Jump to content
marie9375

Corona virus et lieux publics (écoles...)

Recommended Posts

matsanpat
il y a 4 minutes, chableu a dit :

Je précise que certains bossent vraiment pour leurs élèves.

On ne remet pas en question qu'ils travaillent. Mais pourquoi devraient-ils être prioritaires alors qu'ils télétravaillent ? Dans notre école, il y a trop de prioritaires. Du coup, nous ne pouvons  pas accueillir les enfants des parents qui travaillent sur site , des commerçants ou des professions libérales. Je ne trouve pas ça juste.

On est tous d'accord pour dire que télétravailler et garder ses enfants n'est pas l'idéal mais c'est déjà plus possible que pour les travailleurs qui ne sont pas du tout chez eux.

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
matsanpat
il y a 1 minute, sosogirafe a dit :

Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.

C'est juste que, pour moi, leur histoire de "enfants de profs sont prioritaires", c'est "THE" solution qu'ils ont trouvé (avant de reconnaitre qu'on avait droit jusqu'à fin mai à l'ASA)  pour contraindre un max de PE à aller en présentiel dans leur école et à y mettre leur enfant (même ceux qui ne voulaient pas).  Du coup, je suis désolée, mais bien que je trouve ça hyper raide (pour le faire depuis des semaines comme bon nombre de gens!) de télétravailler+enfants, pour moi cet "accueil prioritaire" ne devrait pas être accepté pour les profs qui ne retourneront pas en présentiel. 

Ici on a refusé les enfants de profs de lycée pour cette raison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
mananclair
il y a 7 minutes, sosogirafe a dit :

Nao :( 

Pour moi les enfants de profs de lycée, fac ne devraient pas être acceptés comme prio; ou alors, embauchons leur parent en présentiel en primaire ou collège!!!!

pour l'instant, dans ma classe, sur 10 retours quant à la scolarisation en juin, 1 réponse positive. Le père est prof de lycée. Entre le fait qu'en juin beaucoup de lycées ferment et le fait qu'on soit dans le grand Est, j'ai un gros doute concernant son boulot en juin .... donc oui, je pense qu'on pourrait l'occuper chez nous :whistling:

Share this post


Link to post
Share on other sites
jeanounette

Qui peut sérieusement penser que les mairies seront prêtes à assurer un mi-temps de périscolaire pour tous les enfants d'ici septembre ? Ou même, à moyen terme, dans les proches années qui viennent ?

Ce sont les structures de loisirs privées et payantes qui, à terme, feront leur business de cette affaire si nous laissons ça se mettre en place. Le fameux "modèle allemand" sur lequel eux-mêmes reviennent car seuls les classes sociales aisées peuvent se permettre de payer des activités de qualité à leurs enfants. Pour les autres c'est à la maison tout seuls ou avec maman (tiens tiens ...) . Chez nous, en France, pour les plus pauvres ce sera garderie avec des animateurs précaires. Avec un peu de chance certaines mairies arriveront à faire des choses un peu mieux que de la garderie.

Cela me rappelle furieusement la réforme des rythmes !

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
il y a 3 minutes, sosogirafe a dit :

Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.

Comme j'ai fléché ton message, je précisais afin de ne pas me faire tomber dessus par ceux qui ont des connaissances dans le 2nd degré.😅

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
à l’instant, jeanounette a dit :

Qui peut sérieusement penser que les mairies seront prêtes à assurer un mi-temps de périscolaire pour tous les enfants d'ici septembre ? Ou même, à moyen terme, dans les proches années qui viennent ?

Ce sont les structures de loisirs privées et payantes qui, à terme, feront leur business de cette affaire si nous laissons ça se mettre en place. le fameux "modèle allemand" sur lequel eux-mêmes reviennent car seuls les classes sociales aisées peuvent se permettre de payer des activités de qualité à leurs enfants. Pour les autres c'est à la maison tout seuls ou avec maman (tiens tiens ...) . Chez nous, en France, pour les plus pauvres ce sera garderie avec des animateurs précaires. Avec un peu de chance certaines mairies arriveront à faire des choses un peu mieux que de la garderie.

Cela me rappelle furieusement la réforme des rythmes !

