Jump to content
Melboubou

Saut de classe en école Montessori hors contrat et entrée dans le public

Recommended Posts

lemaître
Il y a 3 heures, Melboubou a dit :

Je comprends que les avis divergent. Ceci dit, j'ai le sentiment que certains n'essaient pas de comprendre ce qu'il se passerait si ma fille devait changer de classe en cours d'année (car la classe double niveau CP/CE1 n'ouvrira pas à coup sur, il est même plutôt probable qu'elle n'ouvre pas) ou si elle devait faire une année entière avec des enfants sortant de GS qui pour la plupart ne savent ni lire, ni écrire, ni compter comme elle. Ma fille est du mois de janvier, donc pour la maturité, à un mois près elle était dans la classe d'âge supérieure. Elle a fait un an en classe 6-12 ans, elle a toujours choisi des amis plus âgés. Excusez-moi mais tout ça, c'est quand même à prendre en compte. 

En ce qui me concerne, je savais lire avant l'entrée en CP, mais la maitresse, prévenue par ma mère, n'avait pas voulu le croire. Quelques semaines après la rentrée, elle convoque ma mère pour lui dire qu'il faudrait que je passe en CE1 car je sais lire. Je me rappelle de l'entrevue, durant laquelle la maîtresse m'a demandé si je voulais passer en CE1, j'ai répondu non car je voulais rester avec mes copines. Copines que j'avais galéré à me faire dans cette nouvelle école, dans cette nouvelle classe où l'on se moquait de moi car j'étais la plus jeune (née en décembre). De ce CP,  je dirais que j'y ai appris à ne rien faire. Je me rappelle l'ennui, et ces nombreux moments où j'étais exclue avec un livre quand les autres apprenaient à lire. 

Changer de classe en cours d'année, quand on vient d'une autre école, qui plus est avec un fonctionnement différent, me parait chose ardue pour une enfant de 6 ans et demi. Et que dire du retard pris en début d'année, quand les autres enfants de CE1 auront déjà fait une partie du programme et pas elle? Peur de l'échec en la mettant directement en CE1? Et il n'y aurait pas un risque d'échec en changeant de classe en cours d'année et devoir rattraper les cours non pris? Et l'échec de ne pas arriver à se faire de nouveaux amis quand les duos ou les bandes sont déjà formées? 

Je ne sais pas si la directrice du public a vraiment le soucis de l'enfant. Sincèrement, ce n'est pas franchement ce que j'ai ressenti à travers nos quelques échanges. J'ai d'abord été choquée que le premier contact que j'ai eu avec elle a été un mail groupé envoyé à tous les parents intitulé "inscription en classe de CP" alors que j'avais constitué tout un dossier dans lequel j'expliquais le saut de classe et le souhait d'inscription en CE1. Il a fallu que je renvoie un mail et que j'attende une semaine la réponse en appelant tous les jours sans que personne ne décroche pour qu'elle daigne m'appeler et proposer un rdv. Quel accueil! 

Ce n'est pas une décision très facile à prendre mais je ne vois pas bien ce que ma fille ferait en CP avec des enfants sortants de GS et ayant pris du retard pendant le confinement de surcroît! Peut être que je me trompe mais j'ai le sentiment qu'elle plus à perdre en faisant un CP (qu'elle a déjà fait, au passage, car oui les enfants travaillent quand même dans une école Montessori) qu'en faisant un CE1 avec des enfants un tout petit peu plus âgés qu'elle et dans lequel elle aurait réellement à travailler pour suivre comme la plupart des autres enfants!

 

Je vous donne mon sentiment, ça ne va pas vous plaire.

Je trouve vos propos déplacés. La loi est la loi, un directeur d'une école publique n'est pas au-dessus. Pourquoi allez-vous dire que la directrice du public n'a peut-être pas le souci de l'enfant alors que vous ne la connaissez pas ??? Elle ne fait qu'appliquer ce que la loi lui demande.

Je fais pareil : quand un parent me harcèle (appelle tous les jours, mails en pagaille) je finis par ne plus répondre. Elle était peut-être en attente d'une décision de son supérieur. Mais vous, ne voyant  pas plus loin que votre nombril et celui de votre enfant, vous vous permettez de juger et de la harceler (parce que des appels tous les jours c'est harceler les gens). Vous pouvez vous plaindre de son accueil, mais je pense que comme première approche, vous auriez pu faire mieux également!

