Jump to content

Enseignant décapité à Conflans-Sainte-Honorine


prof désécol

Recommended Posts

prof désécol

https://www.leparisien.fr/faits-divers/val-d-oise-un-homme-retrouve-mort-un-suspect-abattu-16-10-2020-8403562.php

Citation

Yvelines - Val-d’Oise : un professeur retrouvé décapité, un suspect abattu

Trois semaines jour pour jour après l'attaque terroriste devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, qui a fait deux blessés graves, un enseignant a été décapité au couteau par un jeune homme ayant crié Allah Akbar. Le parquet national antiterroriste vient de se saisir des faits.

Ce vendredi après-midi, Samuel P., un professeur d'histoire, a été retrouvé tué et décapité près d'un collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) vers 17 heures, indiquent des sources policières au Parisien-Aujourd'hui en France.

Cette découverte a été faite par les policiers de BAC (brigade anticriminalité) de Conflans alors qu'ils avaient repéré un peu plus tôt un suspect détenteur d'un couteau de cuisine. Il semble que le suspect a pointé une arme sur des agents de la police municipale avant de prendre la fuite, en direction de la commune voisine d'Eragny (Val-d'Oise). Après avoir été mis à terre, les fonctionnaires ont intimé à l'assaillant de déposer son arme. Ce qu'il a refusé et s'est montré très agressif. Le suspect a été abattu et a été déclaré décédé.

La victime avait montré les caricatures de Mahomet

L'assaillant serait un jeune homme d'origine tchétchène né 2002 et non un Algérien né en 1972, comme annoncé dans un premier temps. Il était porteur d'un couteau, et un fusil de type air soft a été retrouvé à ses côtés. Il aurait posté une vidéo macabre de la tête coupée de la victime avant d'être abattu. Actuellement, les enquêteurs de la police judiciaire effectuent les constatations sur les lieux. Auparavant, des démineurs avaient réalisé une levée de doute sur l'existence d'engin explosif sur le corps de l'assaillant.

Selon les premiers éléments d'enquête, la victime décapitée serait un professeur d'histoire au collège de Conflans-Saint-Honorine. Les magistrats du parquet national antiterroriste, dont le procureur Jean-François Ricard, se sont déplacés sur les lieux et se sont saisis de l'enquête ouverte pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Les investigations ont été confiées à la sous-direction antiterroriste (Sdat) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). « Les Tchétchènes représentent entre 15 à 20 % des islamistes radicalisés. La communauté fait l'objet d'une surveillance accrue de la part du service de renseignement intérieur. On les retrouve dans de nombreuses filières liées à l'islam radical » explique Jean-Charles Brisard, président du centre d'analyse du terrorisme.

D'après nos informations, la victime avait récemment donné un cours à ses élèves sur la liberté d'expression et avait montré les caricatures de Mahomet. «Ce professeur Samuel P se savait menacé de mort sur les réseaux sociaux suite à son cours sur la liberté d'expression » rapporte un membre d'une association de parents d'élève du collège.

 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 385
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • prof désécol

    43

  • jeanounette

    36

  • Goëllette

    34

  • Mauricinette

    32

Top Posters In This Topic

Popular Posts

je n'irai pas polémiquer (car ce post n'est vraiment pas le lieu et aujourd'hui pas le jour) mais "on est quand même super bien lotis" me paraît très réducteur et nombre de collègues ne vivent pas sup

En quoi est ce violent de dire que ceux qui refusent notre mode de vie , nos règles,  notre histoire , n'ont rien à faire chez nous ?  Je refuse d'être  obligée  de me voiler , je refuse de ne pa

Posted Images

prof désécol

Tout le monde y va de son indignation ; mais attendez, bientôt, certains diront que l'enseignant aurait pu éviter de heurter les croyants, tout de même...

1467-10-charb-inventionhumour1058.jpg?x1

Link to post
Share on other sites

Merci. ça "méritait" un post spécial (cf. celui sur Charlie Hebdo). 😞

Je suis atterrée. 😡😥

Link to post
Share on other sites
prof désécol

Réaction de Mélenchon, qui il n'y a pas si longtemps encore, manifestait contre l'"islamophobie", au côté de gens pas tous recommandables.

