Jump to content
Pinoufio

Informaticien en reconversion - Devenir enseignant (questions sur les Mouvements)

Recommended Posts

Pinoufio
Posted (edited)

Bonjour,

Travaillant actuellement dans l’informatique, je cherche à me reconvertir dans un métier ayant plus de sens pour moi, je m’intéresse de plus en plus au métier de professeur des écoles.

J’ai pensé à commencer par une année en tant que professeur des écoles contractuel dans le public avant d’éventuellement passer le concours si je me sens bien dans ce nouveau métier.

Je crois avoir à peu près cerné les aspects positifs et négatifs du métier mais j’aurais de plus amples question sur ce qui me fait le plus peur : l’Education Nationale. Et notamment ce qu’on appelle le “Mouvement !”, si j’ai bien compris.

Voici mes questions :

  • En tant que professeur sous contrat :

1. Au sein d’une académie peut-on choisir ses établissements “préférés” ? Si oui, qui est prioritaire entre 2 contractuels

2. Peut-on être muté dans une autre académie ?

3. Comment fait-on si l’on souhaite changer d’académie ? Doit-on passer par le Mouvement ou est-on autonome ?

  • En tant que professeur titulaire (après avoir passé le CRPE) :

4. Le Mouvement (la mutation) intervient-il systématiquement après son année de stage ? (si oui, donc, passer le concours dans une académie ne garantit en rien qu’on va y enseigner ?)

5. Un Mouvement peut-il intervenir avant d’effectuer son stage ?

6. Ensuite au cours de sa carrière, un Mouvement peut-il intervenir sans qu’on le souhaite ? Par surprise ? Ou n’intervient-il que si on le sollicite pour être muté dans une autre académie ?

7. Lorsqu’on sollicite une mutation, on choisit une académie et un département mais on ne peut pas choisir de préférence au niveau des établissements eux mêmes ? ou au niveau d’un quartier ? d’une zone géographique plus restreinte qu’un département ?

 

Questions subsidiaires :

8. Trouve-t-on des jeunes professeurs sans enfant en dehors de l’Ile-de-France ?

9. Le seul moyen de travailler en dehors de l’Ile-de-France c’est d’être âgé, marié et d’avoir des enfants et si possible les 3 en même temps ?

10. A-t-on pensé à attacher les professeurs avec des chaînes et mettre des barreaux aux fenêtres des établissements ?

 

Merci pour votre patience.
 

Edited by Pinoufio

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilimay
il y a 3 minutes, Pinoufio a dit :

 

 

 

  • En tant que professeur titulaire (après avoir passé le CRPE) :

4) Le Mouvement (la mutation) intervient-il systématiquement après son année de stage ? (si oui, donc, passer le concours dans une académie ne garantit en rien qu’on va y enseigner ?) Tu passes le crpe dans une académie qui regroupe plusieurs départements. Suivant ton classement, tu pourras choisir ton département. Ensuite tu ne changeras pas de département tant que tu ne le souhaites pas, tu peux y rester à vie si ça te plait. par contre si ça ne te plait pas il faudra essayer de changer, et là c'est plus compliqué, un mouvement inter-départemental par an, certains départements sont de vraies prisons, d'autres sont plus ouverts.

5) Un Mouvement peut-il intervenir avant d’effectuer son stage ? Non

6) Ensuite au cours de sa carrière, un Mouvement peut-il intervenir sans qu’on le souhaite ? Par surprise ? Ou n’intervient-il que si on le sollicite pour être muté dans une autre académie ? C'est ouvert une fois par an, tu participes si tu le souhaites

7) Lorsqu’on sollicite une mutation, on choisit une académie et un département mais on ne peut pas choisir de préférence au niveau des établissements eux mêmes ? ou au niveau d’un quartier ? d’une zone géographique plus restreinte qu’un département ? En fait tu mélanges deux choses. Le mouvement inter-départemental, comme expliqué plus haut, qui a lieu grosse modo en février mars. Ensuite en mai/juin il y a le mouvement intra départemental, où chaque enseignant va etre affecté à un poste. Tu fais une liste de postes, si tu as de l'ancienneté tu as un poste qui te convient et tu as le droit également de la garder toute ta vie (dans mon département, c'est en moyenne 10 ans pour avoir un poste qui nous convient). Si tu es en "début" de carrière tu prends les restes, c'est à dire la classe unique avec direction au fin fond de la montagne, la segpa au collège, le poste en impro que personne ne veut... Là tu es nommé à titre provisoire, c'est à dire pour un an, tu retenteras ta chance l'année suivante en serrant les fesses pour ne pas avoir pire...

