour faire passer le message des directeurs d'école, la loi Blanquer en est l'occasion.

Quand aux mêmes noms qui reviennent toujours, il suffit de regarder sur ce fil de discussion pout s'apercevoir qu'il en est de même. Il y a toujours plus de lecteurs que de contributeurs.

Pour ma part je remercie beaucoup les membre de l'asso pour leur investissement, ils n'ont pas de décharge pour leur association et les déplacements sur Paris se font sur leur temps libre ou sur autorisation comme tout un chacun.

Merci pour tes informations, mais le problème que je constate avec cette association à l'heure actuelle c'est qu'il est impossible d'en obtenir des informations. Je ne vais pas adhérer à une association alors que je n'en connais vraiment rien et dont je n'arrive à quasiment rien obtenir comme info, que font-ils, à quoi servent-ils ?

Tant mieux pour cette asso si elle semble avoir ses entrées au ministère mais je confirme que j'ai bien du mal à comprendre ce très gros manque de lisibilité et surtout cette possibilité de s'octroyer la représentativité des directeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blacknader
Il y a 11 heures, maolecha a dit :

10 000 réponses exploitées ce n'est pas rien, surtout si on est 45000 !

ça date quand même de 2006, la direction a nettement évolué depuis : le boom informatique, les PPMS, naissance de la base élève en 2007...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
patrick57
Il y a 8 heures, Frédo45 a dit :

le SNUipp est contre un statut du directeur (qui sera forcément hiérarchique)

Moi j'aimerais bien comprendre ce qui a fait croire à Snoopy qu'un statut serait forcément hiérarchique.

A force de perdre son temps à s'opposer sur des postures idéologiques, tout le monde y a perdu.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
Il y a 22 heures, Nao a dit :

Pour les détracteurs de la fonction publique ce sera une bonne chose à court terme. Et dans les année qui suivront, quand tout ce qui était gratuit sera payant ou de très mauvaise qualité, il ne leur restera plus que leurs yeux pour pleurer.

Surtout que dans le même temps les impôts et les taxes augmenteront...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond

et comme il est  aussi prévu de démolir le système de la sécurité sociale ; la boucle sera bouclée ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
Il y a 5 heures, patrick57 a dit :

Moi j'aimerais bien comprendre ce qui a fait croire à Snoopy qu'un statut serait forcément hiérarchique.

A force de perdre son temps à s'opposer sur des postures idéologiques, tout le monde y a perdu.

La posture idéologique c'est Macron et ses sbires qui l'ont, et je peux te dire qu'eux savent défendre leur vision de la société: une vision de destruction massive! Ces gens là ne seront rassasiés que lorsque nous serons payés comme un chinois lambda.

Nos écoles fonctionnaient bien jusqu'à la de 1989. Qui a détruit l'école de la République, les postures des syndicats? Tu plaisantes?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joseph
Le 20/02/2019 à 00:13, leene a dit :

Pour savoir ce que vont devenir les directeurs, il suffit de lire l'article correspondant dans le projet de loi

direc.png.0b991993add0b0f73f46fa20631e5c1f.png

Le chef d'établissement aura les compétences attribuées au directeur d'école et il aura au moins un adjoint qui aura en charge les classes du premier degré.
Donc les directeurs actuels n'auront plus de compétences et risquent de disparaitre ...

Rien ne dit que les adjoints en charge des écoles primaires seront des PE, on dit juste qu'il sera issu du premier degré, ça pourrait donc être un conseiller péda ou un IEN

Pour le recrutement ben faudra attendre le décret du coup, sont malins quand même ...

Littéralement, je lis que le poste d'adjoint au principal est occupé par un personnel de direction (chef d'établissement adjoint) issu du premier degré. Donc rien pour les directeurs et un recrutement de personnel de direction issu du premier degré... Il n' y a pas dans ce texte de nouveau statut. Il faut attendre le décret pour les modalités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dzorkette
il y a 43 minutes, joseph a dit :

Littéralement, je lis que le poste d'adjoint au principal est occupé par un personnel de direction (chef d'établissement adjoint) issu du premier degré. Donc rien pour les directeurs et un recrutement de personnel de direction issu du premier degré... Il n' y a pas dans ce texte de nouveau statut. Il faut attendre le décret pour les modalités.

Ben oui attendons sagement ☠️☠️ 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
patrick57
Il y a 4 heures, nonau a dit :

La posture idéologique c'est Macron et ses sbires qui l'ont, et je peux te dire qu'eux savent défendre leur vision de la société: une vision de destruction massive! Ces gens là ne seront rassasiés que lorsque nous serons payés comme un chinois lambda.

Nos écoles fonctionnaient bien jusqu'à la de 1989. Qui a détruit l'école de la République, les postures des syndicats? Tu plaisantes?!

Je n'ai jamais dit que les postures syndicats avaient détruit l'école, c'est un raccourci un peu simpliste. Les projets de regroupements, EPLE puis EPEP, puis EPSF ça ne date pas de Macron, ça a commencé il y a plus de 15 ans. Je pense juste que certains syndicats, en s'opposant à un statut pour les directeurs, se sont trompés de combat.

Et ça ne m'explique toujours pas pourquoi un statut des directeurs serait forcément un statut hiérarchique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
Il y a 14 heures, blacknader a dit :

Merci pour tes informations, mais le problème que je constate avec cette association à l'heure actuelle c'est qu'il est impossible d'en obtenir des informations. Je ne vais pas adhérer à une association alors que je n'en connais vraiment rien et dont je n'arrive à quasiment rien obtenir comme info, que font-ils, à quoi servent-ils ?

Tant mieux pour cette asso si elle semble avoir ses entrées au ministère mais je confirme que j'ai bien du mal à comprendre ce très gros manque de lisibilité et surtout cette possibilité de s'octroyer la représentativité des directeurs.

le dernier billet du Gdid qui donne des infos et une analys intéressantes :

https://legdid.blogspot.com/2019/02/au-boulot.html?fbclid=IwAR2rHJDJ-1EFwIQg47K1UK8Yq3-vdyD1pRCkElqfti9zz6HHmqB107czAZo

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 9 heures, patrick57 a dit :

Et ça ne m'explique toujours pas pourquoi un statut des directeurs serait forcément un statut hiérarchique

Un temps il s'était dit que c'était parce que c'était indispensable pour avoir une "personnalité morale".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao
Il y a 13 heures, joseph a dit :

Littéralement, je lis que le poste d'adjoint au principal est occupé par un personnel de direction (chef d'établissement adjoint) issu du premier degré. Donc rien pour les directeurs et un recrutement de personnel de direction issu du premier degré... Il n' y a pas dans ce texte de nouveau statut. Il faut attendre le décret pour les modalités.

Je sens que ce décret ne va pas me plaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×