Jump to content
jeanounette

Grève du 9 janvier

Serez-vous en grève le 9 janvier  

229 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

jeanounette

 

Citation

 

Message de Pierre Caillaud-Croizat, petit-fils d'Ambroize Croizat, à Julien Bargeton, élu LREM, soutien de #Griveaux qui avait crû malin d'utiliser Croizat pour attaquer la lutte contre la #réformedesretraites.

Monsieur,
Je viens de découvrir une publication dans laquelle vous apparaissez à côté d'une citation d'Ambroise Croizat. On m'a indiqué également que vous aviez cité Croizat lors d'une intervention sur le média BFM.
Que vous fassiez référence à Croizat est une démarche qui vous appartient, mais que vous cherchiez à l'utiliser pour donner du crédit à vos turpitudes de démantèlement du système qu'il a mis en place, c'est une infâme imposture.
Dans vos publications, vous ne semblez guère goûter les conséquences générées par le mouvement social et vous stigmatisez les grévistes comme des extrémistes bornés.
Quand on se réfère à Croizat, on ne peut occulter son engagement viscéral pour la CGT et le parti communiste. Il a consacré sa vie et toute son énergie à ces organisations pour la défense des plus démunis, pour plus de justice et d'égalité dans les rapports sociaux. Le projet de réforme des retraites que vous portez est la deconstruction du système de retraite par répartition basé sur la solidarité nationale et intergenerationelle. C'est une opération de nivellement des retraites par le bas et l'ouverture du système à la retraite par capitalisation.
Une originalité du système Croizat, c'était justement de mettre les cotisations à l'abri des appétits de la finance en général et de l'assurance privée en particulier.
Votre postulat qui consiste à faire sauter ces verrous ne vous permet pas de vous revendiquer de l'héritage de Croizat.
Lui n'a jamais pris le parti des privilégiés et des assurances privées.
Votre culot n'a d'égal que votre duplicité.
Je considère que votre usurpation est une insulte à la mémoire de mon grand-père et je vous fais part très fermement de mon indignation.
Quant à la prétendue citation de Croizat à laquelle vous faites référence, je ne la connaissais pas sous cette forme. C'est à vérifier, mais il me semble que Croizat n'avait pas utilisé le terme unité mais unicité. Ce détail sémantique dont vous ne vous embarrassez pas ne fait que confirmer votre forfaiture.

Pierre Caillaud-Croizat, petit-fils d'Ambroise Croizat.

 

C'est tout un modèle de société qu'il faut sauver. Si on perd sur les retraites, le reste va suivre (statut, sécurité sociale etc etc ...)

  • Sad 1
  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Et en plus, il faut s'habituer à vivre avec (très) peu donc c'est ben de faire grève, ça permet de ressortir ses recettes à base de pâtes et de pommes de terre.

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stork
Il y a 2 heures, Mirobolande a dit :

Et en plus, il faut s'habituer à vivre avec (très) peu donc c'est ben de faire grève, ça permet de ressortir ses recettes à base de pâtes et de pommes de terre.

En fait, il se peut finalement qu’en baissant ainsi à long terme le niveau de vie de la population générale, on obtienne un effet secondaire : la fin de la consommation de masse.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande
Il y a 1 heure, Stork a dit :

En fait, il se peut finalement qu’en baissant ainsi à long terme le niveau de vie de la population générale, on obtienne un effet secondaire : la fin de la consommation de masse.

Ah eh bien en haut lieu ils ont fait des études et ils n'ont jamais pensé à ça? 

Sinon, toujours en haut lieu, on continue de se f... macronement de notre g...

https://www.nouvelobs.com/politique/20200101.OBS22957/le-president-de-blackrock-france-promu-officier-de-la-legion-d-honneur.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR2CxdeEt3TTzmkGoxWfpMoU20tEV4-MAkkHWQHyF87qYlHJO20UY8lrvqk#Echobox=1577891735

Et en catimini: 

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/01/01/en-plein-mouvement-sur-les-retraites-la-sncf-devient-une-societe-anonyme-qui-n-embauche-plus-au-statut-de-cheminot_6024516_3234.html?fbclid=IwAR0ohzMAr54-FxMvHOtPauaLYDhFcvUoR8SOh1rp1Co2KDXsejGWjCo6KnE

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

La procédure de la rupture conventionnelle peut être engagée à l'initiative du fonctionnaire ou de l'administration, de l'autorité territoriale ou de l'établissement dont il relève.

 

C'est évident. 

