Jump to content

Des enseignants en garde à vue à la suite d'une manifestation à cause d'une pancarte "à caractère politique"


nonau
 Share

Recommended Posts

Il y a 2 heures, maryl a dit :

Ce n'est pas parce que je fais des rappels à la loi que ce mouvement ne m'est pas sympathique. Par contre j'ai du mal avec l'anarchie quelque soit ma sympathie ou pas envers le mouvement. 

Je suis d'accord que le gouvernement n'est pas irréprochable comme les précédents. Ceci dit nous sommes encore en état de droit et, ce n'est que mon avis, mais partir dans la violence et la désobéissance c'est faire le jeu des extrêmes.

Mouais ... 

Pour combien de temps encore ? Nous sommes plutôt En Marche vers un état autoritaire, ça commence à se voir.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Adan a dit :

Des titres de presse ... pas de simples pancartes de manifestants ...

Ces lois protègent les personnes physiques uniquement et les sanctions ne sont lourdes que pour des personnes dépositaires de l'ordre public ou les agents publics dans l'exercice de leurs fonctions. Pour tout autre personne, il s'agit de délit passible de contravention (loi de 1881 sur la liberté de la presse) et non de peine de prison (code pénal).  S'il n'y a pas de prison prévue dans les peines, la garde à vue est interdites.

On peut ne pas être d'accord mais c'est la loi. 

Au passage je signale que ce n'est pas moi qui fait les lois, je me contente de donner les références.

il y a 9 minutes, jeanounette a dit :

Mouais ... 

Pour combien de temps encore ? Nous sommes plutôt En Marche vers un état autoritaire, ça commence à se voir.

Ce forum, l'accès libre à internet, le conseil constitutionnel, les élections libres... montrent que nous sommes dans un état de droit. Certes il n'est parfait mais nous sommes loin de la dictature.

Maintenant oui il y a une montée du fachisme dans le monde entier et particulièrement en Europe. "Crier au loup" ne fera qu'aider le RN à  accéder au pouvoir. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, maryl a dit :

Ces lois protègent les personnes physiques uniquement et les sanctions ne sont lourdes que pour des personnes dépositaires de l'ordre public ou les agents publics dans l'exercice de leurs fonctions. Pour tout autre personne, il s'agit de délit passible de contravention (loi de 1881 sur la liberté de la presse) et non de peine de prison (code pénal).  S'il n'y a pas de prison prévue dans les peines, la garde à vue est interdites.

On peut ne pas être d'accord mais c'est la loi. 

Au passage je signale que ce n'est pas moi qui fait les lois, je me contente de donner les références.

Ce forum, l'accès libre à internet, le conseil constitutionnel, les élections libres... montrent que nous sommes dans un état de droit. Certes il n'est parfait mais nous sommes loin de la dictature.

Maintenant oui il y a une montée du fachisme dans le monde entier et particulièrement en Europe. "Crier au loup" ne fera qu'aider le RN à  accéder au pouvoir. 

Je ne comprends pas bien cette phrase mais peu importe : il ne faut pas essayer d'alerter les gens ?

Sinon je reprendrais les propos très justes de Françoise Giroud

"Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom, il rampe, il flotte, quand il montre le bout de son nez, on dit : C'est lui ? Vous croyez ? Il ne faut rien exagérer ! Et puis un jour on le prend dans la gueule et il est trop tard pour l'expulser."

Peu de dictature se sont installées en un jour. En Europe dans les années 30 beaucoup de gens ont vu monter le fascisme et ont essayé d'alerter, en vain.

Nous ne sommes pas en dictature tu as raison. Pas encore ... mais ça y ressemble parfois et ça commence à se voir.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Mirobolande a dit :

J'a lu quelque part (je ne retrouve pas) qu'elle a retiré sa pancarte dès le début de la manif parce qu'on lui avait fait la remarque que c'était limite.