Et oui, la fin de l’École et le retour de la belle confusion entre péri et scolaire. Mais bon, nous n'aurons plus à synchroniser notre programmation en EPS, musique et arts pla avec les péri si nous n'en faisons plus. 😈

Share this post


Link to post
Share on other sites
sosogirafe

Fléché mon message? Euh c'est à dire ? :D 

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyrille1
il y a 22 minutes, jeanounette a dit :

Qui peut sérieusement penser que les mairies seront prêtes à assurer un mi-temps de périscolaire pour tous les enfants d'ici septembre ? Ou même, à moyen terme, dans les proches années qui viennent ?

Ce sont les structures de loisirs privées et payantes qui, à terme, feront leur business de cette affaire si nous laissons ça se mettre en place. Le fameux "modèle allemand" sur lequel eux-mêmes reviennent car seuls les classes sociales aisées peuvent se permettre de payer des activités de qualité à leurs enfants. Pour les autres c'est à la maison tout seuls ou avec maman (tiens tiens ...) . Chez nous, en France, pour les plus pauvres ce sera garderie avec des animateurs précaires. Avec un peu de chance certaines mairies arriveront à faire des choses un peu mieux que de la garderie.

Cela me rappelle furieusement la réforme des rythmes !

A Paris, il y a les profs de la ville d'EPS, d'arts plastiques et d'éducation musicale. On les met au chômage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
jeanounette
il y a 6 minutes, cyrille1 a dit :

A Paris, il y a les profs de la ville d'EPS, d'arts plastiques et d'éducation musicale. On les met au chômage ?

Je ne comprends pas bien le sens de ta question.

L'exemple de Paris illustre très bien ce que cela représenterait en terme d'inégalités territoriales. On l'a vu lors de la réforme des rythmes : certaines mairies avaient la volonté et les moyens de proposer de vraies activités avec des personnels formés et diplômés. La grosse majorité n'ont offert que de la garderie. Toute l'éducation devrait rester nationale y compris le sport, la musique et les arts.

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
il y a 42 minutes, sosogirafe a dit :

Fléché mon message? Euh c'est à dire ? :D 

J'ai mis une flèche verte pour dire que je suis d'accord avec ce que tu écris.

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
il y a une heure, chableu a dit :

Dont il vaudrait mieux que nous profitions avant leur diminution drastique à la rentrée.

Dans son allocution hier au sénat Blanquer a décrit les contours de l'école dans un avenir très proche: sous traitance de l'EPS et des arts, modification des temps scolaires, équiper les familles en matériel informatique pour booster l'école numérique...A mettre en lien avec l'accord passé avec la Finlande sur le numérique à l'école.

A mettre aussi en perspective avec le projet de loi sur les directeurs d'école...nouveaux managers.

Un New public management à la sauce néolibérale pour contrôler le tout. 

On a fait le job pendant cette pandémie, sans doute trop bien puisque ça booste ces incapables pour détruire encore un peu plus l'école républicaine.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Sad 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
poujohel
il y a 1 minute, nonau a dit :

Dans son allocution hier au sénat Blanquer a décrit les contours de l'école dans un avenir très proche: sous traitance de l'EPS et des arts, modification des temps scolaires, équiper les familles en matériel informatique pour booster l'école numérique...A mettre en lien avec l'accord passé avec la Finlande sur le numérique à l'école.

A mettre aussi en perspective avec le projet de loi sur les directeurs d'école...nouveaux managers.

Un New public management à la sauce néolibérale pour contrôler le tout. 

On a fait le job pendant cette pandémie, sans doute trop bien puisque ça booste ces incapables pour détruire encore un peu plus l'école républicaine.

Ca craint vraiment vraiment !

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
il y a 9 minutes, nonau a dit :

Dans son allocution hier au sénat Blanquer a décrit les contours de l'école dans un avenir très proche: sous traitance de l'EPS et des arts, modification des temps scolaires, équiper les familles en matériel informatique pour booster l'école numérique...A mettre en lien avec l'accord passé avec la Finlande sur le numérique à l'école.

A mettre aussi en perspective avec le projet de loi sur les directeurs d'école...nouveaux managers.

Un New public management à la sauce néolibérale pour contrôler le tout. 

