Jump to content
FredZZZ

Enfant mort en mangeant des crêpes : procès de l'enseignante

Recommended Posts

Mirobolande

Quelle triste histoire. Je suis soulagée que cette collègue ne fasse pas de prison ferme. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
prune2007

Même si ce n'est "que" du sursis, il reste qu'elle a été jugée coupable... 😓

Quid du médecin scolaire qui ne vient plus présenter chaque PAI et qui signe de l'autre bout du département ??

Armez vous chers collègues et prenez une bonne assurance professionnelle... On a eu le cas cet été au centre de loisirs et fort heureusement, l'enfant n'a finalement fait aucune réaction, mais l'animatrice et moi-même aurions pu nous retrouver devant un tribunal...

Share this post


Link to post
Share on other sites
lolo971

Je trouve triste votre vision de l école sans risques et sans fêtes ! Sans aucun jugement sur personne car je respecte mais ça me rend profondément  triste...notre société (francaise en l occurrence) n est elle pas le long cheminement d une histoire avec des coutumes, des fêtes..enfin ce qui nous construit ! Je suis en maternelle et en rep ..je ne fête pas Pâques...car pas assez laïque pour moi mais je compte les’jours avant les’vacances De Noël sur un calendrier et nous faisons des sablés pour la maison, nous faisons des galettes en janvier, le carnaval, nous sortons de l école pour aller au cinéma, dans la forêt, voir un spectacle, à la piscine , trier nos déchets, voir Comment un boulanger fabrique son pain, chaque enfant fait un gâteau pour son anniversaire avec moi ou mon atsem et l offre à ses copains l après midi, j ai un goûter de fruit ou légumes tous les matins et cette année j ai un enfant allergique aux pommes et bien je le surveilles pendant le goûter mais je ne vais pas empêcher ses camarades de manger des pommes ! Je suis vigilante ...alors ou c est dangereux oui , on prend des risques mais c est ça la vie non !? 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ
il y a 32 minutes, lolo971 a dit :

c est dangereux oui , on prend des risques mais c est ça la vie non !? 

Mais dans ce cas-là que notre hiérarchie nous protège un peu plus au lieu de nous lâcher comme des m..rdes ( et de nous enfoncer ) au moindre ennui !!!

( et des risques, j'en prends parfois, mais toujours à titre personnel ( sports / loisirs dangereux etc ... ) ... En faire prendre aux enfants c'est autre chose ... )

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nao
il y a 56 minutes, lolo971 a dit :

Je trouve triste votre vision de l école sans risques et sans fêtes ! Sans aucun jugement sur personne car je respecte mais ça me rend profondément  triste...notre société (francaise en l occurrence) n est elle pas le long cheminement d une histoire avec des coutumes, des fêtes..enfin ce qui nous construit ! Je suis en maternelle et en rep ..je ne fête pas Pâques...car pas assez laïque pour moi mais je compte les’jours avant les’vacances De Noël sur un calendrier et nous faisons des sablés pour la maison, nous faisons des galettes en janvier, le carnaval, nous sortons de l école pour aller au cinéma, dans la forêt, voir un spectacle, à la piscine , trier nos déchets, voir Comment un boulanger fabrique son pain, chaque enfant fait un gâteau pour son anniversaire avec moi ou mon atsem et l offre à ses copains l après midi, j ai un goûter de fruit ou légumes tous les matins et cette année j ai un enfant allergique aux pommes et bien je le surveilles pendant le goûter mais je ne vais pas empêcher ses camarades de manger des pommes ! Je suis vigilante ...alors ou c est dangereux oui , on prend des risques mais c est ça la vie non !? 

Mouais.

Je prends des risques dans ma vraie vie, et encore, le mot reste exagéré. dans la vie professionnelle je suis extrêmement prudente. Et je ne perds pas de vue que ce n'est que mon boulot. A la base, j'enseigne et point. Le plaisir des enfants, j'en tiens compte mais je pense qu'il devrait surtout passer par la satisfaction de se rendre compte qu'on arrivait pas à faire un truc et que tout à coup on y parvient. Parce qu'on a fait des efforts.

Aujourd'hui la notion de  plaisir est devenue omniprésente, en opposition avec le travail qui doit à tout prix être évité, contourné. Finalement il faudrait apprendre sans s'en rendre compte, sans effort, avec goûter, déguisement, musique et marché de Noël. 