 

Questions subsidiaires :

  • 😎 Trouve-t-on des jeunes professeurs sans enfant en dehors de l’Ile-de-France ? Oui il suffit de ne pas y passer le concours (nous n'avons pas un concours national comme les profs du secondaire, c'est pour ça que tu as cette image là en tête)

  • 9) Le seul moyen de travailler en dehors de l’Ile-de-France c’est d’être âgé, marié et d’avoir des enfants et si possible les 3 en même temps ? non

  • 10) A-t-on penser à attacher les professeurs avec des chaînes et mettre des barreaux aux fenêtres des établissements ? Le métier est difficile, en 10 ans de métier je n'ai eu qu'une seule année "ma" classe, "mes" élèves... C'est long, en passant le concours je ne pensais pas que les débuts de carrières étaient aussi longs

 

Merci pour votre patience.
 

Pour contractuel je ne connais pas donc je ne réponds pas. Pour le reste, réponses en souligné.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Picasso59

Pour les titulaires

Il y a 2 mouvements chaque année :

- intra département : pour changer de poste au sein du département. Vœu sur des écoles ou des zones géographiques

- inter académique : tenter de changer de département ou d'académie.

6. Si on supprime ton poste... Tu participes au mouvement intra. 

Et oui tu mélanges primaire et secondaire...

Je suppose que les contractuels postulent où ils veulent niveau départemental, puisque les annonces sont sur les sites IA dép. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pinoufio
Posted (edited)

Merci beaucoup pour vos réponses, j'y vois un peu plus clair. Effectivement je mélange primaire et secondaire, je pensais que le fonctionnement était le même.

@lilimay, pourquoi n'as tu eu qu'une seule fois "ta" classe? C'est depuis cette année ou c'était une année au cours des 10 ans et si cette dernière option, pourquoi ça s'est arrêté ?

Si on n'a pas sa classe, qu'a-t-on?

 

Edited by Pinoufio

Share this post


Link to post
Share on other sites
machin-pichou
il y a 2 minutes, Pinoufio a dit :

Merci beaucoup pour vos réponses, j'y vois un peu plus clair. Effectivement je mélange primaire et secondaire, je pensais que le fonctionnement était le même.

@lilimay, pourquoi n'as tu eu qu'une seule fois "ta" classe? C'est depuis cette année ou c'était une année au cours des 10 ans et si cette dernière option, pourquoi ça s'est arrêté ?

Si on n'a pas sa classe, qu'a-t"on?

 

En réponse à la dernière question : des postes de brigades '(remplaçants) , des compléments de temps partiels et/ou décharges  de directions ,id est postes fractionnés .Cela dit , ces postes ne sont pas exclusivement réservés aux novices  et peuvent être un choix aussi pour les PE chevronnés , lassés de la classe à l'année.😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
mara

On peut aussi être nommé sur un poste spécialisé sans être formé (ulis, maître E). C'est ce qui m'est arrivé en T2, poste de maîtresse E au second mouvement car l'école de rattachement avait très mauvaise réputation et que le poste était resté vacant au 1er mouvement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
machin-pichou
il y a 4 minutes, mara a dit :

On peut aussi être nommé sur un poste spécialisé sans être formé (ulis, maître E). C'est ce qui m'est arrivé en T2, poste de maîtresse E au second mouvement car l'école de rattachement avait très mauvaise réputation et que le poste était resté vacant au 1er mouvement. 

Lorsque j'ai débuté ( belle lurette déjà...), le choix nous était laissé et il n'était pas possible de nous imposer du spécialisé en premier lieu .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stork
il y a une heure, Pinoufio a dit :

Si on n'a pas sa classe, qu'a-t-on?