Vous avez l'impression que votre fille est génie à votre image, laissez-la entre génies à l'école privée ou Montessori. A l'école publique il y a des règles, des directives. On peut les remettre en cause, on peut ne pas être d'accord, mais on doit les appliquer.

Je comprends même pas qu'il y est un débat là-dessus.

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melboubou
Il y a 2 heures, lemaître a dit :

Je vous donne mon sentiment, ça ne va pas vous plaire.

Je trouve vos propos déplacés. La loi est la loi, un directeur d'une école publique n'est pas au-dessus. Pourquoi allez-vous dire que la directrice du public n'a peut-être pas le souci de l'enfant alors que vous ne la connaissez pas ??? Elle ne fait qu'appliquer ce que la loi lui demande.

Je fais pareil : quand un parent me harcèle (appelle tous les jours, mails en pagaille) je finis par ne plus répondre. Elle était peut-être en attente d'une décision de son supérieur. Mais vous, ne voyant  pas plus loin que votre nombril et celui de votre enfant, vous vous permettez de juger et de la harceler (parce que des appels tous les jours c'est harceler les gens). Vous pouvez vous plaindre de son accueil, mais je pense que comme première approche, vous auriez pu faire mieux également!

Vous avez l'impression que votre fille est génie à votre image, laissez-la entre génies à l'école privée ou Montessori. A l'école publique il y a des règles, des directives. On peut les remettre en cause, on peut ne pas être d'accord, mais on doit les appliquer.

Je comprends même pas qu'il y est un débat là-dessus.

 

Manifestement vous êtes un génie aussi! Mon Dieu, l'école publique est de pire en pire! Pas étonnant que de plus en plus de parents se tourne vers le privé et notamment le hors contrat! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr
Il y a 2 heures, Melboubou a dit :

Manifestement vous êtes un génie aussi! Mon Dieu, l'école publique est de pire en pire! Pas étonnant que de plus en plus de parents se tourne vers le privé et notamment le hors contrat! 

Ne faites pas non plus de généralités  ;) Mes 2 enfants sont hpi, scolarisés dans le publique, l'un a sauté 2 classes et l'autre 1. C'est tout à fait possible et nous ne sommes pas tous bornés, loin de là. 

Pour le délai de réponse de la directrice, elle a peut etre une classe et sûrement le covid, les inscriptions, les passages, l'administratif à gérer seule et aussi l'attente d'un retour de l IEN. Vous pouvez aussi contacter cet IEN si vous le souhaitez.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melboubou
il y a 2 minutes, lilie2fr a dit :

Ne faites pas non plus de généralités  ;) Mes 2 enfants sont hpi, scolarisés dans le publique, l'un a sauté 2 classes et l'autre 1. C'est tout à fait possible et nous ne sommes pas tous bornés, loin de là. 

Pour le délai de réponse de la directrice, elle a peut etre une classe et sûrement le covid, les inscriptions, les passages, l'administratif à gérer seule et aussi l'attente d'un retour de l IEN. Vous pouvea aussi contacter cet IEN si vous le souhaitez.

Désolée de généraliser! Ma tante était enseignante dans le public et je sais à quel point certains profs se démènent pour leurs élèves. Le message de "Le maitre" m'a excédée, et est tout à fait représentatif d'un certain type d'enseignant que j'exècre. 

Concernant la directrice, si elle est débordée au point de ne pouvoir écrire un mail qui prendrait environ 5 minutes de son temps, ma foi c'est d'autant plus flippant! J'ai trouvé qu'il n'y avait quasi aucune communication possible. Et l'expérience avec la directrice de l'école maternelle pour ma plus jeune fille va dans le même sens, pas de communication. On inscrit son enfant et basta, les infos tombent au compte goutte, aucun effort de communication individualisée. Je trouve cela vraiment déplorable. Je ne sais pas si toutes les écoles publiques sont ainsi, mais je fais partie des parents qui attendent plus. Et cela ne signifie pas que je prends mes enfants pour des génies ou que je me prends pour je ne ne sais quoi! C'est affligeant comme certains enseignants envoient bouler les parents et les méprisent ou les moquent dès lors qu'ils ont l'audace de tenter de se mêler de la scolarité de leur enfant! 