Et ne me parlez pas de la loi du talion... Utiliser des armes de guerre contre la population civile, voir des manifestants PACIFISTES gazés à tout va à tel point qu'ils sont allés se REFUGIER dans un hôpital qu'on les a accusés d'attaquer...N'en jetez plus, la coupe est pleine.

Admettons que sa pancarte était maladroite. Une GAV...Je ne sais pas quand vous vous offusquerez des conditions dans lesquelles des gens pacifistes manifestent. Alors merci de ne pas déformer mes propos, qui te dit que je m'offusque pas ? Moi je veux voir, être sûre que j'ai bien les infos vraies des deux côtés de la barrière, et si, si, si je parle bien de loi du talion. ON ne doit pas s'abaisser à des dérives à la Godwin. Et l'espagnole enceinte sous le coup d'une OQTF pour avoir manifesté? LaGAV n'a pour seul but que de lui faire passer l'envie de manifester encore une fois. Et donc, parce que je suis pas d'accord avec certains point soulevés ici, je cautionne cela ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, jeanounette a dit :

Je ne comprends pas bien cette phrase mais peu importe : il ne faut pas essayer d'alerter les gens ?

Sinon je reprendrais les propos très justes de Françoise Giroud

"Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom, il rampe, il flotte, quand il montre le bout de son nez, on dit : C'est lui ? Vous croyez ? Il ne faut rien exagérer ! Et puis un jour on le prend dans la gueule et il est trop tard pour l'expulser."

Peu de dictature se sont installées en un jour. En Europe dans les années 30 beaucoup de gens ont vu monter le fascisme et ont essayé d'alerter, en vain.

Nous ne sommes pas en dictature tu as raison. Pas encore ... mais ça y ressemble parfois et ça commence à se voir.

 

Alerter si mais pas en exagérant, en usant de caricature ou en disant "écoutez le bruit des bottes". Alerter en faisant de la pédagogie., en expliquant avec des propos rationnels et factuels. Laisser à chacun son libre arbitre sans regarder ceux qui ont une opinion différente de haut.

Ce qui arrive aujourd'hui je l'avais "prédit" avant les présidentielles... je me suis faite traitée de folle... soit.

Je sais ce que c'est qu'une montée du fachisme. Pas en la vivant (je ne suis pas assez vieille) mais en ayant écouté des témoignages, en lisant... c'est un sujet qui me fascine depuis toujours. Et j'ai été élevée dans une famille où à table on parlait géopolitique et droit. Alors je ne sais pas tout évidemment mais je refuse qu'on me fasse une leçon non étayée par des faits. D'autant que c'est une leçon que je fais tous les ans dans mon CM2.

Oui le fachisme va arriver en France... tous les ingrédients sont prêts ... probablement aux prochaines présidentielles si les choses continuent ainsi même s'il manque encore la figure providentielle. 

Link to comment
Share on other sites

  • André Jorge changed the title to Des enseignants en garde à vue à la suite d'une manifestation à cause d'une pancarte "à caractère politique"
Le 13/5/2019 à 15:33, maryl a dit :

C'est ça... c'est la même chose 

Maryl,  c'était un clin d'oeil à Matelot mais surtout pour moi un argument à charge contre le système policier mis en place.

Et le lien que j'ai mis mérite de se renseigner davantage sur les circonstances et les suites.

Perso, en tant que participante à des rassemblements Gjs dans ma petite commune, jamais vu autant d'intimidation policière, totalement disproportionnée au vu des participants et de leur nombre :( 

Mais je tenais le même discours que toi il y a peu, je tempérais, je modérais, je recentrais  mais là,  je ne peux vraiment plus.

J'ai également  des enfants investis, différemment,  en université et au lycée et maintenant j'ai peur pour eux quand ils manifestent.

Te rends tu comptes du nombre de famille touchées par las arrestations, les gardes à vues, les jugements, et les matraqués, les mutilés ?

