Aller au contenu
prune

heure du gouter

Messages recommandés

Sunday

Dans ma future école, pas de collation du tout en maternelle (chez les petits comme chez les grands)... :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours
Dans ma future école, pas de collation du tout en maternelle (chez les petits comme chez les grands)... :(

Dommage... Une raison particulière ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roserouge100

ce n'est pas le goûter qui rend obèse, mais, peut-être la vie que nous menons maintenant

tenez, moi, par exemple, depuis que je reste trop derrière mon ordi je grossis plus facilement !

puis, ça dépend de ce que mangent ces enfants

:applause: pour ton menu lili !

quand on était petit on pouvait bien manger cinq ou six bananes dans la journée quand nous avions faim (en dehors des repas) puisque c'était à portée de main, ce n'est pas pour cela qu'on était gros

et les élèves dans la cour de récréation ils bougent beaucoup plus que les maîtresses !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scratina

J'ai une question pour l'après-midi. A quelle heure pensez-vous qu'il soit raisonnable de faire goûter un enfant ? 16h , plus tard ? 16h30 ? Est-ce trop tard 17h?

Car pour moi, la sortie est à 16h50, le temps que les enfants rentrent ça fait du 17h.

Et ça me parait un peu tard. Non?

alors, après, j'ai le problème de l'emploi du temps, quand faire cette fameuse récré pour goûter ? Car, j'ai beau chercher , je ne trouve pas car le mieux pour l'emploi du temps c'est de faire la récré entre 15h30-16h. Et là, ça me parait trop tôt pour manger...

Qu'en est-il pour vous ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pyjamama

Bonjour!

Dans mon école, il y a une collation collective par semaine apportée par les parents d'élèves dans la classe maternelle . Les parents s'inscrivent sur une feuille affichée à l'entrée de la classe en fonction d'un groupe d'aliments (laitages, fruits ou légumes, recette...).

Pour les autres jours, depuis l'année dernière, c'est collation "à la carte" : les parents donnent une collation quand ils le désirent et la place dans un sac au porte-manteau. Je vais la chercher (ou les enfants) pendant l'accueil. Les enfants n'ayant pas de collation continuent leur jeu, il n'y a pas de problème de jalousies.

Au fil de l'année, le nombre d'enfants ayant une collation tous les jours a fortement diminué, sans que cela gène les enfants...

De cette façon, seuls les enfants nécessitant un petit "plus" mangent, et la collation se déroule de bonne heure (je n'ai donc plus de remarques concernant le repas du midi!)

mais je garde une collation par semaine, car les activités et les apprentissages qui en découlent sont aussi très intéressants !!

Comment ça se passe, exactement, la collation en libre-service?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eudemonia06

moi je me demande si je vais pas demander aux parents d'apporter à tour de rôle des fruits et des laitages (biscuits interdits), avec des jours fixes (pour le menu comme pour le tour de role des parents).. et nous (avec l'atsem et les enfants) les disposerons sur des plateaux à une table pour ceux qui veulent, à la fin du temps d'accueil, entre 8h45 et 9h05 par exemple ... en accès libre ... pas enocre sur, cela dependra aussi de l'emploi du temps evidemment ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roserouge100
moi je me demande si je vais pas demander aux parents d'apporter à tour de rôle des fruits et des laitages (biscuits interdits), avec des jours fixes (pour le menu comme pour le tour de role des parents).. et nous (avec l'atsem et les enfants)  les disposerons sur des plateaux à une table pour ceux qui veulent, à la fin du temps d'accueil, entre 8h45 et 9h05 par exemple ... en accès libre ... pas enocre sur, cela dependra aussi de l'emploi du temps evidemment !  ;)

les laitages tout comme les biscuits peuvent contenir de la graisse et du sucre

3 yaourts sucrés par jour ça fait 45 grammes de sucre, déjà que ceux qui ne sont pas sucrés contiennent aussi du sucre qui est du lactose... On peut dire biscuit une fois par semaine ?

Dur, dur de bien manger !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sunday
Dans ma future école, pas de collation du tout en maternelle (chez les petits comme chez les grands)... :(

Dommage... Une raison particulière ?

