Aller au contenu

Messages recommandés

fullife

Bonjour,

Je me présente Virginie. Je suis actuellement PES dans une classe de Moyenne Section et j'ai eu mon affectation pour le stage massé : je serai en CM1/CM2. J'appréhende beaucoup ce double niveau...

Je voudrais savoir si des PES ayant ce niveau (stage filé ou stage massé) étaient prêts à échanger sur le sujet ? Si vous avez des conseils pour ce double niveau...je prends tout :)

On nous a conseillés de travailler sous forme de projet pour 3 semaines de stage massé. Je pensais partir sur une correspondance scolaire (encore faut il trouver une classe de CM1/CM2 pour 3 semaines de projet!) et partir sur le projet du portait dans le domaine de la langue et des arts visuels (écrire son autoportrait et réaliser son portrait puis envoyer le tout à l'autre classe, retrouver les dessins à l'aide des portraits écrits).  On peut travailler aussi sur les différents milieux de vie avec une présentation de leur quartier ou ville...

Réalisable ou pas ? 

Je vous remercie d'avance.

Virginie

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Princesse Dézécole

Bonjour,

Il va falloir avant toute chose que tu vois avec la collègue où elle se situe au niveau de ses programmations. En général, les collègues te laissent en effet mener des projets. Le projet sur les portraits est intéressant. Concernant la correspondance scolaire, elle n'a de sens que sur une année scolaire complète. :)

Pour te rassurer le CM1/CM2 est un double niveau assez simple à gérer car sur le même cycle donc tu peux faire pas mal de choses en commun notamment en éveil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Et que vas-tu faire de tes MS pendant ton "stage massé' ? (j'aime les termes pédagogos)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fullife
il y a 2 minutes, Goëllette a dit :

Et que vas-tu faire de tes MS pendant ton "stage massé' ? (j'aime les termes pédagogos)

C'est une autre PES qui va avoir la classe (ca sera son stage massé).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

C'est vraiment n'importe quoi cette formation ! Quel manque de respect également pour les élèves !

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dodlod

c'est bizarre, ici dans le rhône, les PES n'ont pas de stage massé, ils sont sur une classe (ou 2 selon!) et ils y restent toute l'année.

je pensais que ces stages n'existaient plus d'ailleurs!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JoCool

Bonjour,

Pareil en Corse, pas de stage massé. Nous avons notre classe pour une année complète.
L'avantage du stage massé c'est quand même de voir un autre niveau dans un autre cycle, car on ne sait pas ce qui nous attend l'année prochaine. Mais c'est vrai, comme le dit Goëllette, que pour les enfants, c'est quand même pas terrible. Déjà qu'ils ont deux Maîtres au lieu d'un, dont un débutant qui fait ses armes sur eux (ils ne le savent pas mais le résultat est le même), si en plus en cours d'année on leur enlève leur enseignant pendant 3 semaines, bonjour l'angoisse 😕

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Pourquoi ne pas revenir à la formation d'il y a un peu avant : les PES remplacent tous 1 jour par semaine un directeur qui auparavant ne l'était pas (3 classes, cette fois-ci), ou un collègue à 75% sur un jour fixe (pour que les PES soient tous ensemble à l'ESPE) ?

Ils ont un pied dans la réalité de l'école : des élèves, des collègues, des réunions, des rencontres avec les parents ... (pour ne pas reproduire les manques des premiers Stagiaires IUFM, avant le jour en classe, qui étaient formés loin du terrain et qui, gonflés de Yakafocon et de Lézinstitsontoucedénul, arrivaient sans réelle connaissance de leur métier mais pétris de certitudes, remettant tout en cause.

Le must, c'est de "mon temps" de la bonne vieille Ecole Normale, dans laquelle nous étions formés (et payés) pendant deux ans, en stage d'observation régulièrement sur tous les niveaux, avec trois stages en responsabilité la première année (1 semaine puis deux fois trois) pour remplacer des futurs collègues qui pouvaient partir en stage, puis deux stages la deuxième année (1 mois puis 2).

On en sortait réellement formés mais humbles, respectueux des collègues déjà en poste, parce que nous avions la pratique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 47 minutes, Goëllette a dit :

Pourquoi ne pas revenir à la formation d'il y a un peu avant : les PES remplacent tous 1 jour par semaine un directeur qui auparavant ne l'était pas (3 classes, cette fois-ci), ou un collègue à 75% sur un jour fixe (pour que les PES soient tous ensemble à l'ESPE) ?