On a fait le job pendant cette pandémie, sans doute trop bien puisque ça booste ces incapables pour détruire encore un peu plus l'école républicaine.

Où peut-on lire ou écouter cette allocution ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
sosogirafe
il y a 24 minutes, chableu a dit :

J'ai mis une flèche verte pour dire que je suis d'accord avec ce que tu écris.

Aaaaaaaah :) okkkk

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nao
Il y a 1 heure, chableu a dit :

Je précise que certains bossent vraiment pour leurs élèves.

Oui mais de chez eux. Ce que nous avons fait aussi pendant deux mois avec nos enfants. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nao
Il y a 1 heure, chableu a dit :

Et oui, la fin de l’École et le retour de la belle confusion entre péri et scolaire. Mais bon, nous n'aurons plus à synchroniser notre programmation en EPS, musique et arts pla avec les péri si nous n'en faisons plus. 😈

Des TAP bien pourris selon la commune où l’on exerce, en fait.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
willow29
Il y a 2 heures, poujohel a dit :

La suite ne s'annonce pas gaie (septembre etc..)

On sent bien la volonté de profiter de la situation pour repenser la journée d'école.

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2020/05/20052020Article637255544726022019.aspx

En extrapolant, on peut imaginer que le PE par demi-journée (matin et après-midi) prendrait en charge 2 classes différentes (par exemple CE1 le matin et CM2 l'après-midi) pour les """"fondamentaux" pendant qu'un animateur /intervenant ferait du 2S2C avec l'autre niveau sur l'autre demi-journée..............Quelles économies de postes en perceptive à l''avenir.

 

 

Quand je pense que l'on ne peut jamais avoir un intervenant seul en présence d'élèves (et qu'il faut monter tout un dossier d'agrément, un vrai projet péda co-construit....).

Là pour le mois de juin, on s'en moque de tout cela, des adultes intervenants divers et variés pourront prendre seul (sans enseignant) en charge un groupe d'élèves pour permettre d'avoir plus d'élèves accueillis...

Ça craint !

Oui ça craint vraiment, et quand j'en parle aux collègues tout le monde se marre, "mais nooonnnnn, ça n'arrivera pas....".

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nao
à l’instant, willow29 a dit :

Oui ça craint vraiment, et quand j'en parle aux collègues tout le monde se marre, "mais nooonnnnn, ça n'arrivera pas....".

Comme à chaque fois que des tuiles nous sont tombées dessus...

Share this post


Link to post
Share on other sites
bab33

Nous ne prendrons les enfants d'enseignants du second degré prioritairement sur 4 jours qu'à partir du moment où ils reprendront en présentiel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
dameoiselle
Il y a 2 heures, cyrille1 a dit :

A Paris, il y a les profs de la ville d'EPS, d'arts plastiques et d'éducation musicale. On les met au chômage ?

Dont tu sais comme moi qu'ils n'assurent pas la moitié du temps scolaire, ni la totalité du temps d'enseignement de leur matière.

Je ne crois pas avoir lu qu'il fallait s'en débarrasser...

Share this post


Link to post
Share on other sites
doubleR
Il y a 5 heures, Nao a dit :

. et chaque élève a un numéro. Charmant, hein ?

Nous avons donc, entre autres mais dans des effectifs conséquents, des parents qui sont maîtres de conf ou profs de lycée, qui restent chez eux, et qui envoient leurs enfants à l'école. Et pendant ce temps, on a du dire à plusieurs mamans solo qu'elles ne pourraient plus remettre leur enfant car il n'y a pas de place pour eux. Et ces mamans là, qui n'ont pas de profession prioritaire, perdront une grande partie de leur salaire à partir du 2 juin si elles ne trouvent pas de solution pour garder leur enfant.

 

Pour les numéros, mes élèves ont un numéro toute l'année (celui de l'ordre alphabétique) et je l'écris sur leur cahier, sur leur matériel (et celui prêté par l'école comme taille crayon, colle) , sur le livre de lecture, etc.. A la piscine, je les fais ranger par numéro pour le passage des évaluations, hyper rapide et comme ça je les ai dans l'ordre de ma liste de classe, et pour vérifier s'il y a un absent dans le rang  ou pour savoir qui n'a pas rendu son cahier etc.. .

