Jump to content
marie9375

Corona virus et lieux publics (écoles...)

Recommended Posts

prof désécol
Il y a 2 heures, doubleR a dit :

Et qui paierait ces intervenants ? Ici aucun intervenant ne sera possible, les mairies veulent déjà pas nous mettre un ou 2 animateurs par école pour le midi et le péri .. en ce moment. On se rappelle de la mascarade des TAP (NAP) .. ici  même la maire a du s'y coller car y'avait pas assez de personnel. Et c'était de la simple garderie, pas question d'enseigner l'EPS la musique et les arts pla.

C'est vrai, mais il me semble que la société ne ressemblera bientôt plus à celle que nous avons connue jusqu'ici.

Elle va connaître un chômage de masse durable parmi les artistes, les sportifs, et beaucoup d'autres professions qui ne s'en remettront pas.

On peut imaginer beaucoup de contrats aidés, payés une misère, se multiplier et jouer ce rôle d'intervenants.

 

il y a 2 minutes, jeanounette a dit :

quel est leur statut exact ?

Ils sont fonctionnaires territoriaux ou fonction publique d'état ?

 

Fonctionnaires Ville de Paris.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Et le pire, c'est que ça se fera avec la complicité de nombre de nos représentants, le SNE, vigoureusement opposé à la réforme des rythmes, semblant avoir pris sa carte à LREM et venat s'ajouter au SEUNSA, à la CFDT et au SNUIPP ...

Il y a 7 heures, chableu a dit :

Dont il vaudrait mieux que nous profitions avant leur diminution drastique à la rentrée.

Ne va pas donner de mauvaises idées !

Il y a 7 heures, poujohel a dit :

La suite ne s'annonce pas gaie (septembre etc..)

On sent bien la volonté de profiter de la situation pour repenser la journée d'école.

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2020/05/20052020Article637255544726022019.aspx

 

Et on peut compter sur le Café Péda pour être actif dans ce domaine, comme dans le passé proche où il a participé à ... je n'ai que des mots vulgaires au souvenir de son action pour nous entuber !

Il y a 7 heures, chableu a dit :

Je précise que certains bossent vraiment pour leurs élèves.

Ah bon ? 😍

Il y a 6 heures, matsanpat a dit :

Ici on a refusé les enfants de profs de lycée pour cette raison.

Et comment ont réagi les parents ?

J'ai lu une publication syndicale qui évoquait le chiffre de 50% de profs de collèges et de lycées qui ne reprendraient pas en présentiel d'ici septembre, ce qui est beaucoup plus que les PE ...

Est-ce que les mômes préents en classe ne sont que ceux des 50% restants ?

Il y a 2 heures, Nao a dit :

cela dit, contre toute attente, certaines familles totalement déconnectées de l’école se sont montrées persévérantes, ont communiqué abondamment alors qu’en temps normal il fallait les menacer pour que le minimum soit fait... 

Oui, il y a eu aussi de belles surprise ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
prof désécol
Il y a 7 heures, poujohel a dit :

 

Citation

Mais ce que veulent les parlementaires c'est savoir comment les choses vont se présenter en septembre. Au député S Peu (PC) JM Blanquer a dit qu'il "ferait des concertations pour réfléchir à la rentrée 2020-2021 tout au long de juin". Cela donne à penser que ses idées sont vagues.

"Cela donne à penser que ses idées sont vagues."

:happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
Il y a 2 heures, doubleR a dit :

"On" a fait le job, je dirai que tout cela est relatif.. ya eu aussi des planqués et certains pourront témoigner, on balance 3 activités ou exos à la semaine et on ne donne plus signe de vie. Et cela à tous les étages (de la PS au lycée)

Et quand bien même on a eu l'impression de se donner à fond, de l'autre côté , ça a profité à combien de gamins ?  Parfois les photos des cahiers de mes élèves étaient à pleurer (travail pas soigné, toute la méthodologie apprise non respectée, écriture du père sur une page avec des non-sens et des consignes non respectées) Parfois, j'aurais  voulu ne rien recevoir tellement ça me déprime . Et j'avais une bonne classe ..