Citation

« Ignoble crime à Conflans ! En fait l’assassin se prend pour le dieu dont il se réclame », fait valoir Jean-Luc Mélenchon, le leader des Insoumis. « Il salit sa religion. Et il nous inflige à tous l’enfer de devoir vivre avec les meurtriers de son espèce. »

https://www.nouvelobs.com/politique/20201016.OBS34838/un-prof-decapite-a-conflans-saint-honorine-la-classe-politique-condamne-fermement.html

 

Link to post
Share on other sites
prof désécol
il y a 12 minutes, jeanounette a dit :

Des infos circulent sur des rassemblements enseignants sur les places des grandes villes de France demain après midi.

Et que dira Emmanuel Todd cette fois ? Que les enseignants français sont des profs catholiques zombies ?

 

Link to post
Share on other sites
prof désécol

https://www.leparisien.fr/societe/professeur-decapite-a-conflans-une-autocensure-va-s-installer-dans-le-monde-enseignant-16-10-2020-8403596.php

Citation

Professeur décapité à Conflans : «Une autocensure va s’installer dans le monde enseignant»

Historien, membre du conseil des sages de la laïcité et directeur de l'observatoire de l'éducation à la fondation Jean-Jaurès, Iannis Roder enseigne depuis plus de 20 ans en collège en Seine-Saint-Denis. Alors qu'un enseignant a été décapité ce vendredi près d'un collège à Conflans-Sainte-Honorine, il fut l'un des premiers professeurs à tirer la sonnette d'alarme sur la contestation des valeurs républicaines et la percée du fondamentalisme musulman dans les établissements scolaires, au début des années 2000.

Est-ce une bombe, qui a explosé ce vendredi soir à la face de l'école française ?

IANNIS RODER. C'est surtout une bombe qui explose à la tête de ceux qui minimisent toujours ce qui se passe dans l'Education nationale. Que faudra-t-il pour qu'enfin ils réalisent ? Nous avons une démonstration terrible, dramatique, des extrémités auxquelles certains sont prêts à aller. Ce que je constate, depuis des années, c'est que les contestations de la République sont réelles.

La lutte de l'institution scolaire contre le fondamentalisme est-elle inefficace ?

Nous avons appris à contrer les contestations, à les juguler. Quand il y a des manifestations de contestation de la République, l'école est beaucoup mieux outillée depuis quelques années, avec des équipes formées et dédiées, des référents dans chaque académie. Mais j'ai l'impression, aussi, qu'il y a comme une acceptation du fait que l'école serait un lieu où l'on ne peut pas tout dire : on écoute le prof mais on n'en pense pas moins. Cela concerne une partie minime des élèves en France. Mais c'est un terrible problème, car comment l'école peut-elle juguler l'islamisme radical, notamment, s'il ne s'exprime pas ? A partir du moment où il n'y a pas d'expression de cette contestation, il est très difficile de travailler dessus.

Est-il impossible de consacrer un cours à la liberté d'expression dans un collège de banlieue, avec les caricatures de Charlie Hebdo, à cette période de début d'année et en plein procès des attentats de 2015 ?

Pourquoi faudrait-il s'empêcher de le faire ? On peut tout enseigner à partir du moment où les choses sont très bien préparées. Il faut être intellectuellement et scientifiquement très outillé, et avoir la classe bien en main et la confiance complète de ses élèves pour se lancer sur ces questions.

Quelle résonance cet assassinat va-t-il avoir dans l'Education nationale ?

La première conséquence va être le terrible désarroi des enseignants dont le métier est justement d'ouvrir les jeunes au monde. Etre assassiné à la sortie de son lieu de travail, à cause de son travail, parce que l'on œuvrait pour une meilleure entente dans la société, c'est la victoire de la haine. Et l'un des résultats, je le crains mais le comprends tout à fait, ce sera aussi une autocensure qui va s'installer dans le monde enseignant, comme elle s'est installée dans la presse après l'attentat contre Charlie Hebdo.

Est-ce un tournant pour l'école ?

