Jump to content

IEF en Petite Section puis école ordinaire, des difficultés ?


Recommended Posts

Bonjour,

Après 3 années de congé parental, j'envisage de pratiquer l'instruction en famille pour mon enfant pour la petite section. (A priori, je devrais reprendre à mi-temps)

Un enseignant de maternelles me dit qu'il sera plus difficile pour mon enfant de "se faire" à l'école en moyenne section qu'en petite section.

Auriez-vous des retours d'expériences d'enfants accueillis en MS voire GS (et qui n'avaient jamais vécu la collectivité ?)

 

Merci pour vos retours 

Link to post
Share on other sites
bdisse
Il y a 5 heures, LivB a dit :

j'envisage de pratiquer l'instruction en famille pour mon enfant pour la petite section

La vraie question est pourquoi ? Si c'est parce que tu n'as pas le choix (genre, tu vis à l'autre bout du monde dans un pays où la maternelle n'existe pas) c'est pas la même chose que si c'est par défiance vis à vis de la capacité de l'école à faire évoluer ton enfant. Le rapport que tu as vis à vis de l'école va forcément avoir un impact sur la façon dont ton enfant va percevoir ladite école.

  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites
Hildebert
Il y a 9 heures, LivB a dit :

Bonjour,

Après 3 années de congé parental, j'envisage de pratiquer l'instruction en famille pour mon enfant pour la petite section. (A priori, je devrais reprendre à mi-temps)

Un enseignant de maternelles me dit qu'il sera plus difficile pour mon enfant de "se faire" à l'école en moyenne section qu'en petite section.

Auriez-vous des retours d'expériences d'enfants accueillis en MS voire GS (et qui n'avaient jamais vécu la collectivité ?)

 

Merci pour vos retours 

Il/Elle survivra à une entrée en moyenne section ou grande section. Les enfants ont une capacité d'adaptation que n'ont pas tous les adultes. 

  • J'aime 2
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Hildebert
il y a 15 minutes, bdisse a dit :

La vraie question est pourquoi ? Si c'est parce que tu n'as pas le choix (genre, tu vis à l'autre bout du monde dans un pays où la maternelle n'existe pas) c'est pas la même chose que si c'est par défiance vis à vis de la capacité de l'école à faire évoluer ton enfant. Le rapport que tu as vis à vis de l'école va forcément avoir un impact sur la façon dont ton enfant va percevoir ladite école.

C'est un choix de vie qui se respecte et je ne vois pas en quoi, il faudrait le justifier avant d'avoir une réponse à sa question. 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
NancyDrew

Même réponse qu'Hildebert, tu n'as pas à te justifier, et les enfants se remettent d'à peu près tous les changements du moment que c'est expliqué et qu'il n'y a pas de double discours. Un conseil prend rv avant la rentrée de MS pour présenter ton loustic, dire que tu attends à ce qu'on lui laisse le temps de s'adapter avant de conclure quoi que ce soit et de mettre tout sur le dos de l'IEF.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
éowin
il y a une heure, NancyDrew a dit :

Un conseil prend rv avant la rentrée de MS pour présenter ton loustic, dire que tu attends à ce qu'on lui laisse le temps de s'adapter avant de conclure quoi que ce soit et de mettre tout sur le dos de l'IEF.

.... ça peut-être pas... c’est le meilleur moyen de braquer l’école contre les parents...

Pourquoi l’intégration se passerait-elle mal... il y aura certainement quelques flottements au début (  liés à la sociabilisation entre autres) dont les parents et l’enseignante seront conscients, mais peut-être pas.  Et puis après vogue la galère comme on dit. Il évoluera à son rythme comme les autres enfants.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
bdisse
Il y a 2 heures, Hildebert a dit :

C'est un choix de vie qui se respecte et je ne vois pas en quoi, il faudrait le justifier avant d'avoir une réponse à sa question.

Parce que, comme dit Eowin, il y a des chances, dans le deuxième cas de figure, que vous braquiez l'école contre vous. C'est sensible, un PE !

Link to post
Share on other sites
éowin

Mon propos concernait le rendez-vous avec les exigences quant à la scolarité future.

Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour vos premières réponses. 🙏

Mon fils est de début d'année donc pour moi il s'adaptera aussi d'autant plus à 4 ans et demi.

