• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
azerty

IME

Messages recommandés

azerty

Je viens de lire tout ce que j'ai pu trouver sur les IME sur le site mais j'aurais des questions supplémentaires pour ceux qui y travaillent (ou y ont travaillé)

Même si chaque établissement a sa façon de fonctionner, il doit y avoir des constantes. :blush:

Combien d'élèves un enseignant a t il en charge en tout (au maximum)?

Combien de fois par semaine voit on les élèves?(un groupe revient il tous les jours ou on ne voit certains qu'une fois par semaine?)

Quand ont lieu les concertations ? Sur les horraires scolaires ou en plus le soir? A quel rythme ces concertations ont elles lieu?

Y a t il plus de réunions le soir qu'en école (conseils de cycle, école, de maitre etc)?

D'un côté je suis tentée par l'expérience dans ce milieu mais d'un autre l'inconnu me fait peur. Et si je n'y arrivais pas :cry: (j'aurai perdu mon poste définitif pour rien :( )Peut être est il encore trop tot pour moi (pas assez d'expérience) et mes enfants sont encore jeunes, je ne veux donc pas sacrifier trop de temps à mon travail (d'un côté je souhaite trouver un poste définitif et garder un même niveau quelques années pour ne pas avoir à tout construire tous les ans et là en IME c'est tout le contraire: faut tout réinventer pour chaque nouvel élève; j'ai donc l'impression d'être un peu folle en m'interessant à un poste pareil :P )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiden

Pfff làlà, je les cherche les constantes ... dans mon propre poste !!!

Tu vois pendant des semaines je me suis pas mal tourné les pouces et là, grosse grippe et déjà 6 heures de boulot pour aujourd'hui et c'est pas fini :cry:

Le problème c'est qu'on n'a pas de texte unique et clair (je suppose que tu as été voir sur le site de Daniel Calin où le sujet des circulaires est abordé ?)

Par exemple je suis sur deux postes :

- Dans l'un je prends les enfants par groupe parce que ça arrange les éducs et les autres intervenants.

- Dans l'autre j'ai regroupé les enfants par compétences, j'ai mélangé selon le niveau et l'autonomie pour avoir des groupes bien hétérogènes (ce qui me permet de m'occuper de chacun)

Donc j'ai de 1 (2 fois une heure par semaine, un cas un peu dur) à 8 élèves par demi-journée.

C'est toi qui détermine les besoins (donc le temps) de scolarisation d'un enfant... sachant que tu dois faire avec les pressions parentales parfois très fortes, et avec les demandes des éducs : certains ont de la peine à te lâcher les gamins parce qu'ils pensent que leurs activités priment, d'autres au contraire vont essayer de s'en décharger sur toi le plus possible. Ca, je l'ai vu, mai pas vécu heureusement.

Chaque IME organise deux heures de réunion par semaine, mais je ne vais qu'à celles où je me sens concernée ou celles où l'on me demande d'aller : ce qui compte c'est que je fasse un volume horaire de réunions correspondant à deux heures par semaine.

Perso je préfère largement l'IMPro pour ses liens avec le monde professionnel, et j'y redemande le mi-temps l'an prochain en complément de ma formation option D (si je l'ai :clover: )

Je peux te donner plus de détails si tu veux mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas deux IME qui se ressemblent.

A cette adresse tu trouveras des mémoires un peu fastidieux à lire mais passionnants et très instructifs.

Et pour conclure, si l'IME qui te tente n'est pas dans une situation de crise ou tendue, je dirais que c'est idéal pour une jeune maman , parce qu'honnêtement j'ai divisé ma charge de travail par deux. Pourquoi tout le monde ne se jette pas dessus, me diras-tu ?

Parce que le handicap met plein de gens mal à l'aise, parce que d'autres ne s'intéressent pas à cette branche, parce que tu vois parfois certains gamins en te demandant s'ils seront toujours vivants le lendemain...

Et aussi c'est assez peu valorisant comparé à ce que tu peux faire en école ordinaire, on avance lennnnnnntement !

