Aller au contenu
Anna97425

Réflexion sur un sujet de mémoire en M2

Messages recommandés

Anna97425

Bonjour, 

Je suis actuellement étudiante en M1 PE et je viens de terminer mon stage d'observation dans deux écoles différentes. J'ai eu l'opportunité d'observer une classe de CM2 et une classe de GS. 

Dans le cadrage de mon rapport, nous devons avoir une réflexion sur un potentiel sujet de mémoire pour le M2. J'ai observé beaucoup de choses durant mon stage, mais il reste que je peine beaucoup à trouver un sujet intéressant à mes yeux. Je pense que la difficulté pour moi est que je n'ai encore pas assez d'expérience afin de vraiment vouloir travailler sur un axe. D'où ma venue sur ce forum. J'avais pensé à travailler sur la pédagogie différenciée, mais j'ai peur que ce soit un sujet trop "pris" par les étudiants, c'est pourquoi je me tourne vers vous afin d'avoir votre avis sur la question. 

Merci d'avance ! :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Tout dépend de la problématique que tu vas choisir :

- soit tu brosses l'Institution dans le sens du poil, tu te cantonnes à des choses convenues : la pédagogique différenciée, l'inclusion, Montessori, c'est bien, sans exclusive, et ceux qui ont un fonctionnement différent, c'est mal !

- soit tu rapproche ta problématique du terrain : quelle réalité, quelles difficultés, pour quels résultats, en abordant les collègues qui fonctionnent différemment et réussissent (tout comme ceux qui adhèrent et réussissent ... ou échouent !)

Tu as effectué tes stages d'observation dans des écoles d'application, auprès de Maîtres Formateurs ou bien dans des écoles "lambda", au contact de collègues "lambda" ?

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna97425

Merci pour tes conseils ! J'ai effectué le premier stage dans une classe de CM2 auprès d'une MAT dans une école en REP et le second stage s'est également fait auprès d'une MAT dans une école d'application. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zabourdion

Est-ce que tu te sens plus à l'aise avec une des matières enseignées (car tu es plus intéressée ou car c'est en lien avec tes études de licence) ?

Car un sujet de mémoire peut aussi être centré sur une matière (par exemple une méthodologie en maths, histoire...). Si une matière te donne plus envie, tu pourras observer et voir ce qui peut être étudié. 

Le sujet peut aussi être en lien avec un cycle. Si tu veux faire un mémoire sur du cycle 1, il n'y aura pas les mêmes problématiques/réflexions qu'avec du cycle 3. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna97425

J'ai fais un DUT bio puis poursuite en L3 bio. Il est vrai que c'est un domaine pour lequel j'ai toujours eu beaucoup d'intérêt. Ça peut être bonne idée de faire son mémoire avec une matière que l'on apprécie enseigner.

Après, il faut que je réfléchisse aux contraintes qui pourraient se présenter à moi lorsque je serai PES (les moyens que l'école consacrent aux enseignants, les contraintes matériels, etc...) mais je pense que dans l'ensemble il est possible de faire des sciences même sans matériel (ou manuel...) il faut juste ajuster sa façon de l'enseigner au élèves pour qu'ils puissent en tirer le max de cet enseignement. Il reste qu'il est important que les élèves manipulent le plus souvent... Après... On fait avec ce qu'on a. :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a 31 minutes, Anna97425 a dit :

J'ai fais un DUT bio puis poursuite en L3 bio. Il est vrai que c'est un domaine pour lequel j'ai toujours eu beaucoup d'intérêt. Ça peut être bonne idée de faire son mémoire avec une matière que l'on apprécie enseigner.

Après, il faut que je réfléchisse aux contraintes qui pourraient se présenter à moi lorsque je serai PES (les moyens que l'école consacrent aux enseignants, les contraintes matériels, etc...) mais je pense que dans l'ensemble il est possible de faire des sciences même sans matériel (ou manuel...) il faut juste ajuster sa façon de l'enseigner au élèves pour qu'ils puissent en tirer le max de cet enseignement. Il reste qu'il est important que les élèves manipulent le plus souvent... Après... On fait avec ce qu'on a. :) 

Tu penses, mais est-ce ce que pensent les collègues sur le terrain ? Sont-ils formés pour ça ? Un tel enseignement a-t-il réellement un intérêt en primaire ou ne vaudrait-il mieux pas le reporter au collège, avec de vrais spécialistes, des locaux et du matériel adapté ? ...