Je ne sais pas :huh: ... J'ai posé la question de la collation à la titulaire que je vais remplacer et elle avait même l'air surprise de ma question et m'a répondu : "ben non ! C'est interdit!" :(

Alors, je pense que je vais devoir suivre le mouvement ... (d'autant que je suis inspectée cette année!) ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
diego

S@lut,

J'ai posé la question de la collation à la titulaire que je vais remplacer et elle avait même l'air surprise de ma question et m'a répondu : "ben non ! C'est interdit!"
.

Ben, NON... Ce n'est pas interdit:

Revoici la note du Ministère de l'ÉDUCATION NATIONALE du 24 mai 2004 .

Extraits:

La question de la collation matinale, tout comme d’autres activités en rapport avec

l’alimentation, ne peuvent être uniquement liées aux problèmes de surpoids et

d’obésité, même si cet objectif de santé publique demeure prioritaire. Les dimensions

éducative, sociale et culturelle ainsi que les diversités locales, qu’elles soient d’ordre

géographique ou socio-économique, doivent être prises en compte à l’école.

Une information sur la collation et plus généralement sur les

actions d’éducation à la nutrition fera l’objet d’une communication en conseil d’école.

>Voilà une injonction.

2 – Les recommandations (pas d'interdiction!)

2.1. Les horaires et la composition de la collation

La collation matinale à l’école, telle qu’elle est organisée actuellement, n’est ni

systématique ni obligatoire.(...Mais pas intredite)

3 / 3

Aucun argument nutritionnel ne justifie la collation matinale de 10 heures qui

aboutit à un déséquilibre de l’alimentation et à une modification des rythmes

alimentaires des enfants.

Cependant, compte tenu des conditions de vie des enfants et des familles qui

peuvent entraîner des contraintes diverses, il peut être envisagé de proposer aux

élèves une collation dès leur arrivée à l’école maternelle ou élémentaire et, dans

tous les cas, au minimum deux heures avant le déjeuner.(si le repas à la cantine commence à 12h.... )

Il apparaît en effet nécessaire, tout en rappelant les principes forts qui découlent de l’avis de l’AFSSA, de laisser aux enseignants une marge d’interprétation afin de s’adapter à des situations spécifiques.

<_< :zorro:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours

Avec un peu de bon sens et de consensus éducatif je pense qu'on peut "sauver" le principe du goûter à l'école et éviter de devenir le bouc émissaire d'un problème de santé publique... Les liens que nous vous avons proposés dans ce post avec Diego sont suffisamment clairs pour permettre à chaque école de faire son choix.

Outre la composition et la gestion de la collation (cf. une discussion développée à ce sujet ci-dessous), l'heure du goûter me semble un point important (c'était bien le titre du sujet) c'est "recommandé" avant dix heures, 9h30 dans ma classe de GS, parfois même avant... Mais ça ne remplace pas le petit déjeuner pris à la maison plus tôt...

:)

http://forums-enseignants-du-primaire.com/index.php?showtopic=56476&st=20

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sourimimi

:D:D

L'école maternelle étant responsable de l'obésité chez les jeunes enfants... supprimons l'école maternelle :P :P . On ne sait plus quoi inventer pour nous trouver des défaults ;)

On savait déjà que l'école maternelle apprenait les gros mots aux enfants, qu'elle les laissait jouer à longueur de journée, qu'elle les faisait dormir, qu'elle leur laissait de longues récréations... et en plus elle les gave :huh:

Et la TV... on ne pourrait pas dire la même chose ??

Arrêtons la paranoïa et faisons front... aux dictats en tous genres, aux décideurs dont l'intérêt n'est pas toujours celui des enfants.

Peut-être qu'à Neuilly les enfants sont sur-nourris, mais il y a bien des coins en France ou l'alimentation des enfants laisse à désirer et où l'apparition d'un yaourt ou d'un morceau de fromage est fugitive.

MCD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours
:D  :D

L'école maternelle étant responsable de l'obésité chez les jeunes enfants... supprimons l'école maternelle  :P  :P . On ne sait plus quoi inventer pour nous trouver des défaults  ;)

On savait déjà que l'école maternelle apprenait les gros mots aux enfants, qu'elle les laissait jouer à longueur de journée, qu'elle les faisait dormir, qu'elle leur laissait de longues récréations... et en plus elle les gave  :huh:

Et la TV... on ne pourrait pas dire la même chose ??