Des petits morceaux (on peut être amené à compléter le service de collègues travaillant à temps partiel ou de directeurs déchargés de classe 1 ou 2 jours par semaine ; dans les deux cas, on tourne sur 2, 3 voire 4 classes par semaine) ou un poste de remplaçant.

Comme dit plus haut par machin-pichou,   ce n’est pas toujours subi, surtout en ce qui concerne les postes de remplaçants, ce peut être un choix (souhait de ne plus avoir la responsabilité d’une classe entière à l’année). Ce sont surtout les collègues débutants qui n’ont jamais eu de classe entière qui le vivent mal (et comme déjà écrit également, cette période peut durer longtemps). 

Autre chose : il y a 2 types de postes de remplaçants. Ceux qui restent dans un secteur géographique limité (circonspection de l’Education nationale,   à ne pas confondre avec les circonscriptions de vote 😉) et ceux que l’Administration peut envoyer remplacer dans tout le département. Ce sont le plus souvent ces postes qui échoient aux débutants.

En ce qui concerne les postes de compléments de directeurs déchargés de classe ou de collègues à temps partiel, on ne peut pas choisir son « mix ». 

Share this post


Link to post
Share on other sites
mara

Là, tous les postes du deuxième mouvement devaient être classés et ne pouvaient être refusés. C'était en 2008-2009.

Il faut se renseigner sur les règles du mouvement de son département (on trouve généralement la circulaire du mouvement sur le site de la DSDEN). Les règles changent selon les départements et les années.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stork
il y a 13 minutes, mara a dit :

 

Il faut se renseigner sur les règles du mouvement de son département (on trouve généralement la circulaire du mouvement sur le site de la DSDEN). Les règles changent selon les départements et les années.

C’est et ce sera de moins en moins vrai depuis le mouvement réformé introduit cette année. On tend vers une disparition des spécificités locales.

Share this post


Link to post
Share on other sites
PommeD'Api

Pour les postes de remplaçants, les circulaires en cours visent à supprimer la distinction ZIL (remplacements courts sur une circonscription) et brigade (remplacements longs sur le département). Ainsi, nous devenons finalement des TR (titulaires remplaçants) indistinctement. Tous les remplaçants peuvent être amenés à faire du long comme du court, la zone se trouve normalement réduite pour les anciens brigades mais élargie pour les anciens ZIL.

Un remplacement long peut être à l'année (c'est mon cas cette année) mais effectivement, dans l'immense majorité des cas, on change d'école(s) l'année suivante.

Un avantage (soumis cependant à certaines réserves, attention) aux postes de remplaçants : les ISSR, indemnités de remplacement. C'est toujours bon à prendre et ça aide à rendre le poste attractif, on va pas se mentir :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stork

En effet PommeD’Api, il y aura bientôt fusion des 2 types de postes de remplaçants. Je n’ai pas voulu l’écrire pour ne pas anticiper sur ce qui n’est pas encore acté (et pour ne pas trop faire peur à notre intervenant initial avec cette finesse de notre gestion administrative 😉).

Share this post


Link to post
Share on other sites
*Random*

Tu souhaites passer le concours dans quelle région ? On peut sûrement te dire quels sont les départements qui sont plus faciles/difficiles à avoir.

Comme dit plus haut, une fois le concours en poche tu es affecté dans un département de ta région (tu fais des vœux à ton inscription au concours pour indiquer un ordre de préférence des départements de ta région). Ce département, tu pourras y rester toute ta carrière si tu le souhaites.

Après, au sein de ce département, tu es affecté à un poste lors de la phase intra-départementale et là, comme les règles sont en train de changer cette année c'est difficile de te dire ce à quoi tu peux prétendre, mais il faut t'attendre à plusieurs choses :

- Ne pas avoir accès au chef-lieu ou à sa banlieue, tu te retrouveras plutôt aux extrémités peu convoitées du département. Si jamais tu as envie de te mettre au vert et de vivre à la campagne, c'est le moment.