Je précise que ce n'est pas une critique, même si j'ai des idées sur le sujet, mais des pistes pour ton mémoire, l'enseignement des sciences, surtout que c'est ton orientation première, me semblant être une bonne idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zabourdion

Le sujet des contraintes matérielles peut être difficile à exploiter, car le matériel n'est pas toujours lié à l'enseignant, ni aux élèves, mais bien au budget mairie. Donc, ce qui peut être vrai dans une école ne le sera pas dans une autre. Et le but du mémoire de recherche, c'est de globaliser/généraliser les informations. 

Si tu es intéressée par les sciences et la manipulation, pourquoi ne pas travailler sur la démarche scientifique (ce qui est dit dans les programmes, ce que les collègues en savent, ce que toi tu pourrais faire...). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna97425
il y a 27 minutes, Goëllette a dit :

Tu penses, mais est-ce ce que pensent les collègues sur le terrain ? Sont-ils formés pour ça ? Un tel enseignement a-t-il réellement un intérêt en primaire ou ne vaudrait-il mieux pas le reporter au collège, avec de vrais spécialistes, des locaux et du matériel adapté ? ...

Je précise que ce n'est pas une critique, même si j'ai des idées sur le sujet, mais des pistes pour ton mémoire, l'enseignement des sciences, surtout que c'est ton orientation première, me semblant être une bonne idée.

Euhm... Je crois avoir tout compris. Je ne sais pas si vos questions sont des pistes que vous me donnez pour le mémoire ou alors juste un questionnement ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna97425
il y a 4 minutes, Zabourdion a dit :

Le sujet des contraintes matérielles peut être difficile à exploiter, car le matériel n'est pas toujours lié à l'enseignant, ni aux élèves, mais bien au budget mairie. Donc, ce qui peut être vrai dans une école ne le sera pas dans une autre. Et le but du mémoire de recherche, c'est de globaliser/généraliser les informations. 

Si tu es intéressée par les sciences et la manipulation, pourquoi ne pas travailler sur la démarche scientifique (ce qui est dit dans les programmes, ce que les collègues en savent, ce que toi tu pourrais faire...). 

Ok je vois mieux comment aborder la chose, merci pour vos infos ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a 3 minutes, Anna97425 a dit :

Euhm... Je crois avoir tout compris. Je ne sais pas si vos questions sont des pistes que vous me donnez pour le mémoire ou alors juste un questionnement ? 

N'ayant pas fait de mémoire professionnel lors de ma formation à l'Ecole Normale, je n'ai d'idée de ce que ça représente qu'à travers les différents questionnaires auxquels je réponds sur ces forums et aux témoignages des jeunes passant dans mon école, mais il me semble qu'il faut trouver un sujet, puis une problématique par rapport à ce sujet et ensuite essayer d'en aborder tous les aspects avant, peut-être, à la fin, d'en tirer une conclusion affirmée.

Donc à travers mes questions de collègue de la base non spécialiste en sciences, j'essayais de te donner des pistes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna97425
il y a 2 minutes, Goëllette a dit :

N'ayant pas fait de mémoire professionnel lors de ma formation à l'Ecole Normale, je n'ai d'idée de ce que ça représente qu'à travers les différents questionnaires auxquels je réponds sur ces forums et aux témoignages des jeunes passant dans mon école, mais il me semble qu'il faut trouver un sujet, puis une problématique par rapport à ce sujet et ensuite essayer d'en aborder tous les aspects avant, peut-être, à la fin, d'en tirer une conclusion affirmée.

Donc à travers mes questions de collègue de la base non spécialiste en sciences, j'essayais de te donner des pistes.

Ah d'accord ! Je comprends mieux, merci pour vos pistes en tout cas. Je vais bien réfléchir à tout ça et puis voir si c'est vraiment un sujet sur lequel j'ai envie de travailler. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Le 25/11/2018 à 11:39, Anna97425 a dit :

une réflexion sur un potentiel sujet de mémoire pour le M2. J'ai observé beaucoup de choses durant mon stage, mais il reste que je peine beaucoup à trouver un sujet intéressant à mes yeux. Je pense que la difficulté pour moi est que je n'ai encore pas assez d'expérience afin de vraiment vouloir travailler sur un axe.