Tu as raison de vouloir d’abord savoir les tenants et aboutissants pour ce fait là, car pas besoin d'en rajouter, mais il y a bien une façon de gérer les "opposants politiques" qui relève de l'intimidation en en frappant certains fort, pour faire peur aux autres.

Le pire reste pourtant toutes les lois qui passent encore et toujours et la politique mise en place pour affaiblir, épuiser un système basé sur la solidarité.

Alors pas besoin d'aller bien loin pour voir qui offre l' opportunité à des politiques encore plus nauséabondes de se mettre en place.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, keljob a dit :

Maryl,  c'était un clin d'oeil à Matelot mais surtout pour moi un argument à charge contre le système policier mis en place.

Et le lien que j'ai mis mérite de se renseigner davantage sur les circonstances et les suites.

Perso, en tant que participante à des rassemblements Gjs dans ma petite commune, jamais vu autant d'intimidation policière, totalement disproportionnée au vu des participants et

de leur nombre :( 

Mais je tenais le même discours que toi il y a peu, je tempérais, je modérais, je recentrais  mais là,  je ne peux vraiment plus.

J'ai également  des enfants investis, différemment,  en université et au lycée et maintenant j'ai peur pour eux quand ils manifestent.

Te rends tu comptes du nombre de famille touchées par las arrestations, les gardes à vues, les jugements, et les matraqués, les mutilés ?

Tu as raison de vouloir d’abord savoir les tenants et aboutissants pour ce fait là, car pas besoin d'en rajouter, mais il y a bien une façon de gérer les "opposants politiques" qui relève

de l'intimidation en en frappant certains fort, pour faire peur aux autres.

Le pire reste pourtant toutes les lois qui passent encore et toujours et la politique mise en place pour affaiblir, épuiser un système basé sur la solidarité.

Alors pas besoin d'aller bien loin pour voir qui offre l' opportunité à des politiques encore plus nauséabondes de se mettre en place.

J'ai des enfants et j'ai aussi peur pour eux. 

Je comprends le mal-être et l'angoisse, mieux que ça je les vis au quotidien. Maman solo à mi traitement.

Je fais partie de la génération du grand mensonge... celle a qui on a dit (très sincèrement ils ne pouvaient pas savoir) "travaille bien à l'école, tu auras le métier que tu veux et tu seras heureuse" bac +4 avec mention et ... chômage. Vacations et CDD en administration centrale. J'ai refusé par 2 fois d'être contractuelle (avec le recul je me donnerai des baffes).

Je fais aussi partie de la génération à qui on a dit que le nuage de Tchernobyl ne passerait pas la frontière, que le SIDA n'existait pas mais finalement si mais que pour les autres. Ça me fait doucement rire quand on se plaint des journalistes mais la censure existait il n'y a pas si longtemps.

Bref, j'entends et je comprends 

Mais je ne cautionne la violence et l'irrespect ni d'un côté ni de l'autre. Et comme je l'ai déjà dit j'attends de la justice qu'elle fasse son travail. 

Certainement pour avoir été élevée très près des ministères et avoir travaillé en administration centrale et hospitalière, je sais un peu comment ça marche. Je sais qu'il est difficile voire impossible de répondre à la plupart des revendications. J'ai vu de l'intérieur se détruire les services publics. Et comme je suis maso je suis rentrée dedans après un détour par le privé. 

Quand le mur de Berlin est tombé j'ai pleuré de joie mais la chute de l'URSS à été à la fois une joie et une frayeur... qui maintenant empêchera le capitalisme pur et dur de prendre le contrôle ? Parce que la guerre froide (dans sa dernière phase) était un point d'équilibre.

J'ai vu arriver la mondialisation avec de grands yeux écarquillés. Non pas parce que j'étais contre mais parce que je savais que notre système démocrate-chrétien (pas taper c'est un fait pas une opinion) et socialiste n'était pas compatible avec le capitalisme. Les réformes économiques auraient dues être faite il y a longtemps, très longtemps.