- Ne pas forcément avoir ta propre classe, mais ce n'est pas une fatalité. Moi par exemple, j'ai toujours eu ma classe, ça fait 12 ans que j'enseigne. Tu as un avantage sur les autres néo-titulaires de ta cohorte : tu es plus vieux puisqu'en reconversion. A barème égal, c'est l'âge qui joue. Donc tu as bien plus de chances d'avoir ta classe que les petits jeunes de ta cohorte, surtout si tu es prêt à avoir une direction dès le début (contrairement à ce qu'on croit, il existe des postes de direction dont personne ne veut).

Tu peux participer à ce mouvement intra-départemental tous les ans si tu le souhaites, pour essayer d'avoir mieux. Une fois que tu as un poste que tu veux garder, la seule chose qui peut t'obliger à bouger c'est une fermeture de classe. Dans ce cas, tu as des points en plus au mouvement pour te consoler.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pinoufio
21 hours ago, mara said:

On peut aussi être nommé sur un poste spécialisé sans être formé (ulis, maître E). C'est ce qui m'est arrivé en T2, poste de maîtresse E au second mouvement car l'école de rattachement avait très mauvaise réputation et que le poste était resté vacant au 1er mouvement. 

A quoi correspondent ces abréviations (ulis, maitre E, T2) ? :)

 

21 hours ago, Stork said:

Des petits morceaux (on peut être amené à compléter le service de collègues travaillant à temps partiel ou de directeurs déchargés de classe 1 ou 2 jours par semaine ; dans les deux cas, on tourne sur 2, 3 voire 4 classes par semaine) ou un poste de remplaçant.

Comme dit plus haut par machin-pichou,   ce n’est pas toujours subi, surtout en ce qui concerne les postes de remplaçants, ce peut être un choix (souhait de ne plus avoir la responsabilité d’une classe entière à l’année). Ce sont surtout les collègues débutants qui n’ont jamais eu de classe entière qui le vivent mal (et comme déjà écrit également, cette période peut durer longtemps). 

Autre chose : il y a 2 types de postes de remplaçants. Ceux qui restent dans un secteur géographique limité (circonspection de l’Education nationale,   à ne pas confondre avec les circonscriptions de vote 😉) et ceux que l’Administration peut envoyer remplacer dans tout le département. Ce sont le plus souvent ces postes qui échoient aux débutants.

En ce qui concerne les postes de compléments de directeurs déchargés de classe ou de collègues à temps partiel, on ne peut pas choisir son « mix ». 

Savez-vous combien de temps durent ces périodes sans avoir "sa" classe en temps que professeur débutant ? (c'est plutôt de l'ordre de 1/2 ans ou 5/6 ans?)
Et est-ce que ça varie beaucoup selon l'académie ou selon département au sein d'une académie ?
Quelles sont les zones géographiques à priori pour lesquels il y aurait moins ce "problème" ?

 

19 hours ago, *Random* said:

Tu souhaites passer le concours dans quelle région ? On peut sûrement te dire quels sont les départements qui sont plus faciles/difficiles à avoir.

Comme dit plus haut, une fois le concours en poche tu es affecté dans un département de ta région (tu fais des vœux à ton inscription au concours pour indiquer un ordre de préférence des départements de ta région). Ce département, tu pourras y rester toute ta carrière si tu le souhaites.

Après, au sein de ce département, tu es affecté à un poste lors de la phase intra-départementale et là, comme les règles sont en train de changer cette année c'est difficile de te dire ce à quoi tu peux prétendre, mais il faut t'attendre à plusieurs choses :

- Ne pas avoir accès au chef-lieu ou à sa banlieue, tu te retrouveras plutôt aux extrémités peu convoitées du département. Si jamais tu as envie de te mettre au vert et de vivre à la campagne, c'est le moment.

- Ne pas forcément avoir ta propre classe, mais ce n'est pas une fatalité. Moi par exemple, j'ai toujours eu ma classe, ça fait 12 ans que j'enseigne. Tu as un avantage sur les autres néo-titulaires de ta cohorte : tu es plus vieux puisqu'en reconversion. A barème égal, c'est l'âge qui joue. Donc tu as bien plus de chances d'avoir ta classe que les petits jeunes de ta cohorte, surtout si tu es prêt à avoir une direction dès le début (contrairement à ce qu'on croit, il existe des postes de direction dont personne ne veut).