La grève... Bah à quoi servira-t-elle face à un tel gouvernement? Il faudrait frapper beaucoup plus fort.

Je suis désespérée. Il ne restera rien après le mandat Macron. Ni Sécu, , ni...

  • Sad 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 4 heures, Stork a dit :

En fait, il se peut finalement qu’en baissant ainsi à long terme le niveau de vie de la population générale, on obtienne un effet secondaire : la fin de la consommation de masse.

Ce serait, à mon avis, un excellent moyen de protestation.

Cependant, qui est réellement d'accord pour se priver de cette façon ?

Je me souviens, il y a quelques années, quand il y avait eu un mouvement pour ne plus consommer de produits Danone. Chacun avait une excellente raison pour expliquer pourquoi ils les achetaient quand même.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stork
il y a 14 minutes, Goëllette a dit :

Ce serait, à mon avis, un excellent moyen de protestation.

Cependant, qui est réellement d'accord pour se priver de cette façon ?

Je me souviens, il y a quelques années, quand il y avait eu un mouvement pour ne plus consommer de produits Danone. Chacun avait une excellente raison pour expliquer pourquoi ils les achetaient quand même.

Je parlais du moment où il ne sera même plus question de se priver de certains produits par choix mais où on ne pourra plus se les offrir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Adan
il y a 44 minutes, Mirobolande a dit :

La procédure de la rupture conventionnelle peut être engagée à l'initiative du fonctionnaire ou de l'administration, de l'autorité territoriale ou de l'établissement dont il relève.

 

C'est évident. 

La grève... Bah à quoi servira-t-elle face à un tel gouvernement? Il faudrait frapper beaucoup plus fort.

Je suis désespérée. Il ne restera rien après le mandat Macron. Ni Sécu, , ni...

Tout pareil et il a un boulevard quand j entends mes collègues. Même mes amis du privé ont réalisé qu ils se faisaient avoir et vont manifester ... je suis dépitée 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Et puis, Danone??? Quand les collègues vont au Lidl, ça devient facile de boycotter Danone! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stork
il y a 4 minutes, Mirobolande a dit :

Et puis, Danone??? Quand les collègues vont au Lidl, ça devient facile de boycotter Danone! 

Oui, ça aussi, je ne pensais d'ailleurs pas à ce type de produits quand j'ai écrit mon message.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stork

@Adan : je copie ici une partie du décret que tu as mis en lien.

 

Chapitre Ier : Procédure de rupture conventionnelle applicable aux fonctionnaires du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2025

La procédure de la rupture conventionnelle peut être engagée à l'initiative du fonctionnaire ou de l'administration, de l'autorité territoriale ou de l'établissement dont il relève.
Le demandeur informe l'autre partie par lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou remise en main propre contre signature.
Lorsque la demande émane du fonctionnaire, celle-ci est adressée, au choix de l'intéressé, au service des ressources humaines ou à l'autorité investie du pouvoir de nomination.
Dans les conditions prévues aux articles 3 et 4, un entretien relatif à cette demande se tient à une date fixée au moins dix jours francs et au plus un mois après la réception de la lettre de demande de rupture conventionnelle.
Cet entretien est conduit par l'autorité hiérarchique ou l'autorité territoriale ou l'autorité investie du pouvoir de nomination dont relève le fonctionnaire ou son représentant.
Il peut être organisé, le cas échéant, d'autres entretiens.

 

Nous relevons de l'Administration. Donc en clair, appliqué aux enseignants du premier degré, qu'est-ce que ça donnerait ? Fermeture de classe = proposition de rupture conventionnelle par exemple ?

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
elpissou
il y a 6 minutes, Mirobolande a dit :

Et puis, Danone??? Quand les collègues vont au Lidl, ça devient facile de boycotter Danone! 

C'était un mouvement qui avait été lancé il y a plusieurs années, en réaction à une grosse vague de licenciement alors que le groupe faisait de gros bénéfices(si je me souviens bien).

 

Mes enfants réclamaient leurs Pépitos mais je n'ai pas cédé ! Je faisais partie des quelques boycotteurs ! :secret:

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Adan
il y a 30 minutes, Stork a dit :

@Adan : je copie ici une partie du décret que tu as mis en lien.