On refait une enquête, on tiendra compte des parents qui sont à la maison, en télétravail ou en extérieur et on prendra en priorité les enfants dont les 2 parents travaillent en extérieur. J'ai un enfant de soignant dans ma classe , parent séparé, quand il sera chez son père (non soignant, et chez lui) pas sur qu'on le prenne. On verra en fonction de la place.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lecavalier

image.png.b2605049bfbaea7dce20dc91174a3e2a.png

  • Like 2
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
doubleR
Il y a 4 heures, pescalunette a dit :

Double, franchement, un petit effectif permet de rôder les habitudes...peut-être qu'on sera capable ensuite d'en prendre plus mais c'est une sacrée organisation ...

Oui tout à fait, on devrait ouvrir le 2 juin, avec directement un effectif plus conséquent,  ca va être plus compliqué tout de suite.

Il y a 4 heures, poujohel a dit :

La suite ne s'annonce pas gaie (septembre etc..)

On sent bien la volonté de profiter de la situation pour repenser la journée d'école.

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2020/05/20052020Article637255544726022019.aspx

En extrapolant, on peut imaginer que le PE par demi-journée (matin et après-midi) prendrait en charge 2 classes différentes (par exemple CE1 le matin et CM2 l'après-midi) pour les """"fondamentaux" pendant qu'un animateur /intervenant ferait du 2S2C avec l'autre niveau sur l'autre demi-journée..............Quelles économies de postes en perceptive à l''avenir.

 

Et qui paierait ces intervenants ? Ici aucun intervenant ne sera possible, les mairies veulent déjà pas nous mettre un ou 2 animateurs par école pour le midi et le péri .. en ce moment. On se rappelle de la mascarade des TAP (NAP) .. ici  même la maire a du s'y coller car y'avait pas assez de personnel. Et c'était de la simple garderie, pas question d'enseigner l'EPS la musique et les arts pla. Dans les grandes villes ya parfois déjà des intervenants mais c'est loin d'être le cas pour la majorité des écoles.

Il y a 4 heures, sosogirafe a dit :

 Du coup, je suis désolée, mais bien que je trouve ça hyper raide (pour le faire depuis des semaines comme bon nombre de gens!) de télétravailler+enfants, pour moi cet "accueil prioritaire" ne devrait pas être accepté pour les profs qui ne retourneront pas en présentiel. 

Tout à fait, professions prioritaires ok à condition effectivement d'aller travailler à l’extérieur. Pareil pour les autres activités d'ailleurs.

Il y a 4 heures, jeanounette a dit :

Qui peut sérieusement penser que les mairies seront prêtes à assurer un mi-temps de périscolaire pour tous les enfants d'ici septembre ? Ou même, à moyen terme, dans les proches années qui viennent ?

Ce sont les structures de loisirs privées et payantes qui, à terme, feront leur business de cette affaire si nous laissons ça se mettre en place. Le fameux "modèle allemand" sur lequel eux-mêmes reviennent car seuls les classes sociales aisées peuvent se permettre de payer des activités de qualité à leurs enfants. Pour les autres c'est à la maison tout seuls ou avec maman (tiens tiens ...) . Chez nous, en France, pour les plus pauvres ce sera garderie avec des animateurs précaires. Avec un peu de chance certaines mairies arriveront à faire des choses un peu mieux que de la garderie.

Cela me rappelle furieusement la réforme des rythmes !

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites
doubleR
Il y a 3 heures, nonau a dit :

 

On a fait le job pendant cette pandémie, sans doute trop bien puisque ça booste ces incapables pour détruire encore un peu plus l'école républicaine.