Comme toujours et dans tous les métiers. Mais ne compte pas sur moi pour descendre toute une profession parce que certains se sont planqués. J'ai vu bien des choses sur le terrain qui ont été mises en place sans formation, avec son matériel personnel, en visio, sur les écoles de soignants...

Je préfère descendre les incapables qui nous gouvernent qui brassent du vent et n'ont pu surmonter cette situation que grâce aux premiers de corvée c'est à dire les fonctionnaires et petits boulots.

Et pour finir oui l'école se fait dans un établissement avec un enseignant, une classe, du matériel... C'est un métier, hélas un métier où une fonction dont l'enjeu est tout aussi important que celui de la santé.

Confiner les gens n'a pas été notre choix! Il fallait s'attendre à ce qu'il y ait des décrocheurs en nombre notamment dû à la précarité numérique.

Rendre l'école optionnelle n'a pas été notre choix non plus.

A un moment il faut arrêter de critiquer toute une profession. Les choix de ces politiciens sont mortifères pour notre outil de travail depuis des décennies ! Ce sont eux les coupables pas nous. 

  • Upvote 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
il y a 6 minutes, prof désécol a dit :

 

"Cela donne à penser que ses idées sont vagues."

:happy:

Les idées sont claires au contraire les éléments de langage moins et vont se construire tout au long du mois de juin. 

Sinon notre revalorisation historique annoncée avant le confinement elle est où ?

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
prof désécol
il y a 17 minutes, nonau a dit :

Les idées sont claires au contraire.

Non. Blanquer ne dit rien de concret sur ce à quoi ressemblera septembre.

Simplement, lorsque Blanquer déclare qu'il "ferait des concertations pour réfléchir à la rentrée 2020-2021 tout au long de juin", on comprend une chose : il écoutera sans entendre et laissera tout le monde se dém...er à la fin.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
doubleR
Il y a 2 heures, nonau a dit :

Confiner les gens n'a pas été notre choix !

Rendre l'école optionnelle n'a pas été notre choix non plus.

il faut arrêter de critiquer toute une profession. Les choix de ces politiciens sont mortifères pour notre outil de travail depuis des décennies ! Ce sont eux les coupables pas nous. 

Qui a dit que je voulais descendre une profession, mais quand tu dis "On a fait le job pendant cette pandémie, sans doute trop bien puisque ça booste ces incapables pour détruire encore un peu plus l'école républicaine. Je ne critique pas TOUTE UNE PROFESSION !  je dis juste que non  tout le monde n'a pas fait le job "sans doute trop bien " même si c'est une minorité.

Quand tu dis confiner n'a pas été notre choix, c'est pourtant ce que bcp ont voulu ici et même ont même regretté que ça ne se soit fait plutôt et ont ralé pour un déconfinement le 11 mai. ET si cela avait été obligatoire, combien d'élèves serait présent des le 12 mai ?

Faut pas se sentir viser comme ça,

Share this post


Link to post
Share on other sites
prof désécol
Posted (edited)

Une lettre ouverte venant apparemment du Canada qui exprime l'épuisement des parents subissant les pressions et atermoiements de leur ministre de l'Education et dans laquelle pourront se retrouver nombre de parents en France :

Citation

L’école est finie

Léa Stréliski

 

Ma mère connaît l’histoire de chacun de ses arbres. Non, attendez. Avant de vous parler des arbres de ma mère, je dois vous avouer que je suis en colère. La charge de travail que nous demande dorénavant l’école pour clore l’année scolaire me met en rogne.

 Loin de moi l’idée de mettre le fardeau de la culpabilité sur les enseignants. J’ai trois enfants au primaire, ils vont dans une petite école publique que j’adore, et je vois la bonne volonté de leurs enseignantes et de la direction pour suivre les directives de la santé publique, respecter ce qu’exige le gouvernement, et pour soulager d’une quelconque manière les parents. [...]