Tu peux participer à ce mouvement intra-départemental tous les ans si tu le souhaites, pour essayer d'avoir mieux. Une fois que tu as un poste que tu veux garder, la seule chose qui peut t'obliger à bouger c'est une fermeture de classe. Dans ce cas, tu as des points en plus au mouvement pour te consoler.

 

Pour mon année en tant que contractuel, je vais commencer dans l'académie de Créteil et en particulier la Seine-Saint-Denis (où j'habite actuellement). (Au moins si je survie je suis sûr que le métier me plaira autre part :D ).

Mais à terme j'aimerais passer les concours dans une autre région. Là ça va dépendre de mes parents qui vont déménager bientôt et je compte les suivre pour continuer à m'occuper d'eux.
A priori ça serait une de ces académies : Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier.
Mais aussi potentiellement une de celles-ci : Caen, Rouen, Limoges, Clermont-Ferrand.

Le plus probable, si mes parents déménagent dans ce coin, c'est que ma concubine pourrait avoir une opportunité pour être muté à côté de Nantes, vers La Roche sur Yon (à Pouzauges plus précisément) et donc idéalement je demanderais à être affecté dans ces environs.


Merci *Random*, je ne savais pas que l'âge jouait sur les affectations à barème égal, c'est bon à savoir :)

 

Merci beaucoup à tous pour vos éclaircissements ! 🙏

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
willow29
il y a 26 minutes, Pinoufio a dit :

A quoi correspondent ces abréviations (ulis, maitre E, T2) ? :) ulis : unité localisée pour l'inclusion scolaire, c'est pour les élèves en situation de handicap (pas seulement moteur); le maître E fait partie du RASED (réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficultés), généralement il prend les élèves qui rencontrent des difficultés d'apprentissage en petit groupe ; T2 : titulaire deuxièmes année.

 

Savez-vous combien de temps durent ces périodes sans avoir "sa" classe en temps que professeur débutant ? (c'est plutôt de l'ordre de 1/2 ans ou 5/6 ans?)
Et est-ce que ça varie beaucoup selon l'académie ou selon département au sein d'une académie ?
Quelles sont les zones géographiques à priori pour lesquels il y aurait moins ce "problème" ? C'est très variable en fonction des départements. Certains n'ont toujours pas leur classe au bout de 10 ans. Mais cette année les règles du mouvement change partout donc il est difficile de se projeter.

 

Pour mon année en tant que contractuel, je vais commencer dans l'académie de Créteil et en particulier la Seine-Saint-Denis (où j'habite actuellement). (Au moins si je survie je suis sûr que le métier me plaira autre part :D ).

Mais à terme j'aimerais passer les concours dans une autre région. Là ça va dépendre de mes parents qui vont déménager bientôt et je compte les suivre pour continuer à m'occuper d'eux.
A priori ça serait une de ces académies : Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier.
Mais aussi potentiellement une de celles-ci : Caen, Rouen, Limoges, Clermont-Ferrand.

http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid132503/donnees-statistiques-crpe-2018.html

Regarde les taux de réussite de l'an dernier (attention cette année le nombre de postes offerts est en chute libre) : certaines académies sont plus attractives que d'autres et les taux de réussite ne sont pas les mêmes. Et une fois admis, tu es nommé dans un des départements de l'académie et ce ne sera pas forcément celui que tu vises.

Le plus probable, si mes parents déménagent dans ce coin, c'est que ma concubine pourrait avoir une opportunité pour être muté à côté de Nantes, vers La Roche sur Yon (à Pouzauges plus précisément) et donc idéalement je demanderais à être affecté dans ces environs.

 


Merci *Random*, je ne savais pas que l'âge jouait sur les affectations à barème égal, c'est bon à savoir :)

 

Merci beaucoup à tous pour vos éclaircissements ! 🙏

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vinclemel
Il y a 3 heures, Pinoufio a dit :

 

Pour mon année en tant que contractuel, je vais commencer dans l'académie de Créteil et en particulier la Seine-Saint-Denis (où j'habite actuellement). (Au moins si je survie je suis sûr que le métier me plaira autre part :D ).