Personnellement, je ne tire pas de plaisir à ce genre de choses dans ma vraie vie. Des événements tels que les anniversaires, les fêtes, ça me gonfle, je trouve même ça chiant, désolée pour la grossièreté. Et ce que je trouve triste, c'est que ça passe pour une vie triste, justement.

 

Que l'école soit vue comme inintéressante parce qu'on y fait pas la nouba, c'est une idée qui me sidère. Pas étonnant que quelques familles se comportent comme des clientes.

  • Like 4
  • Upvote 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
rose45

"Des regrets, j'en ai tous les jours. Je me sens tellement coupable", a glissé la prévenue, sanglotant elle aussi. Tout en martelant qu'à l'époque, elle n'était pas suffisamment informée des dangers encourus par la victime. "On n'a pas eu de réunion formelle, autour d'une table, pour parler du PAI. L'infirmière me l'a expliqué vaguement comme ça", a relevé Mme Dampfhoffer.
L'argument n'a convaincu ni la partie civile, ni le tribunal qui a condamné l'enseignante, déjà sanctionnée administrativement, à 12 mois de prison avec sursis. La peine encourue était de trois ans ferme.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/mort-jadhen-institutrice-condamnee-an-prison-sursis-villefranche-saone-1873946.html

 

La réaction allergique a bien eu lieu sur le trottoir avec la maman, mes souvenirs étaient bons.... eurk quand même pour tout le monde.

COmbien de fois nous avons eu à faire à ce genre de problème? J'ai chaque année des PAI pour lesquels nous ne faisons pas de réunion! PArce que pas de médecin scolaire ou pas le temps ou le "Vous savez bien comment faire?" Ben pas tout le temps non.......

J'ai dû piquer 2 élèves diabétique une année...... Je ne sais même pas pourquoi j'ai accepté? Trop jeune? Trop c----? L'année d'après j'ai refusé..... ouhlalala!!!! Pourtant c'est pas compliqué madame!

Et j'ai des collègues en formation directeur il y a 10 ans qui ont dit haut et fort qu'ils ne pouvaient plus gérer tout ça sans formation. (Je me souviens de piqure intramusculaire et de suppositoire de valium) MAis vas y pisse dans un violon.

Bref, ce n'est pas pour dire qu'elle n'est pas coupable ou autre, je n'en sais rien, je n'y étais pas, je ne suis pas inspecteur. Mais encore une fois on nous demande des trucs comme si on savait tout faire.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

A chaque PAI il faut faire une fiche RSST pour se couvrir en stipulant que nous ne sommes pas médecin, que le PAI n'a été suivi d'aucune  de réunion d'information, de formation à la pathologie. Par exemple j'avais un élève épileptique j'ai bien stipulé que je refusais de me  prêter à un acte medical, celui de faire une piqûre en cas de crise. Alors il a été stipulé après des jours de pression plus ou moins culpabilisante, qu'une infirmière devait joignable pour effectuer cet acte. Je conseille de bien se faire entourer avant de signer quoi que ce soit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Oui, mais quand on débute dans le métier, quand on est TR et qu'on nous met devant le fait accompli, ... c'est plus compliqué.

As-tu un exemple de fiches RSST pour se prémunir des conséquences d'un PAI ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Et ça se passe comment en cas d'allergie lors d'un goûter partagé ? Le gamin avalé un bout de truc refilé par un copain dans la cour de récréation. En primaire donc. Je remplace actuellement dans une école avec une très grande cour, il est évident que je ne peux pas les avoir tous sous les yeux. L'école est mal fichue, avec des portes intérieures fermées à clé... Je ne les ai pas, je suis remplaçante, et le scénario catastrophe, quand tu remplaces dans une école où tu n'as jamais mis les pieds le jour du spectacle de Noël, etc... C'est juste un cauchemar. S'il faut y rajouter l'angoisse d'un PAI pour allergie... Ah oui, tiens, il faut.                     L'enfant a fait sa réaction allergique grave sur le trottoir, hors de l'école. Le parent avait il ce qu'il fallait pour la gérer ? Ce n'est toujours pas clair dans ma tête cette histoire. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Tu sais bien que les parents ne sont jamais coupables ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
pimouss26
il y a 24 minutes, Mirobolande a dit :