Il ne faut pas confondre mémoire de M2 MEFF et projet de thèse...  La "recherche" en master MEFF ne l'est le plus souvent que par courtoisie et personne n'attendra de toi un travail vraiment original. Comme le suggérait Goëlette, quelques pages convenues brossant le jury dans le sens du poil, en ajoutant quelques vagues observations personnelles allant dans le bon sens, peuvent fort bien faire l'affaire.

Dans la mesure où tu n'as encore aucune formation spécifique à la recherche, et où tu n'en auras pas vraiment plus en M2, quoi qu'en disent les intitulés d'UE ronflants, si tu veux néanmoins faire quelque chose d'intéressant et d'utile, le mieux est probablement de repérer ceux de tes profs à l'ESPE qui font eux-mêmes des recherches intéressantes et négocier avec eux la possibilité de te mettre à leur service le temps d'un mémoire. Il y a des chances que ce soit au niveau le plus basique, du dépiautage de données, des transcriptions d'interview, etc. Mais d'une part, pour le coup, c'est effectivement formateur, c'est le pain quotidien des chercheurs en didactique et en sciences de l'éducation; et d'autre part ça s'inscrit a priori dans un projet sérieux facile à mettre en perspective.

 

Le 25/11/2018 à 11:39, Anna97425 a dit :

Dans le cadrage de mon rapport, nous devons avoir une réflexion sur un potentiel sujet de mémoire

  Cela dit, il faut également distinguer une authentique réflexion sur ce que tu voudras ou pourras faire en M2 et le pur exercice de style demandé "dans le cadrage de ton rapport" de M1 — pour lequel tu n'as rien à gagner à chercher la complication ni à exprimer des incertitudes légitimes, ou des ambitions que ne partage peut-être même pas le correcteur. Contente-toi à ce stade d'une page en vers blancs  en faveur de l'intérêt d'un sujet bateau et des trains qui arrivent à l'heure ...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna97425
Le 30/11/2018 à 11:00, Argon a dit :

Il ne faut pas confondre mémoire de M2 MEFF et projet de thèse...  La "recherche" en master MEFF ne l'est le plus souvent que par courtoisie et personne n'attendra de toi un travail vraiment original. Comme le suggérait Goëlette, quelques pages convenues brossant le jury dans le sens du poil, en ajoutant quelques vagues observations personnelles allant dans le bon sens, peuvent fort bien faire l'affaire.

Dans la mesure où tu n'as encore aucune formation spécifique à la recherche, et où tu n'en auras pas vraiment plus en M2, quoi qu'en disent les intitulés d'UE ronflants, si tu veux néanmoins faire quelque chose d'intéressant et d'utile, le mieux est probablement de repérer ceux de tes profs à l'ESPE qui font eux-mêmes des recherches intéressantes et négocier avec eux la possibilité de te mettre à leur service le temps d'un mémoire. Il y a des chances que ce soit au niveau le plus basique, du dépiautage de données, des transcriptions d'interview, etc. Mais d'une part, pour le coup, c'est effectivement formateur, c'est le pain quotidien des chercheurs en didactique et en sciences de l'éducation; et d'autre part ça s'inscrit a priori dans un projet sérieux facile à mettre en perspective.

 

  Cela dit, il faut également distinguer une authentique réflexion sur ce que tu voudras ou pourras faire en M2 et le pur exercice de style demandé "dans le cadrage de ton rapport" de M1 — pour lequel tu n'as rien à gagner à chercher la complication ni à exprimer des incertitudes légitimes, ou des ambitions que ne partage peut-être même pas le correcteur. Contente-toi à ce stade d'une page en vers blancs  en faveur de l'intérêt d'un sujet bateau et des trains qui arrivent à l'heure ...

 

 

Après avoir réfléchi, c'est ce que j'ai fais @Argon, j'ai brièvement parlé du sujet que j'avais sélectionné. De plus, il n'est pas dis que j'aurai toujours le même sujet en tête en M2 alors voilà, au moins ça m'a permis de me poser des questions avant que l'année prochaine commence. :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×