Arrêtons la paranoïa et faisons front... aux dictats en tous genres, aux décideurs dont l'intérêt n'est pas toujours celui des enfants.

Peut-être qu'à Neuilly les enfants sont sur-nourris, mais il y a bien des coins en France ou l'alimentation des enfants laisse à désirer et où l'apparition d'un yaourt ou d'un morceau de fromage est fugitive.

MCD

Et toc ! je signe ! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moustache

Moralité : les vacances réussissent aux souris ! :P

je cosigne aussi ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
diego

S@lut,

Je signe aussi, mais avec un "mais"... :P

OK pour lutter contre la paranoïa, mais attention à ne pas l'alimenter...

L'AFSSA est dans son rôle: tirer la sonnette d'alarme sur un sujet important de santé PUBILIQUE.

Conséquence: la remise en cause et la suppression des distributeurs dans les collèges et les lycées (et pas la suppression du secondaire public ;) ) et une réflexion sur l'utilité nutritionnelle de la collation à l'école Primaire et plus particulièrement en Maternelle où la "collation" est un moment important.

La réponse du Ministère de l'EN est, fait assez RARE, claire et précise:

>la collation à l'ÉCOLE a, en plus, une dimension éducative (vivre ensemble, éducation au goût, découverte du monde...)

>c'est aux ÉCOLES de mettre en place l'organisation la plus appropriée afin de s'adapter aux situations locales (spécifiques)

-On retrouve là, toutes les préoccupations de Sourimimi sur les différences qu’il peut exister entre les familles…

>information aux parents via le CE.

-À priori, sur ce sujet, pas de volonté de supprimer l'école maternelle (je pense même le contraire )... Si ça coince, c'est à cause de certains IEN (pas des IA...) relayés par des instits peu soucieux de gérer la "proximité".

En conclusion, OUI, faisons front, nous en avons les moyens

:thumbsup::zorro:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Watteau

Diego a le mot de la fin :D

Pour une fois, le ministère modère les propos des médias et recadre tout en laissant une autonomie "au terrain" qui peut ajuster au cas par cas. Dommage qu'il y ait des IEN ou IA "frileux" ou soucieux du "politiquement correct" d'après eux. Ceux là devraient faire carrière en politique :D:D mais pas dans l'Education Nationale ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dada

Avec de bons arguments et pour les parents et pour les IEN un peu "pénibles", du dialogue, il y a moyen de faire passer les choses tranquillements, tout est affaire de diplomatie comme d'habitude ;):D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
diego
...Il y a moyen de faire passer les choses tranquillement, tout est affaire de diplomatie comme d'habitude

oui Dada, c'est la composante essentielle de la gestion de la "proximité" ;)

:zorro:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours

:D Bon on relance avec le goûter de quatre heures alors ? :P Pleins de bonnes idées ici (je suis sûr que Diego l'a dans son bureau) :

Rocher fondu au micro-onde sur gâteau sablé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sourimimi
S@lut,

Je signe aussi, mais avec un "mais"...  :P

OK pour lutter contre la paranoïa, mais attention à ne pas l'alimenter...

L'AFSSA est dans son rôle: tirer la sonnette d'alarme sur un sujet important de santé PUBILIQUE.

Conséquence: la remise en cause et la suppression des distributeurs dans les collèges et les lycées (et pas la suppression du secondaire public  ;) ) et une réflexion sur l'utilité nutritionnelle de la collation à l'école Primaire et plus particulièrement en Maternelle où la "collation" est un moment important.

La réponse du Ministère de l'EN est, fait assez RARE, claire et précise:

>la collation à l'ÉCOLE a, en plus, une dimension éducative (vivre ensemble, éducation au goût, découverte du monde...)

>c'est aux ÉCOLES de mettre en place l'organisation  la  plus appropriée afin de s'adapter aux situations locales (spécifiques)

-On retrouve là, toutes les préoccupations de Sourimimi  sur les différences qu’il peut exister entre les familles…

>information aux parents via le CE.

