Jump to content

Direction d'école


poujohel
 Share

Recommended Posts

Le 19/07/2021 à 16:16, Hildebert a dit :

Permets moi de me gausser légèrement surtout quand tu parles du privé dans un autre post. L'écrit est juste la base dans une relation professionnelle parce qu'il engage et ça, c'est ce qui pose souci dans l'EN puisque personne ou presque ne veut s'engager franchement de peur des conséquences.

Rien n'empêche de se parler. Ce n'est pas antinomique de poser des choses à l'écrit et d'utiliser l'oral.

Le rapport avec le privé ?

Le problème dans les relations professionnelles actuelles, c'est justement qu'on néglige les discussions informelles. L'écrit que tu t'imposes ne vient pas de nulle part. C'est une vision managériale du travail qui s'instille peu à peu. Il faut "justifier" son travail. Cette conception du travail, chronophage et bureaucratique, est à l'origine de l'augmentation des tâches du directeur.

Link to comment
Share on other sites

Le 19/07/2021 à 16:23, Hildebert a dit :

Non. Oui si les collègues le décident et il n'y a pas de note dans les évaluations. Pas grand chose parce qu'au final, elle doit servir à améliorer les choses. 

Etre contre par principe n'est pas beaucoup mieux. Désolé de ne pas vouloir être enfermé dans un camp comme tu souhaites le faire. Pour rappel, je ne suis pas syndiqué donc pas la peine d'essayer de me catégoriser.

Autant tes arguments sont intéressants, autant la forme me dérange. Toute cette violence verbale (relative certes) ajoutée à une rhétorique facile quand on n'est pas d'accord avec toi est contre productive à mon sens.

 

Je le sais qu'il n'y a plus de note. C'était une allusion à notre condition de bons élèves. Les enseignants du 1er degré ont souvent ce défaut de toujours vouloir satisfaire à leur supérieur.

Pour le reste, ce ne sont qu'attaques ad personam. C'est surprenant de reprocher la rhétorique du contradicteur en usant de procédés si peu argumentatifs...

Link to comment
Share on other sites

Le 19/07/2021 à 16:35, Goëllette a dit :

Je n'ai pas écrit qu'il n'y avait pas de directeurs totalement déchargés, donc hors de la classe, mais qu'il n'y avait pas que des directeurs totalement déchargés qui sont hors la classe et ont complètement perdu de vue la réalité de nos difficultés.

Ca, c'est certain qu'obtenir des écrit confirmant ce qui a été dit, et notamment de nos IEN, est bien compliqué !

Ca serait un beau combat syndical de faire en sorte que ça n'existe plus !

S'il y a bien quelque chose que je retiens de mon expérience d'enseignant, c'est que la déconnexion est très rapide dès lors qu'on n'est plus en classe. Combien de CPC, de directeurs déchargés, d'IEN ai-je vu perdre contact avec la réalité du terrain ? Et surtout, ne pas se rendre compte de l'évolution des relations avec les élèves et les parents. Pour les directeurs, c'est moins rapide parce qu'ils restent au contact des équipes et en relation directe et constante avec les parents. Mais après 4 ou 5 ans, difficile souvent de comprendre les difficultés de ses collègues. Je ne généralise pas mais j'en ai vus suffisamment pour savoir que ce ne sont pas des cas isolés.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Le 19/07/2021 à 21:17, montagny a dit :

Tu généralises à partir de circonstances exceptionnelles. Aucun rapport avec un fonctionnement normal. 

Je pense que sur ce forum, beaucoup pourraient raconter leur expérience en la matière justement. Ces cas ne sont pas si isolés.

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Frédo45 a dit :

Combien de CPC, de directeurs déchargés, d'IEN ai-je vu perdre contact avec la réalité du terrain ?

Et pas que ...

Les membres des RASED bien souvent (pas toi Adan 😘 et pas vous mes maîtresses alphabétiques), les enseignants UPE2A itinérants, ..., qui n'ont pas les 10 minutes d'accueil, les services de récré, qui n'assistent pas à toutes les réunions des 108h, qui ne font pas l'APC, qui ont rarement une classe entière devant eux, ...