Et ça se passe comment en cas d'allergie lors d'un goûter partagé ? Le gamin avalé un bout de truc refilé par un copain dans la cour de récréation. En primaire donc. Je remplace actuellement dans une école avec une très grande cour, il est évident que je ne peux pas les avoir tous sous les yeux. L'école est mal fichue, avec des portes intérieures fermées à clé... Je ne les ai pas, je suis remplaçante, et le scénario catastrophe, quand tu remplaces dans une école où tu n'as jamais mis les pieds le jour du spectacle de Noël, etc... C'est juste un cauchemar. S'il faut y rajouter l'angoisse d'un PAI pour allergie... Ah oui, tiens, il faut.                     L'enfant a fait sa réaction allergique grave sur le trottoir, hors de l'école. Le parent avait il ce qu'il fallait pour la gérer ? Ce n'est toujours pas clair dans ma tête cette histoire. 

je digresse mais je trouve toujours "rigolo" de constater que jusqu'en juillet de la GS les élèves n'ont pas de goûter ni collation dans la matinée et que le premier jour de CP ils ont tous "besoin" d'avoir un truc à manger.

Je n'ai jamais eu un élève qui se plaignait d'avoir faim à 10h le matin, plutôt vers 11h30, mais c'est normal moi aussi je commence à avoir faim à ce moment-là  

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 51 minutes, pimouss26 a dit :

je digresse mais je trouve toujours "rigolo" de constater que jusqu'en juillet de la GS les élèves n'ont pas de goûter ni collation dans la matinée et que le premier jour de CP ils ont tous "besoin" d'avoir un truc à manger.

Je n'ai jamais eu un élève qui se plaignait d'avoir faim à 10h le matin, plutôt vers 11h30, mais c'est normal moi aussi je commence à avoir faim à ce moment-là  

Pas faux !

D'autant que, particulièrement au CP, nos élèves ont besoin d'avoir petit-déjeuné chez eux avant de partir pour être efficaces en classe, et que cet en-cas de 10h leur coupe la faim pour midi et ... qu'ils vont avoir faim à 15h ! Ce qui fait qu'au lieu d'une alimentation équilibrée, ils se nourrissent de barres chocolatées.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
nellou

Je ne savais même pas que les goûters à la récré se faisaient encore ! :blink:

Nous ça fait plus de 10 ans qu'on a arrêté ça ! On avait d'ailleurs eu une note de notre ien à ce sujet sur laquelle on s'était appuyé et l'arrivée de 2 très gros allergiques justement...

Ça avait été l'argument pour tout arrêter !

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filounet
Il y a 2 heures, Nao a dit :

Que l'école soit vue comme inintéressante parce qu'on y fait pas la nouba, c'est une idée qui me sidère. Pas étonnant que quelques familles se comportent comme des clientes.

Complètement ! Mais nous avons aussi des collègues qui se complaisent dans ce rôle d'amuseurs de la cité.

Pas du tout le métier qui me passionnait à mes débuts !

Le 15/09/2020 à 07:22, prof désécol a dit :

Bonne remarque : faire souffler les bougies à un gamin trois semaines ou plus après la date de son anniversaire, parce que le sien tombe en plein congés scolaires, ou bien parce qu'on regroupe les anniversaires en fin du mois, c'est même franchement triste.

Exactement !

On peut enseigner le temps qui passe sans cette corvée.

Il y a 6 heures, Mirobolande a dit :

Quelle triste histoire. Je suis soulagée que cette collègue ne fasse pas de prison ferme. 

Oui. Mais ça doit être une alerte pour nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pimouss26
il y a 30 minutes, nellou a dit :

Je ne savais même pas que les goûters à la récré se faisaient encore ! :blink:

Nous ça fait plus de 10 ans qu'on a arrêté ça ! On avait d'ailleurs eu une note de notre ien à ce sujet sur laquelle on s'était appuyé et l'arrivée de 2 très gros allergiques justement...

Ça avait été l'argument pour tout arrêter !

ça se fait dans plusieurs écoles avec des collègues qui essaient de gérer les déchets que ça occasionne et les qualités nutritionnelles de ces goûters. 

