Jump to content

Recommended Posts

Caro0169

Bonjour,

si vous êtes parents d'un enfant ayant sauté une classe, merci de m'aider dans ma réflexion pour un dossier qui s'intitule "le saut de classe peut-il perturber l'apprentissage de l'écriture ?"

merci à vous, le questionnaire est court et vous prendra maxi 5 mns !

https://forms.gle/VmRXSLjNfsAdfVVS7

Bonne journée à tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr

Fait

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
zoeyann

fait, très interessant.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
violettine

Le sujet m'interpelle….Que cherches-tu à montrer?

Les difficultés en écriture sont-elles une conséquence du saut de classe….ou le précèdent-elles? 

Des difficultés en écriture doivent-elles être un frein au passage anticipé?

Quel est la finalité de l'écriture? Un apprentissage "correct" de l'écriture est-il un préalable à un passage de classe? 

Je n'ai pas les réponses….mais ce sont des pistes de réflexion...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr

Surtout que pour les HPI l ecriture est une plaie, la main est trop lente...donc si on se base dessus, bonjour les degats... Ton sujet est delicat car il faut connaitre toutes les spécificités des enfants différents qui pourraient avoir un saut de classe, les differencier des enfants "dans la norme" qui pourraient aussi en bénéficier...je me suis posee aussi beaucoup de questions sur les objectifs du questionnaire, peut etre un peu orienté à mon avis.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
prune2007

Fait.

Je ne le trouve pas si orienté que ça ce questionnaire 🙂.

J'aurais bien aimé justement que les difficultés de graphisme soient prises en compte pour mon fils. Ce qui devait être le cas sur le papier et qui ne l'a pas été réellement au final. 

Maintenant, je n'ai pas suffisamment de recul pour dire si cela pénalisera l'apprentissage de l'écriture lui même (en grandissant, je pense que ça ira). Par contre, le saut de classe et le manque d'aménagements en écriture n'ont pas aidé à passer un cp ultra serein...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
RififiHype

Ma fille était lente en écriture (et l'est toujours) mais au delà du physique, le manque d'intérêt pour les exercices demandés sont à prendre en compte... elle traîne des pieds à faire des exercices trop simples... et ça, ce n'est pas facile à expliquer à ses enseignants...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
fluffy

Je n'arrive pas vraiment à remplir le questionnaire car je n'ai pas assez de recul: le saut de classe s'est fait au cours de l'année passée.

Il était prévisible que mon fils ne ferait pas de CP car il était lecteur en fin de MS. Dans ces conditions, on peut penser que l'apprentissage de l'écriture aurait du être amorcé en GS pour faciliter le saut de classe (je n'ai pas souhaité que le saut se fasse de la MS au CP, il avait encore beaucoup trop besoin de bouger pour rester sur une chaise toute la journée et de plus, la maitresse de maternelle appliquant la pédagogie montessori, il a bien plus appris en restant avec elle en GS) mais il n'était pas prêt. Il écrivait en baton et plutôt mal. En fin de GS, il était capable de s'appliquer sur la cursive mais ça lui coûtait beaucoup.

Quand il a été envisagé de basculer sur le ce1 en cours d'année, ça a beaucoup gêné la maitresse qu'il ne soit pas capable d'écrire comme les autres ce1, mais elle a beaucoup différencié. Il sera à nouveau avec elle en ce2 et elle prévoit de continuer l'apprentissage de l'écriture et de différencier son travail en lui proposant un fichier en maths alors que les autres auront un manuel. DOnc je ne peux pas dire que ses difficultés d'écriture n'ont pas été prises en compte, mais pour autant, il n'a pas encore eu le temps de maitriser cet apprentissage du fait du saut de cp.

En cours d'année, j'ai eu recours à une rééducatrice en écriture. Il est tout à fait capable de bien écrire, et de s'appliquer sur une page d'écriture. Mais en production, c'est une catastrophe: il écrit encore parfois en baton avec des lettres miroirs. Ca ne va pas assez vite, ça bouillonne tellement dans son cerveau. Il lui faudrait un ordinateur avec reconnaissance vocale pour produire toutes les histoires qu'il a dans la tête :D 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Caro0169
Il y a 19 heures, violettine a dit :

Le sujet m'interpelle….Que cherches-tu à montrer?