Mais eux, chut, faut le dire, étrangement ...

Link to comment
Share on other sites

Peut-être parce que, même s'ils n'ont pas de classe, ils ont quand même des élèves en face d'eux et souvent des cas particuliers qui font que la déconnexion est moins rapide à venir...

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Frédo45 a dit :

Peut-être parce que, même s'ils n'ont pas de classe, ils ont quand même des élèves en face d'eux et souvent des cas particuliers qui font que la déconnexion est moins rapide à venir...

Peu d'élèves, et pas de contrainte de classe. Kif-kif que les autres.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Frédo45 a dit :

Le rapport avec le privé ?

Le problème dans les relations professionnelles actuelles, c'est justement qu'on néglige les discussions informelles. L'écrit que tu t'imposes ne vient pas de nulle part. C'est une vision managériale du travail qui s'instille peu à peu. Il faut "justifier" son travail. Cette conception du travail, chronophage et bureaucratique, est à l'origine de l'augmentation des tâches du directeur.

Tu te permets de dire à Montagny qu'il ne connait pas le privé et tu minores la place de l'écrit dans le privé. J'ai bossé suffisamment longtemps dans le privé à des postes où l'écrit était la norme, pas l'exception pour émettre de sérieux doutes. 

Libre à toi de ne pas être d'accord.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Frédo45 a dit :

Je le sais qu'il n'y a plus de note. C'était une allusion à notre condition de bons élèves. Les enseignants du 1er degré ont souvent ce défaut de toujours vouloir satisfaire à leur supérieur.

Pour le reste, ce ne sont qu'attaques ad personam. C'est surprenant de reprocher la rhétorique du contradicteur en usant de procédés si peu argumentatifs...

Pourquoi j'argumenterais plus, si je ne cherche pas à te convaincre ? Tu es libre de ta pensée, de la façon de l'exprimer comme je suis libre de te faire remarquer ce qui me dérange et comment je perçois tes écrits.

Je suis plus dérangé par la forme qui n'invite pas au débat que le fond où je peux me retrouver, notamment dans la collégialité. 

Link to comment
Share on other sites

En même temps, la collégialité sans l'acceptation du débat ... c'est la loi du plus fort !

Outre le conflit permanent, je ne vois pas en quoi c'est préférable que la situation actuelle.

Je préfère même qu'un directeur tranche, même si je suis en désaccord, plutôt que ce soit le collègue qui tape du poing le plus fort sur la table (ou sait manipuler les autres) qui obtienne gain de cause.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Ils vont avoir du taf les directeurs. Et, n'en doutons pas, le soutien de la hiérarchie... 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, ronin a dit :

Ils vont avoir du taf les directeurs. Et, n'en doutons pas, le soutien de la hiérarchie... 

Une grande sortie de parasols !

 

Je t'ai envoyé un MP. L'as-tu reçu ?

Link to comment
Share on other sites

Le 23/07/2021 à 07:26, Hildebert a dit :

Tu te permets de dire à Montagny qu'il ne connait pas le privé et tu minores la place de l'écrit dans le privé. J'ai bossé suffisamment longtemps dans le privé à des postes où l'écrit était la norme, pas l'exception pour émettre de sérieux doutes. 

Libre à toi de ne pas être d'accord.

 

J'ai dit ça où ?

Link to comment
Share on other sites

Le 23/07/2021 à 07:36, Hildebert a dit :

Pourquoi j'argumenterais plus, si je ne cherche pas à te convaincre ? Tu es libre de ta pensée, de la façon de l'exprimer comme je suis libre de te faire remarquer ce qui me dérange et comment je perçois tes écrits.

Je suis plus dérangé par la forme qui n'invite pas au débat que le fond où je peux me retrouver, notamment dans la collégialité. 

Tu justifies tes attaques ad personam par le fait que tu ne me convaincras pas ? C'est étonnant de critiquer la rhétorique de son contradicteur en utilisant de tels artifices...