Oui, je crois que c'est une césure dans l'histoire de l'école. L'école de la République, c'est l'école émancipatrice. Tuer un enseignant, c'est tuer cette volonté d'ouvrir les enfants au monde. Au niveau du symbole, il n'y a pas pire que de s'attaquer à un professeur.

"une autocensure va s’installer dans le monde enseignant"

Pourquoi "va" ?

Quand Charlie Hebdo avait sorti ce hors-série, il avait été taxé d'exagération...

Laïcité : des enseignants victimes de la traitrise et de la lâcheté ? –  Enseigner au XXI siècle

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Lena a dit :

Comment savoir où et quand sont ces rassemblements ? 

On en saura sans plus demain matin, le temps que les intersyndicales se concertent et demandent les autorisations sans doute. J'attends aussi

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Oui, pour le moment, ce n'est que le tweet d'un inconnu ...

Et pouvoir devenir prof avec un simple BAC, j'ai un léger doute ...

Link to post
Share on other sites
machin-pichou

J'affiche ce soir, sur toutes mes photos de profil, une caricature de Mahomet et j'invite un maximum de mes compatriotes à en faire de même.

Link to post
Share on other sites
machin-pichou
il y a une heure, borneo a dit :

A vouloir jouer au plus con avec ces gens-là, on n'est pas sûr de gagner....

Ah bon? Alors il faut s'écraser???? Désolé  mais je suis TRES en colère!!!!!

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, machin-pichou a dit :

Ah bon? Alors il faut s'écraser???? Désolé  mais je suis TRES en colère!!!!!

De toute façon ce n'est pas le moment de débattre du bien fondé de montrer de telles caricatures ... Laissons passer quelques jours ...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Goëllette a dit :

Oui, pour le moment, ce n'est que le tweet d'un inconnu ...

Et pouvoir devenir prof avec un simple BAC, j'ai un léger doute ...a

 

Apparemment le professeur avait porté plainte dans la semaine pour harcèlement et menace. 

On remarquera que les mêmes qui viennent s'indigner maintenant, je pense à l'administration, aux inspecteurs, Recteur, Dasen, n'ont pas levé le petit doigt pour mettre en place la PROCÉDURE de protection fonctionnelle du fonctionnaire avec saisi du procureur comme la loi l'indique ! Quasiment jamais cette procédure n'est mise en place spontanément pour ne pas se mouiller et mettre les deniers publics pour défendre un fonctionnaire.... Du gâchis ! Ils ont laissé ce professeur se débrouiller tout seul en allant porter plainte tout seul en son nom propre, ce qui la mis directement en porte à faux avec les parents et/ou collègues.

Et maintenant on les voit faussement s'indigner, le ministre en tête ce charognard. 

  • Like 4
  • Upvote 8
Link to post
Share on other sites
Goëllette

Attendons quand même d'en savoir plus pour philosopher.

Pour le moment, un homme, un collègue a été sauvagement assassiné. Et rien que ça, ça mérite que nous soyons tous indignés.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
machin-pichou
il y a 22 minutes, Goëllette a dit :

Attendons quand même d'en savoir plus pour philosopher.

Pour le moment, un homme, un collègue a été sauvagement assassiné. Et rien que ça, ça mérite que nous soyons tous indignés.

Non , moi je ne peux attendre! Cet acte inqualifiable est une déclaration de guerre parfaitement orchestrée et nous ne sommes plus seulement des serpillères, victimes expiatoires d'une société  atomisée et malade mais dorénavant des martyrs que l'on va s'empresser d'instrumentaliser hypocritement...Maintenant ça suffit!

121680412_4860128634005212_2051688842429661453_n.jpg

Link to post
Share on other sites
machin-pichou

Toute une machination ignoble a été menée via les réseaux sociaux pour mener au meurtre abominable de notre collègue, abandonné par l' Etat qui lui devait sa protection! C'est déjà parfaitement vérifiable ! Pas d'angélisme , colère et combat  pour notre honneur et notre dignité!

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 3 minutes, machin-pichou a dit :

Toute une machination ignoble a été menée via les réseaux sociaux pour mener au meurtre abominable de notre collègue, abandonné par l' Etat qui lui devait sa protection! C'est déjà parfaitement vérifiable ! Pas d'angélisme , colère et combat  pour notre honneur et notre dignité!

