Jump to content

Un enseignant vulnérable en ASA peut-il sortir dans la foule et refuser la vaccination ?


Recommended Posts

Pepettebond
il y a 6 minutes, Scoubinou a dit :

Mais j'ai bien relu la liste et il n'y a aucune maladie invisible qui justifie qu'on puisse être en ASA car vulnérable ET pouvoir aller et venir sans prendre de risque.

J'ai hâte qu'on sorte de cette m... et que tous les enseignants reviennent devant leurs élèves !

🤣  le diabète est donc visible 🤣

une immunodépression congénitale ou acquise, est donc visible

Une cirrhose au stade B est donc visible

 Ce matin j'ai bien ri ou pleuré ...  car aller et venir fait prendre des risques   comme vivre d'ailleurs, tiens faudrait leur suggérer de ne plus vivre parce franchement c'est dangereux!!!

Link to post
Share on other sites
  • Replies 70
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Scoubinou

    9

  • nanej

    7

  • Pepettebond

    7

  • reysan

    5

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Au niveau légal, rien ne l'oblige à rester enfermé chez lui. Il n'y a dans le décret rien qui oblige cet enseignant à "s'autoconfiner" pour reprendre le terme à la mode.  Maintenant, au niveau mo

Personnellement, des profiteurs, je n'en vois pas. Et s'il y a quelque chose à faire remonter et dont il faut se plaindre, c'est du manque de remplaçants. Les gens qui pensent que les enseignants sont

Je pense qu'il faut être factuel. Dire "Il est en ASA car vulnérable, la législation ne lui interdit pas de sortir, si vous pensez avoir des choses à dire à ce sujet, contactez l'inspecteur/trice, qui

il y a 59 minutes, Scoubinou a dit :

Mais j'ai bien relu la liste et il n'y a aucune maladie invisible qui justifie qu'on puisse être en ASA car vulnérable ET pouvoir aller et venir sans prendre de risque.

 

Outch, ça fait mal de lire ça. 🤐

 Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie .

Je te confirme que ma cicatrice de 21 cm ne se voit pas sous mon pull !!! Je n'exhibe pas non plus les médicaments que je prends au quotidien  ni le stress que j'éprouve à chaque résultat de prise de sang régulière. 

Je continue ou je m'arrête là? 

Je pense que tu n'as pas souhaité blesser quelqu'un en disant qu'il n'y a aucune maladie invisible sur la liste . C'était juste un manque de connaissance.

Bonne journée et bonne continuation.

 

 

Link to post
Share on other sites
clerissalak
il y a 33 minutes, LaSeine a dit :

 

:hug:

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Goëllette

Alors moi, je ne lis pas le message de ce collègue comme vous.

Vous ne tenez pas compte du ET mis en majuscule.

Je ne pense pas non plus qu'il ait voulu nous vexer.

Moi aussi, je souffre de pathologies dites invisibles, mais si elles peuvent me faire bénéficier d'une ASA, ce n'est pas pour le fait que je les aies mais pour les risques supplémentaires de complications, par rapport aux personnes en bonne santé, dans le cadre de la circulation du COVID.

Donc si je demande une ASA, c'est pour me protéger, parce que je suis inquiète des risques, et je limite mes sorties.

Si je revendique de pouvoir sortir autant que les autres, aller dans la foule, c'est que je ne suis pas si inquiète que ça sur les risques, donc je ne demande pas d'ASA.

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Goëllette a dit :

Alors moi, je ne lis pas le message de ce collègue comme vous.

Vous ne tenez pas compte du ET mis en majuscule.

Je ne pense pas non plus qu'il ait voulu nous vexer.

Moi aussi, je souffre de pathologies dites invisibles, mais si elles peuvent me faire bénéficier d'une ASA, ce n'est pas pour le fait que je les aies mais pour les risques supplémentaires de complications, par rapport aux personnes en bonne santé, dans le cadre de la circulation du COVID.

Donc si je demande une ASA, c'est pour me protéger, parce que je suis inquiète des risques, et je limite mes sorties.

Si je revendique de pouvoir sortir autant que les autres, aller dans la foule, c'est que je ne suis pas si inquiète que ça sur les risques, donc je ne demande pas d'ASA.

C'est pas si simple. Effectivement la liste n'autorise pas à ne pas travailler ET à sortir mais nombreux sont ceux qui ont plusieurs pathologies.

Exemple personnel (aucune de mes maladie ne se voit si ce n'est à la tonne de médicaments que je prends donc seuls mon médecin, mon pharmacien et mon père sont au courant vraiment de la totale).

Bpco + emphysème pulmonaire : je n'ai pas demandé l'asa puisque ces maladies n'étaient plus sur la liste en septembre mais maintenant je pourrais.

Mais j'ai aussi une autre maladie en ALD qui nécessite que je sorte ou vois du monde.

Je dois donc jongler entre ces deux cas de figure. J'ai fait le choix de continuer à travailler et de ne plus avoir de vie sociale... Résultat ma maladie en ALD est en train de s'aggraver notamment à cause de l'école et de mes élèves. (Chez moi un burn out vire très vite à la dépression sévère).

