Jump to content
benjamin31

Sensibilisation à la Shoah

Recommended Posts

benjamin31
Posted (edited)

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis étudiant en Master 2 Culture & Communication et je travaille actuellement sur un mémoire de recherche autour du thème suivant : " Public scolaire, citoyenneté et souvenir : médiation autour des lieux de mémoire de la Seconde Guerre mondiale".

Je me suis inscrit ici pour pouvoir discuter avec certain.e.s d'entre vous sur votre manière d'aborder le sujet auprès de jeunes élèves. Il s'agit souvent de leur premier contact avec le sujet de la Shoah, de la guerre, du racisme, tant sur le plan scolaire que personnel.

Utilisez-vous des outils en particulier : analyse d'images, musique, littérature, extraits de films… pour engager cette sensibilisation et l'approche de ce sujet difficile ?

Je vous remercie par avance de vos réponses.

Très bonne journée à vous ☺️

P.-S. : Je ne suis pas certain d'avoir choisi la bonne catégorie pour ce sujet.

Edited by benjamin31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Pour la catégorie du sujet, ça me semble bien, même si Histoire aurait convenu aussi.

Pour ce qui est du sujet proprement dit :

Le 11/07/2019 à 15:25, benjamin31 a dit :

Je me suis inscrit ici pour pouvoir discuter avec certain.e.s d'entre vous sur votre manière d'aborder le sujet auprès de jeunes élèves. Il s'agit souvent de leur premier contact avec le sujet de la Shoah, de la guerre, du racisme, tant sur le plan scolaire que personnel.

Je dirais : "hélas". Et c'est là qu'on voit l'échec de 30 ans d'éducation à l'école, et d'absence d'éducation à la maison !

 

Ensuite, l'idée d'aborder la seconde guerre mondiale par le seul biais de la Shoah me gène, pour plusieurs raison :

- Les juifs n'ont pas été les seules victimes de la guerre, il y eu d'abord les communistes, les témoins de Jéhovah, ... et la première atrocité des nazis a été l'eugénisme, avant même le début de la guerre je crois.

- Dans le climat actuel, et notamment les agissements d'Israël avec les Palestiniens, il me semble qu'il vaudrait mieux aborder la seconde guerre mondiale d'abord de façon chronologique, en amenant toutes les atrocités au fur et à mesure, puis d'aborder le racisme au travers de tous les racismes, et non du seul racisme anti-juif.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Le 11/07/2019 à 15:25, benjamin31 a dit :

Utilisez-vous des outils en particulier : analyse d'images, musique, littérature, extraits de films… pour engager cette sensibilisation et l'approche de ce sujet difficile ?

Il y a des films marquants comme "Nacht und Nebel", ou "Au nom de tous les miens", "Au revoir les enfants", la chanson "Nuit et Brouillard" de Jean Ferrat, "Elle s'appelait Sarah" de Jean-Jacques Goldman, 'Sag mir wo die blumen sind" de Marlen Dietrich, et bien sûr le "chant des partisans"... Il y a les lettres des condamnés à mort de Chateaubriant (dont celle du Guy Mocquet), la poésie de Louis Aragon "Celui qui croyait au ciel, celui qui n'y croyait pas", ...

Il y a énormément de témoignages de survivants des camps ou des maquis. Il faut se servir des écrits sérieux avant de montrer une fiction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr

Personnellement et depuis des années, je fais la 2nde guerre d'abord par chronologie puis par thème :  avant, blitzkriege, armistice/ appel du 18 juin, les Français pendant la guerre ( collaboration/ vivre ou survivre / résistance), shoah, fin de la guerre

Pour la shoah, nous allons au Memorial de la Shoah pour des ateliers (cette année nous y avons croisé une enfant cachée et je peux aussi leur parler des Justes), je leur lis la valise d' Hanna, ils ont une 20aine de livres à leur disposition, nous lisons des témoignages d'enfants cachés, les lois juives...

Pour les chansons, Comme toi ,  Nuit et Brouillard, l' Affiche Rouge

Et en general Le chant des partisans.

Sur la résistance nous lisons des lettres de fusillés (par contre j'ai testé et, pour le moment, le Mont Valerien n'est pas adapté aux CM).

Depuis 3 ans je récupère les témoignages écrits de grands parents ou arrières grands parents de ma classe. Certains viennent temoigner aussi.

Pour les films, certains ne sont pas visibles pour des enfants comme Shoah ou Nacht und Nebel. D'autres sont à manipuler avec précaution car le propos est d'éduquer les enfants et non de les choquer. Le Memorial de la Shoah est de très bon conseil.