 Vous nous prenez, après deux mois et demi éreintants, dans l’incertitude la plus totale, souvent vécue dans des espaces petits, en bordel, bruyants et dans lesquels, comble du comble, nous devons travailler (pour ceux qui n’auraient pas perdu leur emploi et ne vivraient pas, en plus, le stress du chômage).

 Demander aux parents, monsieur le ministre de l’Éducation, de « passer en mode plein régime », selon vos mots, de redoubler d’efforts avant la fin de l’année pour faire en sorte que nos petits continuent à apprendre est au mieux irréaliste, au pire un ajout à la détresse ambiante. [...]

Les parents doivent s’exprimer et raconter la colère qui gronde. Vous avez changé la date de réouverture des écoles deux fois pour finalement l’annuler, et ce, sans même nous annoncer une quelconque forme de relève. Une suite. Une solution. Vous avez maintenant affaire à une horde de parents zombies, souvent dépassés par la situation, crevés, soumis à une pression rarement atteinte, et qui essaient tant bien que mal de sauver leurs petits et leur santé mentale. [...]

La lettre complète ici.

 

 

Edited by prof désécol

Share this post


Link to post
Share on other sites
pescalunette
Il y a 1 heure, prof désécol a dit :

Une lettre ouverte au ministre de l'Education nationale qui exprime l'épuisement des parents subissant eux aussi ses injonctions :

La lettre complète ici.

 

 

c'est bien dit...

J'ai 3 enfants qui n'ont pas de problèmes...Quand je vois le temps que ça me demande , je me dis que pour un parent pas enseignant ça doit être compliqué!!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilaloula

C'est au ministre de l'Education Nationale de quel pays que cette lettre est adressée ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
dameoiselle

Je crois qu'elle est canadienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
prof désécol
il y a 13 minutes, lilaloula a dit :

C'est au ministre de l'Education Nationale de quel pays que cette lettre est adressée ?

 

il y a 7 minutes, dameoiselle a dit :

Je crois qu'elle est canadienne.

 

Merci pour ces remarques. Je vais éditer mon message qui n'était pas clair.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
mananclair
il y a une heure, pescalunette a dit :

je me dis que pour un parent pas enseignant ça doit être compliqué!!

je "garde" régulièrement les enfants de soignants qui arrivent avec leur plan de travail. Je t'avoue qu'il nous est arrivé de ne pas comprendre les consignes de certains exercices..... et nous étions 2 PE....

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
pescalunette
il y a 14 minutes, mananclair a dit :

je "garde" régulièrement les enfants de soignants qui arrivent avec leur plan de travail. Je t'avoue qu'il nous est arrivé de ne pas comprendre les consignes de certains exercices..... et nous étions 2 PE....

notre casse-tête ce n'est pas trop côté primaire c'est les ent collège et lycée! Je ne comprends pas pourquoi nous n'avons pas les mêmes contenus et messages que nos enfants...Franchement, c'est lourd, j'ai même envisagé le cned pour l'an prochain...

Share this post


Link to post
Share on other sites
elpissou

Et sinon, vous avez vu les modalités pour bénéficier de la prime COVID dans l’EN?

https://www.sgen-cfdt.fr/actu/prime-exceptionnelle-covid-19-premieres-annonces/

Chez nous les collègues volontaires venaient par demi journées et je pense que vu le nombre de volontaires ils n’en ont pas fait 8... J’imagine qu’après avoir entendu dans tous les médias qu’ils allaient avoir une prime allant jusqu’à 1000euros le retour à la réalité va être dur... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christida
il y a 30 minutes, mananclair a dit :

je "garde" régulièrement les enfants de soignants qui arrivent avec leur plan de travail. Je t'avoue qu'il nous est arrivé de ne pas comprendre les consignes de certains exercices..... et nous étions 2 PE....