-À priori, sur ce sujet, pas de volonté de supprimer l'école maternelle (je pense même le contraire )... Si ça coince, c'est à cause de certains IEN (pas des IA...) relayés par des instits peu soucieux de gérer la "proximité".

En conclusion, OUI, faisons front, nous en avons les moyens

  :thumbsup:  :zorro:

:D:D

Et pourquoi alors n'a-ton pas vu ces propos modérés dans les médias, hein ???

Autant la suppression des distributeurs de sucreries et de tout ce qui encourage le grignotage et l'apport excessif de sucreries est justifié autant je ne vois pas bien l'attaque très nette faite sur le goûter de l'école maternelle. Qu'on nous donne des conseils sur le contenu et les horaires, ok mais ce n'est pas du tout ce qui s'est passé ;)

MCD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours
Sourimimi : (...) Qu'on nous donne des conseils sur le contenu et les horaires, ok mais ce n'est pas du tout ce qui s'est passé

C'est vrai que l'AFSSA a bien médiatisé son bilan <_< :

http://www.ac-amiens.fr/inspections/02/laon2/stageecriture/Collation.htm

Mais bon, nous trouverons le compromis avec le bon sens qui est le nôtre. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clairinette

coucou

moi, d'ans l'école où j'étais, plusieurs maîtresses pratiquaient une collation après l'accueil. Chaque parent apporte un jour donné de la semaine soit des fruits, du pain et du chocolat, des céréales, ou encore du pain et du fromage. Par exemple, le lundi, céréales, le mardi fruits, le jeudi pain et chocolat, et le vendredi pain de mie et fromage. Les maîtresses préparaient les mots pour les parents sous forme de tableau du style "les parents de untel apportent tel truc tel jour". Y avait un tableau récapitulatif à l'entrée de la classe. Du coup, toute la liste y passait.

De plus, les maîtresses de petites sections y ont ajouté un travail sur les jours de la semaine : au moment de fre la date, elles demandent aux enfants de dire ce que aujourd'hui on mange. On place les étiquettes : aujourd'hui, nous sommes lundi et on mange du pain et du chocolat.

Moi, j'ai juste repris, comme les autres maîtresses de moyen gd, le principe de la collation "un jour donné, un aliment donné,un parent donné".

le lait était offert par la mairie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
diego

S@lut,

Non, Calinours, je ne l'ai pas .... encore ;) .

Mais tu as réveillé en moi, une énorme envie de chocolat, que je m'efforce de refouler...

Et oui, encore 1 bon kilo à perdre pour atteindre mon poids de forme... Je prépare la rentrée :P .

OK Sourimimi, encore un sujet d'entente entre-nous :wub: , le rôle des médias...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papou

bonjour,

et bien chez nous pas de gouter "systématique" le matin. Après un dialogue avec les parents, nous sommes tombés d'accord:

les parents proposent et insistent auprès de leurs enfants pour qu'ils prennent un bon petit déjeuner

nous maîtresses on s'engageait en cas de "refus" du petit déjeuner occasionnellement, on leur donne "discrétement" avant 9h30.

j'ai du le faire 2 fois en un an. et plus parce que la petite et sa maman était en retard.

bilan: les enfants mangent mieux à la cantine.

bien sûr nous aussi on cuisine, on fête les anniversaires, ...., alors forcément là on mange!

mais avant 9h45. et ce sont de petites quantités.

mais je bosse en milieu rural assez favorisé :blush: je l'avoue.

il y a encore qqs années dans le nord en REP, en CP/CE1, je faisais un gouter parce que les enfants venaient le ventre vide ou alors avalaient n'importe quoi pendant la récréation (chips, coca...)

je crois que l'on peut rien imposer "massivement" cela dépend de beaucoup de choses!

bonnes fins de vacances....

encore 10 jours et je découvre mes nouvelles canailles!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alloelisa

Moi je goûte pendant la récré :-) J'arrive pas à manger grand chose au petit déjeuner alors forcément j'ai faim bien avant midi. Et (je précise), j'ai qd même bien faim le midi.

En tous cas la question du goûter est délicate.