 

Chapitre Ier : Procédure de rupture conventionnelle applicable aux fonctionnaires du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2025

La procédure de la rupture conventionnelle peut être engagée à l'initiative du fonctionnaire ou de l'administration, de l'autorité territoriale ou de l'établissement dont il relève.
Le demandeur informe l'autre partie par lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou remise en main propre contre signature.
Lorsque la demande émane du fonctionnaire, celle-ci est adressée, au choix de l'intéressé, au service des ressources humaines ou à l'autorité investie du pouvoir de nomination.
Dans les conditions prévues aux articles 3 et 4, un entretien relatif à cette demande se tient à une date fixée au moins dix jours francs et au plus un mois après la réception de la lettre de demande de rupture conventionnelle.
Cet entretien est conduit par l'autorité hiérarchique ou l'autorité territoriale ou l'autorité investie du pouvoir de nomination dont relève le fonctionnaire ou son représentant.
Il peut être organisé, le cas échéant, d'autres entretiens.

 

Nous relevons de l'Administration. Donc en clair, appliqué aux enseignants du premier degré, qu'est-ce que ça donnerait ? Fermeture de classe = proposition de rupture conventionnelle par exemple ?

Ils proposeront d autres postes et après plusieurs refus : licenciement. Pire pour se débarrasser d un prof pour diverses raisons ( peu collaboratif ou autres ). Ou si ils ont besoin de supprimer n postes ça va trancher sec !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a une heure, Stork a dit :

Je parlais du moment où il ne sera même plus question de se priver de certains produits par choix mais où on ne pourra plus se les offrir.

Ouais, on dit ça ... Mais entre besoin et désir ...

 

il y a 47 minutes, Mirobolande a dit :

Et puis, Danone??? Quand les collègues vont au Lidl, ça devient facile de boycotter Danone! 

Ils vendent des produits Danone chez Lidl.

 

il y a 38 minutes, elpissou a dit :

C'était un mouvement qui avait été lancé il y a plusieurs années, en réaction à une grosse vague de licenciement alors que le groupe faisait de gros bénéfices(si je me souviens bien).

 

Mes enfants réclamaient leurs Pépitos mais je n'ai pas cédé ! Je faisais partie des quelques boycotteurs ! :secret:

 

Pareil !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stork
il y a 38 minutes, Goëllette a dit :

Ouais, on dit ça ... Mais entre besoin et désir ...

La différence est très claire entre les deux. Besoin = indispensable, dont je ne peux me passer pour vivre. Désir = dont je peux me passer pour vivre.

Je n’ai jamais parlé dans le message que tu discutes de protester en boycottant des produits mais de ne plus pouvoir, un jour ou l’autre, se les payer compte tenu de la future baisse des pensions de retraite. En clair, Goëllette, ça veut dire : quand on aura plus les thunes, on pourra plus s’acheter ce qu’on désire (fin de la conso de masse) voire même, et là l’heure sera beaucoup plus grave, ce dont on a besoin.

Cela étant posé, on va peut-être pas perdre 2 pages à causer des yaourts Danone. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande
il y a 36 minutes, Goëllette a dit :

 

Ils vendent des produits Danone chez Lidl.

Là n'est pas la question. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 40 minutes, Stork a dit :

La différence est très claire entre les deux. Besoin = indispensable, dont je ne peux me passer pour vivre. Désir = dont je peux me passer pour vivre.

Je n’ai jamais parlé dans le message que tu discutes de protester en boycottant des produits mais de ne plus pouvoir, un jour ou l’autre, se les payer compte tenu de la future baisse des pensions de retraite. En clair, Goëllette, ça veut dire : quand on aura plus les thunes, on pourra plus s’acheter ce qu’on désire (fin de la conso de masse) voire même, et là l’heure sera beaucoup plus grave, ce dont on a besoin.

Cela étant posé, on va peut-être pas perdre 2 pages à causer des yaourts Danone. 

Sauf qu'avec la société de consommation qui est la nôtre, nous avons tous perdu de vue la différence entre ces deux notions, et nous faisons passer comme besoins des produits qui ne sont que des désirs.

Réfléchis à tous les objets et choses que tu consommes que tu penses être nécessaires alors que tu pourrais tout à fait t'en passer ? Nous en avons tous. Et l'exemple de Danone était uniquement pour montrer la force que nous pourrions avoir, en tant que consommateurs, (autant que la grève et en plus économique) mais dont ne nous servons pas, ou du moins pas assez, parce que nous croyons nécessaires des biens de consommation qui sont surtout des désirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 29 minutes, Mirobolande a dit :

Là n'est pas la question. 

Si, parce que tu sembles faire un amalgame entre "j'ai pas d'sous" et "je fais mes courses chez Lidl", alors qu'ils y vendent les mêmes produits qu'ailleurs, et pas forcément moins chers que chez Carrouf, Relec ou Zinaco d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo
Il y a 7 heures, Stork a dit :

En fait, il se peut finalement qu’en baissant ainsi à long terme le niveau de vie de la population générale, on obtienne un effet secondaire : la fin de la consommation de masse.