Dernier point : il faut vraiment aimer travailler en équipe et savoir faire des concessions.... ainsi qu'en négocier durement ;)

EDIT : voici mes emplois du temps de la rentrée, ça a un peu changé depuis mais c'est l'idée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiden

Et ici mon emploi du temps "organisationnel" pour le Pro le lundi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiden

Et enfin le mardi :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie-Claire

Une petite question (je ne suis pas encore instit mais l'enseignement spé m'intéresse plus particulièrement pour après ; c'est pour ça que je passe le concours d'ailleurs) : existe t il des IME qui concernent d'autres options que l'option "handicap mental" du CAPA SH ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiden

Le handicap mental peut être pris en charge

- à l'école

- en hopital de jour

- en IME

- ou .... pas du tout (et là les parents abandonnés deviennent vraiment malheureux, ou divorcent, ou pètent les plombs <_< )

Chaque IME a son propre agrément définissant quel public il accueille : lourd, moyen, profond, sourd, aveugle, etc.

Ta question est bizzzarement tournée : les IME ne concernent aucune option du CAPASH. Tu passes le diplôme pour travailler avec tel type d'enfant, or pour l'option D ces enfants se trouvent généralement en IME ou en CLIS.

Actuellement se pose la question de la perennité des emplois EN en IME, car l'EN essaie de récupérer le plus de déficients qu'elle peut à l'école, et il est question de faire passer le public handicapé mental de la coupe des associations (genre adapei) sous celle du Conseil Général...

Est-ce que toi tu t'intéresses à un type particulier de handicap ?

En tout cas voici un bon lien que tu connais peut-être déjà ;

http://daniel.calin.free.fr/sites/ime.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie-Claire
Est-ce que toi tu t'intéresses à un type particulier de handicap ?

En tout cas voici un bon lien que tu connais peut-être déjà ;

http://daniel.calin.free.fr/sites/ime.html

Pour ce site on nous en a parlé en formation AVS, j'y vais de temps en temps quand j'ai un texte à chercher...

En fait, je souhaite être instit spécialisée depuis très très longtemps et mon travail d'AVS me permet de voir un peu vers quel type de handicap m'orienter... Et pour l'instant je sais (depuis peu) que je ne peux pas travailler avec des enfants handicapés mentaux (du moins à l'heure actuelle), j'ai eu beaucoup de mal en début d'année (heureusement j'ai changé d'affectation). Donc je recommence à m'intéresser à tout ce qui concerne le handicap moteur ; il y a aussi tout ce qui est handicap sensoriel (plus particulièrement les sourds et malentendants mais comme je ne connais pas la LSF et qu'il faut de longues années pour l'apprendre...).

Et toujours cette idée de l'aide pédagogique avec l'option E.

Enfin, au moins, je sais ce que je ne veux pas faire (tout en excluant pas que peut être , un jour, j'y serai à nouveau prête...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiden

Alors passe l'option C pour exercer en CLIS 4.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mouette29

J'ai une question pour ceux qui travaillent en IME (et que je rejoindrai j'espère un jour) : est-ce que vous avez les mêmes vacances scolaires que dans les écoles ? en particulier pour les vacances d'été ? ('ai entendu dire que les "grandes" vacances étaient plus courtes en IME...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
catherine40
Alors passe l'option C pour exercer en CLIS 4.

Les enseignants ont les mêmes vacances chez nous mis les jeunes sont davantage dans l'IME que nous par exemple, pour les vancances de février, ils n'ont qu'une semaine et nous 2 comme les collèges.

Quand je vois l'engouement pour le spéciallisé et les IME/IMPRO en particulier, je ne peux m'empêcher de penser qu'il me paraît nécessaire d'avoir au préalable dans sa carrière une expérience de quelques années dans les classes dites ordinaires, pour savoir et toucher du doigt ce qu'est la NORME.

C'est très bête mais on oublie très vite ce qu'est un gamin "normal" dans une classe "normale" quand on travaille dasn le spécialisé et du coup parfois on se plante, notamment dans les orientations, les évaluations.... On les trouve géniaux et en fait ... ben non :cry: !