Le plus probable, si mes parents déménagent dans ce coin, c'est que ma concubine pourrait avoir une opportunité pour être muté à côté de Nantes, vers La Roche sur Yon (à Pouzauges plus précisément) et donc idéalement je demanderais à être affecté dans ces environs.


 

 

 

 

Si tu fais plusieurs années dans le 93 et ensuite que tu débarques en Vendée tu feras quand même le grand écart. Sachant que la misère des déserts culturels dans la campagne avec ses classes à multi niveaux n'est peut-être pas préférable aux classes de  zep à 20 élèves.

Ca c'est mon avis...

Je ne veux pas te décourager hein, il faut des gens motivés mais personnellement après 13 ans de carrière je suis déterminée à lâcher ce boulot qui certes m'a aidé à développer de nombreuses compétences mais qui en toute objectivité ne peut plus du tout s'exercer dans des conditions correctes.

Je vois que tu travailles dans l'informatique, ça recrute bien que ce soit privé ou public tu n'es pas intéressé pour préparer un concours de développeur ou de technicien système/réseau dans la FPE ou la PFT? 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
*Random*
Il y a 5 heures, Pinoufio a dit :

Savez-vous combien de temps durent ces périodes sans avoir "sa" classe en temps que professeur débutant ? (c'est plutôt de l'ordre de 1/2 ans ou 5/6 ans?)
Et est-ce que ça varie beaucoup selon l'académie ou selon département au sein d'une académie ?
Quelles sont les zones géographiques à priori pour lesquels il y aurait moins ce "problème" ?

Cela ne varie pas vraiment d'un département à l'autre dans la mesure où il y a de nouvelles cohortes chaque année dans chaque département. Le point commun entre tous les départements, c'est que les néo titulaires atterrissent dans les zones les moins prisées du département, c'est-à-dire loin du chef lieu et du bord de mer.

Avec les anciennes règles du mouvement, les néo titulaires pouvaient avoir leur classe dès le début en visant des postes libres au dernier moment que les plus anciens n'avaient pas pu demander (ça s'appelle le 2e et le 3e mouvement, ils étaient réservés à ceux qui n'avaient pas encore de poste, donc les néo titulaires). Avec les nouvelles règles ces mouvements complémentaires disparaissent et on est un peu dans le flou quant au déroulement des affectations (tu peux demander à avoir ta propre classe dans une zone précise, mais ce n'est pas dit que tu l'auras).

En revanche, à partir de ta deuxième année, tu peux commencer à espérer avoir ta propre classe dès le premier (et désormais unique) mouvement, et à partir de la troisième année, tu as de bonnes chances de l'avoir, mais seulement en restant dans la zone non prisée du département.

 

 

Il y a 5 heures, Pinoufio a dit :

Le plus probable, si mes parents déménagent dans ce coin, c'est que ma concubine pourrait avoir une opportunité pour être muté à côté de Nantes, vers La Roche sur Yon (à Pouzauges plus précisément) et donc idéalement je demanderais à être affecté dans ces environs.

Un lien utile pour te faire une idée des départements prisés : http://e-permutations.snuipp.fr/49/statistiques

Par exemple, si tu passes le concours dans les Pays de la Loire et que tu n'obtiens pas la Vendée, il sera assez facile de la rejoindre en partant de la Loire Atlantique et du Maine et Loire, mais depuis la Mayenne et la Sarthe, c'est coton. Après, selon ton classement au concours, tu peux très bien te retrouver en Vendée dès le début.

Un autre lien pour te faire une idée des postes auxquels ont accès les débutants au sein d'un département, par exemple en Vendée (mais tu as la même chose pour n'importe quel département sur les autres sites du snuipp) : https://e-mouvement.snuipp.fr/85/statistiques

Quelques infos de lecture :

- TD = titre définitif et TP = titre provisoire. Les TP sont à priori en train de disparaitre avec les nouvelles règles du mouvement. Ce sont les fameux postes récupérés aux 2e et 3e mouvements qui permettaient de ne pas être en concurrence avec les gros barèmes.

- Un néo titulaire a un barème de 0.333, et tu peux ajouter 1 à chaque année de plus.

- Les postes d'Adjoint sont les postes où l'on a sa classe sans avoir de direction.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...