Jump to content

Education nationale : Macron voudrait supprimer le Capes et l’emploi à vie


ant06
 Share

Recommended Posts

il y a 30 minutes, vero a dit :

Certaines écoles maternelles ont des EJE et il paraît que c'est top.

ça doit l'être, effectivement. J'en ai aussi entendu parler mais malheureusement, jamais vu...

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, ant06 a dit :

Les classes de TPS, c'est clairement de la garderie.

Déjà enseigner à des PS peut s'avérer très compliqué alors quand ils sont encore plus jeunes...

et j'ajouterais même qu'avec notre taux d'encadrement inadapté (on est loin de "1 adulte pour 8" comme dans les crêches françaises et en plus on doit "enseigner"...), on est parfois dans une forme de "maltraitance" car on répond très très mal aux besoins des 2 ans.

Je ne dis pas que c'est le cas partout, mais c'était mon ressenti quand j'avais 30 à 34 tps-ps (ou 28 tps-ps-ms ou 29-tps-ps-ms-gs, que du vécu...).

  • J'aime 1
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Effectivement, dans les dispositifs TPS en REP+, c'est davantage qu'une garderie

Mais les élèves de cet âge ne seraient-ils pas mieux en crèche ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Goëllette a dit :

Effectivement, dans les dispositifs TPS en REP+, c'est davantage qu'une garderie

Mais les élèves de cet âge ne seraient-ils pas mieux en crèche ?

Bien sur que oui. Mais y'a pas assez de places et on n'arrive pas à recruter non plus...vus les salaires... :D

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

Du CP à la 3ème ??? C'est pas fait ... Déjà que de la TPS au CM2 la polyvalence a des limites évidentes... Et comme l'a dit la collègue, quid de la maternelle ?

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ptitdragon a dit :

et j'ajouterais même qu'avec notre taux d'encadrement inadapté (on est loin de "1 adulte pour 8" comme dans les crêches françaises et en plus on doit "enseigner"...), on est parfois dans une forme de "maltraitance" car on répond très très mal aux besoins des 2 ans.

Je ne dis pas que c'est le cas partout, mais c'était mon ressenti quand j'avais 30 à 34 tps-ps (ou 28 tps-ps-ms ou 29-tps-ps-ms-gs, que du vécu...).

Et dire qu'ils y balancent chaque année des PE pas du tout motivés et sans formation ( 4 x 3 heures de " rondes et jeux dansés " en PE2 en ce qui concerne ma promo ) ... Un désastre !

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, vero a dit :

Bien sur que oui. Mais y'a pas assez de places et on n'arrive pas à recruter non plus...vus les salaires... :D

Franchement, je ne suis pas sûr que les salaires soit la cause principale du manque de candidats même si elle y participe. Beaucoup de PE autour de moi se contentent de leur salaire parce qu'elles "aiment le métier", j'ai souvent vu des femmes à mi temps pour s'occuper de leur enfant, par choix aussi assumé. Même ma collègue m'a dit "ha non la grève sur les salaires, je la fais pas, je m'en fiche"........

Vouloir s'occuper des gamins, c'est quand même particulier, il faut aimer. Les ados sont chiants, les plus petits prennent énormément d'énergie et on a beau dire, tout le monde ne peut pas faire PE. Si tu cherches un boulot alimentaire, c'est pas le bon métier. Un peu l'impression que la profession se complait dans cette médiocrité autant en termes de salaires que de conditions de travail.

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Delavegue a dit :

Franchement, je ne suis pas sûr que les salaires soit la cause principale du manque de candidats même si elle y participe. Beaucoup de PE autour de moi se contentent de leur salaire parce qu'elles "aiment le métier", j'ai souvent vu des femmes à mi temps pour s'occuper de leur enfant, par choix aussi assumé. Même ma collègue m'a dit "ha non la grève sur les salaires, je la fais pas, je m'en fiche"........

Vouloir s'occuper des gamins, c'est quand même particulier, il faut aimer. Les ados sont chiants, les plus petits prennent énormément d'énergie et on a beau dire, tout le monde ne peut pas faire PE. Si tu cherches un boulot alimentaire, c'est pas le bon métier. Un peu l'impression que la profession se complait dans cette médiocrité autant en termes de salaires que de conditions de travail.