Bref, merci à ceux qui ont eu le courage de ne pas prêcher pour leur paroisse. A bon entendeur!

Share this post


Link to post
Share on other sites
éowin

Nous sommes le ..... ah oui 30 juillet!!!! Et cette directrice ne répond pas!!!!! Honteux en effet.

Ironie.

Alors je suis dans le privé où les règles sont les mêmes que dans le public. La situation n’est pas simple pour votre fille c’est vrai! Changement d’école et plus sérieusement de cadre. Vous voulez qu’elle aille en ce1, mais tout cela, comme on vous l’a dit, ne se fait pas tout seul. La petite passera 2 ou 3 semaines en cp probablement puis basculera en ce1. Peut-être avant, compte-tenu de la situation particulière de cette année ( covid etc) où les enfants vont être encore plus observés en début d’année. Vous l’accompagnerez, ses maîtresses celle de cp et celle de ce1 l’accompagneront. Ce ne sera pas si perturbant que sa maman l’imagine mais un peu quand même. Elle se fera vite à ce nouveau cadre avec le plaisir d’apprendre. 
 

Et ne vous mettez pas la rate au court-bouillon, avec une maman sereine (ne serait-ce qu’en apparence) tout cela se passera encore mieux.

 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
sosogirafe
Il y a 22 heures, Melboubou a dit :

J'ai d'abord été choquée que le premier contact que j'ai eu avec elle a été un mail groupé envoyé à tous les parents intitulé "inscription en classe de CP" alors que j'avais constitué tout un dossier dans lequel j'expliquais le saut de classe et le souhait d'inscription en CE1. Il a fallu que je renvoie un mail et que j'attende une semaine la réponse en appelant tous les jours sans que personne ne décroche pour qu'elle daigne m'appeler et proposer un rdv. Quel accueil! 

Petit point: à moins que l'école ait de nombreuses classe, la directrice a une classe à s'occuper et n'a au mieux qu'un jour de décharge par semaine pour "l'administratif".

Le covid a demandé des charges aux PE que nous n'avons pas les autres années (plannings, courrier, remontées à l'IEN pour les directeurs etc...). POur bcp d'entre nous (PE et PE-directeurs) nous n'avons pas pu penser à notre année à venir que dans les derniers jours. Certains directeurs ont perdu leur jour de décharge car le PE les complétant était personnel fragile et non-remplacé, ou appelé ailleurs.

Votre questionnement était légitime. Mais peut-être comme plein d'autres mails/appels reçus !!!!

Finalement vous avez trouvé mieux ailleurs, c'est TB. Peut-être même aurait-il mieux valu continuer en école hors-contrat?

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
sosogirafe
Il y a 13 heures, Melboubou a dit :

Concernant la directrice, si elle est débordée au point de ne pouvoir écrire un mail qui prendrait environ 5 minutes de son temps, ma foi c'est d'autant plus flippant!

Alors là, je vous rejoins.

C'est d'une tristesse de constater ce manque de temps, et de mettre cela en balance avec toutes les "remontées" et "paperasse" à la hiérarchie qu'il est demandé aux PE et + particulièrement aux directeurs. Malheureusement...ces remontées sont demandées++ et il est parfois difficile pour un PE-directeur (je ne le suis pas) d'aller contre. Donc il se retrouve à léser d'autres aspects ... ou à le faire sur son temps personnel, celui si largement relayé comme "temps de vacances" (=première semaine de juillet).

C'est désolant, oui. Mais ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
lemaître
Le 29/07/2020 à 21:09, Melboubou a dit :

Manifestement vous êtes un génie aussi! Mon Dieu, l'école publique est de pire en pire! Pas étonnant que de plus en plus de parents se tourne vers le privé et notamment le hors contrat! 