Même ressenti. Et certains enfants avaient une journée complète à faire, chaque jour. Ils étaient épuisés parce qu'ils n'ont eu aucun repos : à l'école quasiment du 17 mars jusqu'à leur reprise dans leur école, avec périscolaire les mercredis et pendant les vacances. Finalement, pour reprendre une phrase dite plus haut "certains n'envoyaient que 3 exercices pour la semaine (de la part des PE)", ça aurait peut-être été plus serein. Les enfants auraient eu le temps de faire des activités plus ludiques et auraient appris tout autant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ptitloir
il y a 8 minutes, elpissou a dit :

Et sinon, vous avez vu les modalités pour bénéficier de la prime COVID dans l’EN?

https://www.sgen-cfdt.fr/actu/prime-exceptionnelle-covid-19-premieres-annonces/

Chez nous les collègues volontaires venaient par demi journées et je pense que vu le nombre de volontaires ils n’en ont pas fait 8... J’imagine qu’après avoir entendu dans tous les médias qu’ils allaient avoir une prime allant jusqu’à 1000euros le retour à la réalité va être dur... 

Oui, j'ai vu. Je trouve ça honteux car j'estime que tout travail mérite salaire et pas seulement au bout de 4 jours pleins.
Chez nous, c'est l'IEN qui choisissait qui venait garder les enfants de soignants parmi les volontaires (une seule école ouverte pour toute la circonscription car très peu d'enfants au total). Il y a eu pas mal de volontaires et l'IEN a si bien réparti entre les différents volontaires qu'aucun collègue ne cumule 4 jours au total...
Tous les collègues volontaires l'ont fait de bon cœur en plus de leur travail en distanciel ; malgré tout, au vu des annonces antérieures grandiloquentes comme quoi le dévouement serait récompensé et patati et patata (à la télé ils avaient limite des trémolos dans la voix en annonçant qu'il y aurait prime), les collègues l'ont un peu mauvaise à présent !

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
cracottealois

Bah c était du volontariat non? Au départ il n était pas question de prime.... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
pescalunette
il y a 20 minutes, cracottealois a dit :

Bah c était du volontariat non? Au départ il n était pas question de prime.... 

je suis d'accord, je n'attendais pas après ça...Je trouve cependant abusé ce système car si j'avais su j'aurais laissé mes demi-journées à ma collègue maman solo pour qu'elle puisse toucher la prime...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Methylène

Bonjour

Je ne me suis jamais exprimée et pourtant, je vous suis depuis des années (et je vous remercie de vos échanges qui m'ont appris beaucoup ). Je voudrais répondre à cracottealois :

Oui, pour ma part, c'était du volontariat et je n'attendais pas de prime du gouvernement.Je suis dans une circonscription qui comporte beaucoup d'école et il y a eu beaucoup de volontaires pour garder les enfants de soignant. Personnellement, j'ai fait 2 jours, . Et mes collègues à peu prés pareil. Connaissant les montants habituels de revalorisation ou autres primes  dans l'éducation nationale (souvent du 20 euros par mois ...), je pense que personne ne l'a fait par appât du gain, mais par  solidarité avec les soignants.

Alors de ne pas avoir de prime n'est pas le problème. Le problème pour moi dans cette histoire est que j'ai l'impression d'être utilisée pour une propagande à la gloire de la générosité du gouvernement et qui une fois de plus va monter les gens contre nous. Les gens entendent aux infos que l'on va toucher 1000 euros et trouvent cela indécent au regard de ce que va toucher une caissière. Or personne ne va leur expliquer que la plupart des enseignants volontaires ne toucheront rien (c'est parfois dit rapidement, sans expliquer que cela concerne finalement très peu)

En fait, plus les enseignants volontaires ont été nombreux à s'investir, moins ils ont de jours et moins ils ne touchent de prime. Avec leur formule, l'investissement massif du corps de notre profession pénalise chacun individuellement et je trouve que ceci est un problème. Et le pourquoi de tout ceci n'est pas compliqué à deviner : il doit y avoir un max de collègues qui ont fait de 1 à 4 jours et cela leur permet certainement d'économiser beaucoup d'argent.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
doubleR
Le 20/05/2020 à 10:16, nonau a dit :

Dans son allocution hier au sénat Blanquer a décrit les contours de l'école dans un avenir très proche: sous traitance de l'EPS et des arts, modification des temps scolaires, équiper les familles en matériel informatique pour booster l'école numérique...A mettre en lien avec l'accord passé avec la Finlande sur le numérique à l'école.