"On" a fait le job, je dirai que tout cela est relatif.. ya eu aussi des planqués et certains pourront témoigner, on balance 3 activités ou exos à la semaine et on ne donne plus signe de vie. Et cela à tous les étages (de la PS au lycée)

Et quand bien même on a eu l'impression de se donner à fond, de l'autre côté , ça a profité à combien de gamins ?  Parfois les photos des cahiers de mes élèves étaient à pleurer (travail pas soigné, toute la méthodologie apprise non respectée, écriture du père sur une page avec des non-sens et des consignes non respectées) Parfois, j'aurais  voulu ne rien recevoir tellement ça me déprime . Et j'avais une bonne classe ..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nao
il y a 24 minutes, doubleR a dit :

"On" a fait le job, je dirai que tout cela est relatif.. ya eu aussi des planqués et certains pourront témoigner, on balance 3 activités ou exos à la semaine et on ne donne plus signe de vie. Et cela à tous les étages (de la PS au lycée)

Et quand bien même on a eu l'impression de se donner à fond, de l'autre côté , ça a profité à combien de gamins ?  Parfois les photos des cahiers de mes élèves étaient à pleurer (travail pas soigné, toute la méthodologie apprise non respectée, écriture du père sur une page avec des non-sens et des consignes non respectées) Parfois, j'aurais  voulu ne rien recevoir tellement ça me déprime . Et j'avais une bonne classe ..

Même ressenti et même expérience. Je continue néanmoins pour être irréprochable mais certains parents vont être bien reçus s’ils se plaignent de quoi que ce soit.

 

cela dit, contre toute attente, certaines familles totalement déconnectées de l’école se sont montrées persévérantes, ont communiqué abondamment alors qu’en temps normal il fallait les menacer pour que le minimum soit fait... 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyrille1
Il y a 5 heures, jeanounette a dit :

Je ne comprends pas bien le sens de ta question.

L'exemple de Paris illustre très bien ce que cela représenterait en terme d'inégalités territoriales. On l'a vu lors de la réforme des rythmes : certaines mairies avaient la volonté et les moyens de proposer de vraies activités avec des personnels formés et diplômés. La grosse majorité n'ont offert que de la garderie. Toute l'éducation devrait rester nationale y compris le sport, la musique et les arts.

Ce que je voulais dire c'est qu'à Paris, on ne pourra pas mettre des animateurs à la place des profs de la ville.

Et que le projet de Blanquer consisterait à laisser aux animateurs le sport, la culture, les arts...

Share this post


Link to post
Share on other sites
prof désécol
Il y a 5 heures, cyrille1 a dit :

A Paris, il y a les profs de la ville d'EPS, d'arts plastiques et d'éducation musicale. On les met au chômage ?

C'était une crainte lors de la réforme des rythmes ; pas le chômage, mais leur passage vers le temps périscolaire.

Cela n'a pas eu lieu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
prof désécol
Il y a 4 heures, Nao a dit :

Des TAP bien pourris selon la commune où l’on exerce, en fait.

Blanquer va réussir à rouvrir le débat particulièrement clivant des rythmes scolaires qu’il pensait avoir à peu près refermé.

Chapeau l'artiste !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
jeanounette
il y a 23 minutes, prof désécol a dit :

C'était une crainte lors de la réforme des rythmes ; pas le chômage, mais leur passage vers le temps périscolaire.

Cela n'a pas eu lieu.

quel est leur statut exact ?

Ils sont fonctionnaires territoriaux ou fonction publique d'état ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
prof désécol
Il y a 2 heures, doubleR a dit :

Et qui paierait ces intervenants ? Ici aucun intervenant ne sera possible, les mairies veulent déjà pas nous mettre un ou 2 animateurs par école pour le midi et le péri .. en ce moment. On se rappelle de la mascarade des TAP (NAP) .. ici  même la maire a du s'y coller car y'avait pas assez de personnel. Et c'était de la simple garderie, pas question d'enseigner l'EPS la musique et les arts pla.

C'est vrai, mais il me semble que la société ne ressemblera bientôt plus à celle que nous avons connue jusqu'ici.

Elle va connaître un chômage de masse durable parmi les artistes, les sportifs, et beaucoup d'autres professions qui ne s'en remettront pas.

On peut imaginer beaucoup de contrats aidés, payés une misère, se multiplier et jouer ce rôle d'intervenants.

 

il y a 2 minutes, jeanounette a dit :

quel est leur statut exact ?

Ils sont fonctionnaires territoriaux ou fonction publique d'état ?

 

Fonctionnaires Ville de Paris.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   5 members

    • liliclaire
    • Byza31
    • vivilafusée
    • électron-enchaîné
    • matness
×
×
  • Create New...