• Annonces

    • André Jorge

      ADRESSES EMAIL ERRONEES ET SUPPRESSION DE COMPTES

      Bonjour.

      L'adresse email de certains membres du forum EDP n'est plus valide (elle n'existe plus, ne fonctionne plus...) et n'a pas été modifiée dans leur profil (ce qui cause certains problèmes de management du site et du serveur).

      Je demande donc à ces membres de mettre à jour rapidement leur adresse email dans leur profil (en allant dans "Mes paramètres", rubrique "Courriel et mot de passe") et surtout d'utiliser une adresse email valide pour le forum !

      Les comptes dont l'adresse email n'aura pas été corrigée seront supprimés sans préavis.

      Merci de votre compréhension.
Samuel

Inquiet....parano.....ou réaliste.

31 messages dans ce sujet

De Robien sur Canal + en clair.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

yeah !!!!!! Samuel ,tout à fait d'accord ...

Mais la compétition encadrée... je ne vois pas. Coopération et compétition mêlée, c'est la triangulaire du fou. Je m'allie avecl'un pour écarter l'autre. Pas bon.

Mais le rapport de l'ocde, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas eu sous les yeux : horreur !

Ca me rappelle de mauvais souvenirs.

On y est dans la privatisation à fond . Je ne veux pas jouer les Cassandre mais on a été sacrifié depuis longtemps sur l'autel de la décentralisation et le retrait de l'état dans ses missions les plus élémentaires ( les banlieues qui flambent , ça vous dit quelque chose ?) L'école publique est lapidée sur la voie publique, sous les applaudissements de tous, parfois même des parents qui se tournent illico vers le privé.

Tous victimes ??? Je ne crois pas. On a quelque chose à faire ... mais quoi ?

Tous manipulés ? Je le pense .

Les syndicats, que font -ils ? Quels moyens ont-ils ?

J'ai eu un représentant d'un syndicat au téléphone qui m'encourageait à rester chez eux pour " avoir de bonnes nouvelles " !!! ( genre : affectation, demande de stage ...)

Je ne veux pas ça !!!! Je veux que ça change ... mais je ne sais pas comment....

Autour de moi il n'y a que des bonnes volontés . Mais quelles actions ???? On monte un syndicat nouveau ? On se fait élire dans la cour des grands ?

On ... démissionne ??????????????

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de parcourir entièrement ce CAHIER DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE N° 13 de l'ocde (le paragraphe sur l'éducation, je le connaissais déjà déjà).

Les bras m'en tombent: On y explique froidement comment rendre les peuples dociles, comment faire pour que toutes les réformes passent sans que la population ne s'énerve, comment lorsqu'on fait passer une réforme, il faut toujours qu'il y ait des "gagnants" immédiats (plutôt des déjà-riches) pour contrer les "perdants" (les pauvres) pour que le reste de la population ne prenne pas parti pour ces deniers... :(

un autre extrait que j'aime bien:

Les dangers du corporatisme

L’autre obstacle tient au corporatisme. Plus il existe des groupes d’intérêt

puissants et bien organisés, plus la marge de manoeuvre du gouvernement est

réduite. Celui-ci sera incapable d’appliquer des mesures indispensables, même s’il

dispose d’une majorité parlementaire dans un régime démocratique et veut

ajuster avant la crise financière. L’histoire récente de pays développés comme la

France et l’Italie montre d’ailleurs que les PED n’ont pas le monopole des

corporatismes. Ce problème se pose surtout dans les entreprises parapubliques,

auxquelles, souvent, le gouvernement veut supprimer les subventions afin de

réduire le déficit budgétaire. Cette coupure entraîne inévitablement des baisses

de salaire et parfois des licenciements. Si ces entreprises appartiennent à des

secteurs clés (énergie, transports ou mines, lorsque les exportations minières

sont la première source de devises) et si les salariés de ces entreprises sont bien

organisés, ils peuvent s’opposer efficacement à la décision du gouvernement. Ce

qui importe en l’occurrence n’est pas le nombre, puisque des groupes même

minoritaires au sein de l’entreprise peuvent arrêter complètement son activité

dès lors qu’ils contrôlent des secteurs stratégiques.

Ainsi, toute politique qui affaiblirait ces corporatismes serait souhaitable :

d’un point de vue économique, cela éliminerait des entraves à la croissance et,

politiquement, le gouvernement gagnerait une liberté d’action qui peut lui être

précieuse en période d’ajustement. On objectera que cette politique soulèvera

des résistances, mais il vaut mieux que le gouvernement livre ce combat dans une

conjoncture économique satisfaisante, qu’en cas de crise, lorsqu’il est affaibli.

Cette politique peut prendre diverses formes : garantie d’un service minimum,

formation d’un personnel qualifié complémentaire, privatisation ou division en

plusieurs entreprises concurrentes, lorsque cela est possible.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben voilà ! Organisons nous en corporation. Organisée, unie, solidaire et ... puissante .

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:cry::cry::cry:

Je voudrais vivre dans le monde de bisounours dans lequel mes parents m'ont élevée...

J'ai vraiment peur de ce moment où la privatisation de l'école va s'accélérer...

Je ne veux pas d'un système d'éducation à la japonaise (pour prendre un exemple) où la compétition serait exacerbée, que les élèves en diviendraient violents...

Comment fait-on pour que notre france ne se dirige pas dans cette voie? pour qu'elle dérive ?

C'est tellement convenu, tracé d'avance, on fonce dans l'iceberg et on se retrouve dans l'incapacité d'accéder au gouvernail... :cry:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement les bisounours ont été décimés :ninja: ...Je crois effectivement que la situation est grave,et cette école à laquelle je tiens beaucoup malgré ses défauts est en danger! Nous sommes démunis,nos dirigeants sont bien plus doués pour la communication que nous et se basent sur des postulats relativement vrais (avec une bonne louche de démagogie quand même!) pour proposer des "solutions" :cry::cry: !

Il est tellement facile de jouer sur la peur des gens (notre école va mal,nos enfants ne savent plus lire-remarquez que leurs grands-parents n'étaient pas forcément plus doués :P -il faut dégraisser le mammouth!)

On nous accuse,parfois à juste titre,d'immobilisme,mais qui a un jour réellement écouté les propositions que pouvaient faire les enseignants pour faire avancer les choses?

De nombreux exemples:

La maison du Handicap,à priori un concept qui devrait faire avancer les choses ,sauf que les moyens ne suivent pas et qu'à part le changement de paperasse je n'ai pas vu beaucoup d'avancées pour l'intégration réussiedes enfants différents !

Les EPEP,sous prétexte de faciliter la tâche des enseignants en les "libérant" des tâches administratives vont vers une école soumise aux caprices des élus et à terme une quasi privatisation.

Le fameux "base élèves" qui recensera les enfants avec des données :cry: (pays d'origine,suivi RASED,situationfamiliale,j'en passe et des meilleures) et sera accessible théoriquement aux professionnels (mais bon,la discrétion sur internet .. <_< )mais aussi aux maires des communes

http://89.snuipp.fr/spip.php?article581

etc,etc...

Alors oui je prends peur mais j'espère qu'un mouvement de tout le corps enseignant se fera et j'ose encore croire que nous arriverons peut-être à défendre l'école pour tous ...si l'information arrive à passer en masse .

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.