C'est pas d'aujourd'hui que je m'inquiète de la montée du totalitarisme mais au moins une bonne dizaine d'années. La faute pour moi est partagée. C'est trop facile de se poser en victime.

Je ne suis toujours pas pro-Macron mais la destruction des services publics ce n'est pas de son fait (ok il n'a jusqu'ici rien fait pour l'arrêter). Elle a commencé il y a tellement longtemps que je ne sais plus quand. Par contre il a fini de tuer la social-démocratie (ok il  n'avait pas grand-chose à faire pour ça).

Maintenant je ne sais pas si quelqu'un a les clés pour réparer. Je ne vois pas qui aujourd'hui peut le faire. J'ai le plus grand respect pour ceux qui se battent au quotidien ou dans les manifs mais ce n'est pas avec les recettes d'hier qu'on résoudra les problèmes d'aujourd'hui.

Or là tout ce que je vois ce sont des gens qui crient dans le désert que le pire est là et ça c'est le lit du fachisme. C'est d'ailleurs comme ça que le front national est né et qu'il est devenu éligible.

Un prof nous avait dit que l'histoire est un éternel recommencement j'espérais qu'il avait tord, je redoute qu'il ait raison.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, nonau a dit :

On peut donc interdire tous les dessins de presses satiriques...On ne vaut  pas mieux que les fondamentalistes religieux.

Mettre en GAV des militants écologistes qui fauchent des champs transgéniques, les comparer à des terroristes, mettre en GAV des enseignants pour une pancarte de mauvais goût...Pourquoi ne sont-ils pas aussi prompt à mettre une personne en garde à vue quand elle insulte un enseignant...? Pourtant c'est bien puni par la loi...2 poids 2 mesures....

 

 

Et la garde à vue d'un connard qui usurpe la fonction de policier, frappe des manifestants et ment éhontément à une commission d'enquête?....On en parle????

Européennes à 1 tour, je voterai utile...c'est à dire pour que Macron ne soit pas 1er...c'est la guerre!

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, jeanounette a dit :

Un très bon texte qui permet de prendre du recul et peut-être de la hauteur :

https://blogs.mediapart.fr/nathalie-coulvier/blog/130519/la-mise-mort-du-langage-de-lautre

Je suis allée lire. Je suis plutôt d'accord. C'est son seul billet donc je suis allée voir s'il y avait plus d'infos sur elle. Et j'ai trouvé ceci

https://actu.fr/ile-de-france/cergy_95127/val-doise-cergy-flash-mob-contre-labus-force-policiere-lycee-galilee_20378146.html

Avec cet extrait de phrase que j'aime particulièrement: "On veut aussi montrer aux élèves qu’on peut se mobiliser dans le calme"

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, matelot a dit :

Et la garde à vue d'un connard qui usurpe la fonction de policier, frappe des manifestants et ment éhontément à une commission d'enquête?....On en parle????

Européennes à 1 tour, je voterai utile...c'est à dire pour que Macron ne soit pas 1er...c'est la guerre!

Et c'est quoi voter utile ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, matelot a dit :

Et la garde à vue d'un connard qui usurpe la fonction de policier, frappe des manifestants et ment éhontément à une commission d'enquête?....On en parle????

Européennes à 1 tour, je voterai utile...c'est à dire pour que Macron ne soit pas 1er...c'est la guerre!

Ce n'est pas pour rien qu'ils bénéficient d'une justice d'exception "la cour de justice de la république"...qui va encore blanchir des poteaux tels que Balladur ou François de Fréjus mouillés pourtant jusqu'au cou dans les attentats de Karachi.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, nonau a dit :

Ce n'est pas pour rien qu'ils bénéficient d'une justice d'exception "la cour de justice de la république"...qui va encore blanchir des poteaux tels que Balladur ou François de Fréjus mouillés pourtant jusqu'au cou dans les attentats de Karachi.

Benalla ne dépend pas de la cour d'exception. 

