Jump to content

Laïcité : Blanquer menace les professeurs ?


prof désécol
 Share

Recommended Posts

Le ministre de l'éducation nationale vient d'énoncer une nouvelle règle d'interdiction professionnelle : "Transmettre les valeurs de la République" ou "quitter l'enseignement".

Citation

une étape supérieure est franchie le 19 octobre avec l'annonce d'une exclusion des enseignants qui pourraient dévier de la conception ministérielle. Les propos de JM Blanquer appellent à une chasse aux sorcières à l'image du maccarthysme.

 

Citation

JM Blanquer n'est pourtant pas exemplaire en matière de laïcité. Le budget 2022 qu'il va présenter à l'Assemblée le 20 octobre fait la part belle à l'enseignement privé, très majoritairement catholique. Son budget augmente beaucoup plus que ceux du 1er ou du 2d degré publics.

 

Citation

C'est aussi JM Blanquer qui a pris l'initiative de faire bénéficier plusieurs établissements catholiques des fonds dédiés à l'éducation prioritaire grâce à la nouvelle politique de contrats locaux qu'il a lancés et qui permettent de donner des fonds à des établissements qui n'ont pas la composition sociale permettant normalement d'y prétendre.

 

Citation

Sur les réseaux sociaux, la déclaration ministérielle fait réagir des professeurs qui soulignent l'écart entre la laïcité et les idées et les actes du ministre. "L'école de la confiance" vantée pendant 4 ans par JM Blanquer aura bien été un leurre.

 

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/10/20102021Article637703154826445310.aspx

Link to comment
Share on other sites

Je venais justement pour poster l'article.

Bon je recopie les post du Snuipp82 ayant la flemme d'argumenter moi même. Ils ont l'avantage de résumer parfaitement ma pensée donc j'espère qu'ils ne m'en voudront pas (en même temps ce sont des posts publics !) :

 
Citation

 

Brandir les valeurs républicaines quand la vie n'est que #PandoraPapers, reproduction sociale, creusement des inégalités, domination masculine, explosion de la misère, discours anti immigrants....
C'est quel niveau d'indécence ?

 

 
Citation

 

On transmettra nos valeurs d’émancipation. La nécessité de déconstruire les mécanismes de domination quels qu'ils soient : capitalistes, patriarcaux, sexistes, religieux, sociaux...
On redonnera la fierté aux héros brisés et on déboulonnera les anciennes statues autoritaires.
Les valeurs que vous défendez et vos invectives ne sont que les derniers soubresauts de votre ancien monde et des avantages que vous tentez de sauver.
Vous appelez valeurs de la République une vision raciste de la laïcité, et autoritaire du pouvoir.
Il est temps de partir. Vous.
Nous on reste.

 

 
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Bonjour, :)

il y a une heure, prof désécol a dit :

Le ministre de l'éducation nationale vient d'énoncer une nouvelle règle d'interdiction professionnelle : "Transmettre les valeurs de la République" ou "quitter l'enseignement".

Il s'agit de l'énonciation d'une règle d'interdiction professionnelle : pourquoi la traduire en menace pour les enseignants ?

Y a-t-il des enseignants qui n'incarnent ni ne transmettent les valeurs de la République ?...

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, André Jorge a dit :

Il s'agit de l'énonciation d'une règle d'interdiction professionnelle : pourquoi la traduire en menace pour les enseignants ?

Pour ne pas se sentir menacé, encore faudrait-il avoir confiance en la conception qu'a le ministre de la laïcité et des "valeurs de la République".

Entre la campagne indigente concernant la laïcité à l'école avec ses affiches hors-sujet, et les choix favorisant l'enseignement privé et les écoles catholiques que relève l'article, on ne peut que craindre que ce sera une vision très personnelle du ministre qui s'appliquera à l'avenir et à laquelle les enseignants auront à se plier pour ne pas avoir d'ennui.

 Je cite encore le Café pédagogique :

Citation

[Paul Devin] " Les statuts de 1946 et de 1983 ont cherché à construire une dialectique des droits et des obligations qui permet l’existence de fonctionnaires citoyens. Y renoncer, nous ramènerait vers le statut d’avant, celui de 1941 qui définissait la discipline des subordonnés comme une soumission nécessaire, une obéissance pleine et entière.

  • J'aime 1
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

  • prof désécol changed the title to Laïcité : Blanquer menace les professeurs ?
Il y a 16 heures, André Jorge a dit :

Y a-t-il des enseignants qui n'incarnent ni ne transmettent les valeurs de la République ?...

Qu'est-ce que les valeurs de la République? Où se situe ce débat pourtant indispensable dans la bouche du ministre? Est-il seul à décider de ce que sont et ne sont pas les valeurs de la République?

S'il s'agit de la liberté, de l'égalité et de la fraternité, d'apprendre à coopérer pour le bien du groupe et des individus, alors oui, je les enseigne. S'il s'agit d'apprendre et de chanter la marseillaise, de prêter allégeance au drapeau et de se soumettre aux institutions, de se vautrer dans la compétition à coup d'évaluations systématiques et de surveiller les signes religieux du voisin, désolé, très peu pour moi.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, André Jorge a dit :

Bonjour, :)

Il s'agit de l'énonciation d'une règle d'interdiction professionnelle : pourquoi la traduire en menace pour les enseignants ?

Y a-t-il des enseignants qui n'incarnent ni ne transmettent les valeurs de la République ?...

Dans la communication rien n'est dit ou fait au hasard. Cette déclaration est faite dans le même timing que le contrôle des vaccinations (avec l'arrivée imminente de la vaccination covid à partir de 5 ans) qui incombe désormais aux enseignants... "Soit tu contrôles, soit tu dégages". 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, André Jorge a dit :

Bonjour, :)

Il s'agit de l'énonciation d'une règle d'interdiction professionnelle : pourquoi la traduire en menace pour les enseignants ?

Y a-t-il des enseignants qui n'incarnent ni ne transmettent les valeurs de la République ?...

Disons que sous l'ère Blanquer un bon nombre de profs se sont retrouvés mutés, convoqués, mis à pied lors des mobilisations pour le bac par exemple, sous de fallacieux prétextes. L'administration a d'ailleurs été déboutée plusieurs fois sur certains cas grâce à l'action de certains syndicats. Donc les menaces s'accompagnent souvent de sanctions réelles. La plupart du temps sur de "dangereux" syndicalistes.

Blanquer a lui même été débouté devant la justice (qu'il avait saisie) face à Sud éducation 93 par exemple.

Donc ce Ministre a déjà démontré qu'il pouvait aller loin et il faut bel et bien se méfier. ..

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...