C'est un peu pour ça que je continue à aller de temps en temps faire faire les devoirs dans une asso de quartier avec des gamins scolarisés dans les classes ordinaires. Ca permet de bien recadrer les choses...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie-Claire
Alors passe l'option C pour exercer en CLIS 4.

Les enseignants ont les mêmes vacances chez nous mis les jeunes sont davantage dans l'IME que nous par exemple, pour les vancances de février, ils n'ont qu'une semaine et nous 2 comme les collèges.

Quand je vois l'engouement pour le spéciallisé et les IME/IMPRO en particulier, je ne peux m'empêcher de penser qu'il me paraît nécessaire d'avoir au préalable dans sa carrière une expérience de quelques années dans les classes dites ordinaires, pour savoir et toucher du doigt ce qu'est la NORME.

C'est très bête mais on oublie très vite ce qu'est un gamin "normal" dans une classe "normale" quand on travaille dasn le spécialisé et du coup parfois on se plante, notamment dans les orientations, les évaluations.... On les trouve géniaux et en fait ... ben non :cry: !

C'est un peu pour ça que je continue à aller de temps en temps faire faire les devoirs dans une asso de quartier avec des gamins scolarisés dans les classes ordinaires. Ca permet de bien recadrer les choses...

C'est pour ça que les conseillers pédagogiques ou formateurs avec qui j'ai pu discuter depuis que je suis AVS me conseillent tous de ne pas me lancer dans le spécialisé tout de suite après l'IUFM... On m'a dit de faire au moins 2 ans dans le système "normal".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nlimousin
J'ai une question pour ceux qui travaillent en IME (et que je rejoindrai j'espère un jour) : est-ce que vous avez les mêmes vacances scolaires que dans les écoles ? en particulier pour les vacances d'été ? ('ai entendu dire que les "grandes" vacances étaient plus courtes en IME...)

En fait l'établissement a une convention qui lui fixe un certain nombre de jours de fonctionnement par an. Ce nombre (supérieur au nombrede jours d'ouverture des écoles) oblige à fonctionner pendant les vacances. L'an dernier (remplacement en IME, excellent souvenir) il y avait une semaine à la toussaint et les grandes vacances commençaient fin juillet ... pour les enfants et le personnel de l'établissement. Mais pas pour les enseignants, qui conservent le nombre de jours travaillés de l'EN !! Autrefois, certaines assos en charge d'IME demandaient aux instits s'ils voulaient faire partie des équipes d'encadrement en juillet moyennant salaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiden
Quand je vois l'engouement pour le spéciallisé et les IME/IMPRO en particulier, je ne peux m'empêcher de penser qu'il me paraît nécessaire d'avoir au préalable dans sa carrière une expérience de quelques années dans les classes dites ordinaires, pour savoir et toucher du doigt ce qu'est la NORME.

C'est très bête mais on oublie très vite ce qu'est un gamin "normal" dans une classe "normale" quand on travaille dasn le spécialisé et du coup parfois on se plante, notamment dans les orientations, les évaluations.... On les trouve géniaux et en fait ... ben non :cry: !

C'est un peu pour ça que je continue à aller de temps en temps faire faire les devoirs dans une asso de quartier avec des gamins scolarisés dans les classes ordinaires. Ca permet de bien recadrer les choses...

Je suis d'accord sur le principe, mais dans les faits, les meilleurs instits de spécialisés que j'aie rencontré sont partis très vite dans leur carrière dans cette voie. Par contre ils ont souvent changé de poste et d'équipe pour "voir du monde".

Les cas qui m'ont effrayé par contre c'est le genre 30 ans dans un IME loin de tout contact avec des elèves normaux :cry:

Moi ce que j'espère faire c'est passer l'option D, être en IME, puis passer l'option F et retourner en EREA ou SEGPA, et puis aussi accepter de tester des postes bizzares concoctés par les IA quand j'aurai un peu de bouteille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azerty

Merci Maiden, voir tes emplois du temps permet effectivement de s'imaginer le déroulement de ton travail sur place. Par contre tu ne me dis pas s'il y a parfois des réunions le soir (j'entends aprés 18h).