La Cour de justice de la République (CJR) est la juridiction française compétente pour juger les crimes ou délits commis par les membres du gouvernement dans l’exercice de leurs fonctions. 

Cette cour est certainement perfectible mais elle a eu le mérite de remplacer un système où il y avait soit immunité soit jugement par le parlement. Elle  a été créée par la loi constitutionnelle du 27 juillet 1993.  Désormais, « les membres du Gouvernement sont pénalement responsables des actes accomplis dans l’exercice de leurs fonctions et qualifiés crimes ou délits au moment où ils ont été commis. Ils sont jugés par la Cour de justice de la République. »

Il y a un projet de loi en cours pour la supprimer. Mais le temps législatif est long surtout quand il touche à la constitution.

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, matelot a dit :

Et la garde à vue d'un connard qui usurpe la fonction de policier, frappe des manifestants et ment éhontément à une commission d'enquête?....On en parle????

 

Surtout qu'il n'a pas fait ça tout seul ! Et que ses complices, ceux qui l'ont laissé usurper la fonction de policier, ce n'est sans doute pas du menu fretin ... Deux poids deux mesures ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, maryl a dit :

Ce n'est pas parce que je fais des rappels à la loi que ce mouvement ne m'est pas sympathique. Par contre j'ai du mal avec l'anarchie quelque soit ma sympathie ou pas envers le mouvement. 

Je suis d'accord que le gouvernement n'est pas irréprochable comme les précédents. Ceci dit nous sommes encore en état de droit et, ce n'est que mon avis, mais partir dans la violence et la désobéissance c'est faire le jeu des extrêmes.

Ne t'inquiète pas, j'avais compris, je rebondissais seulement sur tes propos pour parler de quelque chose qui me pose question ( la désobéissance et la violence ) ...

Mais tout de même, attention  l'emploi des mots : brûler des bagnoles et se battre avec la police, quoi qu'on en pense, ce n'est pas ça " l'anarchie " ...

Et puis il faut se rendre à l'évidence, même si on le déplore, mais les mobilisations encadrées, légales et pacifiques n'ont jamais eu beaucoup d'impact ... Regarde les marches pour le climat par exemple ... ou les manifs de profs et de fonctionnaires ... Le gouvernement rigole, et c'est tout ... Alors ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, FredZZZ a dit :

Surtout qu'il n'a pas fait ça tout seul ! Et que ses complices, ceux qui l'ont laissé usurper la fonction de policier, ce n'est sans doute pas du menu fretin ... Deux poids deux mesures ...

Il a été mis en garde à vue et en préventive et pas seul. L'affaire est en cours d'instruction. Elle est complexe donc longue.

Vous voulez un pays qui condamne avant d'instruire? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, FredZZZ a dit :

Ne t'inquiète pas, j'avais compris, je rebondissais seulement sur tes propos pour parler de quelque chose qui me pose question ( la désobéissance et la violence ) ...

Mais tout de même, attention  l'emploi des mots : brûler des bagnoles et se battre avec la police, quoi qu'on en pense, ce n'est pas ça " l'anarchie " ...

Et puis il faut se rendre à l'évidence, même si on le déplore, mais les mobilisations encadrées, légales et pacifiques n'ont jamais eu beaucoup d'impact ... Regarde les marches pour le climat par exemple ... ou les manifs de profs et de fonctionnaires ... Le gouvernement rigole, et c'est tout ... Alors ...

J'ai utilisé le mot anarchie parce qu'il revient de plus en plus souvent.

Pour ton dernier paragraphe je suis d'accord mais je ne peux me résoudre à accepter la violence d'où qu'elle vienne.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, maryl a dit :

Il a été mis en garde à vue et en préventive et pas seul. L'affaire est en cours d'instruction. Elle est complexe donc longue.

Vous voulez un pays qui condamne avant d'instruire? 

Non ... Mais pour beaucoup d'autres, les sanctions tombent curieusement beaucoup plus vite ! En quelques heures parfois ...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, FredZZZ a dit :

Non ... Mais pour beaucoup d'autres, les sanctions tombent curieusement beaucoup plus vite ! En quelques heures parfois ...