Je voulais revenir la dessus car hier je pense que tu as mal compris le message que j'avais posté ensuite et je ne voudrais pas qu'on me fasse dire des choses que je ne pense pas.

Je voulais dire que cette crise a montré que justement l’école à distance n'est pas une solution : - beaucoup de disparités informatiques au sein des familles  et les élèves n'ont pas bénéficié des mêmes aides de leur parents / disparités entre les enseignants qui ont fait le job et ceux qui ont fait le minimum.

Par rapport à ta remarque, "on a fait le job sans doute trop bien", pour moi on a fait notre boulot ni plus ni moins, on n' a pas eu à s’inquiéter d'être payé ou pas, on a pu rester chez nous, on n'a pas fait nos 6h par jour + corrections + rencontre parents etc.. Niveau horaire effective de boulot hebdomadaire, je pense qu'on n'a pas fait plus qu'en tant de classe (je pense même moins car je ne me suis pas engagée dans des corrections individuelles en utilisant paint). On n'était pas épuisé à gérer des élèves. Je ne veux absolument pas critiquer toute une profession qui a plutôt bien géré cette période, a su trouver divers moyens de communiquer avec sa classe, mais je ne veux pas m’encenser non plus, (et je pense faire partie des profs qui font très bien leur boulot).

Donc , je ne pense pas que l'EN va équiper les familles en informatique (avec quel argent ? Ici, il y a a qqes années, les 6ème se voyaient offrir une tablette par le conseil général, ca a duré 2 ans .. et ça na servi à rien à part foutre d l’argent en l'air. les familles déjà dotés en ont reçus aussi !) ni payer des animateurs pour EPS art pour nous remplacer.

Citation

 

Confiner les gens n'a pas été notre choix! Il fallait s'attendre à ce qu'il y ait des décrocheurs en nombre notamment dû à la précarité numérique.

 

Là je ne comprends pas du tout ta phrase. Confiner n'a pas été un choix tout simplement. Et on est loin d'être les seuls à avoir du s'adapter.

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
elpissou
il y a 14 minutes, Methylène a dit :

Bonjour

Je ne me suis jamais exprimée et pourtant, je vous suis depuis des années (et je vous remercie de vos échanges qui m'ont appris beaucoup ). Je voudrais répondre à cracottealois :

Oui, pour ma part, c'était du volontariat et je n'attendais pas de prime du gouvernement.Je suis dans une circonscription qui comporte beaucoup d'école et il y a eu beaucoup de volontaires pour garder les enfants de soignant. Personnellement, j'ai fait 2 jours, . Et mes collègues à peu prés pareil. Connaissant les montants habituels de revalorisation ou autres primes  dans l'éducation nationale (souvent du 20 euros par mois ...), je pense que personne ne l'a fait par appât du gain, mais par  solidarité avec les soignants.

Alors de ne pas avoir de prime n'est pas le problème. Le problème pour moi dans cette histoire est que j'ai l'impression d'être utilisée pour une propagande à la gloire de la générosité du gouvernement et qui une fois de plus va monter les gens contre nous. Les gens entendent aux infos que l'on va toucher 1000 euros et trouvent cela indécent au regard de ce que va toucher une caissière. Or personne ne va leur expliquer que la plupart des enseignants volontaires ne toucheront rien (c'est parfois dit rapidement, sans expliquer que cela concerne finalement très peu)

En fait, plus les enseignants volontaires ont été nombreux à s'investir, moins ils ont de jours et moins ils ne touchent de prime. Avec leur formule, l'investissement massif du corps de notre profession pénalise chacun individuellement et je trouve que ceci est un problème. Et le pourquoi de tout ceci n'est pas compliqué à deviner : il doit y avoir un max de collègues qui ont fait de 1 à 4 jours et cela leur permet certainement d'économiser beaucoup d'argent.

 

Tout à fait, cette prime n'est qu'un instrument de propagande et de division (on voit déjà les problèmes qu'elle pose chez les soignants...)