On vous l'a dit et répété : une élève ne peut être scolarisée que dans sa classe d'âge si elle n'a pas officiellement eu un passage anticipé dans l'Education Nationale. Que voulez-vous de plus ? Qu'on fasse une exception parce que c'est Votre fille ? Le passage anticipé est une décision du conseil des maîtres/cycles (cela dépend de la structure de l'école) qui peut décider, sans avis psy et sans décision IEN.

Donc la seule solution est d'inscrire votre enfant en CP, puis de faire un passage anticipé en CE1, même très rapidement si besoin (mois de septembre).

C'est dans TOUTES les écoles publiques pareil (en tout cas dans mon académie). Vous essayez de faire le forcing; j’exècre également ce type de parents qui se pensent au-dessus de tout et des lois en pensant avoir LA vérité qui est en fait leur vérité. Je comprends que vous n'ayez pas eu la réponse que vous vouliez à l'école et ici, néanmoins elle est ce qu'elle est, que l'on soit (vous ou nous) d'accord ou non.

Vous n'avez pas à dire que la directrice n'a pas le souci des enfants ou fait mal son travail parce que la réponse ne vous convient pas. C'est du mépris et un jugement sur quelqu'un que vous ne connaissez pas et qui fait peut-être très bien son travail.

Sur ce, je ne lance pas le débat sur la société de consommation et les écoles qui sont prises de plus en plus pour des fast-food car ça pourrait durer, mais vous représentez bien ce problème et celui de la décrédibilisation du métier ainsi que de la chute, et là nous sommes d'accord sur ce point, du système éducatif public. Certes l'Education Nationale doit revoir ses plans, mais certains parents doivent également revoir leur copie.

Bon courage à votre fille dans sa scolarité.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

Je me demande pourquoi on veut apprendre à lire aux enfants aussi jeunes. Il y a tellement d'autres choses à apprendre...

Pour info, en Suisse, les enfants démarrent la lecture à 7 ans, l'âge du CE1. Je me demande s'il y a la même obsession du saut de classe que chez nous.... 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
lolo971
il y a 12 minutes, borneo a dit :

Je me demande pourquoi on veut apprendre à lire aux enfants aussi jeunes. Il y a tellement d'autres choses à apprendre...

Pour info, en Suisse, les enfants démarrent la lecture à 7 ans, l'âge du CE1. Je me demande s'il y a la même obsession du saut de classe que chez nous.... 

Je ne suis pas d accord...apprendre à lire quand l enfant est demandeur , quel est le problème ! C est comme donner à boire a un enfant qui a soif ! On ne boit pas le lendemain ! Je ne comprends pas ces théories d âge à respecter..chacun évolue à son rythme aussi et très souvent les élèves sont capables d entrer dans la lecture en GS même avant s ils en ont envie 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

Allez, cadeau :

https://www.ge.ch/document/saut-classe-ecole-primaire-genevoise-etude-retrospective-17-ans-dispense-age-1993-2009/telecharger

En Suisse, certains parents mettent leur enfant à 6 ans dans l'équivalent du CP, dans une école privée. Ensuite, ils demandent à passer dans le public avec une "dispense d'âge", ce qui correspond à un saut de classe. Page 9. C'est un peu le cas présent, en fait. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo
il y a 8 minutes, lolo971 a dit :

Je ne suis pas d accord...apprendre à lire quand l enfant est demandeur , quel est le problème ! C est comme donner à boire a un enfant qui a soif ! On ne boit pas le lendemain ! Je ne comprends pas ces théories d âge à respecter..chacun évolue à son rythme aussi et très souvent les élèves sont capables d entrer dans la lecture en GS même avant s ils en ont envie 

Tu n'es pas d'accord avec quoi ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

Je trouve cette étude très intéressante. Quelqu'un sait si ça a été fait en France ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 27 minutes, borneo a dit :

Je trouve cette étude très intéressante. Quelqu'un sait si ça a été fait en France ?

Oui, et intéressant aussi de constater que la date qui détermine l'entrée à l'école n'est pas l'année civile :

Citation

Le mois de naissance, le motif sous-jacent d’une demande de saut de classe… Un peu plus de la moitié (53%) des enfants candidats à une dispense d’âge sont nés au cours des trois mois (novembre, décembre et janvier) qui suivent la date limite (31 octobre) déterminant l’âge d’entrée à l’école publique genevoise. 

