Aller au contenu
Antidote

Arrêt grossesse - cmv

Messages recommandés

Antidote

Bonjour,

Je suis enseignante en maternelle (3/4 ans), et je suis enceinte de plus de 10 semaines.

J'ai passé toute la série de tests, et mon gynéco, sachant que je travaille dans une collectivité de jeunes enfants, m'a fait passer une sérologie CMV, et m'a annoncé sans se poser de questions : "soit vous êtes positive, ça veut dire que l'infection est en cours ou que vous l'avez déjà eu. Dans ce cas-là, on ne fait rien. Soit vous êtes négative, et là je vous arrête de suite jusqu'à la fin de la grossesse. Ca n'écarte pas tous les risques, mais quand on peut les diminuer on le fait."

Késako??? C'est le cytomegalovirus, un herpesvirus asymptomatique dans 90% des infectés mais très dangereux pour le foetus (c'est ce qu'il m'a expliqué en une phrase).

Bon, après, je suis bien entendu allée sur le net pour éplucher pleins d'autres détails et statistiques, si ça vous intéresse, je vous passerai les liens mais je vais passer les détails pour dire directement ma conclusion : en France, ce virus est quasi inconnu, très peu d'informations circulent. J'ai même eu l'impression que c'était pris à la légère, de simples mesures d'hygiène sont recommandées. Mais dans les autres pays européens francophones et européens, c'est pris au sérieux : écartement voire arrêt de travail de la femme enceinte travaillant dans une structure à risque (crèche, école maternelle, assistante maternelle...). Et il faut savoir que 30 à 60% des enfants de moins de 3 ans contractent le virus (et je pense que les petits belges ne sont pas très différents des petits français).

Ma sérologie s'est révélée négative (je n'ai donc jamais contracté le cmv), le gyneco m'a alors signé l'arrêt de travail.

Première chose :

- connaissez-vous un cas similaire au mien? Personne ne connaît le cmv, à mon école, je n'ai pas été jugée mais tout le monde est étonné, moi la première, j'ai l'impression de me justifier. Je culpabilise énormément parce que dans un sens j'ai tout quitté comme ça du jour au lendemain. J'avais pas annoncé encore ma grossesse à la circo, j'attendais les 3 mois et j'ai dû alors tout annoncer d'un bloc, ça me met vraiment mal à l'aise et vis-àvis de l'école et par rapport à la classe 😕 Puis d'un autre côté, si je refuse de poursuivre cet arrêt, j'ai l'angoisse de la maladie, je me suis disputée avec ma mère et mon compagnon qui me défendent de ne pas suivre les conseils du gynéco ( "quand ça t'arrive d'avoir un enfant handicapé, t'aurais pas aimé éviter le risque qu'il le soit?" )

Deuxième chose :

- les 90 jours d'arrêt seront largement dépassés. Je suis mutualiste mgen, normalement je pourrai être complétée. Mais pour retarder l'échéance, je voulais savoir s'il était possible de faire des arrêts entre chaque période de vacances. Je dis ça parce que dans la mesure où il s'agit d'un écartement, je trouve absurde de compter les vacances scolaires 😕 Mais est-ce que ça sera le point de vue de l'administration aussi??? Surtout si en France, le cmv n'est pas considéré comme un risque au même titre que dans les autres pays (on doit avoir de supers anti-corps les françaises)? J'ai peur que ça me retombe dessus de toutes les manières, qu'on m'accuse de je ne sais quoi alors que mon médecin ne se pose pas de questions (je me dis qu'il a dû avoir des naissances ou des grossesses compliquées à cause de ça pour qu'il soit aussi catégorique ). Là je suis arrêtée jusqu'aux vacances car je voulais prendre conseil auprès d'un syndicat aussi. J'ai peur d'être contrôlée et que la décision du gynéco me retombe dessus, ou d'être jugée et d'être dans le collimateur de la circo .

Troisième chose :

- je culpabilise et je déprime. Je sais pas comment me sortir de ce cercle. J'ai l'impression d'être la seule enseignante enceinte arrêtée avant le congé grossesse pour cette raison, et de passer pour une quelqu'un que je ne suis pas. Y en a qui ont des contractions, qui doivent rester allongées, ça se justifie, mais j'ai l'impression que pour mon cas, ça se justifie pas, contrairement à l'avis de mon médecin et la pression que j'en ai. Je suis quelqu'un de très investie dans mon travail et me retrouver du jour au lendemain coincée chez moi , ben c'est un peu la déprime (oui parce que j'ai des sorties autorisées mais pas libres, puis en plus je me sens pas légitime dans cet arrêt, j'ai du mal à prendre tout ça avec légèreté).

Désolée pour tout le pavé, je suis une grande anxieuse, il fallait que ça sorte.

