Jump to content
csbm

Conflit avec une maman

Recommended Posts

csbm

Bonjour,

Je suis directrice d'une école primaire. Je vous contacte suite à une situation conflictuelle avec une maman qui perdure dans l'école, génère de fortes tensions dans la classe et impacte toute l'école : Au cours du mois de septembre sur le temps périscolaire, sa fille en classe de CE2 a été touchée par 2 garçons (version différente des parties évidemment : jeu pour les garçons / attouchement pour la petite fille). Le périscolaire a informé le lendemain cette maman qui est allée porter plainte à la gendarmerie à la suite de cette annonce. Sa fille a été entendue dans les 10 jours suivants par la brigade de gendarmerie. De notre coté nous avons mis en place des actions préventives, éducatives et pédagogiques (action notamment de la psychologue scolaire dans la classe). Aux yeux de la maman cela ne suffit pas, elle exigeait au moins de la mairie (puisque hors du temps scolaire) une exclusion des 2 enfants et/ou sanction du personnel périscolaire. Avec le maire nous avons rencontré la maman qui reste sur sa position : elle veut une sanction. Le maire l'a même reçue plusieurs fois, ainsi que les parents des autre enfants. Le maire a expliqué qu'il n'y aurait pas d'exclusion des enfants.La mère menace de faire un article dans le journal local, a alerté l'Inspection académique, veut porter plainte contre le personnel du périscolaire et parle beaucoup dans le village.
Nous avons informé notre inspecteur qui confirme que de notre côté les actions menées correspondent à notre mission.
Nous pensions pouvoir démarrer cette nouvelle période sur de nouvelles bases, mais cela resurgit sur l'école : la petite fille demandait régulièrement aux garçons s'ils avaient été entendus par la gendarmerie (Une des mamans nous en a parlé). Cela a créé des tensions dans la cour entre des enfants/fratries qui prennent plus ou moins partie pour une partie ou l'autre. J'ai donc demandé à la maman et à la petite fille de cesser ces demandes et j'ai réexpliqué que du coté de l'école le travail avait été fait et qu'ils devaient réapprendre à vivre ensemble.(la mère ne veut pas en entendre parler)
Vendredi, j'ai du régler un conflit du temps périscolaire concernant certains de ces enfants mais pas la petite fille (conflit de "loyauté). Ce matin, la maman s'est présentée au portail devant ma collègue exigeant que je signe un mot demandant à être informée immédiatement si sa fille était convoquée par la directrice. Nous avons réexpliqué à cette maman que sa fille n'avait pas été réunie avec les autres enfants (elle avait l'air surprise), que sa demande était incompatible avec le fonctionnement de l'école mais si cela concernait les faits d'avant elle en serait informée.
Au cours de cet échange, elle a de nouveau dit qu'elle ferait paraitre un article pour expliquer ce qui se passait dans l'école, qu'elle interdisait à sa fille de jouer avec les 2 garçons (alors qu'ils jouent régulièrement ensemble) qu'elle viendrait observer comment se passaient les récréations, que l'inspection académique était informée, que tout le village allait en entendre parler. Elle a profité de ce moment pour dénigrer le travail fait (la psychologue, ce n'est pas suffisant, si des enfants de 8 ans ont fait ces actes, ils le referont...) ainsi que le père d'un des enfants . Nous lui avons également reparlé de la confiance qu'elle avait dans l'école de sa fille.
Pour information, les 2 garçons viennent seulement d'être entendus par la gendarmerie au mois de novembre.
J'ai tenu informé notre inspecteur tout au long des épisodes de cette affaire mais cela pèse fortement sur le climat de l'école. Cette maman se montre virulente dans ses propose, dénigre l'école et le périscolaire et empêche la situation d'évoluer positivement.  
J'ai tenu un état des faits réguliers. J'ai contacté l'ASL. Que faire de plus ? un fait établissement ?
Dans quelle mesure cette maman peut elle intenter une action contre nous, contre l'école et faire publier un article ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
patrick57

Je vis une situation à peu près comparable, mais pour des accusations de harcèlement. La mère interpelle tous les autres parents pour obtenir des témoignages contre trois gamins qui ne comprennent pas ce qui leur arrive. Elle raconte beaucoup de choses sur ce qui se passe dans la cour, elle en sait beaucoup plus que nous qui y sommes tous les jours. Elle aussi estime que les mesures prises ne sont ni suffisantes ni adaptées .

Ce soir j'ai organisé une réunion avec les parents concernés et une collègue. Risqué, mais payant: elle n'a pas pu faire autrement que d'écouter le point de vue des autres parents et celui de l'équipe. Tout le monde a été témoin de ce qu'elle a dit et de ce qui lui a été répondu; elle ne pourra plus tenir deux discours différents avec les uns et les autres.

Dans ton cas c'est beaucoup plus délicat du fait qu'il s'agisse d'accusations d’attouchements d'une part, et que cela se soit passé dans une autre structure. C'est à mon avis au maire et au personnel du péri de gérer ce conflit.

Concernant les actions mises en place, elle n'a pas à intervenir ni à décider de ce qui doit être fait. On ne peut pas être juge et partie, c'est élémentaire. Quant à l'article, il serait curieux qu'un journaliste publie sans vérifier les propos qu'on lui a tenus... 

Cette mère a besoin de faire entendre sa colère, mais elle a aussi besoin que l'on remette l'église au milieu du village.

Bon courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
Il y a 17 heures, patrick57 a dit :

Quant à l'article, il serait curieux qu'un journaliste publie sans vérifier les propos qu'on lui a tenus... 