Ils ont un pied dans la réalité de l'école : des élèves, des collègues, des réunions, des rencontres avec les parents ... (pour ne pas reproduire les manques des premiers Stagiaires IUFM, avant le jour en classe, qui étaient formés loin du terrain et qui, gonflés de Yakafocon et de Lézinstitsontoucedénul, arrivaient sans réelle connaissance de leur métier mais pétris de certitudes, remettant tout en cause.

Le must, c'est de "mon temps" de la bonne vieille Ecole Normale, dans laquelle nous étions formés (et payés) pendant deux ans, en stage d'observation régulièrement sur tous les niveaux, avec trois stages en responsabilité la première année (1 semaine puis deux fois trois) pour remplacer des futurs collègues qui pouvaient partir en stage, puis deux stages la deuxième année (1 mois puis 2). 

On en sortait réellement formés mais humbles, respectueux des collègues déjà en poste, parce que nous avions la pratique.

Oui mais Jospin au service de l'idéologie libérale qui ne souhaite pas la réussite d'un système public en a décidé autrement en 1989...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

C'est ça !

On a maintenant tendance à le trouver touchant, mais il y a des réformes à ne pas oublier, tant elles nous ont lésés et ont transformé notre métier !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PingUi53
Il y a 5 heures, JoCool a dit :

Bonjour,

Pareil en Corse, pas de stage massé. Nous avons notre classe pour une année complète.
L'avantage du stage massé c'est quand même de voir un autre niveau dans un autre cycle, car on ne sait pas ce qui nous attend l'année prochaine. Mais c'est vrai, comme le dit Goëllette, que pour les enfants, c'est quand même pas terrible. Déjà qu'ils ont deux Maîtres au lieu d'un, dont un débutant qui fait ses armes sur eux (ils ne le savent pas mais le résultat est le même), si en plus en cours d'année on leur enlève leur enseignant pendant 3 semaines, bonjour l'angoisse 😕

Et dans certaines académies, comme c'est mon cas, nous sommes deux stagiaires, donc deux débutants. Nous faisons donc nos armes sur eux, pendant une année complète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JoCool

En réalité il y a même pire. J'ai plein de collègues EFS (ici on ne dit plus PES, mais apparemment, ce n'est pas le cas partout) qui sont en binôme avec un contractuel sans expérience (1ère année de contrat). Pour le coup, les gamins s'essuient plus les plâtres, c'est eux qui montent la maison 🙄

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Princesse Dézécole

Vous faites dévier le sujet. Vous pourriez peut-être ouvrir un sujet à part sur la formation. La collègue vient ici pour avoir des conseils pas pour réformer la formation des ESPE. :lol:

Quant à être persuadée que "faire subir" la présence d'une enseignante débutante à nos chères têtes blondes est une tragédie sans nom, je vois plein d'EFS formidables, motivés et qui sont de supers enseignants. La preuve, la collègue qui a ouvert ce post s'interroge parce qu'elle veut faire au mieux pour ses futurs élèves. C'est déjà la preuve d'une réelle motivation et d'un réel investissement. :) 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JoCool

Ce n'est pas faux. A force de nous faire voir ce qui ne va pas et ce que l'on doit améliorer, on en finit par ne plus voir que ça et se croire nul 😢

Personnellement, j'adore ce métier et je m'éclate à le faire. Je passe beaucoup de temps à préparer mes séances afin d'être sûr que mes élèves vont apprendre et progresser. Je ne sais pas si j'atteins l'objectif, mais c'est vrai qu'être débutant ne veut pas dire être nul, merci de le rappeler ;)

Bon, j'arrête de faire dévier le sujet : le stage massé en double niveau CM1/CM2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fullife
Le 20/01/2019 à 06:10, JoCool a dit :

Bonjour,

Pareil en Corse, pas de stage massé. Nous avons notre classe pour une année complète.
L'avantage du stage massé c'est quand même de voir un autre niveau dans un autre cycle, car on ne sait pas ce qui nous attend l'année prochaine. Mais c'est vrai, comme le dit Goëllette, que pour les enfants, c'est quand même pas terrible. Déjà qu'ils ont deux Maîtres au lieu d'un, dont un débutant qui fait ses armes sur eux (ils ne le savent pas mais le résultat est le même), si en plus en cours d'année on leur enlève leur enseignant pendant 3 semaines, bonjour l'angoisse 😕

Chez nous nous sommes 2 PES sur le poste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×