Merci de vos conseils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Saly

Bonjour

J’etais en maternelle quand j’attendais ma fille et j’étais testée tous les mois pour le CMV. Je n’ai pas été arrêtée mais je pense que ta gynécologue ne veut pas prendre de risques. Les risques liés au CMV peuvent être très importants ...

C'est chouette de tomber sur un professionnel qui prend en compte notre métier car ce n’est pas toujours le choix ...

 

Bon courage en tout cas pour prendre ta décision ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilimay

Bonjour, troisième grossesse en cours ici. Je connais le CMV mais effectivement c'est plus par hasard que grâce aux médecins. La toxoplasmose est très surveillée en France, le CMV pas du tout.

Tu es tombée sur un médecin super prudent, effectivement réduire les risques c'est bien, cependant quand tu seras enceinte de ton second enfant qu'est ce qu'il te conseillera, de mettre ton grand en pension pendant 9 mois pour ne pas le cotoyer ?

Je n'ai jamais entendu autour de moi quelqu'un être en arrêt à 10 semaines à cause du cmv. Je pense que si tu ne vis pas bien ton arrêt tu peux prendre un deuxième avis, auprès d'une sage femme, d'un autre gynéco, d'un généraliste... 

Et concernant ta question sur le paiement des vacances la réponse est non, elles seront bien prises en compte dans ton arret. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ygraine

Bonjour, 

Entendu parlé du CMV pour la première fois il y a quelques mois (troisième grossesse, jamais entendu pour les 2 premières). J'ai été testée et je suis immunisée. La SF ne m'aurait pas arrêtée je pense si je ne l'étais pas, elle m'a donné les précautions à suivre, y compris vis à vis de mes enfants (surtout de ma plus jeune). Elle avait l'air plus inquiète de ma petite que des élèves (les élèves, on ne risque pas de manger dans la même cuillère qu'eux ou de faire des bisous sur leurs larmes). 

Je comprends ton sentiment partagé, et ne saurais pas quoi te conseiller... Un médecin prévenant c'est bien, un médecin trop prévenant ça te met dans une position délicate. Et en effet, si par malheur tu contractais la maladie, tu t'en voudrais énormément d'avoir voulu poursuivre le travail. Un deuxième avis serait bon à prendre. Et je pense que la maladie est évitable en ayant des règles drastiques d'hygiène. 

Pour les arrêts malheureusement je pense aussi que les vacances seront comptées dedans. 

Si vraiment la situation te met trop mal à l'aise, pourquoi pas demander un échange de poste à la circo ? Pour être avec des cycles 2 ou cycle 3 ? (mais pas super reposant de changer de niveau en plus de la grossesse). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maolecha

3 grossesses, et même si je connaissais le CMV et travaillais en maternelle, je n'ai jamais été arrêtée. Dans ton cas il s'agit d'un professionnel, il doit savoir ce qu'il fait ? Tu peux peut-être appeler la MGEN aussi pour te conseiller quant à la durée de l'arrêt.

Après je ne comprends pas comment on fait si on a d'autres enfants:idontno:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marl29

Je suis enceinte de 5 mois et demi et je travaille en maternelle (GS). Mon médecin connait mon métier mais ne m'a jamais parlé de cmv, je ne connais pas ce virus.

Je la vois tous les mois. Je fais des prises de sang pour la toxo et pour vérifier le sucre... Mais rien pour la cmv.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chocolatine

Quand j'étais enceinte, mon gynéco savait que je travaillais en maternelle, je n'ai jamais été testé pour le cmv et jamais arrêtée pour ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kiwichick

Juste pour te dire que j'ai attrapé le CMV, mais en étant immunodéprimée. Effectivement ce n'est pas à prendre à la légère, quand on est très fatiguée on est d'autant plus susceptible de l'attraper.

Si ça te pèse trop d'être en arrêt, va travailler MAIS fais juste très attention à bien te laver les mains, éviter les bisous etc...

Sinon tu sais quoi ? Profite de ce temps pour préparer ton cocon, et le regard des autres, tu t'en cognes ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Balanina05
il y a une heure, Kiwichick a dit :

Juste pour te dire que j'ai attrapé le CMV, mais en étant immunodéprimée. Effectivement ce n'est pas à prendre à la légère, quand on est très fatiguée on est d'autant plus susceptible de l'attraper.

Si ça te pèse trop d'être en arrêt, va travailler MAIS fais juste très attention à bien te laver les mains, éviter les bisous etc...

Sinon tu sais quoi ? Profite de ce temps pour préparer ton cocon, et le regard des autres, tu t'en cognes ;)

+1

Ta vie privée et ton futur toi avant tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peaceful

Le risque lié au CMV bien que méconnu en France, n'est pas anodin.

