Jump to content

Purin d'ortie... Mais où va-t-on????


Alexcheval

Recommended Posts

"La nouvelle avait perturbé les ondes. Un chroniqueur horticole courageux s'insurgeait, sur France Inter, de la parution imminente d'un décret (prenant effet en date du 01 juillet 2006), qui l'empêcherait dorénavant de donner à ses auditeurs des recettes leur permettant de traiter naturellement leurs jardins et balcons. Interdit de dire que l'eau chaude est un bon désherbant pour les allées. Interdit de dire que de simples feuilles de fougère éloignent les chenilles des choux.

Interdit de donner la recette séculaire d'un extrait d'ortie, appelé purin ! L'information paraissait si énorme que personne n'y a cru !

L'interdiction de fournir, par quelque moyen que ce soit, les recettes pour confectionner des produits naturels non-homologués, le simple fait d'en parler, avait beau être assortie d'une peine de 2 ans de

prison et 75 000 € d'amende, elle faisait sourire!"

Le 31 août 2006, les services de la Répression des Fraudes et les services de la Protection des Végétaux (la police des plantes!) sont intervenus chez Eric Petiot, paysagiste, formateur et coauteur de

l'ouvrage Purin d'Orties et Compagnie. Au cours de cette inspection (de 10h à 16h), plusieurs documents ont été saisis (papier et numérique).

Eric Petiot s'est vu signifié une interdiction d'enseigner les recettes de produits naturels non homologués et même de ramasser des plantes sauvages lors de ses stages de formation.

C'est pour résister à cette absurdité que nous vous demandons de diffuser partout la recette ci

dessous de confection du purin d'ortie !!

Merci d'avance

Jean-Louis Gueydon

Fondation pour une Terre Humaine

Recette du Purin d'ortie

A disséminer dans tous les foyers, dans tous les jardins

Elaboration.

Au printemps, dès que les orties poussent et avant qu'elles ne fleurissent, récoltez 1 kilo de feuilles fraîches et mettez à macérer dans 10 litres d'eau de pluie pendant 8 jours. La fermentation est alors terminée. Filtrez avec un tissu, mettez en bouteille et stockez au frais pour utiliser au fur et à mesure des besoins. Ce purin très concentré ne doit jamais être utilisé pur.

Dilutions.

- A 5% en pulvérisation sur toutes vos plantes, tous les 10-15 jours, durant toute la croissance. Utilisé de cette façon, il fortifie, vivifie et protège les plantes des pucerons et des maladies.

- A 20 % en arrosage une fois tous les 10 à 15 jours. C'est un excellent engrais et régénérateur

du sol.

Qu'il soit pulvérisé ou utilisé en arrosage, le purin d'ortie est un produit indispensable au jardin. Il donne de la saveur aux légumes et de l'éclat aux fleurs, lorsqu'il est utilisé régulièrement et bien dosé. C'est un produit naturel, efficace et économique.

C'est aussi le désespoir des marchands d'engrais et de pesticide pour notre plus grand bonheur et celui de la Terre.

Pour plus d'informations:

Un ouvrage essentiel pour l'agro-écologie

aux Editions de Terran

Purin d'Ortie et Compagnie

"Soigner les plantes par les plantes"

Ecrit par Bernard Bertrand, Jean-Paul Collaert

et Eric Petiot.

Editions de Terran

31160. Sengouagnet. Tél : 05 61 88 81 08.

www.cuisine-sauvage.com

Link to comment
Share on other sites

C'est quand même dingue qu'ils osent passer un décrêt contre ça.

Ils se justifient par des dangers de ce produit ? Ou ils nous laissent penser (sans doute à juste titre), que c'est juste mieux pour les fabricants de pesticides et herbicides ?

Link to comment
Share on other sites

non malheureusement c'est vrai !

et c'est très efficace le purin d'ortie amateur de jardin je vous le conseille vivement !

Link to comment
Share on other sites

C'est un canulard, Alex?

(Faut dire que le purin d'ortie, ça... coince un petit peu :P )

Non, non... C'est la France sarkosiste...

Link to comment
Share on other sites

Il en va de même pour les semences.

Monopole des multinationales oblige.

Oui, mais pour les semences, on peut comprendre l'enjeu (du point de vue de Mons**to, par exemple, pas du mien) du fait qu'en amont, il y a eu de la recherche et développement .