Les difficultés en écriture sont-elles une conséquence du saut de classe….ou le précèdent-elles? 

Des difficultés en écriture doivent-elles être un frein au passage anticipé?

Quel est la finalité de l'écriture? Un apprentissage "correct" de l'écriture est-il un préalable à un passage de classe? 

Je n'ai pas les réponses….mais ce sont des pistes de réflexion...

Bonjour,

merci pour ces réflexions

je veux faire un état des lieux des difficultés qu'il peut y avoir en matière d'écriture lorsque l'enfant a sauté une classe, non pas pour bloquer les sauts de classe (de toutes façons je n'en ai absolument pas le pouvoir !!!!) mais plutôt pour accompagner l'enfant et trouver rapidement comment aider l'enfant.

Caroline

Share this post


Link to post
Share on other sites
Caro0169
Il y a 18 heures, lilie2fr a dit :

Surtout que pour les HPI l ecriture est une plaie, la main est trop lente...donc si on se base dessus, bonjour les degats... Ton sujet est delicat car il faut connaitre toutes les spécificités des enfants différents qui pourraient avoir un saut de classe, les differencier des enfants "dans la norme" qui pourraient aussi en bénéficier...je me suis posee aussi beaucoup de questions sur les objectifs du questionnaire, peut etre un peu orienté à mon avis.

Les raisons qui poussent au saut de classe ne sont pas tjs lié à un HPI ! pour ce qui est de l"objectif du questionnaire, comme je l'ai répondu à Violettine, c'est plutôt pour faire des propositions afin de prévenir les difficultés ou en tout cas accompagner les enfants pour ne pas être trop en décalage sur le champ de l"écriture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr
il y a 39 minutes, Caro0169 a dit :

Les raisons qui poussent au saut de classe ne sont pas tjs lié à un HPI ! pour ce qui est de l"objectif du questionnaire, comme je l'ai répondu à Violettine, c'est plutôt pour faire des propositions afin de prévenir les difficultés ou en tout cas accompagner les enfants pour ne pas être trop en décalage sur le champ de l"écriture.

Je n'ai jamais ecrit cela et j'ai pris quelques instants pour repondre au questionnaire et participer à la discussion pour t'apporter mon avis en tant que mère d'un enfant qui a sauté 2 classes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
violettine

NE PAS CITER.

 

Ceci dit, cela dépend aussi de la classe qui est passée….CM1 ou PS ou CP, ce n'est pas la même chose… Et puis, cela dépend de chaque enfant...

J'ai toujours eu une "écriture de cochon", comprendre que je n'écris pas bien du tout. Est-ce parce que j'ai passé la gs ou parce que j'ai toujours pensé que ça ne servait à rien de faire un effort pour ça? J'ai une écriture "de maitresse" normée au tableau et dans les cahiers (normée, dans le sens où un professionnel ne peut rien me reprocher) mais absolument pas jolie, mais mon écriture "perso" est quasi illisible. Ceci dit, professionnellement parlant, je sais très bien dire à mes élèves ce qu'on attend d'eux en terme de "norme", et leur faire comprendre le minimum à faire pour qu'on considère leur écriture comme "suffisante"...

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

Le saut de classe de GS au CE1 pose effectivement des problèmes au niveau de l'écriture. J'ai fait beaucoup de CE1 dans ma carrière, et j'ai plusieurs fois réceptionné des élèves arrivés au CP sachant lire, ce qui panique pas mal de collègues. Ils évacuent donc le problème en se dépêchant de passer l'élève au collègue de CE1, dès les premières semaines de classe, alors que la famille n'a rien demandé. Et là, on se retrouve avec un élève de niveau maternelle en écriture.

En gros, on a juste déplacé le problème comme une patate chaude.

Je relativise le problème, car la belle écriture du primaire est de toute façon vite abandonnée, et à l'âge adulte, on ne distingue plus ceux qui écrivaient joliment de ceux qui écrivaient mal ou très mal. 😎

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Blanchedecm2

(Je crois que si, quand même, pour ta dernière remarque! Ceci dit, tout le monde s'en moque à l'âge adulte!)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...