Mais à l'heure qu'il est, à moins d'être de sa famille ou un de ses collègues ou voisins, tu n'en sais rien !

Par contre, je m'indigne tout autant que toi.

Link to post
Share on other sites
machin-pichou
il y a 1 minute, Goëllette a dit :

Mais à l'heure qu'il est, à moins d'être de sa famille ou un de ses collègues ou voisins, tu n'en sais rien !

Par contre, je m'indigne tout autant que toi.

Si, je fais partie des stylos rouges, un réseau d'enseignants très actif, qui est  déjà  parfaitement informé du déroulement des faits qui sont effroyables et accablants .

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, machin-pichou a dit :

Si, je fais partie des stylos rouges, un réseau d'enseignants très actif, qui est  déjà  parfaitement informé du déroulement des faits qui sont effroyables et accablants .

+1

Il y en a marre! Nous avons monté le hashtag "pasdevagues" pour dénoncer la non protection de l'État au travers d'une procédure réglementaire, oui réglementaire, qui n'est jamais appliquée spontanément. Pour dénoncer la violence qui nous subissons au quotidien, pour qu'elle réponse ? Un observatoire sur les violence qui n'existe plus depuis...

Quand je vois nos dirigeants qui nous crachent à la figure à longueur de temps venir faire les faux indignés cela me révolte encore plus ! 

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
prof désécol
Citation

Enseignant décapité à Conflans-Sainte-Honorine : un parent d’élève s'était plaint de l’enseignant sur YouTube

l'essentiel "Ma fille a été choquée suite au comportement de son prof, ou plutôt de ce voyou, comme on devrait l’appeler, censé leur apprendre l’histoire et la géographie, déclare-t-il notamment. 

Depuis deux jours, une vidéo d’un peu plus de 2 minutes circule sur YouTube. On y voit un homme portant un masque de protection contre le Covid, racontant un épisode que sa fille, élève de 4e du collège du Bois d’Aulne de Conflans-Sainte-Honorine où enseignait le professeur d’histoire-géographie décapité, aurait vécu quelques jours plus tôt.

« Ma fille a été choquée suite au comportement de son prof, ou plutôt de ce voyou, comme on devrait l’appeler, censé leur apprendre l’histoire et la géographie, y explique-t-il. Cette semaine, il s’est permis, pendant l’un de ses cours, de demander aux élèves musulmans de lever la main. Il leur a alors demandé de sortir de la classe. Ma fille a refusé et lui a demandé pourquoi ils devraient sortir. Il a répondu qu’il allait diffuser une photo qui pouvait les choquer. Effectivement, il a montré une photo d’un homme tout nu, en leur disant : c’est le prophète des musulmans. »

L’homme, manifestement ému, demande : « Quel est le message qu’il a voulu faire passer à ces enfants ? Pourquoi cette haine ? Pourquoi un professeur d’histoire se comporte-t-il comme ça devant des élèves de 13 ans ? »

« Ce voyou ne doit plus éduquer les enfants »

L’homme, calme, et sans appeler à la violence, lance alors à ceux qui regardent sa vidéo : « Que tous ceux qui ne sont pas d’accord avec ce comportement, que tous ceux qui ont rencontré des difficultés, que tous ceux dont les enfants ont été renvoyés, comme ma fille, sous un faux motif, parce qu’elle a refusé de sortir de la classe quand il le lui a demandé pour ces raisons, que tous ceux qui veulent qu’ensemble, on dise : stop, ne touchez pas à nos enfants, prennent contact avec moi. » « Ce voyou ne doit plus rester dans l’Education nationale, conclut-il. Il ne doit plus éduquer les enfants, il doit aller s’éduquer lui-même. Nous sommes tous concernés. Je parle au nom de ma fille, mais vos enfants subissent la même chose dans leur classe… »

https://www.ladepeche.fr/2020/10/16/professeur-decapite-en-region-parisienne-quelques-jours-plus-tot-un-parent-deleve-se-plaignait-de-lenseignant-sur-youtube-9144509.php

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   6 members

    • coccinutella
    • karja
    • Torque
    • Pablo
    • nonau
    • so06

×
×
  • Create New...