C'est clair pour l'apres-midi, pour moi la question ne se pose pas : les enfants, s'ils ont envie de goûter, ça se passera chez eux.

Mais pour ce qui est du matin : 9H/9H30 je trouve ça trop tot, je pense que ceux qui ont déjeuner correctement le matin n'ont pas faim, mais le pb c'est pour ceux qui ne mangent pas ou peu le matin, ...

Ensuite c'est sur que vers 10H/10H30 ça peut sembler tard, et peut-être qu'effectivement ils n'auront pas faim à midi. C'est quand même ce qui se passait dans l'école maternelle où j'ai effectué un remplacement. Mais je ne sais pas si le midi ils mangeait bien ou pas. En tous cas, aucun ne refusait la collation. C'est les parents qui fournissaient régulièrement en biscuits, céréales, biscottes, confiture, lait.

Par contre, une de mes collègues étaient dans un maternelle où l'école ne fournissait pas de collation, donc les parents (ceux qui voulaient) fournissaient un goûter à leur enfant, mais comme ils n'avaient pas le droit de manger en récréation, ils devaient manger en classe avant de sortir, et ceux à qui les parents ne fournissaient pas de goûter bavaient d'envie de manger un pti quelque chose eux aussi... en voyant les autres manger devant eux.

Donc difficile...

Finalement à lire tous les posts, je me dis que peut-être le mieux c'est le libre-service, suffisamment tot le matin, en évitant les gateaux, afin que les enfants qui ont vraiment faim se servent.

Mais bon, je vais continuer ma réflexion à ce sujet ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Défine

Eh bien je me posais des questions concernant cette fameuse collation...me voilà comblée! :D

En PS il y a deux ans, je faisais une collation systématique à 10h. Au menu: bien souvent des gâteaux secs (en effet, les parents trouvent ça plus pratique à acheter...mais ce n'est pas une raison!), et de temps à autre des aliments variés (fromage, fruits...).

Je me suis fait inspectée, et l'inspectrice m'a gentiment glissé une photocopie concernant le problème de la collation à la maternelle...Non qu'on l'interdisait, mais que, trop souvent, des petits gâteaux étaient distribués aux enfants et étaient sans doute à la base des problèmes d'obésité... :cry:

Cette année, je serai jusqu'à la Toussaint en MS, dans un quartier un peu défavorisé. Et je ne veux pas procéder de la même façon.

Je pense mettre en place l'idée de certains, à savoir collation en arrivant en classe et en libre-service.

Mais je me pose la question suivante: comment faire pour que les enfants participent à la mise en place de cette activité? Sachant qu'ils arrivent en échelonné de 8h50 à 9h05 et que tout le monde ne va pas manger, comment les enfants peuvent-ils mettre en place l'atelier collation sans savoir combien d'élèves vont manger? A-t-on un intérêt pédagogique à agir comme ça ou est-ce purement nutritionnel? Ou sinon, autre solution, faudrait-il attendre que tout le monde soit là, compter le nombre d'enfants qui souhaitent prendre quelque chose et demander à un petit groupe d'enfants (2-3) de préparer la collation pour ce nombre là? vais-je pouvoir gérer à la fois ce petit groupe et le reste de la classe, sachant que je n'aurai pas d'ATSEM à mes côtés?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours
Défine :  (...) Mais je me pose la question suivante: comment faire pour que les enfants participent à la mise en place de cette activité? (...)

Tu as déjà fait la liste des difficultés liées à la préparation par les enfants de la collation... Chez nous, les atsem s'occupent de tout préparer, les enseignants font les courses, les parents payent, les enfants mangent et ça reste un goûter...

Chez les Grands, nous préparons chaque jeudi le menu de la semaine suivante en veillant à un certain équilibre d'où des activités de tri et de classement des aliments... Le menu du goûter est devenu un support d'écrit fonctionnel qui motive beaucoup d'activités à l'oral (reconnaître, nommer, décrire)et à l'écrit (associer une image et un mot, organiser un support d'information, etc...). Je pense que certaines de ces activités sont à la portée de tes MS... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Défine

Pourrais-tu expliquer davantage la façon dont tu procèdes pour établir ce menu stp? :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×