Jump to content

Maths sans fichier....au CP


Recommended Posts

cath056

Up ! 

Quel affichage de bande numérique utilisez-vous ? Affichez-vous directement toute la bande jusqu'à 100 ou l'affichez-vous progressivement ? 

J'ai une idée en tête, mais elle ne me parait pas réalisable : j'aurais bien voulu, sous chaque nombre de la bande numérique, mettre une petite pochette avec des objets pour représenter la quantité (et des objets symbolisant les dizaines à partir de 10), mais je n'aurai jamais assez de matériel !

Link to post
Share on other sites
Nînien

Après avoir vu les conférences de Brissiaud, je m'interroge surtout sur l'affichage d'une bande numérique en classe. D'autant que j'ai observé cette année que mes CE1 étaient totalement enfermés dans l'utilisation de la file numérique.

Peut-être une bande structurée où tous les nombres ne sont pas affichés (des cases vides) ? Mais à la place des représentations de ces nombres à des postions choisies ? 1, 5, les dizaines ?

Et oui, je pense qu'il faut l'afficher progressivement !

Link to post
Share on other sites
cath056

Ah, ça me semblait évident d'afficher une bande numérique, je ne m'étais même pas posée cette question... 

Ca me parait quand même important de montrer tous ces nombres "dans l'ordre", pour aider les élèves à organiser tout ça dans leur petite tête. 

Par contre, une année j'avais fixé une bande jusqu'à 30 sur chaque table, en plus de la bande murale. Et là, j'ai bien vu l'enfermement dans l'utilisation de la bande dont tu parles : pour calculer 9+6, c'était bien plus rapide pour eux de mettre le doigt sur le 9 et d'avancer de 6 cases, que de chercher une autre manière de faire. Quand la bande est éloignée, c'est déjà plus difficile, on peut moins facilement "pointer" chaque nombre.

Depuis, je ne mets plus de bande individuelle...

Link to post
Share on other sites
Mirobolande
Il y a 23 heures, PingUi53 a dit :

Après avoir vu les conférences de Brissiaud, je m'interroge surtout sur l'affichage d'une bande numérique en classe. D'autant que j'ai observé cette année que mes CE1 étaient totalement enfermés dans l'utilisation de la file numérique.

 

Qu'entends-tu par là? 

Link to post
Share on other sites
cath056
Il y a 23 heures, Mirobolande a dit :

Qu'entends-tu par là? 

Si je peux me permettre de répondre, pour ma part je comprends que les élèves s'appuient systématiquement sur la file, et avancent ou reculent d'un certain nombre de cases suivant ce qui leur est demandé, en comptant de 1 en 1, au lieu de calculer

 

Dites, c'est moi ou "Ecrire  en lettres des nombres dictés jusqu'à 100", dans les attendus de fin de CP, est une compétence totalement inatteignable pour la plupart des élèves ? Dans les exemples de réussite, ça ne va plus que jusqu'à 70, mais quand même !! Si mes élèves savent écrire les nombres de 1 à 10 en lettres à la fin de l'année, je suis déjà contente ! Ou alors c'est avec un référent pour les mots vingt, trente, quarante, cinquante, soixante ??

Et dans les repères annuels de progression

- on introduit les symboles * et : en CP ! (p3) 

- on apprend au plus tard en période 2 les "grands doubles" (jusqu'à 10+10) (p4)

- au plus tard en période 4 les élèves apprennent à poser les additions en colonnes (p5)

Vous faites ça, vous ?

Du coup en période 5, on fait quoi ? On commence le travail de CE1 avec ceux qui sont prêts et on fait de la remédiation pour tous ceux qu'on a noyés ? Il reste 10 semaines quand même, sur cette dernière période...

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
mamiebrossard

Personnellement, j'ai choisi de prendre ça comme des exemples et pas comme des injonctions :whistling: J'estime, qu'à partir du moment où les élèves atteignent ces objectifs, qu'on les ai vus en p1, 2 ou 5 ne change pas grand chose ;) 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Mirobolande
Il y a 2 heures, cath056 a dit :

 

Vous faites ça, vous ?

Du coup en période 5, on fait quoi ? On commence le travail de CE1 avec ceux qui sont prêts et on fait de la remédiation pour tous ceux qu'on a noyés ? Il reste 10 semaines quand même, sur cette dernière période...

 

Tes remarques sont pleines de bons sens, on voit que tu es sur le terrain quoi...

Mieux vaut avancer lentement que de noyer et faire de la remédiation...

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

Up ! 

Avez-vous des trucs particuliers pour que les élèves en difficulté mémorisent les petits doubles ? Je pense utilisais les réglettes Cuisenaire mais je suis à l'affût de toute proposition. ;)

Actuellement (courant décembre), pour mon élève (2ème année de CP), ça donne : 

"2+2 ? Alors 2 (elle sort deux doigts sur une main), +2 (elle sort deux doigts sur l'autre main)... (elle compte chaque doigt), ben 4 !"

 

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
cath056

Up ! 

Pas de réponse à mon précédent message ; j'utilise donc les réglettes Cuisenaire pour chercher 2 petites réglettes identiques qui, ensemble, ont la même longueur que la réglette 4 (et 6, et 8 et 10). On le fait toutes les semaines depuis la rentrée de janvier ; pour l'instant j'ai l'impression que c'est une nouvelle découverte à chaque fois... On verra ce que ça donne à terme. 

 

J'ai une nouvelle question : quelqu'un utilise-t-il un "cahier de nombres / calculs" (je ne sais pas comment l'appeler), dans lequel les élèves seraient amenés, régulièrement, en rituel, à écrire les nombres / les calculs qu'ils veulent, et où chacun pourrait s'entrainer à son rythme ? Il me semble avoir lu cela quelque part, mais je ne trouve plus où. 

Link to post
Share on other sites
vieuxmatheux

Pour mémoriser les petites sommes, il me semble que la représentation des nombres à l'aide des constellations du dé est pertinente.

Par exemple, le dé 5 peut être vu comme 4 et 1 au milieu mais aussi comme 3 (une diagonale) et encore deux.

Il me semble que ça diffère nettement d'une utilisation des réglettes avec lesquelles on peut constater que 3 et encore 2 c'est 5, mais soit en recomptant (et l'appui systématique sur le comptage pose des problèmes fort bien expliqués par Brissiaud) soit, selon le matériel qu'on utilise en se fondant sur la couleur c'est à dire un indice qui n'a a-priori aucun rapport avec la quantité et ne fait que rendre les choses plus complexes (malheureusement, c'est le cas des "Noums" du même Brissiaud).

Magali Hersant et moi proposons une démarche numérique pour le CP, s'appuyant sur les configurations du dé, dans la continuité de nos "maths à grands pas" pour la maternelle, mais qui n'a pas à ce jour trouvé d'éditeur.

Les documents sont accessibles sur le site de l'IREM des Pays de la Loire, rubrique "partenaires", sous rubrique "primaths"

https://irem.univ-nantes.fr/category/partenaires/primaths/cycle-2

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...