Aller au contenu
sophie33

Mon fils et sa première matinée...

Messages recommandés

nathali99
C'est mon souhait le plus cher, qu'il s'adapte enfin à sa classe......et que ses angoisses s'apaisent.

Et si tu essayais de temporiser les tiennes ??? :blush:;)

Je crois que ce conseil t'a déjà été donné ....... tu devrais le suivre .....

Romain a besoin de comprendre que sa mamn le laisse à l'école en toute confiance et qu'il peut s'y amuser aussi .... ;)

Enfin, c'est plus facile à dire qu'à faire, j'en suis consciente :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

Mais, j'y travaille, j'y travaille. ;)

De plus, j'ai repris le travail depuis 10 jours et ce n'est plus moi qui le dépose à l'école mais son papa qui est la zénitude incarnée!

Le fait aussi qu'il soit suivi par une psy qui infirme l'autisme m'a également déchargée d'un gros stress...

Mais, Rome ne s'est pas faite en 1 jour.... :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Héloïse44
Mais, Rome ne s'est pas faite en 1 jour.... :P
Et Romain non plus, warf!!! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charivari
Et si tu essayais de temporiser les tiennes ??? :blush:;)

Je crois que ce conseil t'a déjà été donné ....... tu devrais le suivre .....

Heu, il me semble que si l'instit de mes enfants soupçonnait l'autisme pour l'un des miens, les conseils de temporisation... je les prendrais mal :idontno:

On n'est pas dans un "ptit stress anecdotique de maman soucieuse", là.

L'autisme, ça fait peur (et c'est normal), et que l'instit soupçonne un enfant d'autisme, ça veut dire que l'enfant, même absolument-pas-autiste, a quand même un comportement qui mérite qu'on enquête rapidement sur ce qui le trouble à ce point. Pas qu'on balaye tout d'un revers de main, je trouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nathali99

Et si tu essayais de temporiser les tiennes ??? :blush:;)

Je crois que ce conseil t'a déjà été donné ....... tu devrais le suivre .....

Heu, il me semble que si l'instit de mes enfants soupçonnait l'autisme pour l'un des miens, les conseils de temporisation... je les prendrais mal :idontno:

On n'est pas dans un "ptit stress anecdotique de maman soucieuse", là.

L'autisme, ça fait peur (et c'est normal), et que l'instit soupçonne un enfant d'autisme, ça veut dire que l'enfant, même absolument-pas-autiste, a quand même un comportement qui mérite qu'on enquête rapidement sur ce qui le trouble à ce point. Pas qu'on balaye tout d'un revers de main, je trouve.

Ceci dit, je suis moi même instit, je peux avoir des impressions sur certains élèves qui se révèlent complètement érronées, à cause de ma méconnaissance de la psychologie de l'enfant ....

Tout ça pour dire que le perçu d'un instit ne fait pas le diagnostique (surtout si celui-ci est infirmé par un professionnel :blush: ) ...

Loin de moi l'idée de vouloir minimiser (ou l'inverse) ce que vit Sophie avec Romain .... Je suis la 1ère à stresser pour un minuscule bouton sur le nez de mon fils ....

Mais il me semblait qu'elle avait fait tout ce qu'elle devait faire ... et qu'il était peut être temps de laisser les choses décanter et prendre un peu de recul .... Si j'ai blessé (ou vexé) quelqu'un par mes propos, je m'en excuse :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KIRIKOU13

Bonjour,

J'ai lu un peu vite en en diagonale ce post mais cela m'a fait tout de suite penser à ma deuxième fille qui

a été qualifié de "différente" dés ces premiers mois de petite section (3 ans en décembre à l'époque) :

Ne parlait pas ou à voix basse

Ne chantait pas

Ne participait pas

Ne faisait aucune activité seule ( ses cahiers sont pleins de :( ou annotés " avec l'aide de la maitresse"etc..)

La seule qui pleurait au carnaval , c'était elle ..

Ne souriait pas, visage triste

Pas de véritable lien avec d'autres enfants

etc etc..

bref conclusion du médecin scolaire mutisme et séances de pédo psy pendant 2 ans qui ont décantées certaines choses (Elle a parlé au pédo psy au bout d'un an.. Elle savait ce qu'elle faisait .. elle nous écoutait parler ..) mais il y a un caractère qui est la ...+ orthophoniste

Les choses ont commencé à bouger en grande section avec l'aide d'une PE qui s'est "penchée " un peu plus sur elle. Cette PE regardait ma fille d'une façon plus positive que moi je crois.

IL faut laisser du temps au temps.. ne pas stresser.. arrêter de culpabiliser et accepter son enfant tel qu'il est, ne pas le comparer.. Aujourd'hui Julie a 7 ans , elle est en CE1 , elle a fait beaucoup de progrès , n'est pas encore au top pour parler. Elle a pris du retard de langage dont le vocabulaire n'est pas aussi fourni qu'un autre enfant. En maths c'est pas facile non plus..il faut du temps..Elle ne sourit pas beaucoup, elle semble être parfois dans son monde mais j'accepte mon adorable fille avec qui j'ai été en grande fusion ce qui n'a pas aussi facilité les choses je pense..

Il faut positiver et éviter de parler devant l'enfant . Les enfants ressentent notre inquiétude . Je pense aussi que le feeling avec la maitresse est important..

Bref voici en vrac un peu de mon vécu pour alléger un peu les choses ;) et de prendre un peu de recul (c'est important d'y arriver).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charivari
Ceci dit, je suis moi même instit, je peux avoir des impressions sur certains élèves qui se révèlent complètement érronées, à cause de ma méconnaissance de la psychologie de l'enfant ....