Plus l'affaire est complexe plus elle est longue à instruire. C'est différent et effectivement plus long d'instruire une affaire comme celle de Benalla avec des ramifications politiques, financières et étrangères que de condamner une personne prise avec de la coke sur lui. 

Voir les Balkany enfin traduit en justice ça c'est bon et ça montre que la justice, aussi imparfaite qu'elle soit, fonctionne encore. Imparfaite parce qu'effectivement certains passeront à travers.

Link to comment
Share on other sites

Cette histoire de collègues mis en GAV pour des slogans ou des pancartes amène à réfléchir.

Comparons une manif de GJ et une manif "de syndicats" (je suis syndiquée et militante je précise) :

- d'un côté des manifs animées par des slogans, des pancartes en carton ou directement des écrits sur les gilets, des chants, des gens qui discutent sur le sujet qui les amène et les réunit.

-de l'autre : pas ou peu de slogans, pas ou peu de banderoles, des sonos qui crachent les mêmes refrains depuis 20 ans, des ballons ou des drapeaux qui ne disent aucune revendication et affichent uniquement les logos syndicaux, des gens qui discutent de leur vie avec le ou la copine qu'ils n'ont pas revu depuis longtemps. C'est comme ça depuis des années.

Vrai ou faux ? !!!

D'où peut-être les pancartes qui aux yeux de certains, dérapent ...

Link to comment
Share on other sites

maryl, je t'admire là parce que tu parles intelligemment, tu es documentée, on sent, comme tu l'as écrit que ton milieu familial t'a permis de baigner dans le débat, l'esprit critique, l'analyse et surtout parce que tu sembles bien seule face à tous ceux qui pensent que nous ne sommes plus dans un état de droit. Je n'ai donc rien à te soumettre sinon que c'est juste ce que j'ai vécu récemment en tant que GJ au milieu de Gj de tout âge, pas de tous milieu, j'en conviens , tous pacifiques qui me fait à jamais douter de ce que je croyais avoir et de ce que j'ai. Le droit de m'exprimer. Réjouis toi tant que tu veux de la justice enfin rendue pour des voleurs de tous poils, je connais maintenant des gens en prison ferme, le jour de leur arrestation en manif, pour un pétard lancé, quelle connerie je te le concède :(. perte d'emploi, perte de ressources pour la famille  et je ne sais même pas ce qu'on vit en prison.  Chez nous des syndiqués, des militants, des manifs à n'en plus finir et pourtant jamais je n'ai vu ce que j'ai vu récemment. Et enfin les petits coups de canifs de la macronie pour nous mettre à genoux existent par eux mêmes, qu'il ait des antécédents je te le concède, mais n'excuse rien. APl, Livret A, contrôle technique, petite retraite, tous ces a priori riens  qui ont fait basculer des gens qui s'en sortaient à peine dans la certitude de ne plus pouvoir s'en sortir, les couleurs blanches, rouges, noires dans la rue. Le mépris enfin. Je suis quelqu'un de raisonné et de réaliste qui s'est fourvoyée en croyant  que le système avait la  solution en son sein. je me suis fourvoyais en croyant que je pouvais penser et m'exprimer. Je me suis fâchée récemment avec des proches, des parents qui croyaient encore que le système était sain, perfectible mais sain. Je pense, pourtant privilégiée, parce que privilégiée, que j'étais dans une zone de confort. De pensée traitre. j'en suis sortie bien malgré moi. Nous ne sommes rien. Pour eux, nous ne sommes rien.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, jeanounette a dit :

Cette histoire de collègues mis en GAV pour des slogans ou des pancartes amène à réfléchir.

Comparons une manif de GJ et une manif "de syndicats" (je suis syndiquée et militante je précise) :

- d'un côté des manifs animées par des slogans, des pancartes en carton ou directement des écrits sur les gilets, des chants, des gens qui discutent sur le sujet qui les amène et les réunit.

