Jump to content

Lecture à la maison


Avel
 Share

Recommended Posts

Il y a 7 heures, Goëllette a dit :

Pas mal.

Je suis preneur de conseils pour améliorer l'organisation ! 

Link to comment
Share on other sites

C'est déjà un bon début !

Moi, je fonctionne à l'ancienne (comme les maîtresse de mon enfance 😍), et le texte de lecture (pas la lecture-plaisir) texte me sert pour amener toutes les leçons.

Les élèves lisent le nouveau passage (ou la nouvelle lecture) le vendredi après-midi, quand on est tous bien crevés, cherchent dans le dico les définitions des mots incompris, on le relit tous ensemble et ils ont à la relire à la maison le weekend.

Lundi matin, dès l'aube, ... : questions de compréhension de lecture et de compréhension du vocabulaire sur le cahier de classe.

Et là, on enchaîne sur la leçon du jour, avec toujours un exercice d'application au propre :

- lundi : orthographe

- mardi : grammaire

- jeudi : conjugaison

- vendredi : vocabulaire

Et au fur et à mesure, on avance dans la lecture.

Bien évidemment, ça se module en fonction du niveau des élèves, et il faut choisir des textes en rapport, parce que faire une leçon sur le passé simple ... avec un texte au présent ... ce n'est pas facile !

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Goëllette a dit :

C'est déjà un bon début !

Moi, je fonctionne à l'ancienne (comme les maîtresse de mon enfance 😍), et le texte de lecture (pas la lecture-plaisir) texte me sert pour amener toutes les leçons.

Les élèves lisent le nouveau passage (ou la nouvelle lecture) le vendredi après-midi, quand on est tous bien crevés, cherchent dans le dico les définitions des mots incompris, on le relit tous ensemble et ils ont à la relire à la maison le weekend.

Lundi matin, dès l'aube, ... : questions de compréhension de lecture et de compréhension du vocabulaire sur le cahier de classe.

Et là, on enchaîne sur la leçon du jour, avec toujours un exercice d'application au propre :

- lundi : orthographe

- mardi : grammaire

- jeudi : conjugaison

- vendredi : vocabulaire

Et au fur et à mesure, on avance dans la lecture.

Bien évidemment, ça se module en fonction du niveau des élèves, et il faut choisir des textes en rapport, parce que faire une leçon sur le passé simple ... avec un texte au présent ... ce n'est pas facile !

 

C'est vraiment la base de faire de la grammaire.

Link to comment
Share on other sites

Je sais bien, mais on oublie de plus en plus souvent la base ...

Ou alors on s'éblouit devant de "nouvelles méthodes qui "réinventent l'eau tiède.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Goëllette a dit :

Je sais bien, mais on oublie de plus en plus souvent la base ...

Ou alors on s'éblouit devant de "nouvelles méthodes qui "réinventent l'eau tiède.

Le problème étant qu'à l'école des maitres et des maitresses, on nous aveugle devant les nouvelles méthodes ! Et c'est alors par soi-même qu'il faut se former, s'intéresser aux autres fonctionnements, plus "traditionnels". Enfin, il faut être fort psychologiquement pour faire abstraction du regard du CPC, de l'IEN et même des collègues, notamment lorsqu'on débute.

Mais cela est un autre débat.

 

Link to comment
Share on other sites

C'est certain, sauf l'endroit : ce n'est pas à l'école qu'on apprend les "nouvelles méthodes" mais à l'ESPE ou dans les formations, ce qui est différents, et également sur les blogs de collègues, les forums, ...qui en présentent des versions déformées.

Il y a aussi le marketing, la méthode Montessori moderne en étant un excellent exemple.

Je travaille en REP+ et je côtoie régulièrement des jeunes collègues (dans la profession), même s'il y en a de moins en moins car ces postes sont désormais très prisés.

Au premier abord, ce n'est pas aux "vieux collègues" qu'ils demandent des conseils et de l'aide (sauf pour prendre en charge Marie-Pénible), ils arrivent à la rentrée avec des affichages tout prêts pompés sur machinbiduleekablog, et sont très sûrs d'eux sur le fonctionnement qu'ils souhaitent (tout droit sorti également des blogs et forums, en général, et pas d'un ouvrage pédagogique vendu en librairie). Le problème, c'est que ce ne sont que des interprétations de méthodes, et qu'il y a très souvent des erreurs sur les documents.

Ca fait maintenant 10 ans que les futurs enseignants ne sont plus réellement formés et qu'on les jette sur le terrain sans filet ! Alors même si la formation n'était pas si terrible, s'il manquait la réalité du terrain, ça permettait au moins d'acquérir des connaissances véritables.

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Goëllette a dit :

C'est certain, sauf l'endroit : ce n'est pas à l'école qu'on apprend les "nouvelles méthodes" mais à l'ESPE ou dans les formations, ce qui est différents, et également sur les blogs de collègues, les forums, ...qui en présentent des versions déformées.

Par école des maitres et des maitresses, j'entendais "ESPE" / "INSPE". J'y étais encore il y a deux ans.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Nînien a dit :

Par école des maitres et des maitresses, j'entendais "ESPE" / "INSPE". J'y étais encore il y a deux ans.

Ok.

Mais pour passer le concours ou te faire titulariser, il te faut respecter ce qu'ils te disent, mais ensuite, pour gérer ta classe, soit davantage à l'écoute de tes collègues (et de ton feeling).

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Goëllette a dit :

Mais pour passer le concours ou te faire titulariser, il te faut respecter ce qu'ils te disent, mais ensuite, pour gérer ta classe, soit davantage à l'écoute de tes collègues (et de ton feeling).

Mais c'est usant lorsqu'on débute. On doute déjà assez comme ça de notre pratique.

.. Et maintenant il va falloir se plier aux formations "constellation", qui nous imposent de travailler tel contenu, de telle manière.

Avec ma très faible expérience, je ne me vois pas dire "Je ne suis pas d'accord avec cette pédagogie, je refuse de mettre en place cette séquence."

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Nînien a dit :

Mais c'est usant lorsqu'on débute. On doute déjà assez comme ça de notre pratique.

.. Et maintenant il va falloir se plier aux formations "constellation", qui nous imposent de travailler tel contenu, de telle manière.

Avec ma très faible expérience, je ne me vois pas dire "Je ne suis pas d'accord avec cette pédagogie, je refuse de mettre en place cette séquence."

Je comprends.

Ici, pour les constellations, les CPC ne sont pas emm... C'est davantage un échange de pratiques que l'imposition de fonctionnements.

Tu peux mettre en place une séquence tout en conservant ta liberté pédagogique, et expliquer les raisons de tes choix.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...