La seule année que j'ai faite en élémentaire, ça me "stressait" réellement, surtout que les enfants avaient l'habitude de jouer et manger; j'ai donc demandé aux enfants qui mangeaient quelque chose de rester assis et d'aller jouer ensuite 

il y a 28 minutes, Filounet a dit :

Complètement ! Mais nous avons aussi des collègues qui se complaisent dans ce rôle d'amuseurs de la cité.

 

Je pense qu'il y a un juste milieu, mais qualifier tous les enseignants qui décident de fêter les anniversaires d'amuseurs de la cité c'est un peu moralisateur. J'assume de cuisiner avec mes élèves et je considère que ça partie des apprentissages et j'y mets des apprentissages, les enfants y mettent du sens. Bien sûr qu'ils adorent manger le gâteau, je ne me voile pas la face à ce point, mais ils aiment aussi la partie préparation et d'une fois sur l'autre on voit que le vocabulaire est réinvesti ;Cela permet de tester en réel ce qu'ils ont imité dans les coins jeux. 

Nous faisions (bien sûr annulée l'an passé et certainement aussi cette année) aussi une présentation de la chorale devant les familles car c'est important aussi de montrer aux parents ce que les enfants ont appris et c'est aussi un exercice d'apprendre plusieurs chants et de savoir les présenter. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande
Il y a 2 heures, pimouss26 a dit :

je digresse mais je trouve toujours "rigolo" de constater que jusqu'en juillet de la GS les élèves n'ont pas de goûter ni collation dans la matinée et que le premier jour de CP ils ont tous "besoin" d'avoir un truc à manger.

 

Ici si, laitage ou fruit. Apporté par la famille. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Les enfants prennent également chez nous une collation : un goûter de fruits. Mais certains enseignants voulaient arrêter car il est pénible de devoir gérer ceux qui arrivent avec du chocolat tous les jours, etc.

Sinon, la collation du matin à l'école n'est ni obligatoire ni systématique :

https://www.liberation.fr/checknews/2018/10/15/que-dit-la-loi-a-propos-des-collations-de-10h-en-maternelle_1684903

Citation

Aucun argument nutritionnel ne justifie la collation matinale de 10 heures qui aboutit à un déséquilibre de l'alimentation et à une modification des rythmes alimentaires des enfants. 

https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Action_sanitaire_et_sociale/36/4/note-collation-25-03-04_116364.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites
pimouss26
il y a 35 minutes, André Jorge a dit :

Les enfants prennent également chez nous une collation : un goûter de fruits. Mais certains enseignants voulaient arrêter car il est pénible de devoir gérer ceux qui arrivent avec du chocolat tous les jours, etc.

Sinon, la collation du matin à l'école n'est ni obligatoire ni systématique :

https://www.liberation.fr/checknews/2018/10/15/que-dit-la-loi-a-propos-des-collations-de-10h-en-maternelle_1684903

https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Action_sanitaire_et_sociale/36/4/note-collation-25-03-04_116364.pdf

moi aussi au début je demandais auxx parents de ramener des fruits

et puis comme je n'avais pas d'atsem une semaine sur 2 avant 10h le matin c'était compliqué à gérer (je les donnais à 8h30 pendant l'accueil) pour le découpage, le nettoyage... du coup j'ai arrêté et aucune réclamation des enfants 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Blanchedecm2
Il y a 6 heures, Nao a dit :

Mouais.

Je prends des risques dans ma vraie vie, et encore, le mot reste exagéré. dans la vie professionnelle je suis extrêmement prudente. Et je ne perds pas de vue que ce n'est que mon boulot. A la base, j'enseigne et point. Le plaisir des enfants, j'en tiens compte mais je pense qu'il devrait surtout passer par la satisfaction de se rendre compte qu'on arrivait pas à faire un truc et que tout à coup on y parvient. Parce qu'on a fait des efforts.

Aujourd'hui la notion de  plaisir est devenue omniprésente, en opposition avec le travail qui doit à tout prix être évité, contourné. Finalement il faudrait apprendre sans s'en rendre compte, sans effort, avec goûter, déguisement, musique et marché de Noël. 

Personnellement, je ne tire pas de plaisir à ce genre de choses dans ma vraie vie. Des événements tels que les anniversaires, les fêtes, ça me gonfle, je trouve même ça chiant, désolée pour la grossièreté. Et ce que je trouve triste, c'est que ça passe pour une vie triste, justement.