Après, Genève n'est pas la Suisse, peut-être est-ce différent aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo
il y a 14 minutes, Goëllette a dit :

Oui, et intéressant aussi de constater que la date qui détermine l'entrée à l'école n'est pas l'année civile :

Après, Genève n'est pas la Suisse, peut-être est-ce différent aussi.

Maintenant, la date butoir est le 31 juillet. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

C'est curieux (autant que le 31 octobre d'ailleurs) car ça ne correspond ni à la moitié de l'année civile, ni à la fin de l'année scolaire, ni au début de la suivante ...

Tu connais la raison de ce choix ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

Non. Il faut bien une date... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Bien sûr, mais autant qu'elle ait un sens, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melboubou

Pour avoir travaillé à Genève avec des enfants entre 4 et 5 ans, beaucoup commencent déjà à lire avant l'entrée à l'école, surtout dans les milieux favorisés. 

Ensuite, ma fille de 5 ans lit aussi bien que mon aînée de 6 ans et demi, dont il est question dans le sujet. Je ne lui ai jamais appris, elle a appris beaucoup par elle même et à l'école Montessori. Elle est celle qui lit le mieux de sa classe 3-6 ans selon les dire de son enseignant. Quand un enfant à envie et est passionné, pourquoi l'empêcher d'apprendre! Et quel dommage de ne pas permettre à ceux qui le souhaitent d'apprendre quand c'est le moment pour eux. Si on veut lutter contre l'échec scolaire et les inégalités, commençons par là! Mais bon, je vois que malheureusement sur ce forum, beaucoup de profs sont de la vieille école, qui ne se remet pas en question et ne veut pas entendre parler de pédagogies actives! Il ne sert à rien, pour moi, de me disputer avec ceux qui ne voudront jamais comprendre ma vision de l'enfant. 

Concernant l'école privée, d'après vos dires "lemaître", la directrice de l'école privée me ment quand elle affirme que ma fille est inscrite en CE1? J'ai bien reçu la liste de fournitures de CE1 et n'ai pas été informée de quelque problème que ce soit, mais bon on verra...

De toutes façons, il s'agit d'un cas bien particulier, il faut s'intéresser à la personnalité de l'enfant et à son parcours pour juger de la bonne décision à prendre. Je n'attends pas d'inconnus qui ne connaissent pas ma fille de pouvoir juger à notre place. 

Je n'ai aucune obsession du saut de classe, au contraire, je n'aime pas spécialement voir mes enfants grandir trop vite, je suis la définition d'une mère poule... Mais l'école Montessori m'a quand même beaucoup appris, et notamment à suivre l'enfant dans ses élans. Je ne veux que les accompagner au mieux. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
lemaître
il y a 37 minutes, Melboubou a dit :

Pour avoir travaillé à Genève avec des enfants entre 4 et 5 ans, beaucoup commencent déjà à lire avant l'entrée à l'école, surtout dans les milieux favorisés. 

Ensuite, ma fille de 5 ans lit aussi bien que mon aînée de 6 ans et demi, dont il est question dans le sujet. Je ne lui ai jamais appris, elle a appris beaucoup par elle même et à l'école Montessori. Elle est celle qui lit le mieux de sa classe 3-6 ans selon les dire de son enseignant. Quand un enfant à envie et est passionné, pourquoi l'empêcher d'apprendre! Et quel dommage de ne pas permettre à ceux qui le souhaitent d'apprendre quand c'est le moment pour eux. Si on veut lutter contre l'échec scolaire et les inégalités, commençons par là! Mais bon, je vois que malheureusement sur ce forum, beaucoup de profs sont de la vieille école, qui ne se remet pas en question et ne veut pas entendre parler de pédagogies actives! Il ne sert à rien, pour moi, de me disputer avec ceux qui ne voudront jamais comprendre ma vision de l'enfant. 

Concernant l'école privée, d'après vos dires "lemaître", la directrice de l'école privée me ment quand elle affirme que ma fille est inscrite en CE1? J'ai bien reçu la liste de fournitures de CE1 et n'ai pas été informée de quelque problème que ce soit, mais bon on verra...