J'ai été arrếtée très tôt pour ma grossesse. Et oui, les vacances scolaires seront bien comptées dans les 90 jours. Ma prévoyance m'excluait de tous risques liés à la grossesse. J'ai donc été à mi-traitement pendant quelques temps. Tout le monde nous envie nos vacances, ben je les ai payées cher ! C'est ainsi. Courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
c.ailes

Bonjour, 

Pour ma deuxième grossesse, comme j'avais un enfant en bas-âge (1 an et demi) et qu'une de mes amies avait été embêté avec une suspicion durant la sienne, j'en ai lourdement parlé à mon médecin traitant, qui d'une part ne semblait pas trop au courant, d'autre part m'a dit de ne pas m'inquiéter, qu'on ferait des prélèvements si mon fils était malade ou moi...(hmm hmm, ma première grossesse j'avais eu plein de signes car j'avais probablement attrapé la grippe et rien n'a été fait alors que je travaillais avec des maternelles..). Effectivement en France on est très mal informé, et je ne suis pas sure que tous les médecins y connaissent quelque chose.

Le CMV n'est effectivement pas anodin. Si j'étais toi, je me dirai que j'ai la chance d'avoir un médecin prévenant et je profiterai de cette pause sans culpabiliser. Beaucoup de personnes sont arrêtées pour d'autres motifs durant leur grossesse. Ce n'est pas toi qui a demandé, ni choisi d'être arrêtée;... Mais si tu veux absolument continuer, il semble qu'effectivement avec ses élèves un bon lavage de mains, pas de bisous et ne pas toucher aux mouchoirs suffise.

Bon courage

(Très dur avec un enfant de 18 mois de respecter les précautions, et je ne l'ai pas eu donc il faut aussi relativiser. On peut aussi l'avoir et qu'il ne touche pas le foetus...Par contre mon échographiste m'a dit qu'il voyait 2 cas par an - quand même- ! )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Antidote

Re-bonjour,

Tout d'abord, merci pour vos témoignages et le partage de vos conseils.

Je suis allée voir mon médecin traitant et j'en ai parlé avec lui. Il m'a dit que je n'avais pas à culpabiliser, de bien réfléchir mais que le gynécologue a de bonnes raisons pour prendre ces précautions là (entre autres choses ....)

Et puis pour les 90 jours, c'est sûr la question financière est importante mais ça sera juste 1 ou 2 mois compliqués à passer. Ce n'est pas ce qui est déterminant dans la décision mais il vaut mieux prévoir le truc....

En tout cas merci à vous d'avoir répondu à mon message.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cath056

Juste pour dire que pour ma première grossesse, j'étais séronégative pour le CMV, je travaillais en TPS-PS-MS, et j'ai eu très peur de l'attraper pendant plusieurs mois. Ca n'a jamais eu l'air de tracasser ma gynéco, mais j'avais effectivement lu que dans d'autres pays c'était pris bien plus au sérieux. 

Ce n'est pas toi qui as décidé quoi que ce soit, donc en effet, tu n'as pas à culpabiliser, prends plutôt soin de toi et profite de tout ce temps libre que tu n'auras plus dans quelques mois. :whistling: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chri chri

SI ton gynéco t'arrête, tu t'arrêtes, j'ai perdu un bébé à cause d'un virus quand j'étais enceinte (fausse couche tardive) 

je ne veux pas plomber le post mais ça arrive et d'ailleurs ça m'agace quand on parle du parvovirus et qu'on fait comme si ce n'était pas grave, personne n'est informé mais si tu l'attrapes enceinte c'est dramatique.... :cry:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joujoule

Oui, le cmv ou toute autre maladie que l'on peut attraper à cause des enfants en bas âge...

Durant ma 2ème grossesse, une élève a eu un mégalérythème. Je n'ai pas dormi pendant une semaine, en attendant les résultats de ma prise de sang. Heureusement, j'avais déjà été en contact avec cette maladie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enehel84

J'ai une copine qui est auxiliaire de puériculture, elle travaillait en crèche lors de sa première grossesse (2012 ou 2013) et elle a été arrêtée très tôt aussi par rapport au risque de CMV. 

En revanche, j'ai lu que le virus n'était pas si contagieux que ça, c'est pourquoi il y a plus de risques avec ses propres enfants (puisqu'on les côtoie et qu'on s'en occupe tout le temps) qu'avec les autres enfants. Cet arrêt est justifié pour un premier enfant mais pour les suivants, effectivement, ça ne doit plus vraiment avoir d'intérêt.

Je suis de l'avis de certaines : profite de cet arrêt pour souffler et te préparer pour l'arrivée de ton bébé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×