Je n'avais effectivement pas pensé à l'effet pervers dévalorisant l'engagement collectif...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
cracottealois
il y a 19 minutes, Methylène a dit :

Bonjour

Je ne me suis jamais exprimée et pourtant, je vous suis depuis des années (et je vous remercie de vos échanges qui m'ont appris beaucoup ). Je voudrais répondre à cracottealois :

Oui, pour ma part, c'était du volontariat et je n'attendais pas de prime du gouvernement.Je suis dans une circonscription qui comporte beaucoup d'école et il y a eu beaucoup de volontaires pour garder les enfants de soignant. Personnellement, j'ai fait 2 jours, . Et mes collègues à peu prés pareil. Connaissant les montants habituels de revalorisation ou autres primes  dans l'éducation nationale (souvent du 20 euros par mois ...), je pense que personne ne l'a fait par appât du gain, mais par  solidarité avec les soignants.

Alors de ne pas avoir de prime n'est pas le problème. Le problème pour moi dans cette histoire est que j'ai l'impression d'être utilisée pour une propagande à la gloire de la générosité du gouvernement et qui une fois de plus va monter les gens contre nous. Les gens entendent aux infos que l'on va toucher 1000 euros et trouvent cela indécent au regard de ce que va toucher une caissière. Or personne ne va leur expliquer que la plupart des enseignants volontaires ne toucheront rien (c'est parfois dit rapidement, sans expliquer que cela concerne finalement très peu)

En fait, plus les enseignants volontaires ont été nombreux à s'investir, moins ils ont de jours et moins ils ne touchent de prime. Avec leur formule, l'investissement massif du corps de notre profession pénalise chacun individuellement et je trouve que ceci est un problème. Et le pourquoi de tout ceci n'est pas compliqué à deviner : il doit y avoir un max de collègues qui ont fait de 1 à 4 jours et cela leur permet certainement d'économiser beaucoup d'argent.

 

Je suis entièrement d accord avec toi! Les gens vont penser qu on a touché 1000 euros et ça va encore bien degueuler sur nous! 
 

on sait bien depuis longtemps que ce métier attire les foudres! 

de toute façon même en milieu hospitalier la prime n est pas équitable! Je peux expliquer si cela intéresse qqun ...

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
matsanpat
il y a 22 minutes, Methylène a dit :

Bonjour

Je ne me suis jamais exprimée et pourtant, je vous suis depuis des années (et je vous remercie de vos échanges qui m'ont appris beaucoup ). Je voudrais répondre à cracottealois :

Oui, pour ma part, c'était du volontariat et je n'attendais pas de prime du gouvernement.Je suis dans une circonscription qui comporte beaucoup d'école et il y a eu beaucoup de volontaires pour garder les enfants de soignant. Personnellement, j'ai fait 2 jours, . Et mes collègues à peu prés pareil. Connaissant les montants habituels de revalorisation ou autres primes  dans l'éducation nationale (souvent du 20 euros par mois ...), je pense que personne ne l'a fait par appât du gain, mais par  solidarité avec les soignants.

Alors de ne pas avoir de prime n'est pas le problème. Le problème pour moi dans cette histoire est que j'ai l'impression d'être utilisée pour une propagande à la gloire de la générosité du gouvernement et qui une fois de plus va monter les gens contre nous. Les gens entendent aux infos que l'on va toucher 1000 euros et trouvent cela indécent au regard de ce que va toucher une caissière. Or personne ne va leur expliquer que la plupart des enseignants volontaires ne toucheront rien (c'est parfois dit rapidement, sans expliquer que cela concerne finalement très peu)

En fait, plus les enseignants volontaires ont été nombreux à s'investir, moins ils ont de jours et moins ils ne touchent de prime. Avec leur formule, l'investissement massif du corps de notre profession pénalise chacun individuellement et je trouve que ceci est un problème. Et le pourquoi de tout ceci n'est pas compliqué à deviner : il doit y avoir un max de collègues qui ont fait de 1 à 4 jours et cela leur permet certainement d'économiser beaucoup d'argent.