Obtenir de meilleurs salaires si ça a pour conséquence encore plus de gaspillage alimentaire, d'achats de vêtements bas de gamme produits dans le tiers-monde et d'objets plus ou moins utiles qu'on ne sait pas recycler.... ça ne va pas forcément dans le bon sens.

On pourrait vivre mieux avec beaucoup moins d'argent, en consommant autrement. J'en suis convaincue.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

Pas "envoyé de mon Iphone" 🤣

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
keppit
Il y a 9 heures, Stork a dit :

En fait, il se peut finalement qu’en baissant ainsi à long terme le niveau de vie de la population générale, on obtienne un effet secondaire : la fin de la consommation de masse.

Non puisqu'on part quand même sur un système américain, où les pauvres s'opposent clairement aux riches mais dont la consommation de masse reste en hausse.

Il y a 4 heures, Adan a dit :

Bonjour je ne sais pas où poster https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2019/12/31/2019-1593/jo/texte?fbclid=IwAR1gPBEAsxuC40HV8H-2bHlcAujTtrujWdQJxLyRuxO70Tl0ipQx5hvmfvY

Pour ceux qui n y croyaient pas ! Ça sent la privatisation à plein nez ! Juste une question de temps. J attends les avis !

Pourquoi jusqu'en 2025 ? C'est une période de test ?

Il y a 4 heures, Mirobolande a dit :

La procédure de la rupture conventionnelle peut être engagée à l'initiative du fonctionnaire ou de l'administration, de l'autorité territoriale ou de l'établissement dont il relève.

 

C'est évident. 

La grève... Bah à quoi servira-t-elle face à un tel gouvernement? Il faudrait frapper beaucoup plus fort.

Je suis désespérée. Il ne restera rien après le mandat Macron. Ni Sécu, , ni...

J'imagine que même si ça passe, la plupart des candidats aux prochaines élections se serviront de l'apologie "c'était mieux avant" pour se faire élire, et on aura alors un espoir de recul. Maintenant il faudrait que la population soit capable de voter correctement. 
Je me dis aussi que si la loi passe, rien ne nous empêche de continuer la grève.

Il y a 3 heures, Adan a dit :

Ils proposeront d autres postes et après plusieurs refus : licenciement. Pire pour se débarrasser d un prof pour diverses raisons ( peu collaboratif ou autres ). Ou si ils ont besoin de supprimer n postes ça va trancher sec !

Je vais peut être être naïve : une rupture conventionnelle, ce n'est pas un accord entre les 2 participants ? Sinon c'est un licenciement, comme on dit pour "raisons économiques".

il y a une heure, borneo a dit :

Obtenir de meilleurs salaires si ça a pour conséquence encore plus de gaspillage alimentaire, d'achats de vêtements bas de gamme produits dans le tiers-monde et d'objets plus ou moins utiles qu'on ne sait pas recycler.... ça ne va pas forcément dans le bon sens.

On pourrait vivre mieux avec beaucoup moins d'argent, en consommant autrement. J'en suis convaincue.

Il n'y a qu'à regarder les groupes sur les réseaux sur les budgets mensuels. Nombre de ceux qui parviennent à économiser quand ils enlèvent tout ce qui est superflu... Il y a tant de gens qui gagnent des milliers et dépensent tout. Dans mon entourage, des couples qui vivent avec le smic dépensent des fortunes pour leurs enfants, pour des choses qu'ils n'ont évidemment pas besoin. Et après se plaignent de ne jamais avoir de sous. D'ailleurs, réplique d'une de ces personnes : "quoi ? tu vas habiter ici ? mais y'a rien à faire, y'a pas de magasins !".

C'est un monde triste où le bonheur est illusoire. 

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Cool je vais enfin connaitre le vrai bonheur avec ma retraite à 900 euros en éliminant tout le superflu. J'en ai éliminé pas mal déjà, je suis sur la bonne voie.

Sérieusement... Vous savez combien ça coûte une mutuelle quand on est vieux?Et un EHPAD? u moindre livre? 

Si je fais le compte de ce dont j'ai besoin pour vivre et sans fioritures, ma retraite est loin de couvrir tout ça. Alors, je me prive de chauffage? De mutuelle? 

On donne encore des conseils aux pauvres sur la manière dont ils devraient consommer? 

Orienter le débat sur la manière dont on pourrait vivre mieux avec moins, c'est fort de café. 