Le laisser aller (oui les gestes barrières commencent à saturer tout le monde : les élèves auxquels on a dit et répété qu'ils ne risquaient rien et n'était pas contaminants, mais aussi les adultes qui se sentent plus ou moins concernés... Dans ma région faut avoir l'appli stopcovid pour savoir que c'est reparti chez nous, silence radio dans les médias) font que mon angoisse d'être contaminée remonte. (Je vis donc sous anxiolytiques à haute dose).

Si je devais demander l'asa il est évident que je sortirai de chez moi pour les courses, saluer mes potes commerçants sinon je peux toujours avaler directement les boîtes d'antidouleurs (oui je cumule maladie n°4) et en finir avec tout ça. Je vous rassure ce n'est pas mon intention, l'arrêt de travail pour dépression (donc avec sortie libre) arrivera avant.

Bref, il faut se méfier des apparences et ne pas juger. On n'a jamais la totalité des données.

Que les parents se battent pour avoir un remplaçant stable oui bien sûr mais sans mettre le titulaire en cause. Pour lui ce serait double peine. (Du vécu)

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Tu as tort j'ai  été en ASA avec 2 maladies chroniques qui ne se voient pas mais avec un traitement sous immunosuppresseurs et lui m' a permis d'en bénéficier. J'ai fait le choix de retravailler mais arrêter vos jugements attifs...

Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a une heure, maryl a dit :

C'est pas si simple. Effectivement la liste n'autorise pas à ne pas travailler ET à sortir mais nombreux sont ceux qui ont plusieurs pathologies.

Exemple personnel (aucune de mes maladie ne se voit si ce n'est à la tonne de médicaments que je prends donc seuls mon médecin, mon pharmacien et mon père sont au courant vraiment de la totale).

Bpco + emphysème pulmonaire : je n'ai pas demandé l'asa puisque ces maladies n'étaient plus sur la liste en septembre mais maintenant je pourrais.

Mais j'ai aussi une autre maladie en ALD qui nécessite que je sorte ou vois du monde.

Je dois donc jongler entre ces deux cas de figure. J'ai fait le choix de continuer à travailler et de ne plus avoir de vie sociale... Résultat ma maladie en ALD est en train de s'aggraver notamment à cause de l'école et de mes élèves. (Chez moi un burn out vire très vite à la dépression sévère).

Le laisser aller (oui les gestes barrières commencent à saturer tout le monde : les élèves auxquels on a dit et répété qu'ils ne risquaient rien et n'était pas contaminants, mais aussi les adultes qui se sentent plus ou moins concernés... Dans ma région faut avoir l'appli stopcovid pour savoir que c'est reparti chez nous, silence radio dans les médias) font que mon angoisse d'être contaminée remonte. (Je vis donc sous anxiolytiques à haute dose).

Si je devais demander l'asa il est évident que je sortirai de chez moi pour les courses, saluer mes potes commerçants sinon je peux toujours avaler directement les boîtes d'antidouleurs (oui je cumule maladie n°4) et en finir avec tout ça. Je vous rassure ce n'est pas mon intention, l'arrêt de travail pour dépression (donc avec sortie libre) arrivera avant.

Bref, il faut se méfier des apparences et ne pas juger. On n'a jamais la totalité des données.

Que les parents se battent pour avoir un remplaçant stable oui bien sûr mais sans mettre le titulaire en cause. Pour lui ce serait double peine. (Du vécu)

Je comprends ta situation, mais choper le COVID n'arrangerait rien.

Ensuite, sauf si je n'ai pas compris, la maladie qui nécessite que tu sortes et voies du monde te vaudrait un arrêt maladie, pas une ASA.

Et tu as choisi de continuer à travailler ...

Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Goëllette a dit :

Je comprends ta situation, mais choper le COVID n'arrangerait rien.

Ensuite, sauf si je n'ai pas compris, la maladie qui nécessite que tu sortes et voies du monde te vaudrait un arrêt maladie, pas une ASA.

Et tu as choisi de continuer à travailler ...

Oui tu as compris. J'ai choisi de continuer à travailler malgré une possible asa. Je l'ai fait pour pouvoir continuer à sortir et voir des gens (quitte à risquer le covid) mais j'aurai pu l'accepter et avoir ce besoin toujours d'interactions humaines (certes avec précaution). J'ai pris le risque covid plutôt que dépression.

Je peux comprendre des personnes qui auraient fait le choix inverse.

Quand au vaccin. J'ai décidé de me faire vacciner (un jour car pas prioritaire) malgré le peu de recul mais je peux comprendre ceux que ça effraient.

Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 14 minutes, maryl a dit :

Je peux comprendre des personnes qui auraient fait le choix inverse.

A priori, le PE en question a choisi les deux : le bénéfice de l'ASA sans les inconvénients de l'isolement.

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Goëllette a dit :

A priori, le PE en question a choisi les deux : le bénéfice de l'ASA sans les inconvénients de l'isolement.

Comme tu dis "a priori"... En fait on ne sait pas

Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 37 minutes, maryl a dit :

Comme tu dis "a priori"... En fait on ne sait pas

Bah oui ...

Même si le fait qu'il soit régulièrement croisé dans la foule le montre assez clairement.

Après, moi, je ne sais pas qui fréquente les foules ... car je n'y vais pas !

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...