 

Que l'école soit vue comme inintéressante parce qu'on y fait pas la nouba, c'est une idée qui me sidère. Pas étonnant que quelques familles se comportent comme des clientes.

Entièrement d'accord avec ça...mais je pense que ça fait de moi une vieille maîtresse....:idontno:

Il y a 6 heures, rose45 a dit :

"J'ai chaque année des PAI pour lesquels nous ne faisons pas de réunion! PArce que pas de médecin scolaire ou pas le temps ou le "Vous savez bien comment faire?" Ben pas tout le temps non.......

 

Une année, j'ai fait un foin pour avoir un PAI pour de la ventoline à donner pour le sport (soit 3 jours sur 4...) J'ai bien senti que j'étais l'e**erdeuse de service...Mais ce n'est pas mon job de faire ça, et encore moins sans aucun papier (comme si l'ordo du médecin suffisait...)

Il y a longtemps, PAI pour allergie, avec allergologue qui ne voulait pas se mouiller et refusait les goûters autres que ceux de la maison, et parents qui voulaient que leur gamin puisse manger des crêpes faites à l'école...J'ai été droite dans mes bottes, et les parents m'ont fait tout un pataquès (traumatisme de leur gamin qui n'allait pas être comme les autres et tout et tout...bon, il était allergiques aux fruits à coques, certes...mais pour moi, le médecin devait être EXPLICITE et prendre position pour autoriser ou pas le gamin à manger des goûters fait en classe...)

Bref, un bel imbroglio, souvent, ces PAI...

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
il y a 23 minutes, Blanchedecm2 a dit :

Entièrement d'accord avec ça...mais je pense que ça fait de moi une vieille maîtresse....:idontno:

Une année, j'ai fait un foin pour avoir un PAI pour de la ventoline à donner pour le sport (soit 3 jours sur 4...) J'ai bien senti que j'étais l'e**erdeuse de service...Mais ce n'est pas mon job de faire ça, et encore moins sans aucun papier (comme si l'ordo du médecin suffisait...)

Il y a longtemps, PAI pour allergie, avec allergologue qui ne voulait pas se mouiller et refusait les goûters autres que ceux de la maison, et parents qui voulaient que leur gamin puisse manger des crêpes faites à l'école...J'ai été droite dans mes bottes, et les parents m'ont fait tout un pataquès (traumatisme de leur gamin qui n'allait pas être comme les autres et tout et tout...bon, il était allergiques aux fruits à coques, certes...mais pour moi, le médecin devait être EXPLICITE et prendre position pour autoriser ou pas le gamin à manger des goûters fait en classe...)

Bref, un bel imbroglio, souvent, ces PAI...

En effet c'est un imbroglio car les collègues ne connaissent pas le texte règlementaire qui encadre les PAI. Avant de signer un contrat dans la vie on se renseigne toujours sur le contenu de ce contrat et la règlementation qui l'encadre. Pour un PAI c'est pareil.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
rose45
Il y a 8 heures, Mirobolande a dit :

Et ça se passe comment en cas d'allergie lors d'un goûter partagé ? Le gamin avalé un bout de truc refilé par un copain dans la cour de récréation. En primaire donc. Je remplace actuellement dans une école avec une très grande cour, il est évident que je ne peux pas les avoir tous sous les yeux. L'école est mal fichue, avec des portes intérieures fermées à clé... Je ne les ai pas, je suis remplaçante, et le scénario catastrophe, quand tu remplaces dans une école où tu n'as jamais mis les pieds le jour du spectacle de Noël, etc... C'est juste un cauchemar. S'il faut y rajouter l'angoisse d'un PAI pour allergie... Ah oui, tiens, il faut.                     L'enfant a fait sa réaction allergique grave sur le trottoir, hors de l'école. Le parent avait il ce qu'il fallait pour la gérer ? Ce n'est toujours pas clair dans ma tête cette histoire. 