De toutes façons, il s'agit d'un cas bien particulier, il faut s'intéresser à la personnalité de l'enfant et à son parcours pour juger de la bonne décision à prendre. Je n'attends pas d'inconnus qui ne connaissent pas ma fille de pouvoir juger à notre place. 

Je n'ai aucune obsession du saut de classe, au contraire, je n'aime pas spécialement voir mes enfants grandir trop vite, je suis la définition d'une mère poule... Mais l'école Montessori m'a quand même beaucoup appris, et notamment à suivre l'enfant dans ses élans. Je ne veux que les accompagner au mieux. 

Aucune idée du privé je n'y connais rien en administratif. Je vous parle de l'école publique.

Votre enfant n'est pas un cas particulier, très loin de là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melboubou
il y a 6 minutes, lemaître a dit :

Aucune idée du privé je n'y connais rien en administratif. Je vous parle de l'école publique.

Votre enfant n'est pas un cas particulier, très loin de là.

Ah ah ah ah ah, vos remarques d'ancien prof aigri me font bien rire. Vous croyez piquer au vif, vous n'en êtes que plus pathétique. Bonne chance dans votre fin de carrière. Sur ce, au revoir à tous, il ne sert à rien d'épiloguer pour ne rien dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lemaître
il y a 4 minutes, Melboubou a dit :

Ah ah ah ah ah, vos remarques d'ancien prof aigri me font bien rire. Vous croyez piquer au vif, vous n'en êtes que plus pathétique. Bonne chance dans votre fin de carrière. Sur ce, au revoir à tous, il ne sert à rien d'épiloguer pour ne rien dire.

Début de carrière chère madame, vous vous trompez encore. Sur quoi vous basez-vous pour tenir ce genre de discours ? Mais je ne me laisse pas impressionner par des parents qui se croient au-dessus des lois et qui pensent connaître mieux le système éducatif et les Enfants que les enseignants eux-mêmes et surtout qui se permettent autant de jugements sans connaître les personnes.

Vous croyez avoir un cas unique, et vous vous trompez. Si les règles ont été édictées, c'est justement parce que de nombreux cas se présentent. Des élèves qui sautent des classe, il y en a tous les ans dans toutes les écoles. Ils se font tous dans les règles que vous dénoncez et que vous refusez parce que c'est la loi.

C'est effectivement à cause de parents comme vous que les enseignants deviennent aigris.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lady Oscar
Il y a 19 heures, Melboubou a dit :

Pour avoir travaillé à Genève avec des enfants entre 4 et 5 ans, beaucoup commencent déjà à lire avant l'entrée à l'école, surtout dans les milieux favorisés. 

Ensuite, ma fille de 5 ans lit aussi bien que mon aînée de 6 ans et demi, dont il est question dans le sujet. Je ne lui ai jamais appris, elle a appris beaucoup par elle même et à l'école Montessori. Elle est celle qui lit le mieux de sa classe 3-6 ans selon les dire de son enseignant. --> pourquoi ne pas rester dans cette école si parfaite ? Quand un enfant à envie et est passionné, pourquoi l'empêcher d'apprendre! --> du jugement ... Et quel dommage de ne pas permettre à ceux qui le souhaitent d'apprendre quand c'est le moment pour eux. --> du jugement... Si on veut lutter contre l'échec scolaire et les inégalités, commençons par là! --> du jugement... Mais bon, je vois que malheureusement sur ce forum, beaucoup de profs sont de la vieille école, --> du jugement...  qui ne se remet pas en question et ne veut pas entendre parler de pédagogies actives! Il ne sert à rien, pour moi, de me disputer avec ceux qui ne voudront jamais comprendre ma vision de l'enfant. 

Concernant l'école privée, d'après vos dires "lemaître", la directrice de l'école privée me ment quand elle affirme que ma fille est inscrite en CE1? J'ai bien reçu la liste de fournitures de CE1 et n'ai pas été informée de quelque problème que ce soit, mais bon on verra...--> personne ne ment en réalité: Je suis dans le privé sous contrat et il s'agit d'une simplification officieuse, la fillette est inscrite en cp pour les beaux yeux de l'IEN mais fera en réalité du ce1, avec paperasse en fin d'année indiquant un saut de classe " passage du cp au ce2".