Non ce n'est pas la cause principale mais quand au bout de 33 ans de carrière, tu gagnes 1500 euros, pour 35h par semaines et 5 semaines de CA dont 4 imposees pour celles qui bossent dans le privé.

Que la plupart des gens pensent que ton métier, c'est de garder les enfants...

Et les nouvelles recrues ? La plupart arrivent la parce que ce sont des métiers porteurs... donc, celles qui ne savaient pas quoi faire, on les a orientées vers les jeunes enfants...ou vers les personnes âgées.

Et, comme pour les personnes âgées,  les gestionnaires privés ont vu les bénéfices possibles. Et comme pour les personnes âgées, actuellement personne n'ouvre les yeux. Cela n'intéresse personne.

Désolée, j'arrête de poluer le post dont ce n'est pas le sujet.

@Goëllette, ma BF à démarre en maternelle, alors qu'elle n'avait rien demandé et ne voulait pas de maternelle... Première année mi temps maternelle et CE2. Deuxième rentrée, 3 niveaux différents. Elle a abandonné ... dégoûtée...et elle savait dans quand elle mettait les pieds puisque famille d'enseignants.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, vero a dit :

, ma BF à démarre en maternelle, alors qu'elle n'avait rien demandé et ne voulait pas de maternelle... Première année mi temps maternelle et CE2. Deuxième rentrée, 3 niveaux différents. Elle a abandonné ... dégoûtée...et elle savait dans quand elle mettait les pieds puisque famille d'enseignants.

Pour rebondir là-dessus, je pense qu'une "famille d'enseignant" connaît notre métier si ce sont nos frères et soeurs ou mari/femme qui font ce boulot. Ce que nos parents (génération qui est à la retraite) ont connu de l'enseignement  n'a plus grand chose à voir avec ce qu'on vit maintenant...

La mère de ma copine, prof de maths, ne bossait que les matins (si, si, les maths, ça se faisait le matin, et pas de 16h à 18h!), avait un bon salaire par rapport au smic, peu de pb de discipline/violence, quasi (ou pas du tout) pas de réunions....Ma copine, prof de maths également, vit exactement tout le contraire....

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Blanchedecm2 a dit :

Pour rebondir là-dessus, je pense qu'une "famille d'enseignant" connaît notre métier si ce sont nos frères et soeurs ou mari/femme qui font ce boulot. Ce que nos parents (génération qui est à la retraite) ont connu de l'enseignement  n'a plus grand chose à voir avec ce qu'on vit maintenant...

La mère de ma copine, prof de maths, ne bossait que les matins (si, si, les maths, ça se faisait le matin, et pas de 16h à 18h!), avait un bon salaire par rapport au smic, peu de pb de discipline/violence, quasi (ou pas du tout) pas de réunions....Ma copine, prof de maths également, vit exactement tout le contraire....

En occurrence, papa enseignant en collège et maman enseignante en élémentaire toujours en poste .. Quand on a 23 ans, encore peu de parents sont en retraite ..

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Delavegue a dit :

Vouloir s'occuper des gamins, c'est quand même particulier, il faut aimer. Les ados sont chiants, les plus petits prennent énormément d'énergie et on a beau dire, tout le monde ne peut pas faire PE. Si tu cherches un boulot alimentaire, c'est pas le bon métier. 

Et pourtant, au contraire de mes débuts, la plupart des "jeunes" collègues que je rencontre ne fait pas ce métier par vocation.

Au mieux, c'est un changement de profession pour "avoir plus de temps pour s'occuper des enfants". (ce qu'ils pensent au débit)

La plupart du temps, c'est parce que maintenant, avoir un Master est courant, mais qu'il y a peu de débouchés après ... sauf l'enseignement. Et que le secondaire demande un diplôme en rapport avec la matière enseignée alors que pour le primaire, pas besoin.