Je me pose exactement cette question depuis l'affaire en question...... Une allergie mortelle donne un parent ultra anticipateur..... J'ai pas compris, et la réponse n'est pas claire.... D'ailleur le PAI il est pour l'asthme ou le lait?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nao
Il y a 2 heures, Blanchedecm2 a dit :

Entièrement d'accord avec ça...mais je pense que ça fait de moi une vieille maîtresse....:idontno:

Non, pas du tout. Tu ne vas pas dans le sens du vent, c'est tout. Et quand bien même, on n'est pas là pour verser dans le jeunisme.

 

 

Bon, moi je serai éternellement jeune mais tout le monde n'a pas cette chance et c'est un autre débat.:whistling:

Share this post


Link to post
Share on other sites
FredZZZ
il y a 59 minutes, Nao a dit :

Non, pas du tout. Tu ne vas pas dans le sens du vent, c'est tout. .

La direction dans laquelle le sens du vent nous emmène me gonfle assez prodigieusement : Jamel Debbouze au collège pour apprendre le français, du rap " voice coder " en cours de musique, des boums avec de l'horrible dance music branchouille à l'école primaire, des "petits" exercices qui doivent être toujours "sympas" et "ludiques", des droits et encore des droits et des devoirs qui n'en sont pas vraiment ... etc ... Et la répétition ? Et la nécessité de travailler ?? Pas étonnant que le niveau baisse, même si bien sûr, toutes ces méthodes démago ne sont pas les seules en cause ...

Personnellement, j'aime bien les méthodes de quand j'étais gosse, les paires de claques en moins, of course ( au début des années 80 certains instits tapaient encore sur les enfants ... J'y ai eu droit en CM1 et en CM2 ) ... ce côté classique n'empêche ni la bienveillance, ni la joie, ni l'humour ou le plaisir !

@lolo971 : tout ce que j'écris ici ce n'est pas contre toi ( ma réaction à ton message pouvait sembler un peu brusque ) , si tu aimes travailler comme tu le décris, que tu es bien dans tes baskets et les gosses aussi , continue , ne change rien ;-)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
bdisse

Et pour en revenir au PAI, un PAI, ça ne se signe pas. Le directeur  n'est pas (encore) personnel d'autorité. La responsabilité en incombe....à l'IEN (qui bien sûr, s'arrange pour refiler le bébé et les problèmes qui vont avec à l'échelon du dessous !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Blanchedecm2

Oui, enfin, le PAI, c'est à l'enseignant qu'on le refile, en bout de chaîne 😉

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
bdisse

Pas chez nous mais là, raison de plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 4 heures, André Jorge a dit :

Aucun argument nutritionnel ne justifie la collation matinale de 10 heures qui aboutit à un déséquilibre de l'alimentation et à une modification des rythmes alimentaires des enfants. 

Exactement ! Quoi qu'on propose ...

Il y a 4 heures, Blanchedecm2 a dit :

Il y a longtemps, PAI pour allergie, avec allergologue qui ne voulait pas se mouiller et refusait les goûters autres que ceux de la maison, et parents qui voulaient que leur gamin puisse manger des crêpes faites à l'école...J'ai été droite dans mes bottes, et les parents m'ont fait tout un pataquès (traumatisme de leur gamin qui n'allait pas être comme les autres et tout et tout...bon, il était allergiques aux fruits à coques, certes...mais pour moi, le médecin devait être EXPLICITE et prendre position pour autoriser ou pas le gamin à manger des goûters fait en classe...)

Bref, un bel imbroglio, souvent, ces PAI...

Ça fait partie de la médicalisation de l'école.

Y a-t-il réellement tant d'enfants qui ont des pathologies nécessitant la signature de PAI ?

 

il y a 32 minutes, bdisse a dit :

Et pour en revenir au PAI, un PAI, ça ne se signe pas. Le directeur  n'est pas (encore) personnel d'autorité. La responsabilité en incombe....à l'IEN (qui bien sûr, s'arrange pour refiler le bébé et les problèmes qui vont avec à l'échelon du dessous !)

Euh, chez nous, les PAI se signent...

Il faut exiger une réunion pour que chaque partie se rende compte de ce que ça implique.

Je suis certaine que ça limitera les abus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bdisse
5 minutes ago, Goëllette said:

Euh, chez nous, les PAI se signent..

Ce n'est pas parce que vous le faites que vous avez raison......😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

On imprime le document envoyé par la circo ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
loune

Et bien moi, je réfléchis sérieusement aussi à arrêter les anniversaires en classe. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...