Je ne serais pas si optimiste...

Je te souhaite beaucoup de courage. Si déjà l'IEN est au courant et confirme que vous êtes dans les clous, c'est pas mal.Accepterait-il de rencontrer la maman ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Solea
il y a une heure, chableu a dit :

Je ne serais pas si optimiste...

Je te souhaite beaucoup de courage. Si déjà l'IEN est au courant et confirme que vous êtes dans les clous, c'est pas mal.Accepterait-il de rencontrer la maman ?

+1

Tu as fait ton travail et même plus car c'est avant tout une histoire liée au périscolaire. C'est à eux de prendre des sanctions ou pas.

Concernant les menaces de la maman envers l'école, ce serait effectivement bien qu'il y ait un recadrage de la part de ta hiérarchie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Oui, les journalistes locaux sont souvent friands de polémiques, quitte à être plus qu'approximatifs et même s'ils savent que ça va créer la panique.

Je te souhaite bien du courage et, si j'ai un conseil à te donner : Cesse (sauf si tu es payée pour ça) de te préoccuper de ce qui se passe pendant le périscolaire et renvoie chacun devant ses responsabilités : le Maire, la mère de la fillette (qui ne fait qu'aggraver le cas de sa fille), les gendarmes, ...

Quant à la mère d'un des agresseurs qui vient se plaindre à toi ... je n'ai pas de mots !

Donc, à partir de maintenant, tu refuses que le sujet (proprement dit, pas les actes de même type) soit abordé à l'école, et tu n'hésites pas à punir les enfants qui continuent à en faire des histoires. Dans un sens ou dans l'autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
biscottinne

Sincèrement, je pense que tu as largement fait ce que tu pouvais. Qqs réflexions

-Concernant l'évènement en lui-même, deux élèves (de CE2 aussi? 8 ans?) qui touchent une petite fille, ce n'est pas un fait anodin, mais il me semble que cela a été géré correctement (tu dis que c'est le personnel qui en a informé la maman, tu parles de psy pour les deux garçons etc).

-juste une sincère question : pourquoi la mairie n'a pas sanctionné les 2 garçons (je ne parle pas d'exclusion)?

-es tu payée/embauchée pour gérer le périsco? si non, attention, tu t'en occupes bcp trop (et j'ai l'impression que c'est une habitude bien ancrée), c'est, il me semble, une des raisons pour lesquelles cela te retombe dessus... LA mairie aurait dû gérer seule cette mouise

-l'article? quel est le risque pour toi si il parait? Sincèrement, je pense que cette maman a malheureusement plus à perdre en le faisant paraitre car cela se retournerait contre elle (des cancans dans l'autre sens, c'est à dire contre elle, un risque d'accusation de diffamation envers des enfants, des fonctionnaires et des élus, entrave à une enquête en cours) et elle le sait. Je me demande si il ne serait pas judicieux de lui faire comprendre que "oui, bah, allez-y". C'est avec ça qu'elle vous "tient", c'est son arme : si elle ne l'a plus, elle risque de s’essouffler. Et puis, c'est aussi sûrement du bluff (elle n'a aucun journaliste sous le coude pour l'écouter  et publier cet article).

Il faut maintenant que tu trouves un moyen de renvoyer fortement l'affaire à ton IEN. Ce n'est pas/plus à toi de gérer cela. Tu passes le numéro de ton IEN à cette maman et tu ne fais plus rien, c'est lui qui fait, dit décide.

Autre piste : les syndicats et fiche CHSCT (car cette situation vous met en "péril" professionnellement)

 

Bon courage.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
Il y a 15 heures, biscottinne a dit :

"oui, bah, allez-y". C'est avec ça qu'elle vous "tient", c'est son arme : si elle ne l'a plus, elle risque de s’essouffler. Et puis, c'est aussi sûrement du bluff (elle n'a aucun journaliste sous le coude pour l'écouter  et publier cet article).

Je ne dirai pas "Allez-y" mais "faites ce que vous souhaitez"...

Très simple en région de joindre le correspondant local qui se fait (trop souvent ?) parfois un plaisir de sortir une polémique.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
csbm

Merci pour vos réponses et votre soutien. Effectivement, j'ai répondu à la maman qu 'elle pouvait faire ce qu'elle voulait. 

Demain mon inspecteur doit me recontacter au sujet de cette histoire ; en équipe nous avons également décidé de ne plus répondre à la maman que sur RV et de renvoyer vers les parties concernées. 

Je ne m'occupe pas du périscolaire mais la situation impacte vraiment la classe et par ricochet (amitié /fratries...) l'école. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Eh bien établis des barrières !

Sinon, avec ton IEN, il te faut un appui ECRIT !

Surtout si toi, tu écris ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
fleurdecorail

Et un changement d'école ne serait pas envisageable pour la gamine ?

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
calia
Il y a 16 heures, fleurdecorail a dit :

Et un changement d'école ne serait pas envisageable pour la gamine ?

Les bras m'en tombent...:idontno:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
edithw
Le 29/11/2019 à 21:26, fleurdecorail a dit :

Et un changement d'école ne serait pas envisageable pour la gamine ?

Tu es victime d'attouchements sexuels, et on te change d'école. Voilà un message fort aux porcs en culottes courtes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 1 heure, edithw a dit :

Tu es victime d'attouchements sexuels, et on te change d'école. Voilà un message fort aux porcs en culottes courtes.

J'avais compris que ce changement était proposé par rapport à l'attitude de la mère.

Share this post


Link to post
Share on other sites
edithw

Oui, mais quand même....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...