Pour ce qui est du salaire, des conditions de travail, ils savent qu'ils auraient surtout pu avoir pire. Et puis beaucoup ne pensent pas faire carrière.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Delavegue a dit :

Franchement, je ne suis pas sûr que les salaires soit la cause principale du manque de candidats même si elle y participe. Beaucoup de PE autour de moi se contentent de leur salaire parce qu'elles "aiment le métier", j'ai souvent vu des femmes à mi temps pour s'occuper de leur enfant, par choix aussi assumé. Même ma collègue m'a dit "ha non la grève sur les salaires, je la fais pas, je m'en fiche"........

Vouloir s'occuper des gamins, c'est quand même particulier, il faut aimer. Les ados sont chiants, les plus petits prennent énormément d'énergie et on a beau dire, tout le monde ne peut pas faire PE. Si tu cherches un boulot alimentaire, c'est pas le bon métier. Un peu l'impression que la profession se complait dans cette médiocrité autant en termes de salaires que de conditions de travail.

Je pense aussi que ce n'est pas seulement ça, loin de là. Certaines professions sont clairement peu rémunératrices, et en + sans la "sécurité de l'emploi" (métiers artistiques, culturels, communication, édition, presse...)... et elles attirent quand même. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Goëllette a dit :

Et pourtant, au contraire de mes débuts, la plupart des "jeunes" collègues que je rencontre ne fait pas ce métier par vocation.

Au mieux, c'est un changement de profession pour "avoir plus de temps pour s'occuper des enfants". (ce qu'ils pensent au débit)

La plupart du temps, c'est parce que maintenant, avoir un Master est courant, mais qu'il y a peu de débouchés après ... sauf l'enseignement. Et que le secondaire demande un diplôme en rapport avec la matière enseignée alors que pour le primaire, pas besoin.

Pour ce qui est du salaire, des conditions de travail, ils savent qu'ils auraient surtout pu avoir pire. Et puis beaucoup ne pensent pas faire carrière.

Oui, et bcp de reconversions liées au chômage aussi ou à des conditions de travail pires (je pense notamment à un ancien responsable de magasin, salarié 2000 balles pour 12 heures par jour et une pression constante)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Goëllette a dit :

Et pourtant, au contraire de mes débuts, la plupart des "jeunes" collègues que je rencontre ne fait pas ce métier par vocation.

Au mieux, c'est un changement de profession pour "avoir plus de temps pour s'occuper des enfants". (ce qu'ils pensent au débit)

La plupart du temps, c'est parce que maintenant, avoir un Master est courant, mais qu'il y a peu de débouchés après ... sauf l'enseignement. Et que le secondaire demande un diplôme en rapport avec la matière enseignée alors que pour le primaire, pas besoin.

Pour ce qui est du salaire, des conditions de travail, ils savent qu'ils auraient surtout pu avoir pire. Et puis beaucoup ne pensent pas faire carrière.

Je connais des personnes qui ont songé à passer le CRPE puis qui ont renoncé après avoir fait le bilan entre le temps passé à préparer les cours et la rémunération proposée... Quoi qu'on en dise, le seul gros avantage qui reste dans ce métier, c'est la sécurité de l'emploi 😶

Bien sûr, il y a à côté le fait de trouver cela plus passionnant que d'être toute la journée dans un bureau, le nez dans un tableur excel, pour gaver des actionnaires...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, ant06 a dit :

 

Bien sûr, il y a à côté le fait de trouver cela plus passionnant que d'être toute la journée dans un bureau, le nez dans un tableur excel, pour gaver des actionnaires...

Clairement.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Citation

Le métier d'enseignant n'attire plus : tous les postes ouverts aux différents concours pour devenir professeur ne seront pas pourvus cette année, selon les premiers résultats publiés ces derniers jours.

 

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/recherche-d-emploi/fonction-publique/education-nationale-ou-sont-passes-les-candidats-au-concours-du-capes_5133901.html

Link to comment
Share on other sites

Le 20/02/2022 à 17:29, André Jorge a dit :

Bonjour, :)

Merci pour l'information.

Dans quel but ?

Qui disait qu'avec Marine, on allait dans le mur?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...