Si tu veux, nous pouvons échanger par courriel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
éowin

Je partage ton avis pour les films, surtout ceux que tu cites. Je me souviens d’avoir vu «  nuits et brouillard » au lycée, wouh ! Quelque part c’est le but recherché et c’est très bien comme ça, surtout à notre époque où certains ont la mémoire sélective,  mais en primaire beaucoup trop tôt.

J’ajouterais une autre chanson de Goldman, «  né en 17 à Leinenstadt » pas sûre de l’orthographe ni que soit le titre exact, histoire de se dire que cela pourrait encore se produire... et le «  journal d’Anne Franck ».

En Normandie, une visite au Mémorial de Caen.

Share this post


Link to post
Share on other sites
maryl

Nous lisons "mon ami Frédéric" qui a le mérite de montrer comment tout cela est arrivé sans jugement. Il commence en 29 de mémoire et fini en 44. Par contre; je ne les laisse pas le lire seuls.

Pour l'antisémitisme, je passe par l'affaire Dreyfus. Bref, j'essaie d'éclairer tout cela en lien avec les mentalités et la politique de l'époque.  

J'étudie la guerre de 1870, grande oubliée des manuels scolaires mais qui pourtant explique la suite.

De même nous parlons de toutes les communautés, de tous les cas de figure... résistants, collabos et la grande majorité de ceux qui essayaient juste de vivre, des déplacés, des malgrés-nous, des familles déchirées... Je leur parle de  mon histoire familiale sans leur dire qu'il s'agit de ma famille (sauf l'année où mon fils avait lâché le morceau).

Pour moi la Shoah n'est pas à étudier seule mais dans le contexte.

L'objectif est qu'ils sachent mais ne jugent pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Il faut imaginer u'il y a 2 générations de parents qui n'ont pas joué leur rôle de transmission, pour ce qui est de la seconde guerre mondiale, et que cette ignorance, alliée à la forte immigration, a provoqué des relents de racisme, d'antisémitisme et d'admiration pour les régimes totalitaires.

Tout le monde n'habite pas dans un village "gaulois" où les grands-parents ont été résistants. Nous sommes de plus en plus à enseigner dans des villes ou villages à forte population musulmane, qui vote à plus de 25% RN et consorts.

Nos élèves ne viennent le plus souvent pas de famille dans lesquelles on leur a raconté l'horreur de cette guerre. Il est donc impératif de la voir d'abord de façon chronologique, d'expliquer ce qui l'a précédée, et ensuite, seulement, d'aborder l'extermination des juifs comme l'un des points tragiques. 

Les films, chansons, photos, servent à mettre en place l'ambiance propice à prendre la mesure de cette horreur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
HYPO

Supports utilisés chez moi concernant le point précis de l'Holocauste:

- Inconnu à cette adresse, Kressman Taylor (roman)

- Le garçon au pyjama rayé (roman, film: extraits)

- Cours sans te retourner (Cinéma)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Sur la collaboration, il y a le film avec Jugnot : "Monsieur Batignolles".

Sur la résistance et le conflit armé, en version amusante, il y a la " 7è compagnie".

Parce que même les comédies participent à appréhender la terreur qu'ont vécue les Français à cette époque.

Ensuite, régulièrement, sur Erte ou LCP, il y a des documentaires sur certains points historiques et certains personnages.

Ainsi, récemment, j'ai revu celui qui raconte la vie de Magda Goebbels, qui m'avait fait découvrir un versant de la seconde guerre mondiale que je ne connaissais pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
éowin

L’ami retrouvé de Fred Hullman 

Share this post


Link to post
Share on other sites
coccinutella

Il y a eu les tziganes aussi ...

Et le film "liberté " 

Peut être pas pour les enfants je ne l ai pas vu depuis longtemps 

La rafle, la vie et belle ...

J en parle chaque année 

Les livres "otto", "flon flon et musette" 

"Mon amie Anne franck" 

Selon l âge de mes élèves j adapte

J ai des images doc, des astrapi 

Je parle aussi des autres génocides de l histoire, pour dire que malgré ça, l homme a pu reproduire des atrocités...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédo45

Je l'étudie principalement avec les élèves de CM2 lors des séances d'histoire, au moment d'aborder la 2nde GM. Mais j'ai aussi une série de livre appelée "L'enfant à l'étoile jaune". Malheureusement, j'ai rarement le temps de l'étudier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bulle2

Quand on n'habite pas trop loin le Mémorial de la Shoah à Paris est très bien pour aborder le thème. Nous l''avons visité cette année avec des CM2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...