Retournons vivre dans nos grottes, qu'est-ce qu'on y était heureux!

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

Quand on est dans la logique de la consommation de masse, de l'argent, peu importe combien on gagne, on n'en a jamais assez. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande
Il y a 9 heures, Goëllette a dit :

Si, parce que tu sembles faire un amalgame entre "j'ai pas d'sous" et "je fais mes courses chez Lidl", alors qu'ils y vendent les mêmes produits qu'ailleurs, et pas forcément moins chers que chez Carrouf, Relec ou Zinaco d'ailleurs.

Lidl, Aldi, l'arrivée des hard discounts, etc...Un fait social. 

Lidl a monté ses prix.OK. 

Mais bon on ne va pas ici faire l'article sur la comparaison des prix dans les différentes grandes surfaces, si? 

L’image contient peut-être : texte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande
il y a 3 minutes, borneo a dit :

Quand on est dans la logique de la consommation de masse, de l'argent, peu importe combien on gagne, on n'en a jamais assez. 

Oui, mais je ne vois pas le rapport avec la grève.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
jeanounette

Culpabiliser ceux qui réclament de meilleurs salaires pendant qu'une petite caste continue de s'enrichir et de polluer (oui ce sont les plus riches qui polluent le plus) c'est aussi ce qu'ils veulent.

De toute façon par ces grèves on réclame certes de meilleurs salaires et de sauver nos retraites mais tout ça fait partie d'un modèle social que Macron et Cie sont entrain d'achever. C'est ça qu'il faut sauver. Si on laisse faire, c'est la privatisation de tout qui arrive. On aura une société à l'américaine ou à l'anglosaxonne, un système ultra individualiste où les taux de pauvreté explosent en particulier chez les personnes âgées.

Les non grévistes pensent sans doute qu'ils ne feront pas partie des perdants ... ? Et qu'on ne me parle pas de raisons financières qui empêchent de faire grève (c'est vrai pour une petite minorité sans doute) quand on sait que des postiers ont été capables de mener des grèves très longues et gagnantes encore récemment ou même des femmes de ménages, des sans papier ou des employés de fast food. Les cheminots sont bien seuls pendant que le reste de la population se tortille l'esprit pour savoir s'il faut faire grève ou pas. Ils sont entrain de nous voler ce que nos ancêtres ont obtenu grâce à leurs luttes. Bientôt adieu dimanches, vacances et 35h. Bientôt adieu le système de solidarité mis en place après la guerre dans un pays ruiné.

Désolée de ne pas faire dans la dentelle ce matin mais l'heure est grave. Ce gouvernement est fragilisé par cette grève et si elle ne s'amplifie pas en janvier il va gagner quand même. Notre force c'est le nombre encore faut-il que le nombre se bouge les fesses.

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
Il y a 11 heures, Adan a dit :

Ils proposeront d autres postes et après plusieurs refus : licenciement. Pire pour se débarrasser d un prof pour diverses raisons ( peu collaboratif ou autres ). Ou si ils ont besoin de supprimer n postes ça va trancher sec !

Je l'évoque depuis des mois, les autres se moquent de moi quand je leur parle de cette évolution rendue possible depuis la nouvelle loi Dussopt sur la fonction publique. 

La logique est la même que celle utilisée à France Télécom dans les années 2000. "Soit vous acceptez ce poste à l'autre bout de la France soit vous dégagez". Avec en plus maintenant une possibilité de rupture conventionnelle après un entretien de carrière qui débouche sur un " à consolider "...

Quand dans le même temps ils veulent nous coller les directeurs managers recruteurs et évaluateurs... Tout est lié.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Et je participerai(s) volontiers à un post décroissance et cie, ou comment se passer de tout le superflu, ou comment consommer éthique etc. Mais ici, lire des choses sur les modes de consommation des pauvres, (ouais mais t'as vu elle a un smartphone!?!), non. 

La réponse à la déconstruction de tout un modèle social, ça ne peut pas être "consommez moins et revenez-en aux fondamentaux", ou "pas de sous? Au lieu de vous offrir un spectacle, regardez pousser les fleurs".

Je caricature mais je suis aussi un peu énervée en ce moment, et oui, la question du prix de l'EHPAD et de comment se le payer, elle est fondamentale, elle aussi. L'EHPAD, privé ou public, etc.? Etre à la charge de mes enfants plus tard, plutôt crever. 

  • Like 1
  • Upvote 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   2 members

    • Goëllette
    • FredZZZ
×
×
  • Create New...