-de l'autre : pas ou peu de slogans, pas ou peu de banderoles, des sonos qui crachent les mêmes refrains depuis 20 ans, des ballons ou des drapeaux qui ne disent aucune revendication et affichent uniquement les logos syndicaux, des gens qui discutent de leur vie avec le ou la copine qu'ils n'ont pas revu depuis longtemps. C'est comme ça depuis des années.

Vrai ou faux ? !!!

D'où peut-être les pancartes qui aux yeux de certains, dérapent ...

j'ai fait depuis le début de cette année des manifs syndicales (d'ailleurs la seule dans mon école) , des manifs GJs.. Je ne ferai plus de manifs syndicales. Leur avantage c'est quelques flics en civil d'un coté ,  pour un encadrement armé impressionnant dans l'autre cas. Je ne parle que de mon expérience depuis janvier 2019. je suppose que les banlieues, les militants écologistes ne m'ont pas attendue pour savoir la violence de la répression.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, keljob a dit :

j'ai fait depuis le début de cette année des manifs syndicales (d'ailleurs la seule dans mon école) , des manifs GJs.. Je ne ferai plus de manifs syndicales. Leur avantage c'est quelques flics en civil d'un coté ,  pour un encadrement armé impressionnant dans l'autre cas. Je ne parle que de mon expérience depuis janvier 2019. je suppose que les banlieues, les militants écologistes ne m'ont pas attendue pour savoir la violence de la répression.

Exact !

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, maryl a dit :

 

Pour ton dernier paragraphe je suis d'accord mais je ne peux me résoudre à accepter la violence d'où qu'elle vienne.

Je trouve cette affirmation creuse au possible,  vide de réalité et de sens. La violence est partout, elle est un moteur de l'histoire. Non que j'approuve. Mais c'est une réalité. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Mirobolande a dit :

Je trouve cette affirmation creuse au possible,  vide de réalité et de sens. La violence est partout, elle est un moteur de l'histoire. Non que j'approuve. Mais c'est une réalité. 

Tu as ton opinion et c'est ton droit. J'ai la mienne. Elle est différente. Tu n'es pas obligée de la dénigrer pour autant.

Je ne vis pas au pays des bisounours, je sais que la violence est là partout et tout le temps. Ceci ne m'oblige pas à l'accepter.

J'ai le droit d'être en accord avec Vaclav Havel

"La violence engendre la violence. C'est pourquoi la plupart des révolutions se sont perverties en dictatures."

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, jeanounette a dit :

Cette histoire de collègues mis en GAV pour des slogans ou des pancartes amène à réfléchir.

Comparons une manif de GJ et une manif "de syndicats" (je suis syndiquée et militante je précise) :

- d'un côté des manifs animées par des slogans, des pancartes en carton ou directement des écrits sur les gilets, des chants, des gens qui discutent sur le sujet qui les amène et les réunit.

-de l'autre : pas ou peu de slogans, pas ou peu de banderoles, des sonos qui crachent les mêmes refrains depuis 20 ans, des ballons ou des drapeaux qui ne disent aucune revendication et affichent uniquement les logos syndicaux, des gens qui discutent de leur vie avec le ou la copine qu'ils n'ont pas revu depuis longtemps. C'est comme ça depuis des années.

Vrai ou faux ? !!!

D'où peut-être les pancartes qui aux yeux de certains, dérapent ...

Vrai 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, maryl a dit :

Tu as ton opinion et c'est ton droit. J'ai la mienne. Elle est différente. Tu n'es pas obligée de la dénigrer pour autant.

 

J'expose mon opinion, je respecte la tienne et ne la dénigre pas (Dénigrer: attaquer la réputation de quelqu'un, le noircir, chercher à le rabaisser ; discréditer, décrier quelque chose, parler avec malveillance de quelque chose ou de quelqu'un ; calomnier).

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...