Mais là, le purin, crévinguieu : c'est une recette de grand-mère ça !! C'est du domaine public !

Si maintenant y a des copyright jusque sur des recettes de grands-mères... :huh:

Et la m**de en bâton, c'est breveté aussi?

En tous cas, si la c**nerie est brevetée, il y en a qui vont faire fortune...

Link to comment
Share on other sites

Oui, mais là, je ne comprends tout de même pas, quel est l'argumentaire défendu par les législateurs qui ont pondu le décret : dans ce cas là, tout, absolument tout, peut faire l'objet d'une demande d'AMM : la mousse au chocolat, la soupe de poireaux pommes de terre, les tontes de gazon qu'on met comme paillage, compost, enfin bref, tout.

Déjà que sont en débat les dépots de brevets de découvertes d'éléments du vivant et que ça n'est aps résolu, alors là...

Quels sont les arguments (officiels bien entendu) avancés pour justifier une telle mise en oeuvre : des risques sanitaires ?

Qu'est-ce qui est contesté? le fait d'en faire commerce? Non, semble-t-il, c'est l'usage qui l'est?...

Bref, éclairez-moi, svp.

Link to comment
Share on other sites

Ca en causait dans le poste samedi dernier sur France Inter, CO2 mon amour

http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/co2monamour/

Ils ont interwievé un officiel (Joël Mathurin, sous-directeur de la qualité et de la protection des végétaux au Ministère de l'Agriculture )à ce sujet, et si j'ai bien compris,

il n'est pas interdit d'en parler de ces preparations traditionnelles.

Ni même d'utiliser des productions personnelles pour une culture bio destinée à la vente.

Par contre, il est interdit de faire la promotion d'un producteur de purin d'orties.

C'est la vente de ces preparations qui serait mise à caution, et qui ne sera sans doute pas acceptée par les organismes de controle.

Ce qui fait que les producteurs bio qui utilisent du purin d'orties seront en gros obligés de le faire eux-memes, ce qui ne va pas sans poser des problèmes...

Donc, voila, c'etait pas pour dire que c'est pas si grave, c'est quand même du lobbying manifeste des petrochimistes, mais c'etait pour recentrer un peu :P

Mais je vous conseille de reécouter l'émission en podcast, je n'etais pas forcément très attentif en écoutant... Je peux avoir compris de travers!

Link to comment
Share on other sites

Oui, mais là, je ne comprends tout de même pas, quel est l'argumentaire défendu par les législateurs qui ont pondu le décret : dans ce cas là, tout, absolument tout, peut faire l'objet d'une demande d'AMM : la mousse au chocolat, la soupe de poireaux pommes de terre, les tontes de gazon qu'on met comme paillage, compost, enfin bref, tout.

Déjà que sont en débat les dépots de brevets de découvertes d'éléments du vivant et que ça n'est aps résolu, alors là...

Quels sont les arguments (officiels bien entendu) avancés pour justifier une telle mise en oeuvre : des risques sanitaires ?

Qu'est-ce qui est contesté? le fait d'en faire commerce? Non, semble-t-il, c'est l'usage qui l'est?...

Bref, éclairez-moi, svp.

C'est simple : dans notre société grandre amatrice de sécurité à tout prix, on a imaginé que tout produit qui n'est pas testé, mesuré, pesé, analysé ... par une armée d'experts, est potentiellement dangereux ... ça se comprend quand ce sont les grosses industries chimiques qui les fabriquent : elles payent donc des experts pour faire tous ces essais etc et obtenir l'AMM. Alors que les orties elles, (bien sûr violemment toxiques !) n'ont pas les moyens de se les payer, les experts ... donc pas d'AMM ... (là, sans doute le lobby de l'industrie chimique a du pousser des cris d'orfraie en criant à la concurrence déloyale et hop, si il y a loi, il peut y avoit répression : c'est plus facile d'arrêter un bouquet d'orties que tous les industriels qui nous intoxiquent !). Donc, application bête et con de la loi : si un produit phyto-sanitaire n'a pas d'AMM, sa production et son utilisation à titre onéreux, sa publicité et sa diffusion sont interdits. Tu peux continuer à en faire dans ton jardin, mais si tu expliques à ton voisin comme c'est super, tu tombes sous le coup de la loi ...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...