L'ime que je "vise" a l'air trés bien (bonne équipe, beau cadre, des horraires de rêve, et où les élèves qui "pètent un cable" en classe sont gentiment remis aux éducateurs donc l'instit ne garde que ceux qui veulent travailler :) )

Par contre c'est vrai que de plus en plus, les ime ne conserveront que les enfants les plus lourdement handicapés, les autres seront dirigés vers des classes ordinaires (l'intégration à tout prix au détriment des apprentissages il me semble <_< car nous ne sommes pas des wonderinstits : gérer 30 élèves et faire du sur mesure pour chacun :wacko: )

Je pense que tu dois avoir énormément de travail en début d'année quand il s'agit de monter une progression pour chaque élève, trouver son mode de fonctionnement, les outils les plus adaptés.Moi c'est ce qu'en idéal j'aimerais faire mais en classe ordinaire ça me parait impossible (d'abord à cause du nombre d'enfants, et puis on les a tout le temps, donc même si on veut s'occuper d'un groupe faut "occuper" les autres :blush: )Parfois je me dis que dans une école, on devrait avoir des animateurs en permanence à qui confier une partie des effectifs et rester travailler en petits groupes qui tourneraient sur la journée: le travail avancerait tout aussi vite et au moins tous participeraient et apprendraient mieux (car certains noyés dans le grupe classe ne font que acte de présence :idontno: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiden

Ben en fait, en début d'année c'était plutôt de l'observation mutuelle : je testais leurs capacités scolaires et leur comportement entre eux et avec moi.

Ensuite j'ai passé un WE à écrire une doc par élève avec mes grands objectifs et leurs demandes. C'est un fil rouge mais je recadre tout au long de l'année.

Le soir à 17 h : je m'en vais !

Le fait est que n'ayant aucune charge familiale je reste souvent tailler une bavette avec les éducs ou mes collègues PE de l'école voisine, mais si j'ai autre chose à faire je m'en vais.

Les réunions institutionnelles ou de synthèse ont lieu de 17 à 19 heures le lundi à l'IMPro, et le jeudi aux mêmes horaires à l'IME.

Mais comme je te l'ai dit, mon obligation est de 70 heures de réunion dans l'année.

Comme les réunions de l'IME sont totalement anticonstructives et emmerdantes, j'y vais seulement quand c'est nécessaire, tandis qu'à l'IMPro je n'en rate quasiment pas une tellement elles sont intéressantes.

Ca n'a pas plu sur le coup au directeur de l'IME, mais j'ai fini par faire passer la pilule et l'IEN est derrière moi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nanoum

Bonjour,

je m'interroge également sur le fonctionnement de l'ime. Je pensais, avant de lire ces post, que l'enseignant avait en charge une classe et que c'etait les autres membres du personnel (educateur, psy...) qui venaient chercher les enfants pour travailler avec eux soit seul soit en groupe.

Est-ce que le fonctionnement est proche des clads d'avant ?

Et l'enseignant enseigne toutes les matières ?

Bonne soirée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maiden

Je ne connais pas les Clads.

En fait dans mon IME j'ai en charge tous les enfants scolarisables, et je les reçois selon leur groupe de référence (c'est l'éduc spé leur référence, pas moi).

On s'est arrangés pour éviter les allées et venues chez les spécialistes, donc en général quand je les ai je les garde.

J'enseigne toutes les matières, comme en primaire, mais comme je n'ai qu'un mi-temps je bosse en binôme avec les éducs et on cale certaines de nos activités sur celles de l'autres (en découverte du monde surtout)

Par contre je ne fais pas EPS : ils sont pris en charge par des profs de sport et des psychomots.

Dans des IME plus grands j'ai vu que les instits avaient leur propre classe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le dauger
Pour ce site on nous en a parlé en formation AVS, j'y vais de temps en temps quand j'ai un texte à chercher...