De toutes façons, il s'agit d'un cas bien particulier, il faut s'intéresser à la personnalité de l'enfant et à son parcours pour juger de la bonne décision à prendre. Je n'attends pas d'inconnus qui ne connaissent pas ma fille de pouvoir juger à notre place. --> alors pourquoi continuer à écrire ici?

Je n'ai aucune obsession du saut de classe, au contraire, je n'aime pas spécialement voir mes enfants grandir trop vite, je suis la définition d'une mère poule... Mais l'école Montessori m'a quand même beaucoup appris, et notamment à suivre l'enfant dans ses élans. Je ne veux que les accompagner au mieux. --> je suis formée en pédagogie Montessorienne et je fais le choix de rester dans l'éducation nationale. Il faut être conscient que les écoles hors contrat Montessori ont un ratio 2 à 3 fois moins élevé d'élèves par adulte, ne vous attendez donc pas à ce que les enseignants du public ou du privé sous contrat puissent avoir énormément de temps à consacrer aux parents d'élèves. Je vous invite également à ne pas oublier que nous, adultes, sommes des exemples pour les enfants: en particulier sur le respect, l'empathie, l'acceptation des différents points de vues ;) Les réponses de ce post ne vous conviennent pas forcément mais la moindre des choses serait de remercier les personnes qui ont pris la peine de vous répondre...

à tout les collègues ayant répondu, je ne suis pas toujours d'accord avec vos propos ou vos manières de répondre mais là je vous trouve bien trop patients, vous avez donné les informations que la personne demandait, tans pis si ça ne plait pas, je vous souhaite donc d'oublier de post et de passer des vacances aussi ressourçantes que possible après ces derniers mois si particuliers, pendant lesquels chacun a fait de son mieux malgré la lâcheté de beaucoup de nos dirigeants. :) 

  • Like 5
  • Upvote 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo
Il y a 20 heures, Melboubou a dit :

 

Ensuite, ma fille de 5 ans lit aussi bien que mon aînée de 6 ans et demi, dont il est question dans le sujet. Je ne lui ai jamais appris, elle a appris beaucoup par elle même et à l'école Montessori. Elle est celle qui lit le mieux de sa classe 3-6 ans selon les dire de son enseignant. Quand un enfant à envie et est passionné, pourquoi l'empêcher d'apprendre! Et quel dommage de ne pas permettre à ceux qui le souhaitent d'apprendre quand c'est le moment pour eux. Si on veut lutter contre l'échec scolaire et les inégalités, commençons par là! Mais bon, je vois que malheureusement sur ce forum, beaucoup de profs sont de la vieille école, qui ne se remet pas en question et ne veut pas entendre parler de pédagogies actives! Il ne sert à rien, pour moi, de me disputer avec ceux qui ne voudront jamais comprendre ma vision de l'enfant. 

 

La petite de 5 ans ira dans quelle classe, à la rentrée ? En maternelle, en CP, en CE1 ?

Je ne veux pas empêcher un enfant d'apprendre à lire, s'il a envie. Ma fille lisait couramment en début de MS, je ne lui ai pas fait sauter une classe, malgré le forcing (et c'est un euphémisme...) des enseignants. Quand elle a été dans une filière très sélective de l'enseignement supérieur, elle m'en a remerciée.

Ce que je trouve bien souvent injustifié, c'est de faire sauter une classe à un enfant sous prétexte qu'il sait lire. Certains parents le demandent parce qu'ils pensent que ça avantagera leur enfant. J'en doute. Quant aux motivations des enseignants, je l'ai souvent vécu comme la politique de la "patate chaude".

Sauf difficultés comportementales liées à l'avance, je ne vois pas l'intérêt de mettre un enfant dans un groupe plus âgé. Primum non nocere. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo
Il y a 20 heures, Melboubou a dit :

Ah ah ah ah ah, vos remarques d'ancien prof aigri me font bien rire. Vous croyez piquer au vif, vous n'en êtes que plus pathétique. Bonne chance dans votre fin de carrière. Sur ce, au revoir à tous, il ne sert à rien d'épiloguer pour ne rien dire.

Le point Godwin est proche.... 😇

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...