Tout ça pour dire que le perçu d'un instit ne fait pas le diagnostique (surtout si celui-ci est infirmé par un professionnel :blush: ) ...

oui oui ! bien sur, je voulais juste dire qu'une telle remarque, ça a de quoi faire vraiment flipper, et que c'est dur de temporiser dans ces conditions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

Laisser du temps au temps, oui,oui, c'est ce qu'on aimerait faire.......

Souvent, on se le dit, après tout , il n'a même pas encore 3 ans....le truc, c'est que c'est qd même l'école qui nous a alertés et très rapidement de surcroît, ce qui laisse supposer que notre enfant est surement TRES différent!

Ce matin qd mon mari l'a amené à l'école, il a fallu que l'ATSEM prenne de force mon fils, ce qui signifie que la situation empire......difficile d'en faire totale abstraction :o

On ne sait pas comment s'est passée la journée, mon mari n'a pas demandé et personne ne lui a rien dit.

Le psy scolaire est venu voir notre fils aujourd'hui....

On essaie qd même de positiver et de relativiser et on est rassuré qd on le voit plein de vie et heureux à la maison (mais qd même très nerveux et coléreux ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pseudoval
Laisser du temps au temps, oui,oui, c'est ce qu'on aimerait faire.......

Souvent, on se le dit, après tout , il n'a même pas encore 3 ans....le truc, c'est que c'est qd même l'école qui nous a alertés et très rapidement de surcroît, ce qui laisse supposer que notre enfant est surement TRES différent!

Ce matin qd mon mari l'a amené à l'école, il a fallu que l'ATSEM prenne de force mon fils, ce qui signifie que la situation empire......difficile d'en faire totale abstraction :o

On ne sait pas comment s'est passée la journée, mon mari n'a pas demandé et personne ne lui a rien dit.

Le psy scolaire est venu voir notre fils aujourd'hui....

On essaie qd même de positiver et de relativiser et on est rassuré qd on le voit plein de vie et heureux à la maison (mais qd même très nerveux et coléreux ;) )

C'est assez fréquent après des vacances ,ton fils est loin d'être le seul dans ce cas ....Ce n'est pas forcément signe d'une aggravation :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

Quelques nouvelles...

On est bien loin de la première matinée d'école de mon fils!

Petit rappel: adaptation catastrophique en début d'année, suspiscion d'autisme car balancements en classe et non participation.

Parallèlement, absorbtion de l'alphabet, des syllabes simples, des pays, des chiffres, des planètes.

Aujourd'hui:

- ne pleure plus pour aller à l'école, mais selon PE: n'aime pas venir à l'école, ne s'épanouit pas en classe, toujours en retrait des autres enfants.

-arrêt des visites chez la psy qui trouve que son évolution est assez bonne et qui préfére le revoir plus tard (pas d'autisme).

-arrêt de la part de mon fils de ses curiosités(pays, chiffres, lettres...): s'en fiche royalement désormais.

-incapcité ABSOLUE chez mon fils de faire des exercices de PS : pour tout, ne fait que des gribouillages et se fout des consignes (les écoute-t-il seulement?)

- ne retient pas les poésies vues en classe mais connaît parfaitement celles de sa grande soeur, donc pas de stress de ce côté-là.

-graphisme: nul.

- s'amuse en rentrant de l'école à faire l'appel: prend un crayon et du papier, fait un gribouillage et nomme un à un tous les enfants de sa classe en disant "untel: absent", "untel, présent", "untel: en vacances" etc...

En gros, toujours des soucis mais un léger mieux......

Ce que je ne comprends pas c'est son incapacité à faire le travail , ce n'est m^me pas qu'il se concentre mais n'y arrive pas, c'est qu'il ne se concentre même pas: on dirait soit qu'il s'en fiche, soit qu'il n'y comprend rien et ne cherche même pas à comprendre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lireli
Ce que je ne comprends pas c'est son incapacité à faire le travail , ce n'est m^me pas qu'il se concentre mais n'y arrive pas, c'est qu'il ne se concentre même pas: on dirait soit qu'il s'en fiche, soit qu'il n'y comprend rien et ne cherche même pas à comprendre!

Mon fils l'année dernière était en PS dans la classe de ma collègue, je te mets juste une anecdote qui j'espère te rassurera: depuis l'âge de 18 mois nous prenons chaque année l'abonnement à l'école des loisirs, nous allions à la bibliothèque quand il savait à peine marcher et tous les soirs nous lui lisons un livre minimum et bien en juin au moment des évals ma collègue un peu gênée m'annonce qu'il est le seul à ne pas faire le lien entre l'image et le texte dans un album, à ne peut situer le titre, à ne pas se repérer dans le livre, bref pas terrible :cry:

En fait il ne montrait pas à l'école tout ce qu'il savait, peut être parce s'il se doutait que ça embêterait maman ?!!! ;)

Moi j'étais super angoissée et j'ai changé du tout au tout à la rentrée pour sa MS, j'ai décidé de lui faire enfin confiance et que de toute façon peu importe son travail il était très bien comme il était et du coup bilan plus que positif: il s'éclate à l'école et "travaille " super bien, il m'étonne chaque jour !

Par contre pas facile pour moi à entendre, ma collègue et surtout mon conjoint ont réussi à ce que je le lâche vraiment !!! Ce n'était pas lui qui s'accrochait à moi et qui avait du mal à faire la coupure, mais moi ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la discussion

Vous pouvez écrire votre message maintenant et créer votre compte ensuite. Si vous avez déjà un compte sur notre site, connectez-vous pour l'utiliser.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...