 

Tu as très bien exprimé ce que je pense !

Et le passage où tu montres que plus l'engagement des enseignants a été massif, moins il va être reconnu individuellement (financièrement parlant) est très juste. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
jeanounette

A bas les primes !  Ce qu'il faut ce sont des augmentations de salaires car en même temps cela signifie plus de cotisations  pour financer la protection sociale. Ce que nos chers médias appellent les chaaaaaaaaaarges ....

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 1 heure, elpissou a dit :

Et sinon, vous avez vu les modalités pour bénéficier de la prime COVID dans l’EN?

https://www.sgen-cfdt.fr/actu/prime-exceptionnelle-covid-19-premieres-annonces/

Chez nous les collègues volontaires venaient par demi journées et je pense que vu le nombre de volontaires ils n’en ont pas fait 8... J’imagine qu’après avoir entendu dans tous les médias qu’ils allaient avoir une prime allant jusqu’à 1000euros le retour à la réalité va être dur... 

Mais quand j'ai écrit sur ces forums, il y a plusieurs semaines, quand on s'étonnait qu'il ne soit pas plus fait appel aux volontaires, que c'était parce que les IEN avaient sans doute reçu des ordres de ne pas trop accepter de personnes différentes car il n'y aurait pas assez de budget pour les rémunérer, je m'en suis pris plein la poire, parce que, d'après mes détracteurs, personne ne faisait ça pour l'argent, touça-touça.

Dans ma circo, les enfants de soignants ont été très rapidement accueillis 7 jours sur 7 sur une amplitude de plus de 10 heures ... Dans beaucoup de coins, il n'y a eu ... quasiment aucun cas de réanimation à cause du COVID-19 dans les hôpitaux et, pourtant, l'accueil a continué, y compris pendant les congés scolaires !

Volontaire ne veut pas dire bénévole ! Ces collègues s'occupaient, en parallèle, de leurs propres élèves en distanciel. Il aurait été ormal qu'ils reçoivent des heures supp' et non une "simple" prime.

 

il y a une heure, Christida a dit :

Même ressenti. Et certains enfants avaient une journée complète à faire, chaque jour. Ils étaient épuisés parce qu'ils n'ont eu aucun repos : à l'école quasiment du 17 mars jusqu'à leur reprise dans leur école, avec périscolaire les mercredis et pendant les vacances. Finalement, pour reprendre une phrase dite plus haut "certains n'envoyaient que 3 exercices pour la semaine (de la part des PE)", ça aurait peut-être été plus serein. Les enfants auraient eu le temps de faire des activités plus ludiques et auraient appris tout autant.

Bah, forcément (voir mon comm' juste au-dessus), les parents ont eu la possibilité de "caser" leur progéniture à l'école sur des amplitudes horaires jamais vues, y compris quand ils étaient "soignants de loin" (genre, spécialiste sans rapport exerçant dans le privé) par rapport au COVD-19, ou qu'il n'y avait pas de malade grave dans l'hôpital où ils travaillaient.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
cracottealois

Chez nous, il était dit que quand tu faisais l accueil des enfants de soignants, tu ne faisais pas le distanciel, cela veut bien dire que ce n était pas des heures sup 🤷🏻‍♀️ 
 

je veux dire, il ne fallait pas compter là dessus quoi! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 32 minutes, cracottealois a dit :

Chez nous, il était dit que quand tu faisais l accueil des enfants de soignants, tu ne faisais pas le distanciel, cela veut bien dire que ce n était pas des heures sup 🤷🏻‍♀️ 
 

je veux dire, il ne fallait pas compter là dessus quoi! 

Ca avait été dit, mais est-ce que ça avait été écrit ?

Mes collègues concernés ont continué à s'occuper de leurs élèves.

Share this post


Link to post
Share on other sites
cracottealois
il y a 10 minutes, Goëllette a dit :

Ca avait été dit, mais est-ce que ça avait été écrit ?

Mes collègues concernés ont continué à s'occuper de leurs élèves.

Écrit oui dans un mail par notre ien , très humaine pendant cette crise 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...