Il n'aura pas l'habitude de la collectivité ayant été 4 ans en relation quasi que duelle même si nous essayons bien sûr de fréquenter d'autres enfants. 😉

Ma famille étant aussi dans l'enseignement me conseille de trouver une école susceptible de l'accueillir dès ses deux ans et demi étant un petit garçon très intéressé par les histoires, comptines... 😅

Je trouve que c'est plutôt une chance pour nous de pouvoir respecter son rythme et de garder une certaine liberté...

J'espère qu'il ne se sentira pas décalé et qu'il s'adaptera. 🙏 

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
Hildebert
Il y a 1 heure, bdisse a dit :

Parce que, comme dit Eowin, il y a des chances, dans le deuxième cas de figure, que vous braquiez l'école contre vous. C'est sensible, un PE !

C'est surtout pas professionnel. La sensibilité n'a pas à entrer en ligne de compte. 

Si l'école et le professionnel se braquent, c'est problématique parce que c'est le travail de la Direction et du futur enseignant de l'élève de rassurer les parents sur son intégration. J'ai rencontré des parents maladroits dans leur propos, ce n'est pas pour autant que j'ai été outré ou prêt à mettre l'étiquette orchidoclaste après un simple rendez-vous. 

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
la maîtresse des petits

Je vais aller à contre courant des autres, mais je trouve dommage de priver son enfant d'ouverture sociale. 

Alors, oui, je reconnais que l'école ne répond pas à tous les besoins idéaux de nos enfants mais l'humain est un animal social.

OK, ton fils va croiser plus ou moins régulièrement des enfants d'amis ou de la famille mais pas de manière autonome ni diversifiée. Ces rencontres seront induites par vous. 

Je me questionne. 

Link to post
Share on other sites
NancyDrew

Théoriquement j'aurais dit comme @éowin avant mais maintenant que j'ai vu ce que c'était une rentrée non préparée, je reviens sur mes pas.

Si prendre rv pour préparer la rentrée, considérant que l'enfant n'a pas fait de PS, est de matière à braquer l'école, je crois que l'école serait braquée quoi qu'il arrive. Pour moi ça semble normal de prendre 20 min pour faire connaissance et se rassurer de chaque côté.

Quand je vois TOUT ce qui se dit des parents par les collègues, franchement j'ai honte. De l'explicationnisme à tout va, des jugements à l'emporte-pièce sans dialoguer avec les familles...

Link to post
Share on other sites
bdisse
il y a 4 minutes, Hildebert a dit :

orchidoclaste

bin moi, si

Link to post
Share on other sites
tojequal

Outre tout cela, la loi sur l'obligation scolaire a changé et tu devras justifier de l'instruction de ton enfant. 

Je ne comprends pas la remarque, "une école qui accepte l'enfant à deux ans et demi". 

Ton enfant est né en 2018? Dans ce cas, tu peux l'inscrire dans l'école maternelle de ton secteur. 

Link to post
Share on other sites
Hildebert
il y a 1 minute, bdisse a dit :

bin moi, si

Nous n'avons simplement pas la même conception des choses.

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, tojequal a dit :

Outre tout cela, la loi sur l'obligation scolaire a changé et tu devras justifier de l'instruction de ton enfant. 

Je ne comprends pas la remarque, "une école qui accepte l'enfant à deux ans et demi". 

Ton enfant est né en 2018? Dans ce cas, tu peux l'inscrire dans l'école maternelle de ton secteur. 

2019 😉 Je préfère prendre le temps de la réflexion même si ma décision est sûrement définitive. (en jetant un œil sur la loi concernant l'IEF)

Link to post
Share on other sites
tojequal

D'accord, je n'avais pas compris. Ton enfant est tout petit, l'idée de t'en séparer est compliquée mais dans un an et demi il aura beaucoup changé. 

Bien sûr que l'école n'a pas à juger tes choix. Mais bien sûr qu'il y aura des idées préconçues. Tu en as d'ailleurs certainement également. Connais-tu déjà la future école de ton enfant ? 

Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, la maîtresse des petits a dit :

Je vais aller à contre courant des autres, mais je trouve dommage de priver son enfant d'ouverture sociale. 

Alors, oui, je reconnais que l'école ne répond pas à tous les besoins idéaux de nos enfants mais l'humain est un animal social.

OK, ton fils va croiser plus ou moins régulièrement des enfants d'amis ou de la famille mais pas de manière autonome ni diversifiée. Ces rencontres seront induites par vous. 

Je me questionne. 

Il existe bien des personnes qui font le choix de l'instruction en famille pendant X années ? 😉

Je ne pense pas que vivre en collectivité pendant une année supplémentaire du haut de ses 3 ans fera de lui un enfant "sauvage". Il a toute sa vie.

Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, tojequal a dit :

D'accord, je n'avais pas compris. Ton enfant est tout petit, l'idée de t'en séparer est compliquée mais dans un an et demi il aura beaucoup changé. 

Bien sûr que l'école n'a pas à juger tes choix. Mais bien sûr qu'il y aura des idées préconçues. Tu en as d'ailleurs certainement également. Connais-tu déjà la future école de ton enfant ? 

Je n'ai pas du tout peur d'un éventuel jugement de la part de l'école, je n'y avais même jamais pensé.

Je vais préciser que je suis professeur des écoles depuis 17 ans et spécialisée option D à "coloration autisme". (La formation nationale à l'INSHEA de Suresnes) Mes élèves en IME ont souvent eu un niveau de cycle 1. J'ai aussi enseigné en maternelle et c'est vrai que j'en garde de plus ou moins bons souvenirs.

Après, c'est vrai que je suis sans doute protectrice mais pourquoi pas après tout. 😉 

L'école où il ira a une bonne réputation mais les classes sont surchargées...34 élèves environ...

 

Link to post
Share on other sites
berberanza

Tu veux pratiquer l'IEF et tu en as la possibilité, fais le. 

Il aura bien le temps de se sociabiliser. 

Et surtout si les classes sont à plus de 30... Je trouve que ces classes surchargées sont de la maltraitance. Sans parler du climat actuel.

 

J'ai connu deux élèves arrivés en MS, après une année d'IEF, ça s'est très bien passé. Ils se sont vite faits des copains. 

 

Demander un rdv avant quil arrive en MS oui mais pas pour dire   "j'attends que vous soyez compréhensive". Pour faire connaissance, parler des compétences acquises de ton loulou oui. 

  • Merci 1
  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, berberanza a dit :

J'ai connu deux élèves arrivés en MS, après une année d'IEF, ça s'est très bien passé. Ils se sont vite faits des copains.

Merci beaucoup pour ton témoignage.

Je trouve aussi que 34...c'est vraiment énorme...

Peut-être qu'on y prendra goût et qu'on ajoutera la moyenne section ... ou il manifestera peut-être l'envie d'y aller qui sait. 😉

Link to post
Share on other sites
borneo

Bonjour,

pratiquer l'IEF n'empêche pas de proposer à l'enfant des rencontres avec des enfants de son âge. Il y a de nombreuses structures ou associations où il peut en rencontrer. Ça me semble d'autant plus important s'il est enfant unique et n'a pas de cousins ou voisins à fréquenter. 

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, borneo a dit :

Bonjour,

pratiquer l'IEF n'empêche pas de proposer à l'enfant des rencontres avec des enfants de son âge. Il y a de nombreuses structures ou associations où il peut en rencontrer. Ça me semble d'autant plus important s'il est enfant unique et n'a pas de cousins ou voisins à fréquenter. 

Bien sûr, je suis en congé parental donc nous participons aux activités de baby-gym, ateliers sensoriels, "Montessori", bébés lecteurs etc. enfin...quand on pouvait s'y rendre! On profite de cette liberté 👍🏻

Link to post
Share on other sites
sorsha

Bonjour,

Je vais te donner mon avis de maman : ne décide pas tout de suite, tu as le temps. C'est surtout le caractère de ton fils à 3 ans qui sera un indicateur, sa sociabilité du moment mais aussi son avis. Peut-être qu'il te dira lui-même qu'il a envie d'aller à l'école. Sois à son écoute et agis en fonction de lui.

Je donne également mon témoignage. Mon fils (enfant unique, avec une nounou par la suite qui l'a fait participé à plein d'ateliers) a eu du mal à s'adapter à l'école en petite section car il ne connaissait pas du tout la vie en collectivité. La classe avait un gros effectif et il a pleuré les premières semaines, très dur moment pour mon cœur de maman mais il s'est adapté et il commençait à s'ouvrir aux autres quand le premier confinement est arrivé... Moyenne section : il est reparti sur de bons souvenirs et maintenant s'épanouit à l'école. Il a mis du temps à se détacher des adultes de la classe mais il y arrive à son rythme...

Bref, je crois qu'il aurait commencer l'école à n'importe quel âge, il aurait eu besoin un moment d'adaptation :)

 

Link to post
Share on other sites
NancyDrew

D'accord avec toi à @sorsha J'ajouterais que l'un des mes enfants, qui avait fait 3 ans de crèche collective, a eu beaucoup de mal à s'adapter à l'école et a pleuré toutes les récrés jusqu'au mois de novembre... Donc bon, tout est possible. On a aussi des PS qui arrivent de chez nounou ou maman en congé parental et qui s'adaptent nickel.

Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, sorsha a dit :

Peut-être qu'il te dira lui-même qu'il a envie d'aller à l'école. Sois à son écoute et agis en fonction de lui.

Oui, je le dis un peu plus haut même si pour la petite section, cela m'étonnerait qu'il demande. 😉

Je pense que l'IEF est aussi une chance et qu'il a le temps de se "mettre dans le moule". Lorsque l'école n'était pas obligatoire, il y a bien des enfants qui ne devenaient élèves qu'à partir de 5 ans.

J'ai bien conscience qu'il va falloir qu'il s'adapte mais il aura les bonnes bases. 🙏

Link to post
Share on other sites
Maitresse_lit
Il y a 1 heure, LivB a dit :

Oui, je le dis un peu plus haut même si pour la petite section, cela m'étonnerait qu'il demande. 😉

Je pense que l'IEF est aussi une chance et qu'il a le temps de se "mettre dans le moule". Lorsque l'école n'était pas obligatoire, il y a bien des enfants qui ne devenaient élèves qu'à partir de 5 ans.

J'ai bien conscience qu'il va falloir qu'il s'adapte mais il aura les bonnes bases. 🙏

Il ne le demandera peut être pas mais pourra se faire comprendre. Mes trois enfants ont été chez la même nounou, ont fait les mêmes activités. Les deux grands n’ont jamais été en demande d’aller à l’école avant d’y aller. Mon troisième, les 6 mois précédant sa rentrée ont été un calvaire. Il ne voulait pas aller chez la nounou, la séparation était difficile tous les matins. Il voulait aller à l’école ! La rentrée en PS a été un vrai soulagement pour lui (et pour moi car quitter son enfant en pleurs chaque matin ce n’est pas facile, même si une fois la porte fermée c’était terminé). Ce n’est pas non plus une question d’âge, il est de fin octobre donc n’avait pas 3 ans à la rentrée.

Je te souhaite une bonne réflexion en tout cas 😉 La vie de parents n’est pas facile et tu auras toujours des gens pour te dire que c’est bien ou au contraire que c’est mal. 

Link to post
Share on other sites
lilimay

Si ton enfant est de 2019 il n'est de toute façon pas concerné par la prochaine rentrée. Donc tu envisages qu'il ne fasse pas de rentrée en septembre 2022 pour rester un an en IEF. Je pense qu'il est trop tôt pour y réfléchir en fait, il va se passer tellement de choses d'ici là, ton enfant va évoluer, tes projets professionnels peuvent se modifier... Bref wait and see !

Link to post
Share on other sites

La question initiale était:

"Auriez-vous des retours d'expériences d'enfants accueillis en MS voire GS (et qui n'avaient jamais vécu la collectivité ?)"

Tout simplement. 😉 

 

Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

Bonjour, pour répondre à la question j'ai divers exemples:

-élève entrée en GS, milieu social pauvre, grosses difficultés scolaires (langage, compréhension) et d'intégration avec les camarades (timidité, décalage de maturité dans les jeux)

-élève entrée en GS, double culture et scolarisation en école Montessori à l'étranger, difficultés langagières et sociales (quitter les parents le matin, accepter le rythme de l'école)

-élève entrée en MS, difficulté surtout liée aux parents (qui ne comprenaient pas entre autres qu'on ne puisse pas faire un bilan quotidien et détaillé de la journée de leur enfant) mais finalement l'enfant passait de très bonnes journées une fois les parents contraints de s'adapter (plusieurs mois d'incompréhension).

-élève entrée en GS, très bon niveau langagier et aucun problème de comportement mais aucune base en logique, connaissance des nombres, graphisme.

Ce que je retiens: le début est forcément un peu difficile car l'enfant doit s'adapter à la collectivité et cette nouveauté fatigue (horaires de récréation, prêter les jouets, écouter l'histoire racontée par la maîtresse) , mais en gros: plus vite les parents prennent sur eux pour s'adapter, plus vite leur enfant va bien à l'école car il entend du positif de l'école par ses parents, il voit ses parents le laisser en confiance sans trainer des heures pour repartir le matin, les parents qui se forcent à inviter des petits camarades à la maison dès septembre-octobre aident grandement les enfants timides à s'intégrer.

  • Merci 1
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...