En fait, je souhaite être instit spécialisée depuis très très longtemps et mon travail d'AVS me permet de voir un peu vers quel type de handicap m'orienter... Et pour l'instant je sais (depuis peu) que je ne peux pas travailler avec des enfants handicapés mentaux (du moins à l'heure actuelle), j'ai eu beaucoup de mal en début d'année (heureusement j'ai changé d'affectation). Donc je recommence à m'intéresser à tout ce qui concerne le handicap moteur ; il y a aussi tout ce qui est handicap sensoriel (plus particulièrement les sourds et malentendants mais comme je ne connais pas la LSF et qu'il faut de longues années pour l'apprendre...).

Et toujours cette idée de l'aide pédagogique avec l'option E.

Enfin, au moins, je sais ce que je ne veux pas faire (tout en excluant pas que peut être , un jour, j'y serai à nouveau prête...).

permets moi de te demander pardon mais qu'est-ce qui t'a donné tant de mal? dans ce que tu dis, on a plutôt l'impression que tu as connu le travail avec les enfants handicapés mentaux et que tu as été gênée et que tu découvres juste les autres handicaps donc qu'en fait tu n'as qu'une seule expérience avec des enfants handicapés. Alors devenir Instit Spé oui mais pour quel public, après si peu de temps d'observation? En fait je ne comprends pas ce que tu veux dire :blush: pour ce qui est des I.M.E. ils ont vraiment des fonctionnements différents parce que dans mon coin de bouche de la France, il n'y a pas de véritable moyens et donc de réelle prise en charge des enfants au niveau scolaire j'entends. Je suis Educateur Spé dans l'E.S.A.T. du secteur et l'on voit arriver les jeunes l'I.M.Pro et certains de l'I.M.E. en stage de découverte et l'on constate que les enfants sont laissés "à l'abandon": des très petites capacités non stimulées, des acquis très pauvres. Comme s'ils arrivaient vides :( , sachant à peine leur identité pour des pathologies légères pourtant.

voilà donc concrètement l'I.M.E par ici :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loki
Je ne connais pas les Clads.

En fait dans mon IME j'ai en charge tous les enfants scolarisables, et je les reçois selon leur groupe de référence (c'est l'éduc spé leur référence, pas moi).

On s'est arrangés pour éviter les allées et venues chez les spécialistes, donc en général quand je les ai je les garde.

J'enseigne toutes les matières, comme en primaire, mais comme je n'ai qu'un mi-temps je bosse en binôme avec les éducs et on cale certaines de nos activités sur celles de l'autres (en découverte du monde surtout)

Par contre je ne fais pas EPS : ils sont pris en charge par des profs de sport et des psychomots.

Dans des IME plus grands j'ai vu que les instits avaient leur propre classe.

Je travaille en IMP ( enfants déficients légers et moyens de 6 à 14 ans ). Mes horaires sont les suivants : 9h - 16h30, 4 jours par semaines, 2 heures de synthèse + 1 heure de réunion de coordination par semaine + une fois par mois, 3 heures de réunion institutionnelle. Je mange trois fois par semaine avec les enfants. Les repas, les réunions institutionnelles, les réunion de synthèses sont payés en heures supplémentaires.

Je fais classe deux heures par jour à un groupe fixe de 7 élèves de 11 à 13 ans. Je travaille en gros le français et les mathématiques. Le reste du temps, je suis référente avec deux autres éducateurs d'un groupe hétérogène de 9 enfants, soit en ateliers ( auxquels j'essaie de donner une "coloration" scolaire plutôt qu'éducative ) avec d'autres enfants. Je me sens éclatée entre le rôle d'institutrice, de référente et parfois d'éducatrice... <_<

Je n'ai pas de salle de classe à proprement parler. Je partage un local qui fait aussi salle de mon groupe de référence. C'est pénible et cela est confus pour certains enfants qui ont besoin de prendre leur cartable et de se retrouver dans un lieu uniquement dédié aux apprentissages scolaires.

Pour les prises en charge, pas d'arrangement particulier. J'ai de la chance car je n'ai qu'une élève en orthophonie le jeudi.

De toute façon, certains thérapeutes ( je pense au psychiatre notamment ) ne se battent pas pour prendre en charge les gamins car la thérapie doit commencer par une demande de l'enfant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.