Link to comment
Share on other sites

Le 23/07/2021 à 12:40, Goëllette a dit :

En même temps, la collégialité sans l'acceptation du débat ... c'est la loi du plus fort !

Outre le conflit permanent, je ne vois pas en quoi c'est préférable que la situation actuelle.

Je préfère même qu'un directeur tranche, même si je suis en désaccord, plutôt que ce soit le collègue qui tape du poing le plus fort sur la table (ou sait manipuler les autres) qui obtienne gain de cause.

Parce que tu as une vision pyramidale de la société. Tu dois être satisfaite du quinquennat Macron alors ! Parce que tu as exactement la même conception hiérarchique des rapports sociaux. "La tête décide, les membres exécutent".

Pour toi, l'échange, c'est le conflit, forcément. Alors, oui, l'échange, ça peut être le conflit. Et ? En quoi est-ce un problème ? C'est un problème uniquement si on n'accepte pas l'opposition. Et oui, des fois, ça gueule, ça se dispute. Oui. Mais comme on n'est dans un société aseptisée où il ne faut que rien ne dépasse, on n'accepte plus les coups de sang, les débats houleux. Tout doit être limpide et immaculé.

Pour toi, débattre, c'est forcément prendre le risque d'être manipulé, comme si les collègues n'étaient pas capables de se faire un avis par eux-mêmes. Ca démontre que tu as une faible estime d'eux, déjà. Ca démontre aussi que tu n'acceptes pas que certains soient de meilleurs tribuns que toi et soient capables de mieux convaincre. Or, c'est un des principe du débat. Ca doit être sympa quand en classe, tu organises des débats réglés avec tes élèves. Tu finis toujours par imposer ton point de vue en disant "C'est comme ça et pas autrement ?" C'est quand même assez dingue d'avoir peur de la démocratie à ce point ? C'est pour l'adjoint la solution de facilité (si je ne décide pas, on ne pourra rien me reprocher), et pour le directeur l'assurance de conserver un statut particulier dans l'école et d'assoir une forme de légitimité factice.

Link to comment
Share on other sites

Tu vois, rien que ta façon de répondre, sans aborder le fond, est si agressive que tu es contre-productif pour la thèse que tu avances.

Exactement ce que j'évoquais : refus de la décision d'un directeur pour mettre à la place la loi du plus fort, celui qui tape du poing sur la table, qui écrase les autres.

Pas sûre de préférer ça au statut hiérarchique du directeur, écrit dans les textes, avec des droits et des devoirs.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Frédo45 a dit :

J'ai dit ça où ?

J'ai dû me tromper alors. Mes excuses.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Frédo45 a dit :

Tu justifies tes attaques ad personam par le fait que tu ne me convaincras pas ? C'est étonnant de critiquer la rhétorique de son contradicteur en utilisant de tels artifices...

Si j'avais voulu t'attaquer ad personam, tu ne serais pas aussi aimable et je serais banni à juste titre. Si je t'ai blessé, je m'en excuse. 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 24/07/2021 à 15:18, Goëllette a dit :

Tu vois, rien que ta façon de répondre, sans aborder le fond, est si agressive que tu es contre-productif pour la thèse que tu avances.

Exactement ce que j'évoquais : refus de la décision d'un directeur pour mettre à la place la loi du plus fort, celui qui tape du poing sur la table, qui écrase les autres.

Pas sûre de préférer ça au statut hiérarchique du directeur, écrit dans les textes, avec des droits et des devoirs.

Et voilà, tu ne réponds jamais sur le fond. La forme, toujours la forme... Mais je me fous de vous préserver. Je n'ai pas à le faire et tu confirmes mes propos. On n'a plus le droit de montrer son courroux. Il faut répondre à un cahier des charges aseptisé et docile. Bah moi je m'y refuse.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Le 24/07/2021 à 16:27, Hildebert a dit :

Si j'avais voulu t'attaquer ad personam, tu ne serais pas aussi aimable et je serais banni à juste titre. Si je t'ai blessé, je m'en excuse. 

 

Ah mais je ne suis pas blessé. J'accepte les critiques mais j'aime bien qu'on réponde sur le fond et moins sur la forme. 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...